Tartines chabadabada

Certains soirs, avec Cédric, on fait manger les enfants avant, on les couche et on en profite pour se faire un superbe repas, au milieu de bougies, devant la cheminée qu’on n’a pas, nus sur le tapis de mouton qui n’existe pas…. Hier soir, on a tenté une variante. Le procédé de base est resté identique. Les enfants sont partis roupiller de bonne heure. Cédric m’a dit : « je pose la première couche de vitrificateur dans la chambre des garçons, ça te laisse le temps de nous concocter un petit truc »… Et oui, que voulez-vous, c’est un poète mon mari… Bref, tout commençait bien…. Sauf que…

 

Sauf qu’en fait, on ne vit pas dans un monde parfait. Et mon frigo, ce traitre, au lieu de regorger de mets délicieux, crabes, foie-gras, magrets de canards, salades vertes croustillantes, mangues bien mûres et Magnum maison…., ben il n’ a su me présenter qu’une seule pauvre tranche de jambon et une unique tomate…. Pis un peu de fromage. Et là… je me suis demandée trois secondes quelle allait être la tête du chasseur quand il redescendrait fourbu et affamé, face à mes essais de jambon roulé à la tomate…

Je le connais, quand il a faim, il n’a pas d’humour…

Bref, j’ai vite réalisé que le repas avait peu de chance de mériter le titre de « superbe »… Le commando « débrouille » s’est donc mis en marche…

J’ai déniché une miche de pain en provenance direct de mon congelateur. J’ai découpé avec beauuuuucoup de difficulté 4 grandes tranches de pain.

J’ai laissé macérer de l’huile d’olive avec de l’ail. Les plus attentives d’entre vous se souviendront de ce petit récipient rose où j’ai testé mon maigre savoir-faire en peinture pour céramique. L’état de la bête vous donne un indice convainquant de mon piètre succès. Mais j’en reparlerai plus tard.

 

 Pendant ce temps, j’ai fait griller les tranches sur une face, pour les assècher et leur rendre du croquant.

 

J’ai retourné mes tranches et je les ai badigeonnées du mélange huile/ail. Et oui, on est comme ça nous, on s’aime malgré l’ail entre nous !

 

Et c’est là que j’ai commencé les miracles. Souvenez-vous de Jésus, bandes d’incroyants… Moi je n’avais pas besoin de multiplier le pain, ni le poisson, ni le vin, etc… j’avais juste un souci de quantité niveau jambon, fromage et tomate… J’ai donc appliqué un vieux conseil de politicien : diviser pour mieux règner !

 La tomate a été débitée en cube façon puzzle (dans tout Paris) et le jambon a été haché menu menu. Hop, on répartit le tout équitablement. Un peu de St Marcellin pour le fun et hop…

 

Et voilou… La preuve en image qu’on peut nourrir son homme avec les restes de son frigo, aussi chiches soient-ils. On a grignoté ça devant Prison Break et on s’est régalé.

 

 

Similar Posts:



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


15 commentaires

  1. Mumu

    Ca m’a l’air bien appétissant tes tartines 😉
    J’adore faire ce genre de repas 😉

  2. fab

    il doit être sacrément amoureux !!!! Nan….je plaisante! bravo!

  3. K@ro

    Et après ? nan parce que c’est ça aussi qu’on veut savoir…

  4. Valdebussy

    yeeeeeeeesssssssssss

    je confirme, j’ai bien la même conception de la cuisine que toi ma chère cilou!!!

    vive le congélateur et la débrouille!

    bravo

  5. Gwenie

    Comme quoi, il en faut peu pour nourrir son monde !

  6. Angé

    Hummmmmmmmmmmmm très bon ça ! :p

    C’est vrai que parfois avec des restes on se régale ! L’autre soir j’ai fait une tarte avec tomates, jambon, lardons et boursin. C’était bon ;).

  7. annemarie

    techniquement, il fait comment pour poser le vitrificateur dans la chambre des garçons pendant qu’ils dorment…?

  8. Pozzynette

    je suis comme k@ro moi !!! je veux connaitre la suite !!!

  9. Ciloubidouille

    On les entasse tous dans une chambre, celle de maëlle 😀 ! La preuve qu’on pourrait vivre dans un deux pièces…

    La suite… Ben rien que du très traditionnel : tantrisme, etc… 🙂

  10. Armellou

    Et voila. Je loupe encore une blague par manque de cul…ture.
    C’est quoi « tantrisme » ? Une marque de dessert ?

  11. WILLOW

    Encore un régal, j’ai pourtant pas vu la « fin » (tu l’écris comme tu veux !)
    Je « disette » donc, encore un régal de lire er regarder les bonnes idées. quant à la rédaction aussi bonne que les tranches tomates-pain fromage et jambon….. c’est trognon… et ça a l’air vachement bon la pizza du pauvre !

  12. rahima

    coucou, moi je fais avec les reste de baguette des sorte de pizza!
    je coupe la baguette dans la longueur et j’y met du coulis de tomate puis les ingrédients d’une pizza ordinaire selon kles goût de chacun!!(thon, poivron, champignon, saumon fumé, anchoi, mozzarella, olive….)

    bon appétit

  13. crilea

    je viens de passer un bon moment sur ton blog à lire tous tes articles;j’aiùe bcp tes idées et ton humour , à très bientôt

  14. Brie

    Un p’tit tour par chez toi (grâce à Sandra/Wiilow !)
    et bien moi franchement, j’espère que c’est une blague le vitrificateur pendant le sommeil des zenfants, sinon bonjour l’absorbtion de produits toxiques …… mais oui, j’imagine que c’était une manière d’entrée à ton mess…
    En tous les cas, super l’imagination d’un petit repas d’amoureux avec les restes. Je garde la recette, car moi zaussi mon frigo l’est souvent vide !!
    euh Prison Break, c’est quoi ça ? le nom de votre chat ?..

  15. Sylviane

    Bonsoir Cilou
    Variante : Faire grillé les tartines de pain. Les nappés de sauce béchamel, puis parsemé dessus des lamelles de champignon. On peut y ajouté une rondelle de tomate, salé poivré selon son gout. Et zou au four. Voilà maintenant j’ai faim.

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *