Ciloubidouille
1 janvier 2015 Visiter les temples d’Angkor en deux jours – Cambodge #2

Visiter les temples d’Angkor en deux jours – Cambodge #2

2014 a disparu dans les lumières d’une lanterne céleste… Nous étions à Battambang, une ville du Cambodge et nous avons fait la fête avec les gens du coin, dans une ambiance festive qu’on ne doit retrouver que dans les coins où tout le monde se connait bien. Je vous dirai tous mes vœux à la fin de cet article mais pour le moment, je vous parle de notre deuxième journée à visiter les temples d’Angkor (vous pouvez lire le récit de la première journée ici). Cette fois-ci, on s’attaque aux plus célèbres, et aux plus massifs aussi du coup (on suit encore les conseils du guide du Lonely). Ça pique un peu les yeux le matin, car on s’est arrangés pour arriver à 6h du mat devant l’enceinte du célèbre temple de Angkor Vat. Pour une fois, le nom moderne du temple est totalement justifié. Angkor Vat, « la ville qui devient du pagode » est non seulement le plus grand et le plus connu (beau ?) des temples Khmers, mais c’était aussi autrefois une ville encerclée par une large douve. De la ville, il ne reste plus rien aucune trace, mais le temple en lui-même justifie la visite :).

Pour attendre le lever du soleil, on est restés à l’extérieur du temple, devant les douves, comme le conseillait notre conducteur de tuk-tuk. Les autres touristes rentraient en masse dans l’enceinte mm du temple. Aucune idée du meilleur endroit pour apprécier la plus jolie vue, mais disons qu’on n’a pas été mécontents du nôtre ^^ ! C’est déjà ça.





C’est joli hein, après je ne sais pas si j’aurais super regretté de ne pas l’avoir fait ^^ !
La vraie attraction pour les cambodgiens (et les touristes du monde entier en fait), c’est que Zhom avait apporté son drone ^^. Il a pu survoler le temple avec sa caméra embarquée. Voilà la bestiole, qu’il transporte dans un sac-à-dos customisé pour le drone.


Et voilà les photos extraites de la vidéo prise ce jour-là. Elles sont de bien mauvaise qualité et on ne sait pas encore sur quel réglage on a merdé. M’enfin, ça donne quand même une idée du temple.

Là, le drone est à notre niveau et s’en va vers le temple.

Il s’approche de Angkor Vat. Z’avez vu, il y a une croix au sol ^^ ! En fait, c’est hyper fréquent dans les temples visités, je me demande ce que ça signifiait ce symbole au 9ème siècle en Asie.

Le drone contourne le temple. On rigole avec la symétrie pas très fantasque des français dans leurs châteaux ou jardins, m’enfin, d’autres à l’autre bout de la planète ont les mêmes névroses hein…

Vue latérale du temple, sans la couleur dorée du soleil.

Vue de face, avec la belle lumière mordorée.

Autre vue de côté. On voit mieux les deux bassins et les douves au fond. Les enceintes ne servaient pas simplement à délimiter le temple, on leur prêtait également le pouvoir de rejeter les puissances maléfiques.

Pour vous donner aussi une idée de la distance que peut parcourir le drone, nous on est assis au niveau de la dernière zone construite, au fond de la photo, à la fin du chemin, dernière les douves (difficilement apercevables). Bref à 932 mètres pour être précise. Pas mal non ? Et le truc jaune au fond, ce n’est pas le soleil mais un ballon qui permet d’avoir une vue plus panoramique sur le parc (quoique lointaine).

Rassurez-vous, on a fini par y aller nous-mêmes voir Angkor Vat ^^ ! Et on a retrouvé la foule, très nombreuse… Les touristes, ils ne rigolent pas (cela dit, à l’heure où j’écris l’article, je suis déjà retournée vers le temple et c’était pire. Peut-être qu’il vaut mieux privilégier les fins de semaine aux lundis/mardis ?)

Tous ceux qui étaient entrés pour observer le lever de soleil de l’intérieur étaient visiblement postés devant les deux étendues d’eau à l’intérieur. Avec les reflets, ça doit faire de jolies photos c’est vrai.

Enfin, si on arrive à avoir une vue dégagée ^^ ! Pas fastoche de prendre des photos sans dizaines de personnes devant :).

Cette photo est floue mais je l’ai gardée car on voit un type avec un bonnet de père Noël. En fait, nous visitions le temple le 24 décembre 2014 et c’était difficile d’être dans une ambiance de Noël… Alors tous les bonnets rouges (et ils étaient nombreux), on les a appréciés à notre façon :). Noël dans les temples du Cambodge.

Si on sort un peu des grandes artères, on arrive à trouver un peu de solitude, ouf…

Ça grimpe sévère… Je ne sais pas quelle taille faisaient les cambodgiens de l’époque, mais ils devaient avoir des jambes immenses^(et musclées). ^^

Ce n’est pas mon temple préféré, je le trouve hyper massif, mais il dégage quand même beaucoup de charme.




Et pour le coup, ça doit être facile de se perdre. C’est très grand. Au début, on se dit qu’il devait y avoir un monde de fou là-dedans. Dans le guide papier que j’ai acheté sur place, on apprend que c’est un peu l’inverse. Pour bien comprendre ce qu’était un temple Khmer, il faut savoir que ce n’est pas un lieu de réunion pour les fidèles, comme peut l’être une église. Non, un temple était le palais d’un Dieu principal, qui devait répandre ses bienfaits en échange de ce mausolée (surtout sur le fondateur et sa lignée hein ^^). Sauf qu’un Dieu en statut, ça ne prend pas trop de place. Donc on construit un sanctuaire somptueux pour le Dieu principal (et effectivement, celui de Angkor Vat est le plus important des temples d’Angkor), mais on ne se prive pas de créer des tas d’autres sanctuaires pour des Dieux mineurs (mais sympa quand même ^^).

Ainsi un temple n’est pas un vaste palais pour un Dieu unique mais une assemblée de sanctuaires multiples avec une divinité centrale en son centre. Certains hébergent jusqu’à 400 Dieux (genre le HLM de l’Olympe ^^). Et bien souvent, le Dieu majeur a son sanctuaire dans la tour la plus haute ou la pièce la plus importante.

Petite pause blogosphère… Je suis le compte d’une fille sur Instagram, Morganour, un truc comme ça (flemme de chercher) qui fait des tissages créatifs. Je ne suis pas forcément cliente pour ce genre de déco, mais la technique m’intrigue… De plus je trouve que ce qu’elle fait (et d’autres sur Internet hein, je ne suis pas spécialiste), apporte un air de renouveau sur le tissage planplan des tapis de mamie. (Pis la fille en question a l’air très gentille, ce qui ne gâche rien). Bref, tout ça pour vous dire que, étrangement, quand j’ai croisé ce truc rose, j’ai pensé à elle, que je ne connais pas en vrai. Je me suis dit que ça pourrait l’inspirer, elle et d’autres qui tissent. Pas que ce soit super joli en soi, mais chais pas, c’est différent :). C’est une déco bouddhiste en tout cas, car on trouve ces suspensions autour des lieux de cultes. Bon, évidemment la photo est floue hein, on ne se refait pas ^^ !

En parlant de Bouddha, en voilà un qui attire beaucoup les foules.

Angkor Vat est connu pour ses gravures et beaucoup ont été restaurées ou simplement décrassées. Toutes ces apsaras doivent avoir un nom mais lequel… ? Les spécialistes peuvent les reconnaitre en fonction de leur coiffure, du tissu des robes qu’elles revêtent ou des attributs qu’elles portent.

Moi ne je reconnais que ces-deux là ^^ !

Encore quelques photos, pour l’ambiance…


Énormément de touristes chinois et c’est toujours marrant de les regarder prendre la pose. Voilà des gens qui se fichent totalement du regard des autres.

En ressortant, on se fait alpaguer par un moine qui nous « offre » des bâtons d’encens en échange d’un petit don… On est à peine repartis qu’il reprend les mêmes bâtons d’encens et les propose à d’autres touristes. Business is business. Le sacré, ce sera pour quand on aura le temps…

Bonne surprise, en retrouvant le jardin, la foule est partie (mais où ?). Je peux prendre le temps de quelques photos de lotus…



Et voilà la vue que les autres touristes avaient quand ils attendaient le lever du soleil. Joli spot aussi !

*****************

On continue la visite et on file vers le temple de Ta Prohm.  Pour beaucoup de visiteurs, Ta Prohm devient vite le temple chouchou. Et c’est vrai qu’il a du charme.

Les arbres majestueux qui l’entourent ou le recouvrent y sont largement pour quelque chose. Je crois que ce sont des fromagers.

Ce temple est en active restauration. Certaines parties étaient condamnées pour permettre aux ouvriers de travailler tranquillement. Ces derniers taillaient la pierre pour reproduire les morceaux manquants.

Un des coins photos qui devrait être dans tous les albums des touristes chinois.

Je ne sais pas vraiment comment ont lieu ces éboulements. On imaginerait tout ça après un tremblement, mais là, je me pose la question.

Je ne suis pas allée en Italie, à Rome, à Pompéi, mais je me dis qu’on doit pouvoir retrouver des similitudes de constructions, malgré les kilomètres de distance et les époques différentes.

De nombreux enfants circulent aux alentours. Ils ne mendient pas, ils jouent, nous observent.

Sinon Ta Prohm, c’est un peu le bordel ^^ ! Des éboulements partout rendent la compréhension de sa structure un peu difficile. Mais comme on n’est pas archéologue, on s’en fiche un peu. Ça rajoute grandement à son charme.

En fait, l’École française d’Extrême Orient a choisi de laisser ce temple dans son état naturel pour garder un exemple de ce que à quoi ressemblait généralement les monuments d’Angkor quand les européens ont fait leur découverte au 19ème siècle. Ce fut une bonne décision mais elle entraina et entraine toujours d’importants travaux pour stopper les nouvelles ruines et l’envahissement de la végétation.

Une vue d’ensemble, à l’arrière du temple.

Les délicats passages dérobés qui plaisent tant aux enfants (et à nous). Alice aux pays d’Angkor ?

Sans parler des amusements que nous offre la nature :).


Les visites ne déplaisent pas aux enfants. Ils y trouvent leur compte, soit en s’aventurant dans les éboulis, soit en faisant des pauses lectures dans des recoins. Ils suivent le rythme.


Au sortir des temples, on est souvent alpagués pour acheter des boissons fraîches ou des souvenirs. Comme l’électricité ne vient pas facilement à eux, ils se font livrer de gros blocs de glaces pour rafraichir le contenu de leurs immenses glacières.


**********************

Dernière halte, dans l’enceinte d’Angkor Thom. Angkor Thom n’est pas le nom d’un temple pour le coup, mais celui d’une des plus grandes villes Khmer dès le 12ème siècle et qui fut probablement la capitale jusqu’au 17ème siècle. On y rentre souvent par la porte Sud, magnifique tour à 4 visages. Je vous recolle une photo du précédent article, car on la voit au fond. Sur chaques côtés, des hommes de pierre portent encore deux immenses Nâga (le dieu serpent qui relie le monde des hommes et celui des Dieux). Une autre hypothèse veut que les Nâga soient les gardiens de la richesse royale de la ville. Autant vous dire que les Näge, on en voit souvent ^^ !


Zhom a dégainé son drone et vous pouvez voir une vue aérienne du Baphûon, un énorme temple montagne qu’on n’a pas pu visiter. Nous ne respections pas les règles religieuses en vigueur (tenues trop courtes + enfants trop jeunes).

Mais de loin, il avait l’air vraiment chouette.

Partout, des cambodgiens en goguette, faisant des pique-niques ou des siestes à l’ombre… Celle-là était particulièrement choupie.

*****************************

Un des endroits connus de Ta Prohm, c’est ce qu’on appelle la Terrasse des éléphants. Alors moi, j’avais imaginé autre chose que cette longue fresque recouvert d’éléphants sculptés. C’est le mot terrasse qui m’a induit d’erreur (^^), on m’aurait dit enceinte ou muret, ça m’aurait plus convenu ^^ ! En fait, c’était à l’époque le soubassement de pavillons de réception, mais ces bâtiments ont disparu.

Une fois la déception lexico-architecturale passée, j’ai beaucoup aimé ces bas-reliefs. Zhom était parti avec les grands faire voler son drone, alors avec SiloëJolieFée, on a fait les touristes toutes les deux.


Comme tous les touristes, on pose devant les éléphants à trois têtes, qui cueillent des fleurs de lotus (enfin c’est ce qu’ils disent sur le guide, moi je ne l’aurais pas deviné sinon ^^)

On chevauche aussi des lions gardiens souriants.

On se raconte des histoires sur ce qu’on comprend…



On cherche aussi beaucoup la fraicheur… Qu’est-ce qu’il fait chaud !

Les autres ont fini avec leur drone, on va pouvoir repartir et continuer la visite.

*************************

Voici le temple du Bayon, vu du ciel, un vrai bijou à ne pas manquer !



Beaucoup de gens ayant visité les temples d’Angkor vous diront que c’est leur temple préféré. Et je les comprends, il fait partie de mon top 3 aussi !

Les photos ne rendent pas grâce à sa grâce justement… Dans le livre du guide, ils parlent la construction religieuse la plus énigmatique et la plus puissante du monde. Visiblement, au fil du temps, le Bayon a traversé différents courants ésotériques et a connu plusieurs vagues de construction. J’ai envie de vous dire que ça ne se voit pas pour les profanes que nous sommes et l’ensemble donne une impression d’unité très jolie.

Les pierres utilisées sont mouchetées et n’aident pas à mettre en valeur la multitude des inscriptions et autres gravures. Pourtant, il y en a PARTOUT !



Le temple du Bayon est mondialement connu pour ses tours aux visages. Dans le Lonely, ils disent ce que ces visages sont celui de Jayavarma VII, le roi légendaire de l’empire Khmer. Ainsi les multiples représentations du roi pouvaient veiller (et surveiller ?) sur tous les sujets jusqu’aux confins de son royaume…

Bref, une magnifique visite qui a mis tout le monde d’accord, c’est quand même très prenant ces temples finalement !



Et voilà… bye bye les temples pour ce jour. Nous y reviendrons dans quelques jours mais d’ici-là, on va visiter une autre partie du Cambodge !

Quelques portraits dans le Tuk-tuk pour finir :).

Pour ceux qui veulent lire le premier article sur la visite des temples d’Angkor en deux jours, c’est ici !

********************

J’en profite pour vous adresser tous mes vœux. Je voudrais trouver des mots jolis, des mots cadeaux, des mots qui pétillent, des mots magiques pour vous souhaiter une année 2015 digne de vous. Parce que vous le valez bien. J’aurais aussi aimé trouver le courage de faire un bilan mais je n’ai déjà pas eu celui de faire le point sur ma première année d’expat, alors je ne garantis rien ^^ ! On verra à mon retour en Chine.

Il n’empêche que je vous souhaite quand même de trouver de l’apaisement, des coussins accueillants pour les jours où vous en aurez besoin, des plumes sous vos chaussures, des épaules fières, un regard curieux et des sourires partout où vos yeux se posent.
Je vous rêve heureux, tolérant, grandi par les détails de la vie et par ses claques aussi. Je vous espère audacieux, entreprenant, patient, trouvant la joie dans l’essai autant que dans la réussite.
Je vous attends ici et là-bas, je vous lis et vous chéris, je vous doute et je vous crains, je vous aime, vous derrière ce blog comme un écrin.

Que 2015 vous prenne par la main pour vous emmener vers des chemins inconnus. Ne suivez pas les flèches. Allez là où vont les bulles de savon, courrez après le vent dans vos cheveux et laissez-vous bercer par le souffle discret des gens qui croient en vous. Ce n’est pas toujours facile (je le sais, je le vis), mais c’est bien plus beau.

 

IMG_2384.JPG

42 réactions au sujet de « Visiter les temples d’Angkor en deux jours – Cambodge #2 »

  1. Les photos sont superbes, merci pour ce voyage matinal…
    Très belle année à vous. Plein de bises virtuelles en attendant les vraies très vite.
    Merci de suivre mon blog 😉 C’était mon sourire du matin !

  2. Magnifiques photos et lecture.. je voyage juste à la lecture de vos mots, c’est magique.. à mon tour de vous embarquer.. merveilleuse nouvelle année à toute la famille.
    L’embarquement du vol 2015 est annoncé.

    N’emporte dans tes bagages que les meilleurs souvenirs de 2014.

    Laisse les mauvais moments aux objets perdus.

    > > > > > > > > >

    La durée de ton voyage sera très exactement de 365 jours.

    > > > > > > > > >

    Tes prochaines escales seront:

    Santé, Amour, Joie, Harmonie, Prospérité, Réussite, Bonheur, et Paix.

    > > > > > > > > >

    Le commandant de bord, te propose le menu suivant servi durant le vol:

    > > > > > – Cocktail de l’amitié

    > > > > > – Suprême de bonne santé

    > > > > > – Gratinée de prospérité

    > > > > > – Plateau d’excellentes nouvelles

    > > > > > – Salade de réussite

    > > > > > – Bûche du bonheur

    > > > > > – Le tout accompagné de bulles d’éclats de rires.

    > > > > >

    Bon et agréable voyage à bord du vol 2015.

  3. J’ai l’impression d’avoir voyage avec vous. C’est superbe. Je ne connais pas l’Asie mais tes voyages et tes commentaires me donnent bien envie. Je te souhaite ainsi qu’à toute ta famille de la serein ôte et beaucoup de joie. Tes mots sont toujours aussi justes et beaux.

  4. Ben dis donc…toi qui voulais trouver des mots jolis pour tes voeux, qu’est ce que ca aurait été si tu les avais trouvés ! :o)
    Merci pour ces jolis voeux et pour ce chouette article, encore une ! avec des photos absolument magnifiques pour le coup ! et ces photos de drone sont juste à tomber !!!
    Une belle année à toi aussi et la ciloubidouille family (qui grandit bien !), avec encore plus de serenité et d’aventures !
    Sylvie et Iris

  5. Comment te dire merci pour tout ces beaux moments que tu partages avec nous, pour tes sourires que nous ressentons a travers des mots, tes larmes coup de blues que nous essayons de notre mieux d’apaiser. Merci pour ces voyages, merci pour tes voeux que je ne peux que te retourner. Continue d’être forte, passionné, drôle, souriante, femme, mère car grâce à toi je le suis aussi. Au plaisir de te relire.

  6. Merci, merci, merci pour ces magnifiques voyages que tu nous fais partager et tous ces détails que tu repères sur ton chemin! et une merveilleuse année à toi et ta ptite famille remplie de joie et de découvertes 🙂

  7. waouhhhhhhhhhhh grandiose on reste sans voix
    et tant de contrastes
    et des photos magnifiques avec des instants de tendresse avec les enfants
    les tiens compris
    merci merci merci

    je repasserai détailler quand aux voeux que de belles choses, de souhaits si joliment formulés bravo et bonne année à vous tous ne changez rien !

  8. Euh… je ne sais pas quoi dire à part waouh pour les voeux et waouh pour cette visite guidée! Merci de ces partages (j’ai envie de d’organiser un voyage surprise pour toute la famille maintenant!)
    Belle année à vous 6,qu’elle soit aussi lumineuse que votre lanterne!

  9. merci pour ces récits de voyage , merci pour ces partages et pour juste ta façon d’écrire qui nous font chaud au coeur tous les jours .Tu fais partis de notre quotidien et tu nous montres le chemin .Passes une belle année toi et ta tribu qu’elle soit magique et pétillante .

  10. Tes vœux sont extra. J’ai honte, je pensais joie, santé et bonheur … Trop la flemme pour cogiter, j’ai trouvé ceci sur le net : Par Epictète : « N’attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive… Et tu seras heureux. »
    Joie, santé et bonheur tout de même.
    Bisous

  11. …tes mots arrivent jusque chez moi …c’est tellement beau comme tu écris …merci.
    Longue vie à ton blog encore et encore!
    Une douce et belle année 2015 à toi et ta famille.

  12. Ils sont bien beaux tes voeux, comme tout ce qui sort de ta plume si inspirée ! Je te souhaite tout le bonheur du monde avec ta jolie tribu et que ce qui semble peser sur tes épaules s’envole bien loin le plus vite possible… J’ai visité ces temples en février 2010, ils étaient bien plus déserts mais ils sont toujours aussi magiques visiblement. A cette époque là, notre Mini logeait en moi… Notre dernier voyage en mode nullipare, que de souvenirs ! Merci de m’y faire penser en ce début d’année 😉
    Et pour la blogueuse tisseuse, il s’agit bien de Morganours

  13. Une très bonne année à toi et à tous les tiens.
    Merci de nous faire voir tous ces beaux paysages et oe partager ta vision de la vie.
    Je n’ai pas fait le compte, mais il me semble que tu as recu au moins 365 commentaires. Donc tu en as au moins un pour chaque jour… donc si coup de blues il y a, en 2015, ouvre le com du jour et reprends un peu de nos remerciements en réponse à ce que tu partages.
    En espérant te lire encore très souvent.

  14. Plus que merci de ce si beau reportage et d’avoir pris le temps de partager tous ces beaux paysages !
    Vœux plus que parfait, remplis de poésie et d’espoir.
    Juste les retourner car ils s’appliquent à tous et sont une ligne de vie positives.
    Carpe diem comme disait l’autre.

  15. Merci pour la suite du voyage et surtout pour tes vœux magnifiques !
    Les « mots jolis, les mots cadeaux, les mots qui pétillent, les mots magiques » tu nous les offres dans chacun de tes articles .
    Merci… et bonne année à toi !

  16. Merci pour ce beau voyage. Belle année à vous tous. Du coup je vais te souhaiter de moins douter, de retrouver l’envie de venir plus souvent (puisque ça semble t’embêter… parce que quoiqu’il arrive je suis fidèle au poste). Bisous

  17. Quelle générosité…. Prendre le temps de partager…c’est un magique cadeau…je le reçois de l’autre côte du monde comme autant de gentillesse….Merciiii..tout simplement…Belle nouvelle année 2015..

  18. Ta plume m’a toujours faite voyagee depuis tant d annees même quand tu écrivais depuis Paris. Tu as le don d emporter les gens avec toi …
    Et quand vient le moment de nous souhaiter une bonne année, tu me rechauffes le coeur comme tu humidifiés mes yeux … Bonne année à vous 6 <3

  19. Que tes mots sont jolis, beaux et comme ils savent bien réchauffer nos coeurs et nous donner l’envie de continuer de découvrir la vie avec joie et curiosités. Merci pour ce beau partage. Bonne, heureuse et douce année 2015 à toi et à tes trésors. On t’aime Cilou même si c’est à travers un écran. ..

  20. Merci pour cette visite des temples!! Superbe et magique!!
    Une très belle année 2015 à vous cinq!
    Cette année, comme les autres, je continuerais à chercher mes petites bulles de bonheur et douceur… Je continuerais à chercher derrière, devant ou à côté et surtout à sourire, encore et encore!!
    Un grand merci Ciloubidouille car, la lecture de ton blog fait partie de ces petites bulles, bien précieuse!!

  21. Je te suis depuis des lustres, je ne me suis jamais beaucoup manifestée dans les commentaires, je profite enfin de cette nouvelle année pour venir te souhaiter le meilleur! Ton blog est un petit moment sucré, plein de fantaisie et d’humour et je le savoure à chaque article! Merci de nous faire voyager, merci pour les bidouilles, merci pour l’intelligence et l’ouverture au monde, merci pour tes mots si doux qui souvent font mouche et m’émeuvent, merci pour l’énergie et le temps passés. Longue vie à Ciloubidouille!!

  22. C’est seulement aujourd’hui que j’ai pu me poser pour lire cet article, j’espère avoir le temps d’enchaîner sur le premier ( Tu ne vas pas me reprocher de ne pas faire les choses dans le bon ordre…) A chaque récit, je voyage dans l’espace et dans le temps avec toi…Qu’est-ce que l’Asie me manque! Tous ces souvenirs d’escapades sont des pierres précieuses sur votre route qui vous suivront tous les 6 pour la vie…je n’en doute pas!
    Merci pour tes mots , pour l’évasion, pour tes voeux si jolis. Merveilleuse nouvelle année à toi qui devrait t’apporter la sérénité après autant de temples visités…

  23. Je ne serais pas originale en te souhaitant une belle, bonne et heureuse année 2015. Que cette année t’apporte douceur, sérénité et sourire, ainsi que plein de rêve à réaliser. Merci de nous faire rêver et de partager autant sur ton blog, c’est un vrai bonheur de te suivre. Encore merci ! Bisous

  24. Tout d’abord, un tout grand merci pour le récit de tes voyages.. grâce aux pouvoirs de tes mots et à la magie que tu insuffles, j’ai l’impression d’y être.. On en prend plein les yeux, c’est tout simplement génial! Vraiment un tout grand merci de prendre le temps pour nous raconter tout ça! Ensuite, merci pour tes bons vœux.. Et à mon tour, je te souhaite une année 2015 riche en petits et grands moments, en découvertes, en joie, bonheur et patati et patata.. Ne retient que le meilleur, oublie les mauvaises passes et continue d’être celle que tu as sans doute toujours été : va de l’avant, toujours plus loin en avant.. Et profite de ta chouette petite famille! Biz

  25. J’aime vraiment ces voyages que tu prends le temps de partager avec nous, car même si les photos ne rendent pas la grâce des lieux, je trouve qu’on ressent un grand quelque chose en les regardant …
    Et chapeau pour les photos avec le drone, c’est chouette d’avoir un autre point de vue lors des visites !

    P.S : j’adore la photo d’Elouan que tu as prise dans le premier temple !

  26. Comment ai-je pu manquer cet article ?!
    Je me répète mais encore merci de partager ces merveilleux voyages avec nous.
    Tous mes voeux pour la nouvelle année : bonheur, sérénité, et tout plein de bonnes choses à toute la famille

  27. Superbe, on s’ y croit presque, merci de nous faire voyager à travers tes articles et tes superbes photos.
    Tes voeux m’ont beaucoup touché, je te souhaite une belle et bonne année 2015 pleine de bonheur, d’amour et de jolies surprises. Merci, merci, merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *