Fabriquer un terrarium, c'est facile - Ciloubidouille

Fabriquer un terrarium, c’est facile

Terrarium… C’est un mot délicat non ? La variante terrestre de l’aquarium. On prend un joli bocal et on recrée dedans un mini monde, un coin de planète. Pas besoin de malmener un poisson rouge, la seule chose importante est de bien sélectionner les plantes que tu mets dedans, ainsi que la configuration des différentes couches.

Au hasard d’une publicité Instagram, je me suis laissée tenter par un terrarium de chez Yamayama. J’ai dégainé la carte bleue et quelques jours plus tard, je recevais un kit pour fabriquer moi-même mon terrarium. Ça fait maintenant presque deux mois qu’il est chez moi, en pleine forme. Je vous le montre ?

Réception du kit

Attention, si vous vous lancez, vous devez pouvoir assembler tous les éléments dans les deux jours, car les plantes sont vivantes et risquent de dépérir si vous attendez davantage. Ce serait dommage d’investir dans un beau cadeau comme celui-ci et de le perdre par manque de temps.

Que trouve-t-on dans mon kit ? (Il y a plusieurs modèles).

  • un grand bocal en verre et son couvercle
  • un Asparagus plumosus
  • des sachets de graviers blancs et noirs
  • un sachet de substrat
  • des morceaux de mousses fraiches
  • quelques pierres de Schiste
  • des éléments de déco

Le tout très bien emballé et protégé.

fabriquer un terrarium

J’ai des parents jardiniers, des amoureux de plantes de haut vol, des érudits de la botanique. Je n’ai pas hérité de cette appétence mais je suis touchée par le vivant. Je crois que 2018 va marquer un virage dans la présence de plantes chez moi. J’en ai envie, je vais donc apprendre et me lancer.

Commencer par ce kit et voir que je ne l’ai pas tué est un signe encourageant non ? Et moi qui suis amoureuse de la mousse, qui pourrais photographier en macro ces mottes verdoyantes pendant des heures, j’étais heureuse d’accueillir tout ce petit monde chez moi !

fabriquer un terrarium fabriquer un terrarium

Assemblage des substrats du terrarium

Je vais vous expliquer comment j’ai procédé, mais tranquille Emile… Non seulement c’est simple mais en plus, vous avez le mode d’emploi fourni avec le kit hein.

On commence par remplir le fond du bocal de graviers. Il me semble que c’est pour que l’eau stagne là plutôt que dans la terre, qu’elle pourrait faire pourrir. Mais je n’en suis pas sûre non plus.

fabriquer un terrarium

Il y a deux couleurs de graviers et là, c’est un peu le délire de l’artiste. Soit si tu mélanges, soit tu fais des couches bien séparées…

fabriquer un terrarium

Voilà ma version. Un peu pifométrique pour être honnête !

fabriquer un terrarium

Il ne reste plus qu’à verser la terre (le substrat…) (et apprendre à faire des photos bien éclairées).

fabriquer un terrarium

Mise en place des plantes du terrarium

Il est temps de passer à la végétalisation de mon terrarium. Je dépote l’Asparagus plumosus, qui porte bien son nom. On dirait qu’il est doux comme une plume.

fabriquer un terrarium fabriquer un terrarium

Je fais un petit trou et je le dépose à l’intérieur.
fabriquer un terrarium
Ensuite, je dispose les différents morceaux de mousse autour et je place les pierres de manière “esthétique”. C’est ce paramètre de beauté qui fait que vous n’avez pas de photos de la mise en place. J’avais les mains dans le bocal de mon terrarium, en train de changer 30 fois la disposition des éléments. On aurait dit moi et ma chambre d’ado, déplaçant le lit pour la quinzième fois et en me disant à chaque fois que cet emplacement est vraiment idéal, pourquoi n’avais-je pas penser à cette configuration-là plus tôt !

fabriquer un terrarium fabriquer un terrarium

Bref, j’ai un peu galéré à trouver le feng shui de mon terrarium ^^ !

fabriquer un terrarium

Les éléments de déco…

Heureusement, après, la déco est arrivée ! Et là, fastoche ! J’ai disposé deux biches et un cerf dans leur nouveau milieu naturel, afin qu’ils s’épanouissent au sein d’une harmonie de verdure.

fabriquer un terrarium
Ensuite, je me suis surtout amusée à faire des photos ^^ !

fabriquer un terrarium fabriquer un terrarium

fabriquer un terrarium fabriquer un terrarium

 

La fin du mode d’emploi stipule qu’on doit asperger d’eau l’intérieur du terrarium (quelques pschitts mais moi je suis un peu une angoissée de l’eau, alors j’ai bien du doubler la dose..). Tu fermes le couvercle et tu observes pendant trois semaines. Si de la buée se dépose sur les parois, tu ouvres le couvercle pendant une heure. Et tu refermes pour longtemps. Pas besoin de rajouter de l’eau.

fabriquer un terrarium

Les photos suivantes datent d’hier. Elles sont là pour témoigner du succès de ce terrarium qui a SURVÉCU !!! La dernière fois que je n’ai pas fait crever des plantes, c’était mon piléa en papier ou le dessin fleur de ma porte des toilettes qui vous a tant plu !

 

Contente je suis ! Hyper amoureuse de ce terrarium ! Je le trouve super mignon. C’est un peu mon monde à moi, en petit, en secret.

Et vous ? Vous aimez ?

Concours : un terrarium Yamayama à gagner !

Heureuse de mon terrarium, j’ai contacté la marque pour leur demander si à l’occasion de cet article, ils voudraient bien offrir un de leurs kits aux lecteurs de mon blog. J’ai reçu un accueil vraiment charmant et en plus, ils ont dit oui ! Donc, je suis heureuse de vous proposer ce concours.

Pour participer, il suffit de laisser un commentaire disant votre envie de participer. Et je ferai un tirage au sort vendredi prochain. Vous serez peut-être l’heureux gagnant d’un de ces terrariums en kit.

Pour info, ce sont les soldes chez Yamayama ;). Ça vaut le coup d’y jeter un œil.

 

Fabriquer un terrarium, la vidéo :

Edit… Depuis, MaëllePrincesse a voulu SON terrarium, alors j’en ai commandé un autre et on en a profité pour filmer sa réalisation.

Pour ceux qui préfèrent les tutos vidéos, c’est par ici… Bon visionnage.

 

Passez une belle semaine les zamis.

239 Commentaires

Commenter