Ciloubidouille
21 janvier 2017 Fabriquer un gâteau de bonbons

Fabriquer un gâteau de bonbons

Hier c’était l’anniversaire de mon prince charmant. Je me souviens avec une grande précision de toutes les minutes de ce 20 janvier d’il y a 11 ans. Mais on se souvient toujours de ses coups de foudre non ? Au bout de quelques minutes de poussée calibrée, la sage femme m’a dit « à vous de jouer ». Alors j’ai laissé mes mains aider son corps glissant à sortir de mon propre corps et j’ai posé son cœur qui battait d’un pas étrangement lent contre le mien. Ce fut simple, sans complication aucune, ce fut joli, émouvant, chaud, doux… Au bout d’une éternité de plénitude, une sage femme m’a demandé son prénom. Je lui ai alors signalé que je ne connaissais pas son sexe. Elle a rigolé et m’a annoncé que c’était un garçon. Alors j’ai dit « ElouanPrinceCharmant ». La petite fille que j’avais tant espérée pendant cette grossesse est devenue un gentil fantôme. Mon garçon lui a volé toute la place et embarqué mon cœur. On s’est regardés tous les deux et j’ai su que j’avais été bien bête d’avoir rêvé quelqu’un d’autre que lui. Qu’il était mon rêve, qu’il était le rêve de son papa, et qu’on pouvait fermer les yeux, derrière nos paupières, ElouanPrinceCharmant avait la place qu’ont les plus jolies miracles de la vie.

Jeudi soir, je n’étais pas à la maison. Je parlais avec de chouettes personnes au café des livres.

Quand je suis rentrée, toute la maisonnée dormait. Alors j’ai sorti le matos nécessaire à ma petite surprise d’anniversaire.

J’aime bien leur préparer une petite mise en scène pour que leur journée d’anniversaire soit un peu différente. Vous pouvez voir souvent sur Instagram ce que je fais le jour J. J’ai également rédigé un article sur la surprise d’anniversaire de l’année dernière de MaëllePrincesse.

Pour ElouanPrinceCharmant, je suis retournée vers d’anciennes amours : les gâteaux de bonbons. Comme je n’avais pas de structure, je l’ai fabriquée. J’ai récupéré du carton de mes cartons de déménagement.

J’ai découpé un vague rond (je ne suis toujours pas une fille maniaque, 2017 n’a rien changé, pas de règle, de compas, d’équerre…).

J’ai aussi découpé des bandes de carton. Pour la hauteur, c’est simple, j’ai visé la hauteur d’un Twix !

A l’aide du pistolet à colle, j’ai collé les bandes de carton au bord du rond pour former une sorte de plat.

Pour habiller mon gâteau, j’ai utilisé du papier crépon. Pareil, zéro minutie. Il était minuit passé, alors j’ai emballé mon carton à la va-vite, sans même utiliser le pistolet à colle. C’est pas comme si j’allais réutiliser ce projet pour autre chose hein…

J’ai rajouté au centre un autre rond de carton, lui-même emballé de papier crépon. Je n’ai pas rajouté de plateau en carton parce que je voulais le remplir de bonbons.

J’ai rassemblé les bonbons qu’il aime bien : Carambar, Schtroumpfs, Twix, Kinder, fils… Et je les ai positionnés sur la structure en m’aidant de masking tape pour les faire tenir.

Restait à rajouter une banderole pour finir le gâteau de bonbons. Pareil, zéro finition. En mode « purée faut que j’aille dormir ».

Voilà donc le travail. Ca m’a pris 30 minutes je pense. Rien de dingo mais rien d’ordinaire non plus. Et moi, c’est exactement ce que je traque. L’extra dans l’ordinaire.


J’ai écrit un petit message sur le tableau noir de l’entrée et je l’ai déplacé pour l’occasion afin qu’ElouanPrinceCHarmant trouve l’ensemble sur la table en se levant.

Et le matin, pendant que je roupillais, mon ElouanPrinceCharmant a pu découvrir sa surprise. Il était super content m’a raconté son papa (et lui, plus tard). Je crois finalement que les bonbons, c’est toujours un cadeau qui plait !

Et vous ? Vous aimeriez trouver un gâteau de bonbons le matin de votre anniversaire ?

* * * * * * *

En parlant de bonbons et d’enfants, je me suis rendue à une « opération blogueur » comme on dit dans la blogosphère, organisée par Kinder. Vous n’êtes pas sans observer que c’est archi rare que je participe à ce genre d’événement. Je ne sais pas de quand date le dernier article où je parle d’une quelconque opé, mais ça doit se compter en années. C’est définitivement pas ma came et celui-ci ne m’a pas fait changer d’avis. Comprenez bien, j’ai passé un bon moment, les gens de chez Kinder avaient bien fait les choses. Mais chais pas, je ne me sens pas à ma place.

Pourquoi y suis-je allée alors ? Pour plusieurs raisons.

  • Culpabilité mon amour. Avec la reprise du boulot, le temps manque pour les enfants et pour SiloëJolieFée plus particulièrement. J’avais l’impression que ma petite avait envie de temps pour elle. Alors j’ai posé ma journée et je lui ai demandée si elle était partante pour une virée à Paris où Kinder lui proposerait un goûter. Elle a tout de suite accepté, le mot Kinder étant assez magique…
  • Justement. J’aime bien Kinder. Je sais que c’est souvent décrié pour leur contenu ou pour leur politique géo-économique, mais ça ne change pas tellement mes habitudes de consommations. On mange beaucoup de Kinder à la maison. Je suppose qu’on choisit ses combats et que celui-ci a dû mal à lutter versus notre gourmandise.
  • Le thème était une enquête sur le temps passé avec ses enfants, réalisée par ipsos. Je me demandais bien si j’allais apprendre un truc.

Bref, j’ai embarqué mon troiz aussi, alléché par la marque et on est partis sur Paris.

Alors déjà, c’était drôlement joli. Un hôtel particulier qui te fait regretter de ne pas jouer au loto ^^ !

Ensuite, il y avait des Kinder ! Et ça c’était drôlement chouette ! Les deux enfants sont montés à l’étage avec des adultes déguisés en pirate, des magiciens et autres sculpteurs de ballons. Je ne les ai pas revus pendant une heure, le temps qu’on écoute la conférence sur l’enquête Ipsos. Je me suis dit que finalement c’était rigolo comme concept : écouter une enquête sur le temps qu’on passe avec ses enfants pendant que les dits-enfants sont gérés ailleurs. La théorie, la pratique… ^^

En même temps, un pédopsy expliquait que malgré la proportion des parents à penser qu’ils ne passent pas assez de temps avec leurs enfants (57% pestent dessus), il ne faut pas culpabiliser. Quand on prend du temps pour nous (le sport, les restau en amoureux ou avec des copines, les spectacles…), on en tire des bénéfices. Et ce bien-être, nos enfants aussi en tirent profit. La vie est un équilibre à trouver entre un tas de contraintes et un tas de tentations.

Je ne vais pas reproduire toute cette enquête, c’était finalement des choses assez évidentes. On voudrait plus de temps, on voudrait être plus disponible… Ce qu’on aime faire c’est rire ensemble, jouer, se câliner… Et pas forcément passer nos soirées à jongler entre les devoirs et le ménage…

Je vous note quand même mes réflexions.
On veut du temps supplémentaires, mais quand on demande aux gens ce qu’ils feraient d’une heure de plus par jour, l’immense majorité (moi inclue) répondent… dormir ! On est loin de nos ambitions de parentalité… Encore que. Perso, si je dors plus, je suis aussi plus reposée pour m’occuper des autres. On va dire ça !

S’amuser avec les enfants est quelque chose qui revient beaucoup dans ce sondage. Moi je botte en touche. Je ne suis pas la reine du jeu de société, j’ai une patience limitée pour écouter la 20ème blague qui me demande si je sais porter un tronc, deux troncs… Le temps que je passe avec mes enfants, il n’est clairement pas en tant qu’animatrice de ludothèque. Mais je danse avec eux. Ça compte ?  ^^
Le pédopsy disait que la notion d’amusement avec ses enfants était quelque chose de très nouveau. Auparavant, l’adulte n’était absolument pas tenu de se mettre à quatre pattes pour jouer aux Légo avec ses mômes.

Le temps disponible, c’est quelque chose qui a fondu comme de la neige ici. En revenant de notre expatriation de chine, on a repris nos boulots et pas qu’un peu. Je quitte la maison à 8h30 et je rentre à 20h. Zhom pareil. On sait que ce n’est pas évident à gérer, mais manifestement c’est plus pour nous que pour eux. Nous on culpabilise. Eux ils ont l’air de bien s’en sortir. Quand tu rentres le WE et que tu te dis cool, on va pouvoir faire des trucs en famille, eux ils t’annoncent qu’ils ont déjà prévu de sortir à droite et à gauche ^^ ! Bref, relativisons leur manque de nous… 😉

Preuve supplémentaire, moi qui me gaussais de ne finalement pas avoir passé mon moment Kinder en leur compagnie, j’ai récupéré des enfants rigolards, heureux de leurs aprem et de leur ventre remplis de sucreries ! Ma présence lointaine a suffi pour les convaincre qu’on passait du temps ensemble. C’est marrant non ?

Je vous laisse… Je dois aller dessiner avec SiloëJolieFée (et avancer les travaux de sa chambre. On est en train de faire un truc trop cool ! Chuis bien contente).

* * * * * *

Encore un joyeux anniversaire ElouanPétillant. Je t’aime autant que les bonbons !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

27 réactions au sujet de « Fabriquer un gâteau de bonbons »

  1. Ah oui, j’adore les gâteaux de bonbons! Un copain m’avait offert un jour un arbre à bonbon. J’avais trouvé ça tellement sympa que je l’avais reproduit pour d’autres. Mais j’avais oublié, merci de me le rappeler.
    En effet, le temps dispo pour les enfants, c’est terrible. Mais ce n’est pas mieux quand tu bosses pas mal à la maison et qu’ils te tournent autour… parce que tu sais que ce serait bien d’être vraiment dispo pour eux, mais qu’en même temps, tu voudrais finir ce que tu fais… du coup, tu les envoies balader de façon pas sympa, et tu culpabilises encore plus…
    Une copine pédiatre me disait que la naissance c’est le seul rendez-vous à l’aveugle avec un inconnu où tu tombes systématiquement amoureux!

  2. j’aurais adoré un gâteau de bonbons pour mon anniversaire!
    le temps dispo pour les enfants est un éternel problème surtout de culpabilité parentale alors que pour eux il me semble que c’est plus simple, en tout cas qu’ils se posent moins de question.
    merci pour ce double article 😉

  3. Hello coucou,
    déjà, un très bon anniversaire à prince Elouan…
    Ah que oui, un gâteau de bonbons, c’est bien bon ! Quelle bonne idée ! Et tu nous montres qu’avec peu de temps et un minimum de matériel, on peut faire un truc trèèès sympa . Bravo et merci du partage. (au fait, mon anniversaire, c’est le 5 mai, hi,hi,hi !!)

  4. J’aime tellement ta fa con de parler de toi, de ta famille, de dédramatiser tout ces petits rien que nous vivons tous! Mais comment fais tu en rentrant a 20h? Un / une nurse à domicile ou au paire? Bisous jolie famille!!!

  5. Très belle surprise !
    Je reconnais des blogueuses sur la photo.
    Je ne suis pas là reine des jeux avec les nains. Je préfère faire des sorties ou activités type cuisine.

  6. C’est vrai, nous culpabilisons du peu de temps passé avec nos enfants mais ils arrivent vite à un âge où ils prennent l’habitude de prévoir des trucs avec les copains sur le temps qu’on comptait leur consacrer !

  7. sympa la petite surprise au reveil!!!!

    quant au temps passé avec nos enfants je pense qu’on a tous cette culpabilité la, même en étant mère au foyer on trouve toujours que la qualité n’est pas forcément là, même quand on a la quantité…bref…l’inverse l’est aussi on bosse trop ça ne va pas non plus….ah la la pas simple d’être parents en fait…

  8. Une merveille ce souvenir de naissance et la surprise préparée avec amour pour ce p’tit bonhomme…Beaucoup n’ont pas cette chance, c’est pas la quantité, mais la qualité qui compte, et toi, tu es dans du best off!!

  9. Et maintenant j’ai hâte de découvrir la chambre de Siloëjoliefée…
    Chapeau le gâteau à minuit et des poussières, ce n’est pas du temps avec les enfants mais pour, ça compte non? 😉
    Je suis fan moi aussi de ces petit clins d’œil qui enjolivent le quotidien…
    Bises et bon wend.

  10. Avec un peu de retard, Joyeux Anniversaire Elouan !!
    J’adore ce genre de surprises, ça permet de commencer la journée avec un bon entrain !
    Les gâteaux de bonbons avaient la côte lors des kermesses au centre de loisirs où j’animais l’été !
    Et vive les Kinder malgré tous les produits pas très naturels… Bébé n’a que 2 mois mais je me demande déjà comment passer au plus de temps avec lui, et la reprise du boulot m’effraie beaucoup, alors ton article me parle ++ !

  11. Fiouuu…. quelle intro ! C’est vrai que ces moments sont magiques. Cette magie-là est émouvante, et tu as le talent de trouver les mots pour l’évoquer.
    Bravo aussi pour ton énergie ! On le voit encore ici, toujours une surprise le jour de l’anniversaire, au réveil ou au retour de l’école. Ce sont de chouettes souvenirs ça, c’est sûr. Une énergie inspirante 🙂

  12. K a raison, faute de temps physique passé avec les enfants, c’est aussi le temps passé à leur préparer de belles attentions qui compte. Et puis il y a les vacances en famille et les fêtes, chaque instant est précieux. Bon courage pour les journées à rallonge, et vivement le week-end 🙂

  13. super le gâteau bonbon j’ai déjà fait la pièce montée que tu nous a montré il y a quelques année et c’est vrai que’ avec du carton on peut faire une structure jetable ça c’est super car la dernière fois que j’ai fait une pièce montée bonbons pour un annif on m’a jeté les cylindre en polyester je te dis pas ma tête … car ça devient difficile de trouver des plaques épaisses et en plus, tout à retailler Alors, je prochain coup, carton ….. Merci encore pour le partage et BON ANNIVERSAIRE à ton petit prince

  14. ça c’est vraiment chouette comme surprise du matin. En tant que parents qui bossent on devrait arrêter de culpabiliser, nos enfants ont l’habitude de parents qui ne sont pas tellement à la maison. Ils apprennent à s’ouvrir aux autres et tous les moments passés en famille sont les meilleurs souvenirs au monde.
    Allez, bon annif à ton troiz !

  15. J’adore je pique l’idée pour l’anniversaire de fiston en mars.
    Pour les moments Kinder tu sais tout est relatif. Toi tu passes du temps avec les tiens en les engageant dans tes bricoles, en partant en vacances avec eux.
    Moi je cuisine souvent avec mes dernière, la corvée pour moi devient un moment de partage pour nous 2… on a tous des points sur lesquels on voudrait s’améliorer mais au final on est toutes des mamans qui assurent ! Pour sur !

  16. Je n’ai jamais fait de gâteau de bonbons, mais beaucoup de bouquets (faut bien justifier ma récupération effrénée de papiers de soie colorés) et ils sont toujours appréciés de leur destinataire, ado ou adulte !
    Quant au temps passé avec les enfants… j’en ai passé beaucoup, pas trop à jouer, ça m’ennuyait vite, mais à sortir, cuisiner, bricoler, jardiner… je suis contente d’avoir été disponible dans leur petite enfance, mais maintenant, je ne culpabilise pas de prendre du temps pour moi : quand ils sont à la maison, c’est le plus souvent cloîtrés dans leurs chambres ! Quoique l’aîné, sorti de l’adolescence, vient volontiers me rejoindre en cuisine ou au ménage maintenant, ou discuter de ses études.
    Très bon anniversaire au jeune homme !

  17. Merci beaucoup pour l’idée !! On vient d’en faire un pour l’anniversaire d’une copine de ma fille ! À mon avis, ça va être succès assuré !
    ( bon je voulais mettre une photo mais je n’y arrive pas 🙁 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *