Jeudi, @creationssavoirfaire avait choisi la boutique de @make_it_leroy_merlin pour parler de leurs salons (création et savoir faire + Aiguilles en fête). J’ai appris qu’en moyenne, les femmes dépensent 120€ dans leurs salons et que ça correspond à 20% des dépenses annuelles dédiées aux loisirs créatifs. Mais j’ai surtout aimé découvrir l’histoire de la boutique où nous étions. Ce sont deux employés de chez Leroy Merlin qui ont eu l’idée, en voyant régulièrement des nanas comme moi acheter du matériel de bricolage pour leurs projets artistiques. Ils se sont dit qu’il manquait un lieu où tu pourrais bricoler sans ravager ta baraque. Alors maintenant, tu viens à Paris, avec ton idée de bricolage. Tu loues les outils. Tu peux même louer le coach qui va avec, à l’heure. Et repartir avec ta table, tes étagères, ton pot à crayon... T’es mm pas obligé d’acheter le bois sur place, tu as le droit de venir avec ton propre matos, trouvé dans la rue, recyclé ou que sais-je... trop cool non ? - Ciloubidouille

Jeudi, @creationssavoirfaire avait choisi la boutique de @make_it_leroy_merlin pour parler de leurs salons (création et savoir faire + Aiguilles en fête). J’ai appris qu’en moyenne, les femmes dépensent 120€ dans leurs salons et que ça correspond à 20% des dépenses annuelles dédiées aux loisirs créatifs. Mais j’ai surtout aimé découvrir l’histoire de la boutique où nous étions. Ce sont deux employés de chez Leroy Merlin qui ont eu l’idée, en voyant régulièrement des nanas comme moi acheter du matériel de bricolage pour leurs projets artistiques. Ils se sont dit qu’il manquait un lieu où tu pourrais bricoler sans ravager ta baraque. Alors maintenant, tu viens à Paris, avec ton idée de bricolage. Tu loues les outils. Tu peux même louer le coach qui va avec, à l’heure. Et repartir avec ta table, tes étagères, ton pot à crayon… T’es mm pas obligé d’acheter le bois sur place, tu as le droit de venir avec ton propre matos, trouvé dans la rue, recyclé ou que sais-je… trop cool non ?

Jeudi, @creationssavoirfaire avait choisi la boutique de @make_it_leroy_merlin pour parler de leurs salons (création et savoir faire + Aiguilles en fête). J’ai appris qu’en moyenne, les femmes dépensent 120€ dans leurs salons et que ça correspond à 20% des dépenses annuelles dédiées aux loisirs créatifs. Mais j’ai surtout aimé découvrir l’histoire de la boutique où nous étions. Ce sont deux employés de chez Leroy Merlin qui ont eu l’idée, en voyant régulièrement des nanas comme moi acheter du matériel de bricolage pour leurs projets artistiques. Ils se sont dit qu’il manquait un lieu où tu pourrais bricoler sans ravager ta baraque. Alors maintenant, tu viens à Paris, avec ton idée de bricolage. Tu loues les outils. Tu peux même louer le coach qui va avec, à l’heure. Et repartir avec ta table, tes étagères, ton pot à crayon... T’es mm pas obligé d’acheter le bois sur place, tu as le droit de venir avec ton propre matos, trouvé dans la rue, recyclé ou que sais-je... trop cool non ?

1 Commentaire

Commenter