Ciloubidouille
2 novembre 2011 Fabriquer un crâne en plâtre

Fabriquer un crâne en plâtre

Pendant mon adolescence, je crois avoir réussi l’exploit de me casser au moins mes deux bras ET mes deux jambes. Pas en même temps bien sûr, je me suis débrouillée pour avoir un plâtre par an et ce 5 années de suite. A la fin de ma croissance, mes os ont du se solidifier une bonne fois pour toute car je n’ai plus jamais eu d’accidents de ce genre. Croyez-pas que j’en garde un mauvais souvenir, au contraire. J’ai adoré ces périodes où tout le monde venait me dessiner une merdouille sur ma coque blanche, où j’étais la reine des béquilles et où je passais en premier à la cantine 😀 ! J’ai même eu des plâtres en résine et là, malgré un joli bleu azur, j’ai regretté le blanc poussiéreux et humide du vrai plâtre.

C’est dans doute pour ça que quand mes amies m’ont offert à mon anniversaire un kit pour faire des masques en plâtre, j’ai attendu patiemment d’avoir une chouette occasion de l’utiliser. Grâce à Halloween, c’est chose faite ! Je peux vous montrer comment fabriquer un crâne en moins de 30 minutes !

Je vous présente le paquet reçu en cadeau il y a quelques mois. Plein de bandes plâtrées de différentes tailles. Je n’ai pas eu besoin de tout, juste d’un rouleau et demi.

MaëllePrincesse s’est évidemment portée volontaire. En même, je n’avais qu’elle sous la main 😀 !


Je l’ai emmaillotée de cellophane au niveau des cheveux et enduite de crème sur la peau du visage. Je ne sais pas si la crème était nécessaire car sur la notice, il était bien spécifié que ce plâtre pouvait s’appliquer à même la peau, mais je n’ai pas osé la jouer « cul sec ». Pour les cheveux, en revanche, c’est tout simplement indispensable !

J’ai préparé de petits morceaux de bandes plâtrées, et une bassine d’eau également (pas sur la photo, je le précise pour ceux qui seraient tentés de chercher)…

Et j’ai commencé le moulage en évitant bien la zone des yeux. De toutes les façons, un crâne est connu pour ses orbites vides non ? Ce qui est dommage, surtout quand on a de si jolis yeux bleus :).

MaëllePrincesse est patiente, elle réclame simplement de se voir régulièrement. Sait-on jamais si le délire de sa mère se transforme en grand n’importe quoi…

Pour ceux qui n’ont jamais travaillé les bandes plâtrées, comme moi jusque lors, quelques remarques :

– Une fois mouillée, on a vite fait de se retrouver avec une boule de tissu informe. Il faut donc bien faire attention à tenir la bande tendue en la sortant de l’eau.
– La bande est composée de plein de petits trous, qu’on peut gommer en lisant simplement avec le doigt.
– Le plâtre sèche assez vite, mais pas de panique, on a le temps d’intervenir en cas de plantage.
– La zone de travail se cradifie à vitesse grand V. Autant se mettre dans un endroit qui ne craint rien, et s’habiller avec de vieilles fringues.

Je décide de m’arrêter à ce stade. Je n’ai pas insisté sur la bouche, le nez et les yeux. En revanche, j’ai accentué l’arcade sourcilière à l’aide d’implants en papier alu modelés, recouverts de bandes de plâtre. Ça fait illusion non ? On devine l’homo-sapiens non ? ^^

Hop, étape démoulage. Enfin, je dis hop, mais on est à deux doigts de l’abus de langage. Il est loin le « hop hop hop trop fastoche ». Non,, il faut attendre que la plâtre se soit rigidifié, puis à l’aide d’une maryse (spatule en silicone mou), on décolle doucement le plâtre de la peau. Ca tiraille un peu et ma fille râle. Elle décide de prendre les choses en main et gère elle-même la progression de la spatule. A l’arrière, ce n’est pas mieux. Je décide de fendre le moulage à l’aide d’une paire de ciseaux. Quelques manipulations plus tard, MaëllePrincesse peut poser avec son double astral 😀 ! Et filer prendre un bain…

Je répare la fissure de la nuque à l’aide du plâtre et j’élargis la bouche pour lui faire un sourire façon Joker !

On poursuit par l’atelier « je fabrique mes chicots », grâce à des petits morceaux d’alu recouverts de bande plâtrée.

Me voilà à jouer au dentiste de la préhistoire !

Je vous montre le travail fini ! Une étude archéologique au carbone 14 vous dirait que ce crâne-là est apparu sur Terre il n’y a que 30 minutes environ ! C’est foufou non ?

Une petite bougie achève de sécher le plâtre et de nous mettre dans l’ambiance. Au moment de cette activité, Halloween commence dans quelques heures. Ma fille et moi sommes au taquet 🙂 !

Chuis pas sûr qu’il ressemble à MaëllePrincesse finalement ce pauvre bougre :).

 

Idées bonus pour ceux qui voudraient utiliser cette technique mais qui n’ont pas vraiment envie de réaliser un crâne :

– Vous pouvez toujours faire un masque, ça fonctionne pareil, faut juste plus remplir la zone nez + yeux.
– Je me disais que le plâtre ferait une merveilleuse pinata ! Il faut éviter les couches trop épaisses (encore que, ça dépend de l’âge des participants). Mais on doit pouvoir réaliser des tas de formes sympa en peu de temps et en beaucoup de réalisme !
– Le plâtre doit pouvoir se mettre sur des tonnes d’objets. Ça peut être sympa de plâtrer une jolie branche. Ou même sa vieille paire de roller qui ne sert plus et qui ferait un bibelot marrant sous cette forme ! Non ?

 

Sinon, ça vous plait ?

***

Rien à voir, mais si vous en avez envie, n’hésitez pas à soutenir cette jeune maman qui participe au tremplin des créateurs et qui fait de bien jolies choses !

36 réactions au sujet de « Fabriquer un crâne en plâtre »

  1. c’est très sympa!!
    c’est fou comment tes enfants se ressemblent!!! sur la première photo de maëlle avec le début du moulage avec ses grands yeux bleu, on pourraitpresque croire que c’est son grand frère!! non?
    biz a la famille ciloubidouille

  2. Super le crâne. Moins qui ne me suis jusqu’à présent jamais rien cassé, je n’ai donc jamais essayé la plâtre. Je pense que grâce à toi je vais y remédier 😆

  3. Je suis surprise que tu sois arrivée à démouler un crâne complet. J’aurais pensé qu’il fallait le faire en deux fois : une fois la face, une fois l’arrière du crâne.
    J’aime bien le plâtre. Un jour, j’avais fait une cage à oiseaux, aux barreaux très éloignés pour que l’oiseau soit libre de s’envoler !!!

  4. Excellent ! :mrgreen:

    Moi j’avais envie de faire des champignons pour ma table de Noel. Et tu viens de me sauver la vie 😆 Ca doit se trouver en pharmacie ces bandes de platre, non ?

    Bravo pour cette déco spécial Trouille :mrgreen:
    Sinnfael.

  5. kikou!
    sympathique comme activité! j’avoue juste avoir du mal à comprendre comment tu as réussi à enlever le moulage de la tête de Maelleprincesse vu que le derrière de sa tête était bienr entré, peux-tu nous montrer le crâne de dos?
    en tout cas bravo à ta fille pour son dévouement

  6. Il est vraiment très chouette – mais je le préfère sans la bougie. J’aurais envie de le soulever pour voir s’il y a un gros diamant caché dessous, comme dans « Bernard et Bianca » ! 😀

  7. Génial ! Au début, je me suis demandée comment tu allais retirer le moulage de la tête de MaëllePrincesse que je félicite pour sa patience. (on a beau porter le même prénom, j’suis pas sûre que moi je me serais portée volontaire)
    Je ne connaissais pas du tout cette technique. Encore un truc à essayer un jour.

  8. Très chouette ! Tu ne lui as pas coupé trop de cheveux en ouvrant derrière ? Et très bonne idée, le coup de la piñata, si ça peut m’éviter à l’avenir de me lever à l’aube pour faire des couches de papier supplémentaires, parce que j’ai eu l’idée 3 jours seulement avant la fête, je suis preneuse !
    Sinon, les bandes de plâtre, ça me rappelle ma sœur qui avait le chic pour marcher dans les flaques d’eau avec son pied plâtré, alors on remettait une bande de plâtre en plus par sécurité, à la fin du mois, elle avait un plâtre énorme qui pesait une tonne !

  9. Sympa le crane !! Pour ma deuxieme grossesse une amie (infirmiere comme moi) m a fait un moulage du buste, souvenir de (peut etre) mon dernier gros ventre !! Je compte le decorer et l exposer comme une sculpture…dans ma chambre bien sur !!

  10. Coucou, pour la première fois, j’ai un conseil à te donner. J’ai déjà fait des masques de Batman à mon fils (qui a l’age d’Elouan d’ailleurs). Le plus simple c’est de l’allonger sur une serviette, de lui mettre du cellophane partout, même sur les yeux. mais pas sur le nez. (Il ferme les yeux bien sur !) Tu fais la même technique, mais du coup tu peux bien faire les yeux. Ensuite le démoulage est très facile avec le cellophane. Dès que c’est sec, tu découpe les yeux au scalpel. Ensuite, moi j’ai rajouté les oreilles de Chauve-souris pour Batman , mais on peut faire ce qu’on veut avec le plâtre. Voilà, et aussi pour dire que je regarde ce blog depuis près de 4 ans, et que j’adore ! Merci.

  11. MaëllePrincesse est belle comme tout !

    On avait fait des masques à l’IUFM avec ces bandes et le résultat était très sympa. J’avais complètement oublié cette technique. Merci pour la piqure de rappel !

  12. Pour pouvoir bien lisser le plâtre :
    je te conseil d’utiliser un gant en latex (gants à usage unique de l’hôpital), tu le prends en l’étirant et tu passes sur le plâtre bien humide, ça permet de bien lisser et d’éviter de sentir les petits trous des bandes de plâtre.
    J’espère que je me suis bien exprimée.
    j’utilisais cette technique sur les plâtres des jambes cassées (entre autre) pour qu’il n’y ai as trop d’imperfection et ça fait des plus « zoulies dessins ! »
    Maintenant ce sont quasi que des résines … sniff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *