Les premières broderies de Maëlle. Elle a totalement improvisé vu que je n’étais pas là pour l’aider. J’aime qu’elle se lance sans filet et sans problème à l’idée de se gourer.Je vous bassine sans doute avec mes fiertés maternelles mais c’est rigolo en fait. Quand nos enfants sont petits, on aplaudit leurs premières fois. Mais quand ils sont grands, c’est chouette de voir des résultats de x années de parentalité. Certes, Maëlle à presque 16 ans est loin d’être une personnalité totalement aboutie (et en même temps, qui l’est...?) mais je vois bien des tendances. En tant que vieille maman de grands enfants, c’est une source de joie que de les regarder s’accomplir, même dans les détails. (Ceci était un message plein d’espoir de la Prévention Anti-Défenestrage des Terribles Two... les enfants finissent par grandir ! Courage.) - Ciloubidouille

Les premières broderies de Maëlle. Elle a totalement improvisé vu que je n’étais pas là pour l’aider. J’aime qu’elle se lance sans filet et sans problème à l’idée de se gourer.Je vous bassine sans doute avec mes fiertés maternelles mais c’est rigolo en fait. Quand nos enfants sont petits, on aplaudit leurs premières fois. Mais quand ils sont grands, c’est chouette de voir des résultats de x années de parentalité. Certes, Maëlle à presque 16 ans est loin d’être une personnalité totalement aboutie (et en même temps, qui l’est…?) mais je vois bien des tendances. En tant que vieille maman de grands enfants, c’est une source de joie que de les regarder s’accomplir, même dans les détails. (Ceci était un message plein d’espoir de la Prévention Anti-Défenestrage des Terribles Two… les enfants finissent par grandir ! Courage.)

Les premières broderies de Maëlle. Elle a totalement improvisé vu que je n’étais pas là pour l’aider. J’aime qu’elle se lance sans filet et sans problème à l’idée de se gourer.Je vous bassine sans doute avec mes fiertés maternelles mais c’est rigolo en fait. Quand nos enfants sont petits, on aplaudit leurs premières fois. Mais quand ils sont grands, c’est chouette de voir des résultats de x années de parentalité. Certes, Maëlle à presque 16 ans est loin d’être une personnalité totalement aboutie (et en même temps, qui l’est...?) mais je vois bien des tendances. En tant que vieille maman de grands enfants, c’est une source de joie que de les regarder s’accomplir, même dans les détails. (Ceci était un message plein d’espoir de la Prévention Anti-Défenestrage des Terribles Two... les enfants finissent par grandir ! Courage.)

Commenter