On se lève et on se barre - Ciloubidouille

On se lève et on se barre

on se lève et on se barre

La honte – Mais la honte sur eux !!!

Je suis tellement en colère depuis ce WE. Comment continuent-ils d’oser ? Qui sont ces êtres humains qui décident de césariser un individu aussi abject ? Qui sont ceux qui financent ses projet… qui y participent ?

Je trouve le débat de la séparation de l’homme et de l’artiste complexe, probablement parce que j’aime des choses faites par des individus abjectes, sans le savoir. Mais quand on sait ? Quand on nous demande de travailler avec ces personnes ? Quand on leur donne du fric ? Ça dépasse largement le symbole. On cautionne non ?

Je ne regarde plus de films de Woody Allen, de Charlie Chaplin, de Polanski, pas plus que je n’écoute la musique de Cantat. A un moment, il faut décider quel genre d’humain on veut être. Et quand un Jean Dujardin écrit dans un post supprimé depuis « je pense avoir fait plus de bien que de mal », je suis sûre qu’il est sincère. Mais l’humanité n’est pas une notion comptable. Et si vraiment, il tient à faire des additions, ben je crois que la cause visant à défendre les femmes et les enfants de la violence des plus puissants est hélas largement prioritaire.

Il y a tellement d’autres choix à faire. Tellement de gens et de projets à qui tendre la main. Il y a urgence de mettre nos énergies et nos sous dans des projets d’êtres humains qui font la différence par leur bienveillance et leurs valeurs. Il y a urgence à s’engager. Et comme le dit Virginie Despentes, autant que faire se peut, à se lever et à se barrer.
Oui… On se lève et on se barre !

Je vous mets mon visuel à disposition. Un costume de féministe, c’est-à-dire de personne souhaitant l’égalité entre tous. Vous pouvez l’utiliser gratuitement pour un usage personnel (n’hésitez pas à me créditer si possible).

Moi je l’ai mis en fond d’écran de mon tel… Une bonne façon de me souvenir du mode d’emploi de la fille qui ne veut plus subir.

 

on se lève et on se barre

Commenter