Ciloubidouille
5 juillet 2009

Iles flottantes micro-ondes

J’adore les îles flottantes. C’est un dessert que je ne trouve pas si compliqué à faire et qui apporte toujours un petit air de fête aux fins de repas. D’habitude, je suis les recettes traditionnelles trouvées à gauche ou à droite 😀 (des recettes de mamie Cécile si j’en crois ma photo :D) ! Mais là, j’avais envie de tester une méthode différente pour cuire les blancs en neige. Au lieu de les pocher dans le lait chaud, je les ai cuits au micro-ondes.

Je vous raconte toutes mes impressions ?

Je vous mets en vrac la recette utilisée, sans entrer dans les détails. Vous trouverez facilement des blogs qui vous expliquent par le menu ce qu’il faut faire. Ca ne sera pas ma plus-value sur cet article :).

Pour les blancs en neige :
-6 blancs d’oeufs
– 120 gr de sucre en poudre
– 1 sachet de vanille (ou mieux, de la fraîche).

Pour la sauce à la vanille :
– 1 gousse de vanille
– 30 cl de lait
– 60 gr de sucre
– 3 jaunes d’oeufs.

Pour monter les blancs, si vous avez un petit ElouanPrinceCharmant, c’est hachement mieux ;).  Sinon, l’astuce c’est de commencer à fouetter à la vitesse la plus basse et d’augmenter la pression au bout d’une bonne minute. Pareil, faut rajouter le sucre progressivement, genre cuillère à soupe par cuillère à soupe, un peu comme pour la recette de la meringue.

Une fois que vos blancs sont bien fermes, vous pouvez préparer le terrain. Vous sortez le film alimentaire et vous en étalez un beau morceau sur votre plan de travail.

Ensuite, c’est simple, il suffit de déposer une belle louche d’oeufs en neige au centre du morceau.

Il ne reste qu’à rabattre les coins entre eux pour former une sorte de boule ou de grosse sucette (vu qu’il y a le pied constitué du film enroulé sur lui-même). Mon idée est d’arriver à obtenir une boule de neige qui flotterait sur ma crème. Ca ferait chic non ?

Et hop, on recommence autant de fois qu’on a de blancs.

Arrive le moment de la cuisson. Je pose mes boules au centre de mon micro-ondes. J’ameute mon mari pour lui expliquer que sa femme est en pleine phase de cuisine moléculaire ou presque et qu’elle s’apprête mine de rien à révolutionner les oeufs en neige sous ses yeux esbaudis. Pourtant, j’ai 32 ans, je devrais savoir qu’il faut TOUJOURS éviter de jacasser avant d’avoir testé son travail. Le micro-ondes s’élance, les boules gonflent. Voire elles gonflent beaucoup… J’hésite entre rajouter une couche sur le potentiel extraordinaire de ce mode de cuisson ou commencer à trouver un chouille inquiétante la réaction atomique de mes boules de neige…

Au bout de 30 secondes à 1000 watts, j’ouvre mon micro-ondes, moyen sereine (comme quoi, je suis capable de passer de la plus folle excitation à l’inquiétude culinaire en 30 secondes, mon psy appréciera…). Et là, j’aperçois mes oeufs bodybuildés retombés comme des soufflés en moins de temps qu’il en faut pour l’écrire… Et croyez-moi (les nénés), quand on a été beaux et fermes, on tire vraiment une sale gueule quand on devient plat et mous !

Voici deux exemples d’oeufs mirco-ondés baignant dans une mare de crème anglaise (les veinards). Perso, je trouve le rendu bof… D’accord c’est lisse mais moi, je voulais obtenir des grosses boules de neige fermes, presque des vraies. Là, on a vaguement des galets, et encore, je ne vous montre pas le côté obscur de leur face…

Comme je suis joueuse, je tente le conditionnement + le changement de température du micro-ondes (je mets moins fort). Je me dis que si je les place dans un moule et que ma nouvelle méthode fonctionne, je vais obtenir une jolie forme ovoïde qui sied bien à un crâne d’oeuf.

Je teste au passage deux autres méthodes : le remplissage de la forme cul sec et le remplissage d’une autre forme préalablement beurrée. Oui, je ne recule devant rien, je suis la Marie-Curie de la cuisson d’îles flottantes au micro-ondes !

Ah… y a du mieux. Je ne vais pas vous dire qu’on est au stade du succès mais on s’en rapproche. La version film alimentaire a encore une fois râtée mais les deux autres s’en sortent pas si mal. Celui qui était beurré est à gauche. Je ne sais pas si ça change grand chose niveau forme mais niveau goût, c’était une chouette idée :).

Et voilà une île ovoïde qui rejoint la crème de la crème…

Autre aperçu du délire :

Enfin, troisième expérience foirée : j’ai voulu tester la canélisation des oeufs, principe hautement célèbre qui consiste à donner une forme de canelé à un blanc d’oeuf.

Ben on obtient ces trucs informes… No comment !

 Au final, mon saladier, c’est un peu le Benetton de l’île flottante : ya tous les style qui nagent en surface… C’est assez bof pour le mal que je me suis donnée.

Moralité : à mon avis, soit j’ai loupé un truc exitentiel dans la cuisson au micro-ondes, soit ça ne sert pas à grand chose. On perd quand même pas mal de temps à vouloir mouler ses formes (et je ne vous parle même pas de l’emballage cadeau…). Alors qu’une fois les blancs dans les récipients, y a personne pour s’exclamer « ooooooh regarde chéri, il a une forme rigolote ce blanc là ». Je pense que la prochaine fournée, je retourne à ma bonne vieille cuisson traditionnelle :).

Et surtout, je n’oublie pas le caramel… mmmmm décidément, j’adore ce dessert !

Alors, des astuces, des conseils, des réactions ???

PS : Et voilà une cilou ravie d’avoir évité toutes les blagues sur les boules qui gonflent !

29 réactions au sujet de « Iles flottantes micro-ondes »

  1. Sinon, un ptit message pour te dire que je suis en douce mais avec beaucoup d’intéret tes creations, tes recettes bref ton blog et ses bidouilles.
    Sur cet article perso je n’ai pas de micro-onde mais quand j’ai vu qu’il n’y avait pas de commentaire je n’ai pas pu résister !

  2. Coucou !!

    Perso, je monte mes blancs + sucre dans un grand saladier qui passe au micro-ondes.
    Et je le mets 2×30 secondes à puissance maximale. Ca gonfle et ça double de volume.
    Il faut qu’au toucher, ce soit ferme et que tu n’enfonces pas ton doigt dedans !! Sinon je rajoute 30s au besoin.
    Ensuite je moule mes blancs avec 2 cuillères à soupe !

    Mais je suis d’accord avec toi, c’est un dessert sympa rapide et trop bon !!

  3. Tout comme Ninou, et même que parfois je renverse carrément le saladier dans la crème anglaise et qu’on « découpe » la part que l’on souhaite

  4. Rien à rajouter aux commentaires si dessus. Sinon, j’adore ton humour… Au moins à défaut de réussite, tu me fait bien rire. Mais les idées données sont bonnes à tester. Par contre moi j’aurais pas oser mettre du film alimentaire au micro onde, même quelques secondes. Sinon je planche sur une idée « oiseau » pour le mariage de ton frère. A bientôt. Bises à toutes et tous.

  5. Aaargl… du film alimentaire, du silicone et autres plastic dans un micro onde c’est pas toxique toxique ca? C’est plus de la cuisine mais un labo de savant fou!!
    Avec cette methode de cuisson ca ressemble plus a de la frigolite pour un decor de Noel: 2 marrons, une carotte et voila un beau bonhomme de neige… a mettre dehors en hiver mais surtout pas dans une assiette…

    Tu l’auras compris Cilou, je suis un inconditionnel de la cuisson a l’ancienne 😉
    Par contre je soigne la forme avec 2 cuilleres pour en faire des quenelles que je depose dans le lait. Ca gonfle a mort et… chez moi ca flotte.

    A bientot

  6. ça ne me serait même pas venue à l’esprit d’essayer et quand je vois ta persévérance, je dis « oui, tu es bien la Marie Curie du blanc d’oeuf au micro-onde »!

  7. Bonjour, en ce qui me concerne je fais les blancs dans le micro onde, mais je n’utilise absolument pas de film étirable qui à mon sens n’a aucun intérêt. Je dépose des quenelles de blancs sur un plat et je fais chauffer doucement mais pas à puissance maxi. Et ils sont excellents et ils flottent…

  8. pour aller vite, cela m’arrive aussi de les faire au micro-onde. Sans film plastique et dans un moule silicone en forme de demi boule (que tu as utilisé pour les « faux pim’s » il me semble) Durée 1 minute environ à fond, puis je touche du doigt pour vérifier que c’est ferme. et je dépose mes jolies îles dans le bol… Si on en met 2 ça fait des nénés …
    Et petite idée en passant : colorer les îles au colorant alimentaire … meme la creme anglaise … voilà !

  9. Reprenant l’idée de Ninou, j’imaginerais faire cuire les blancs en un seul bloc, et façonner des boules avec une cuillère à glaces.
    J’imagine seulement, parce que je déteste les îles flottantes (cette chose molle qui fait « bloutch » quand on la mange), le caramel (le pire pour moi étant les Carambars : ce que je préfère dans ce truc, c’est les blagues, c’est pour dire…) et bof la crème anglaise (sauf s’il y a un fondant au chocolat avec, mais du coup, c’est le fondant que j’aime, ça fait que la crème passe…)

  10. trop marrant. j’adore quand tu fais des ratés et que tu les raconte comme ça. pas que ça me fasse plaisir que tu rates, non, mais c’est le récit qui vient avec…
    moi, j’ai des mini tartes au citron vert qui m’attendent dans le frigo pour démoulage, je sens que je vais bien me marrer ce soir…

  11. Comme le dit Anne, pas besoin de film pour faire les oeufs en neige au micro-ondes ! Mets les blancs dans des ramequins pas trop longtemps et Hop de magnifiques Iles qui flottent !
    Faudrais que j’en refasse, ça fait un bail que je n’en n’ai pas proposé à mes invités !!
    J’adore toujours autant tes messages et ton humour !
    Bonnes vacances !
    Carine

  12. Ah, je ne connaissais pas ce mode de cuisson pour les oeufs en neige ! En tout cas j’admire la persévérance et je suis toujours fan des gens qui « osent » donc là, je dis bravo et tant pis si le résultat n’était pas trop trop au RDV …apparemment d’autres lecteurs vous ont donné l’astuce pour réussir ! Bonne dégustation !

  13. coucou,

    et bin moi gé essayer chez moi les iles flottantes et sa a très bien marchés alors voila j’espère que tu réessayeras et que sa marchera.
    PS : il sont très bon ^^ 😀

    allez bizouxX

    a+

  14. une astuce pour faciliter le démoulage (observée dans une émission culinaire avant-hier et aussitôt testée avec un flan ), bien mouiller le récipient qui contient les blancs.
    Par exemple une tasse à café, la remplir d’eau, la vider juste avant de mettre ton blanc d’oeuf. ça facilite le démoulage semble-t-il et permet de garder une forme bien lisse…

  15. Alors moi, je ne les fais pas au micro-ondes… mais si tu veux pouvoir travailler la forme, un copain cuisinier m’avait donné une astuce, qui a toujours très bien marché.
    Tu mets tes oeufs dans un moule à cake, tu les fais cuire au four au bain-marie, il sont super fermes… et après, hop ! une boule à glace, et tu as de beaux blancs tout ronds tout fermes… et jolis à regarder !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *