Ciloubidouille
27 octobre 2018 tuto citrouille en beton

Citrouille en béton, un tuto facile et parfait pour Halloween

Cette citrouille en béton, je l’ai vu passer dans une pub Insta et je me suis immédiatement dit qu’il fallait que je teste. Il faut dire que je suis dans ma phase béton. Je suis devenue la reine du mortier rapide pour réaliser des projets persos et d’autres pour Les ateliers de la Renarde. Je propose la réalisation de ce jardin miniature le 10 janvier prochain et cet atelier connait un franc succès. J’ai écrit à ce propos sur le blog de mon site un article qui raconte les réalisations de mes 8 élèves. J’adore ce qu’ils sont parvenus à faire.

 

Fabriquer une citrouille en béton à partir de collants

Pour réaliser cette citrouille en béton, vous allez avoir besoin uniquement de trois choses : une paire de collant, des élastiques et du mortier à prise rapide. Je ne sais pas bien la différence entre le mortier et le béton. Vous la connaissez vous ? Je parle souvent de béton, parce que dans ma tête, c’est ça que je fais, du béton ^^ !

Pour le collant, les pieds suffisent. Et les jambes aussi si vous voulez faire plus de citrouilles.

Citrouille en béton - collant

Étape de la préparation du mortier

Le mortier rapide s’achète en sachet, ce n’est pas très cher. Ca coûte dans les 6€ les 5 kilos et avec 5 kilos, tu peux faire pas mal de bidouilles. Dedans, il y a de la poudre grise. A toi de rajouter l’eau. Et ça suffit.

Pour les mesures, le mieux est encore de suivre les consignes de l’emballage. Moi je le prépare à l’œil parce que ça dépend ce que je souhaite faire. Pour certains moulages, je préfère un béton plus liquide alors que pour d’autres, une pâte plus épaisse me convient mieux.

Citrouille en béton - mortier

On enchaine par la découpe du collant. Un pied par citrouille. Coupez à environ 20cm du bas.

Avant de remplir le collant de mortier, assurez-vous que vous pouvez poser votre sachet sur quelque chose qui ne craint rien. Moi j’ai pris un couvercle en plastique. Et j’ai chargé l’intérieur de mon collant de mortier.

Citrouille en béton - Ciment dans collant

On en met autant qu’on veut. Et plus on en met, plus la citrouille est grosse :).

Citrouille en béton - remplissage

On finit par faire un nœud avec le morceau de collant qui reste.

Citrouille en béton - collant

 

Mise en forme de la citrouille en béton

C’est le moment de sortir les élastiques. Ceux-là sont très vieux. Ils ont appartenu à ma grand-mère.

Citrouille en béton - élastiques

Pour former la citrouille, on utilise ces grands élastiques. Pendant que le béton est encore frais, on les positionne pour presser la pâte et faire ressortir des rainures de potiron.

Citrouille en béton - collant ciment élastique

On enduit aussi le reste du collant avec le béton et on le positionne comme on veut (dans l’idée de s’en servir comme queue de citrouille).

Citrouille en béton - collant

Pour ma seconde citrouille en béton, j’ai même entouré le collant le long d’un bout de bois pour qu’il sèche de manière entortillée.

Citrouille en béton - collant ciment

Faut mettre les mains hein. Mais ça rappelle un peu Ghost, c’est rigolo ^^ !

Citrouille en béton -

Le séchage de la citrouille en béton :

Quelques heures plus tard (minimum une, disons. Mais plus c’est forcément mieux), voilà le résultat. Deux cucurbitacées bien solides. De celles qui ne pourriront pas de sitôt.

Pour ceux qui se demandent : j’ai viré les élastiques mais le collant y est toujours ! C’est lui qui forme la queue de la citrouille.

Citrouille en béton - collant ciment

Pour les élastiques d’ailleurs, j’ai testé deux techniques. La première citrouille, je les ai laissés jusqu’à la fin du séchage. Et en les retirant, il y avait ces traces que j’ai atténuées en les grattant au couteau.

Sur la seconde citrouille en béton, j’ai viré les élastiques bien plus tôt. Les sillons sont moins prononcés et je préfère. Pourtant, pour en avoir épluchées pas mal, j’en ai vu plein de citrouilles avec des replis comme ceux de la première.

 

Activité peinture

J’aurais pu les laisser brut mais j’avais envie de couleur. J’ai donc recouvert d’acrylique orange une des citrouilles en béton et j’ai bombé l’autre en noir. Je voulais tester les deux techniques de peinture. A la fin, les deux se valent mais, ça sèche bien plus vite à la bombe.

Et voilà le résultat ! Les petits pois ont été réalisés à partir de vernis à ongles. Super fastoche.

Ces citrouilles peuvent aller dehors, pour décorer un escalier ou un rebord de fenêtre. Elles pourraient aussi être laissées à l’année dans le jardin non ? Quitte à les peindre de manière plus neutre.

Pour le moment, elles attendent gentiment Halloween dans un coin de mon bureau. Pour ceux qui les auraient loupés, les arbres en papier et la tête de mort en string art sont expliqués dans l’article précédent.

Et voilà pour le tuto de la citrouille en béton ! Il vous plait ?

 

* * * * * * * * * * *

Des niouses de la Renarde ?

Les ateliers :

Pour ceux qui ne suivent pas de près mon actualité ou pour ceux que ça intéresse, je fais un petit point rapide de la situation. Début octobre, j’ai ouvert ma société d’animatrice d’ateliers créatifs : les ateliers de la Renarde. Ils ont lieu chez moi pour la plupart mais je suis en train de bosser pour trouver des lieux plus parisiens.

Vous pouvez consulter les ateliers créatifs que je propose sur mon site. J’actualise régulièrement mes propositions. Je suis actuellement en train de me grouiller pour vous proposer des thèmes plus « Noël » et ils devraient arriver très bientôt. Je bosse aussi sur la possibilité d’offrir mes ateliers en cadeau via le biais d’une carte cadeau. Ça devrait être bon d’ici mardi je pense.

J’ai mis en ligne un atelier de calendrier de l’avent, sorte de version simplifiée du calendrier de l’avent bibliothèque que vous aviez adoré l’année dernière, celui de MaëllePrincesse.

ateliers créatifs paris

J’animerai également un atelier chez Klin d’oeil le 22 décembre et si vous souhaitez vous y inscrire, c’est par là :). Si cet atelier se remplit vite, ce serait extra car un bon signe à envoyer à Klin d’oeil pour qu’ils fassent à nouveau appel à moi.

Mes impressions :

Ce premier mois d’activités a été dense en émotions. Pour info, j’ai rédigé quelques articles pour parler de tout cela sur mon site de la renarde :

J’ai raconté le lancement des ateliers de la Renarde
J’ai aussi parlé du premier atelier. Génial !
Et enfin, pour ceux qui me demandaient pourquoi ce pseudo de Renarde, j’ai tenté d’expliquer mon choix.

Le bilan ? J’adore animer des ateliers. Je le savais hein, mais là, c’est confirmé. J’aime enseigner, filer des astuces. J’ai de la joie à aider les gens à fabriquer leurs œuvres et pas forcément celle que je propose. Je suis fan de leur créativité, de leur rires et leurs encouragements mutuels. C’est vraiment un bonheur que ces deux heures passées ensemble. Je me sens super légitime et ça fait du bien.
Si quelqu’un de mes élèves passent par là et ont envie de témoigner, j’adorerai lire leur ressenti ici (même si je prépare un livre d’or sur le terrier ^^).

Dans les moins, il y a forcément la trouille de ne pas durer dans le temps. Parfois je me dis : « ils sont où tous les gens qui m’ont dit qu’ils viendraient ou qu’ils adoreraient un atelier avec moi » ? Je pense aussi à l’avenir et à ma capacité d’être mon propre patron. L’insécurité est plus grande, forcément :).
Avant, vous me demandiez « comment tu fais pour travailler, avec 4 enfants et la gestion du blog ? ». J’ai l’impression d’avoir un peu corsé la difficulté et je suis curieuse de savoir si je vais m’en sortir et si vous allez répondre présent.

Mais bon, c’est la vie et à la fin de ce mois, l’envie et la joie sont plus fortes que mes peurs. Alors j’avance. Et on verra. On n’est jamais à l’abri de bonnes nouvelles comme dirait mon ami William.

Je vous embrasse et retourne avec les miens.

23 réactions au sujet de « Citrouille en béton, un tuto facile et parfait pour Halloween »

  1. Géniales ces citrouilles ! Super réalistes et comme tu le dis, elle ne sont près de pourrir^^
    Bravo pour le lancement de tes ateliers, je ne sais pas si croiser les doigts a une utilité, en tout cas je fais ça.
    Pis j’ai participé aussi à un atelier, et je peux confirmer : un super chouette moment de bricolage, où tu as l’art de mettre à l’aise et de « débloquer » pour que chacun tire le meilleur de lui-même. Valeur ajoutée +++
    Bravo !!!

  2. Ah encore une bonne idée!
    Je suis aux usa en ce moment, je fais le plein d’idees pour Halloween, je partagerai au retour. Mais je crois n’avoir vu que de vraies citrouilles sur les perrons!
    J’aime aussi l’idee de les peindre, j’en ai vu des argentées ici, sympas…

  3. Super chouette !!
    La différence entre béton et mortier pour moi c’est que dans le béton il y a des petits graviers. Car dans mon ancien boulot on faisait régulièrement du béton (enfin c’est ce que je disais mais en fait on achetait du mortier car on voulait un rendu lisse. Et la première fois que je suis allée en acheter à la quincaillerie je me suis trompée et j’ai acheté du béton et mon collègue a râlé car dur de faire quelque chose de propre et lisse avec les graviers dedans, oups ! J’ai bien retenu la leçon car j’ai entendu souvent ensuite l’anecdote racontée « et les filles quand tu les envoies acheter le matos… » bref)
    Tes ateliers ont l’air vraiment top ! Je vis en provence donc un peu loin mais on ne sait jamais peut être qu’un jour j’aurais la chance de pouvoir participer ! J’aimerais beaucoup

  4. génial jamais utilisé de béton tu me donnes envie ça a l’air tout simple

    merci
    et chouette pour les réalisations mise en forme des ateliers
    à suivre poursuivre
    heureuse que tu ai trouvé ta voie

  5. Comme à chaque fois, tu me donnes envie d’essayer!
    Bravo pour ton énergie qui nous tire et nous emporte!
    Tes ateliers me font vraiment envie. J’habite en province mais je vais tout faire pour participer à un de tes ateliers.

  6. Elles rendent très bien ces citrouilles. mais je me pose la question du recyclage du béton.
    Pour ce qui est des ateliers, j’adorerais y participer mais je suis à Grenoble.
    Merci pour les idées que je pioche aussi pour le centre de loisirs. Celle çi en pâte à sel peut-être.

  7. Elles sont superbes ces citrouilles, et j’aime la version brut comme la version acidulée 🙂
    j’ai eu le plaisir de participer à un atelier avec mon fils et j’ai adoré ! Une ambiance chaleureuse et sympa avec une Pro pleine de bons conseils!
    Pour le coup, je fais partie de ceux qui avaient adoré le calendrier-bibliothèque, alors je vais essayer de revenir vite (avant la délocalisation sur paris, je dois etre la seule que ça n’arrange pas :-D) parce que je ne me sens pas de me lancer toute seule dans ce bricolage…mais en atelier, ça va le faire (ouaip, ça donne confiance en soi ces ateliers ^–^)

  8. Le rendu est super chouette! Mais où trouves-tu donc toutes ces idées? Pour les ateliers, moi aussi j’adorerais y participer, mais… j’habite aussi en province! Il nous faudrait plusieurs renardes dans toute la France!!

  9. Bonjour

    Très sympa cette citrouille imputrescible!!

    Pour rebondir sur les ateliers de la renarde, j’ai eu la chance de participer à l’atelier pinata. Pour ceux qui hésitent encore : allez y franco avec votre imagination, votre habilité et votre bonne humeur. Ciloubidouille vous accueillera avec gentillesse et bienveillance, s’adaptera à vos besoins ( nous ne voulions pas faire des mini pinata mais une grande, sitôt dit, sitôt fait).
    L’atelier est bien pensé et organisé pour que chacun arrive à repartir avec la fierté d’un objet fini, unique et personnalisé. Ses enfants viennent même donner un coup de main, n’est ce pas Siloé ; ) ?
    Bref, une expérience à renouveler.

    Une maman ( et ses deux pré-ados) ravie.

  10. Sympa ces citrouilles.
    J’aurais bien aimé venir à un atelier. Malheureusement j’habite en Belgique, ça fait loin pour un atelier. Puis même chez moi, mon budget ne me permet pas de m’offrir ce genre d’atelier 🙁

  11. Bonjour,
    J’adore ce que tu fais, j’aime beaucoup tout ce que tu proposes sur ton blog et dans les ateliers. J’aurais adoré participer à l’un d’eux mais j’habite trop loin (et puis cette année, j’ai pas trop de dispo). Je souhaite vraiment que ça marche pour toi !

  12. Merci pour cette super idée…
    En principe je me contente de regarder et d admirer sans oser me lancer…mais cette fois ci j ai décidé de réaliser cette belle citrouille.
    Je suis trop contente du résultat !
    Encore merci pour tout ce partage.

  13. Bonjour! j’aime bien l’Halloween mais surtout tes nouvelles inventions. Et c’est dommage que je n’ai pas pu découvrir ton site bien avant. Je vais me rattraper sur d’autres découvertes via tes autres articles

  14. Excellentes ces citrouilles. Allez, je mets dans un ti coin de ma tête pour le prochain halloween.
    Pour ce qui est des ateliers … Dur dur d’y participer vu que je suis à une petite dizaine de milliers de km de chez toi. Mêêêéêê je n’ai pas dit mon dernier mot. J’espère que lors d’un séjour dans la capitale il y en ait un de prévu. Dans ce cas, je ne manquerai pas de m’y inscrire.
    Bonne continuation Cilou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *