Ciloubidouille

Mon tartare, mes frites et moi, on est en train de vivre notre première journée en couveuse d’entreprise. Je sais que l’entreprenariat, au féminin qui plus est, a le vent en poupe. Que c’est « cool » de monter sa boîte, d’être son propre patron, de connaitre l’indépendance, toussa toussa. Moi je ne me sens pas embarquée par ce vent enthousiaste. Oh, je n’y vais pas à reculons, j’ai pris cette décision avec une vraie envie mais les craintes/doutes ne sont pas loin. Je vais me donner les moyens d’avancer vers quelque chose qui me ressemble, pas à pas, avec modestie dans mes ambitions. Disons juste que je ne sens pas appartenir au monde des start-up de killers, des mompreneurs qui révolutionnent les paillettes. Je me sens super normale (banale ?). Et même si je sais aussi mes forces et mes différences, je me dis que je me lance dans un truc dont je ne suis pas sûre à 100% de correspondre. Bref... c’est parti. On verra :). #aupirecarate #myjob #monaventure #importantday

Mon tartare, mes frites et moi, on est en train de vivre notre première journée en couveuse d’entreprise. Je sais que l’entreprenariat, au féminin qui plus est, a le vent en poupe. Que c’est « cool » de monter sa boîte, d’être son propre patron, de connaitre l’indépendance, toussa toussa. Moi je ne me sens pas embarquée par ce vent enthousiaste. Oh, je n’y vais pas à reculons, j’ai pris cette décision avec une vraie envie mais les craintes/doutes ne sont pas loin. Je vais me donner les moyens d’avancer vers quelque chose qui me ressemble, pas à pas, avec modestie dans mes ambitions. Disons juste que je ne sens pas appartenir au monde des start-up de killers, des mompreneurs qui révolutionnent les paillettes. Je me sens super normale (banale ?). Et même si je sais aussi mes forces et mes différences, je me dis que je me lance dans un truc dont je ne suis pas sûre à 100% de correspondre. Bref… c’est parti. On verra :). #aupirecarate #myjob #monaventure #importantday

4 réactions au sujet de « Mon tartare, mes frites et moi, on est en train de vivre notre première journée en couveuse d’entreprise. Je sais que l’entreprenariat, au féminin qui plus est, a le vent en poupe. Que c’est « cool » de monter sa boîte, d’être son propre patron, de connaitre l’indépendance, toussa toussa. Moi je ne me sens pas embarquée par ce vent enthousiaste. Oh, je n’y vais pas à reculons, j’ai pris cette décision avec une vraie envie mais les craintes/doutes ne sont pas loin. Je vais me donner les moyens d’avancer vers quelque chose qui me ressemble, pas à pas, avec modestie dans mes ambitions. Disons juste que je ne sens pas appartenir au monde des start-up de killers, des mompreneurs qui révolutionnent les paillettes. Je me sens super normale (banale ?). Et même si je sais aussi mes forces et mes différences, je me dis que je me lance dans un truc dont je ne suis pas sûre à 100% de correspondre. Bref… c’est parti. On verra :). #aupirecarate #myjob #monaventure #importantday »

  1. Courage, tu es jeune profites de le faire maintenant. Sinon plus tard, tu auras des regrets.Tu es dynamique, débrouillarde, ça va marcher. Il y aura des jours plus pénibles que d’autres,mais tu es bien entourée par ta tribu. Bonne chance. Au fait tu te lances dans quelle branche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *