Rillettes de saumon - Ciloubidouille

Rillettes de saumon

Brrr… quel temps frisquet pour un mois de mai. J’espère que juin nous réservera des longues soirées chaudes et joyeuses. J’en ai bien envie/besoin. En attendant de profiter de ce temps estival en famille ou avec les copains, je vous propose une petite recette super fastoche à faire, appétissante à l’œil et délicieuse à déguster. Je l’ai trouvée dans le magazine Cuisine Actuelle du mois d’avril 2010. Ces rillettes de saumon, puisque c’est de ça dont il s’agit, seront parfaites pour accompagner les futures soirées apéro !

Pour faire des rillettes au saumon, je ne vous cache qu’il va falloir du saumon, justement 😀 ! Pas énormément, deux tranches font largement l’affaire. Vérifiez grossièrement qu’il y a pas d’arêtes qui trainent au cas où…

Salez et poivrez à votre convenance. Il sera de toute façon toujours temps de rectifier par la suite.


Ensuite, placez le tout au micro-ondes pour 2 minutes de folie calientéééé ! Ça devrait cuire un peu le saumon cru, il devrait moins faire le malin après ça !

Arrive maintenant le moment d’émietter la chair tendre et rosée du saumon pour la placer au fin fond d’un mixeur, en n’oubliant pas de l’accompagner d’un peu de fromage frais, du type Madame Loïc (Ouep, cet article est sponsorisé par l’office du tourisme Breton :D) ! M’enfin, si vous n’avez que du St Moret ou du Boursin sous la main, ça fonctionne aussi hein :).

Attention à ne pas trop mixer le tout, quelques petits tour suffisent. Surtout qu’ensuite, il faut rajouter du saumon fumé, genre 200 gr (l’équivalent d’un petit paquet pas cher…). Après c’est vous qui voyez (y en a qui ont essayé… :D), si vous souhaitez obtenir des rillettes sans morceaux, vous pouvez appuyer sur le bouton, sinon, faut y aller plus mollo.

Dernière étape : rajoutez un peu de beurre, genre 50 gr, si possible à température ambiante. Et pis des herbes. Moi j’adore la ciboulette, donc j’ai opté pour cette herbe, mais ça doit être sympa aussi avec de la coriandre ou du basilic ! Ou simplement du persil plat (le persil frisé, ce n’est pas bon, ça ne sert qu’à décorer les oreilles des cochons en vitrine à la boucherie, dixit les chefs de certains ateliers de cuisine).

Et voilà, après un petit séjour d’une heure au frigo pour laisser les rillettes se figer au frais, on obtient une petite préparation délicieuse. Il ne reste plus qu’à remplir de jolies petites terrines individuelles (merci Steph pour cette belle trouvaille). N’hésitez pas à accompagner le tout d’une salade verte et de pain grillé…


C’est vraiment bon. Et pis c’est frais. Idéal pour une petite dégustation destinée à faire venir le soleil !! Ben si, le soleil, c’est un peu comme les fées. Si on ne croit pas en lui, il ne risque pas de pointer le bout de son nez. Et moi, le soleil, j’y crois, j’y crois…

Allez, une dernière petite bouchée, pour ouvrir vos chakras solaires ! Ayé, vous la sentez venir la chaleur des belles soirées ??? Mmmmm… allez, faut que je retrouve mes tongs tiens !

57 Commentaires

Commenter