Ciloubidouille
31 janvier 2007

Un peu de moi…

Aujourd’hui, fait rarissime, pas d’article sur une bidouille.

En fait, j’ai une mission à remplir…

Ben vi, figurez-vous que depuis peu j’ai une NSP. Kesako ? Voici ce que ma NSP a écrit pour définir ce terme :

« Non Secret Girl, c’est-à-dire une personne que l’on choisit et qui nous choisit dans la blogosphère, et avec qui, durant un an (ou plus si affinités), tous les trois mois environ, on echange des colis comprenant des cadeaux, des créations, etc » !

Sympa comme programme non ?

Ma NSP s’appelle Mouna et son domaine à elle c’est la fimo ! Attention, pas la fimo comme la mienne, non non ! Elle c’est une artiste, une pro ! Regardez son blog… Ca laisse rêveur tant de techniques et de savoir-faire, non ?

Bref, Mouna m’a fait parvenir un questionnaire qui circule beaucoup de blog en blog et dont je ne pensais vraiment pas qu’il parviendrait jusqu’à moi !! Délire ! Bon je préviens tout le monde, c’est sûrement l’unique auquel je réponds, c’est pas trop le but de mon blog de parler de moi normalement ;).

Il faut raconter 5 secrets sur nous, pour se dévoiller un petit peu. Voici les miens.

1 – Quand je vais au ciné et que je vois des gens qui s’embrassent, ça me gène. Pareil dans la vraie vie, me direz-vous mais là j’ai PAYE pour les voir s’emballer. Ben rien n’y fait, ni les moqueries gentilles de zhom, ni ma volonté de passer outre, je suis toujours génée d’assister à une déclaration d’amour, à une embrassade larmoyante, etc… Le pire c’est si quelqu’un dans le film dit « je vais te dire un secret » limite j’ai envie de quitter la salle tellement je ne me sens pas à ma place… Impossible de me contrôler, mon regard fuit, mes yeux se lèvent ou regardent mes chaussures, mes mains… C’est balot mais c’est ainsi…

2 – Je suis nulle en « couleur ». Je recopie assez bien, j’ai dessiné pas mal enfant, mais dès qu’il s’agit de peindre, aquarelle, gouache ou huile, c’est la cata. Je n’arrive pas à maitriser les mélanges. Encore moins le rendu.

3 – Je suis au chômage depuis deux semaines. Ca me saoule pas mal de me dire que je n’arrive pas à sortir de ce cycle infernal qui revient que trop régulièrement dans ma vie. Cette fois-ci c’est moi qui ai démissionné parce que je perdais des sous tous les mois et que je m’en sortais mieux au chômage, mais bon, l’échec résonne de la même façon dans ma tête. Je me sens coupable de ne pas avoir un vrai travail qui m’épanouit, un diplôme que je sais valoriser, coupable de ne pas être à la hauteur de mes ambitions, coupable d’être jalouse de mon mari qui a une carrière que j’envie, coupable de velléités sûrement, coupable de ne pas aimer non plus être chez moi et coupable aussi d’aimer être chez moi…. J’ai 29 ans, un bac+5, trois beaux enfants, une famille et des amis extra. J’ai ce blog, j’ai vous aussi. Si seulement je pouvais avoir un job qui me ressemble ! Ca comblerait un gros vide en moi.

 4 – Et paradoxalement au dernier paragraphe je trouve que je suis quelqu’un de très chanceux. Certains attirent le malheur, la poisse, les emmerdes. Moi j’ai l’impression que c’est l’inverse. Mis à part ce souci de job, j’ai l’impression que tout me sourit. Y a pas grand chose qui me pèse au quotidien. Pas de casseroles, de tabous, de secrets, de blessures, pas de grincements de dents, de refoulement, d’enfance sacagée, pas de belle-mère terrible, de parents toxiques… Et je suis une grande optimiste. Pour un moment de déprime j’ai des milliers de solutions qui viennent défiler dans ma tête. J’ai l’impression souvent d’avoir des ressorts sous mes semelles. Ma vie n’est pas parfaite (je viens même de dire son plus gros défaut…) mais je l’aime beaucoup. Quand je me retourne en arrière, y a pas grand chose que je regrette. Mais bon il FAUT que je trouve un job 😀 !

 5 – Je suis très gourmande. Je peux m’enfiler des paquets de bonbons dans la journée, sans complexe ni ecoeurement. Et je salive tout autant pour un saussison, une dorade grillée, ou même une simple carotte ! J’aime manger, j’aime cuisiner, j’aime recevoir.

 

Voilà, vous savez tout !

Et j’invite Sandrine, Angé et Morgiane à en faire autant !

 

Ah et puisque j’en suis à faire dans l’exceptionnel, je fais aussi un peu de pub pour ma cops qui fait des meubles en carton, Elsa ! Elle donne des stages en Bretagne en ce moment. Si vous voulez apprendre à fabriquer un meuble original, solide et unique, c’st là que ça se passe :

Alors dans l’bourd d’Redon (:D) d’abord…. :
Tous les samedi matin du 17 février au 7 avril 2007 à la Ruche aux loisirs.

A Cognac :
Du lundi 23 au vendredi 27 avril 2007 à la boutique Art Passion Création.

A Plouégat Moysan (région de Morlaix ) :
Du lundi 9 au vendredi 13 juillet 2007 avec l’association Echange Trégor rural
Stage d’été et découverte de la région

Les prix sont très intéressants par rapport aux stages individuels…….

Voili-voilou……

Si vous êtes interressé, contactez-la à elsa.pagis@laposte.net …

14 réactions au sujet de « Un peu de moi… »

  1. Tu l’as trouvé où ta NSP ? (pourquoi P ?)

    Au ciné , c’est dans les films ou dans la salle que ça te gène ? !!!
    Biz
    J’suis sûre que tu vas le trouver vite ton nouveau job tout bien…

  2. 1- Promis j’arrête ! 🙂

    2- J’en connais des plus nulles que toi ! Celles que tu choisies dans tes créations sont toujours adhéquats ! Puis, un peu de simplicité : les couleurs basiques, moi ça me va. C’est contemporain.

    3-J’ai mon petit diable qui me dit : cool, elle va poster plus de message !
    Haut les coeurs, le prochain sera le bon

    4- Le cul bordé de nouilles. Gruyère et bueurre inclus 🙂

    5- La ou y’a d’la gène, y’a pas de plaisir !

  3. rhoooo va falloir que je m’y colle !!! Grrrrrr j’suis pas du genre à ma livrer comme ça… et puis je dois bien avoir plus de 5 secrets lol !!! Bon on va voir ça…
    Question job tu vas y arriver cilou, c’est dur mais ça va venir… Pas facile de trouver sa place… pourtant elle doit exister. Avec ton entrain et tes super chaussures à ressorts, la bonne porte finira par s’ouvrir 😉

    Heps tu sais quoi ? Je crois à fond en toi et surtout « je t’adore » !
    Et ne baisse pas les yeux devant cette déclaration S’IL TE PLAIT !!!!

  4. Elsa : tu sais moi et l’alcool… etc ‘est comme les la géo, on ne se fréquente pas 😀 !

    Sandrinette : pour lire j’arrive à fixer les choses mais c’est vrai que certaines de mes lectures me gènent itou. Ca me vient de mon éducation, chez nous c’est important de respecter l’intimité, les secrets, la pudeur, etc… Famille nombreuse oblige, tout le monde devait avoir son petit jardin secret sans problème ! Sinon j’ai hâte de lire tes secrets à toi quand même 😀 !

    Armelle : je pourrais écrire plus, j’ai du stock. Mais comme je me nourris de vos commentaires et quand un article a moins de 10 réactions, ça me peine, ben j’ose pas accélérer le rythme. Je laisse à chaque article le temps de trouver ses lecteurs sinon après c’est moi qui pleure, vous devez me consoler, on part dans un truc glauque et c’est relou… 😉 !

    Arthille : tu y as eu droit toi ?

  5. J’espère que tu vas vite trouver le job de tes rêves.

    et je vais faire plein de commentaires parce que moi je suis trèèèèèèèèèèèèès frustrée quand y’a pas de nouveaux articles

  6. Je ne te connais pas « en vrai » (je crois que j’adorerais, pourtant ! et d’après ce que j’ai lu ici où là, j’ai habité tout près de chez toi pendant plusieurs années, dans le 94)… mais j’ai toute confiance en ta créativité et ta capacité d’adaptation pour trouver le boulot de tes rêves, celui qui te ressemble, comme tu dis si bien. Je suis moi aussi à bac + 5, à la maison avec mes deux enfants… Je ne vais pas m’en plaindre, mais c’est vrai que parfois avoir le sentiment d’être reconnue dans ses compétences ailleurs que dans le cercle familial, ça doit être plaisant !

    Bonnes bidouilles Cilou, je m’en vais lire ton article d’aujourd’hui maintenant 😉

  7. Cilou,
    moi je t’admire tellement pour toute ta créativité et ton énergie que vraiment j’ai été étonnée de ton « complexe » par rapport au chômage. Premièrement je ne doute pas que tu vas trouver quelque chose qui te convient, tu es jeune et tu as un bon diplôme, et deuxièmement de toute façon tu n’es pas le genre à te morfondre sur ton canapé, tu mets bien à profit le temps que tu passes chez toi et en plus, tu partages tes idées! je n’ai qu’un mot à dire : Félicitations !

  8. Merci :). Tu sais, pour le chômage, c’est jamais rigolo. On voudrait toujours autre chose pour soi, pour les autres, etc… Pis étrangement, le fait d’avoir des encouragement de beaucoup de gens qui croient en moi, ça me rend encore plus perplexe devant le silence des gens qui recrutent. Un peu l’impression d’être un fantôme. Pas glop glop.
    Mais bon, c’est pas non plus un drâme existentiel. Y a des gens qui vivent des trucs bien plus hards. Mon malheur à moi a des goûts de guimauves pour d’autres ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *