Ciloubidouille

Wuhan

Sans doute, vous êtes nombreux à ne pas le savoir ici, mais j’ai vécu trois ans à Wuhan, en Chine, dans la ville épicentre du Coronavirus. Je suis rentrée en septembre 2016, en y laissant pas mal de souvenirs et de morceaux de mon coeur.Si l’envie vous prend, vous pouvez relire l’article de l’annonce de mon départ en expatriation à Wuhan, par exemple.

Comme vous tous, je suis l’actualité, je me demande ce qu’il se passe. J’ai contacté les français que je connais encore présents là-bas et ils semblent aller bien. J’ai pris aussi des nouvelles de Deng Hong, la femme adorée qui s’est occupée de nous. Elle va bien aussi, ouf, même si les wuhanais sont considérés comme des pestiférés en Chine et ailleurs. Tellement dommage.

 

Je me méfie du traitement des infos, car j’ai vu le prisme déformant et négatif que la France a très très très souvent sur la Chine. Et je sais également la capacité de rétention que peut avoir l’empire du milieu. Je suis régulièrement contactée par les journalistes ou par vous pour en savoir plus. Que pourrais-je raconter à part mes souvenir d’odeurs délicieuses, de gens rieurs, joueurs, de jardiniers urbains extraordinaires…

Je n’ai aucune info supplémentaire en dehors du fait que les gens que j’aime vont bien. J’ai vécu à Wuhan, c’est un tournant de mon histoire. Mais je suis bien en peine de vous raconter sa vérité passée et actuelle. Je prie simplement la vie pour qu’elle soit clémente envers les humains, dans ce cas précis autant que pour tous les autres. Je n’ai aucun autre pouvoir, aucun autre savoir.

wuhan

wuhan

wuhan pinceaux faits maison wuhan pinceaux faits maison

wuhan sceaux tampon

Wuhan un jour, Wuhan toujours

3 réactions au sujet de « Wuhan un jour, Wuhan toujours »

  1. Encore un article que j’ai lu sans le commenter… moi c’est parce que tu étais à wuhan en expatriation que j’ai connu ton univers… et comme je connais des gens qui y sont partis aussi contrairement à bcp de personnes je connaissais le nom de cette ville.
    Un pays d’expatriation reste dans notre cœur quoi qu’il arrive et ce qui le touche nous touche. On n’y peut rien.
    J’espère qu’ils vont sortir de ce cauchemar avec le moins de dégâts humains possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *