Ciloubidouille
5 avril 2020 Biscuits aux pâquerettes comestibles et au sarrasin

Biscuits aux pâquerettes comestibles et au sarrasin

Ces biscuits aux pâquerettes comestibles et au sarrasin sont exactement ce qu’il vous faut pour vous confiner en gourmandise et en poésie ! Ils sont beaux. Ils sont beaux. En somme ils sont parfaits.

Ça fait quelques temps que je m’intéresse aux fleurs comestibles mais ça s’est accéléré lors de ma visite du jardin d’Hélène dont je vous parle en bas de l’article. Puis, il y a peu, j’ai acheté des cookies  fleuris. Et en creusant sur comment me procurer des fleurs comestibles, je me suis rendue compte qu’il y avait pas mal de gens sur le marché de la cuisine naturelle. Et que des fleurs qui se mangent, j’en avais dans mon jardin !

Une cuisinère dont on parle souvent, c’est Jennifer Hart-Smith qui a ouvert Tookies Gambetta, une « pâtisserie consciente ». Et elle également a sorti un livre de pâtisserie naturelle dont j’ai tiré la recette ci-dessous.

Recette des biscuits aux pâquerettes et à la farine de sarrasin

En ce moment de confinement, la farine de blé semble compliquée à trouver, alors vous pouvez changer vos habitudes et opter comme moi pour de la farine de sarrasin. C’est sans gluten et ça apporte un goût différent que j’adore. Et si chez vous c’est l’inverse, pas de farine de sarrasin, ben prenez de la farine de blé :).

Liste des ingrédients

130 g de beurre salé
130 g de sucre roux
100 g de poudre d’amandes
de la vanille
200 g de farine de sarrasin
1 œuf

Et pour la déco, vous pouvez prendre des pâquerettes ou des pissenlits qui sont toutes les deux des fleurs comestibles.

Vous commencez par mélanger le sucre et le beurre pour obtenir une sorte de crème puis vous rajoutez l’amande, la vanille, la farine. Il ne reste plus qu’à finir par l’œuf.

Les pâquerettes

Vous formez une boule avec la pâte et vous la laissez reposer au frigo pendant deux heures. Ça vous laisse largement le temps de partir à la cueillette des pâquerettes et des pissenlits.

Le mot pâquerette a une étymologie floue. On ne sait pas si ça vient de Pâques, car elles fleuriraient à partir d’avril. Ou de pâturage parce qu’on les trouve dans les prairies.

pâquerette comestible du jardin

Les pâquerettes figurent parmi les fleurs comestibles. On peut les manger crues en salade ou cuites également (certains en font des purées). En cosmétique, elles sont également très appréciées. Mon amie Sandrine en fait des macérats, par exemple, qui semblent excellents pour tonifier la peau du buste des femmes.

pâquerette du jardin

Je me suis contentée de les cueillir sans la tige (celles que vous voyez, ce sont les fleurs cueillies par ma nièce de 20 mois, qui m’aidait).

pâquerette du jardin

J’ai également prélevé à mon jardin quelques pissenlits. En général, on les file aux lapins qui en raffolent. Pour une fois, ce sera à notre menu.

pissenlit comestible

Préparation des biscuits aux pâquerettes

Une fois votre pâte à biscuit refroidie, vous l’étalez de façon à ce qu’elle forme une couche d’un centimètre de haut. Et vous commencez à disposer vos pâquerettes en les enfonçant légèrement avec les doigts ou au rouleau. Moi je préfère les doigts car j’en profite pour réarranger les pétales joliment.

biscuits aux pâquerettes

On a un champ de pâquerettes qui ne demandent qu’à devenir des biscuits gourmands !

biscuits aux pâquerettes

Je les découpe grâce à un emporte-pièce rond mais vous faites bien comme vous le sentez.

biscuit aux pâquerettes

Et hop, on les dispose sur une plaque farinée et c’est prêt à aller de dorer la pilule dans un four déjà chaud (160°).

Alors, justement. Je précise. La cuisson fait partie du processus pour que ça reste joli. Si vous chauffez trop, tout crame, les fleurs itou. Alors on opte pour une cuisson plus lente, on surveille, on n’hésite pas à ouvrir la porte du four pour virer un peu d’humidité au passage.

biscuits aux pâquerettes

Biscuits au pissenlit et aux pâquerettes

On prend la même pâte à biscuit, les mêmes pâquerettes et on rajoute des pétales de pissenlit un peu partout.

biscuit aux pâquerettes et pissenlit

Pour cette cuisson, je n’ai fait aucun prédécoupage. J’ai cuit en entier la plaque et une fois sortis du four, avant qu’ils ne refroidissent, j’ai découpé mes biscuits.

biscuits aux pâquerettes et au pissenlit

Les biscuits cuits ^^

On veut voir les biscuits cuits !

Oki oki, les voici.

Je vous présente mes biscuits aux pâquerettes super chouettes. Autant vous dire que je les surkiffe !

biscuits aux pâquerettes

Je les trouve trop trop beaux. Mieux, ils sont délicieux !!  L’odeur à la sortie du four… mamamiaaaaa…

biscuits aux pâquerettes

Bref, je survalide la recette et la présentation. La fleur de pâquerette n’a pas de goût particulier selon moi, mais elle apporte une touche de déco indéniable et formidable. J’avais peur que ça ne donne rien après cuisson, mais au finale, c’est vraiment joli, vous ne trouvez pas ?

biscuits aux pâquerettes

Et voici les biscuits pissenlits pâquerettes ! Je les ai taillés en rectangle et ils sont beaux pareil.

biscuits aux pâquerettes et pissenlit

Ça ne vous donne pas envie de courir acheter un paquet de farine de sarrasin et de cueillir des tas de pissenlits et pâquerettes ?

biscuits aux pâquerettes et pissenlit

Moi ça me donne d’autres idées de recettes où je pourrais intégrer des fleurs comestibles de mon jardin. Ça me fait très envie.

biscuits aux fleurs comestibles

Et pas qu’à moi ^^ ! Ma nièce les a adorés également !

biscuits aux pâquerettes

 

* * * * * * * * *

Le jardin d’Hélène pour des stages de cuisine et plantes sauvages.

Je profite de cet article sur les fleurs comestibles pour vous parler d’une rencontre qui m’a marquée, l’année dernière.

J’avais été invitée par l’Agence Aisne Tourisme. Je vous en avais un peu parlé via des publications sur ce bonheur de faire de la cueillette sauvage. Et parmi le programme, il y avait une halte prévue dans le jardin d’Hélène.

Les jardins d’Hélène

Hélène donc, y propose des stages de cuisine de plantes sauvages. Ca commence toujours par une promenade dans les alentours pour cueillir les plantes méconnues ou oubliées qui poussent dans la nature.

Puis on rentre chez elle pour cuisiner le fruit de nos trouvailles. Hélène habite dans une ancienne gare à Proisy, en Thiérache, dans les Hauts-de-France.

Si ça vous tente, après le confinement, vous pouvez filer chez elle pour vous inscrire à un de ses stages. Comptez 75€ par personne pour un stage Cuisine et plantes sauvages d’une journée.

 

 

Et puis on rentre chez elle. La maison est magnifique, le jardin est idéal. Ça respire la belle vie de partout.

le jardin d'Hélène

Ça fourmille de belles choses qui racontent un équilibre trouvé entre la nature et son principal parasite… l’homme.

le jardin d'Hélène

le jardin d'Hélène

le jardin d'Hélène

La cuisine naturelle aux plantes sauvages d’Hélène

Quand on passe à table ça commence drôlement bien. Regardez cette tablée si inspirante.

le jardin d'Hélène

le jardin d'Hélène

Et enfin, vient le moment de manger ensemble les plats végétariens délicieux et originaux pour mes papilles de citadine.

stage de cuisine aux plantes sauvages

Je ne saurais plus vous dire ce qu’on a mangé, hélas.

stage de cuisine aux plantes sauvages

Moi je faisais comme ce petit monde, je prenais des photos au lieu de prendre des notes. Mais je me souviens que c’était super bon. Allez, de mémoire, il y avait de la tarte aux orties, de la salade aux fleurs d’onagre, de pois de senteurs, du clafoutis de sureau…

le jardin d'Hélène

Mon truc préféré, ça avait été ces feuilles de consoude gratinées

stage de cuisine aux plantes sauvages stage de cuisine aux plantes sauvages
stage de cuisine aux plantes sauvages stage de cuisine aux plantes sauvages

Ça donne une bonne assiette gourmande.

stage de cuisine aux plantes sauvages

J’ai un sureau dans mon jardin et je me demande si je ne vais pas tenter le clafouti de sureau quand ce sera la saison. Vous avez déjà testé vous ? Des conseils à me donner ?

stage de cuisine aux plantes sauvages

 

Et voilà. Encore un autre article de confinement terminé :). J’espère que je vais voir fleurir partout ces biscuits aux pâquerettes. J’aime bien savoir qu’il y a un peu de mes idées chez vous. Ça fait du lien. Et ça justifie toute cette énergie ^^

 

Prenez soin de vous et des autres.

40 réactions au sujet de « Biscuits aux pâquerettes comestibles et au sarrasin »

  1. Ils sont magnifiques ! bravo et merci pour l’idée, je n’aurais jamais pensé à mettre des fleurs sur des biscuits… ça leur donne une impression de finesse et de préciosité. Dommage qu’internet ne permette que de les voir et pas de les goûter !!!
    Merci aussi pour tes photos de Thiérache (ma région natale ^^). Elles sont superbes 🙂

  2. Mince c est drôlement beau, mais je me sens pas confiante sur cette histoire de pâquerettes… déjà manger ses fleurs comme ça, j’avoue, ça m’inspire pas… mais ça brancherait mon fils, alors on va faire des sablés à la pâquerettes je sens!! J essayerai de goûter avec l esprit ouvert 😂Dis, Tu les as lavé avant?… merci pour cette recette en tous cas !!!

    1. C’est quoi qui te bloque ? On mange de la pâquerette depuis la nuit des temps :). Il n’y a que nos dernières générations qui se sont éloignées de ces pratiques et les trouvont étranges. Mais c’est comestible à 100% alors zéro risque d’empoisonnement.
      C’est mieux si tu laves oui.

      1. Bon bah en fait on a pas de pâquerettes, alors go sur les pissenlits!! Ce qui me bloque, c est de manger des fleurs, le principe.. je pense tout simplement parce que j’ai jamais tenté en fait 😁 mais ça va être l’occasion, la pâte est au frigo et les pissenlits déjà ceuillis !!

  3. Ta recette tombe à pic !! Ma fille se lamentait de ne plus avoir de farine à part 1 sachet de farine de sarasin et mon mari se lamentait car la tondeuse est HS… et par conséquent les pâquerettes sauvées !!!
    J’espère qu’il nous reste du beurre. Merci pour ce partage et comme souvent tu éveilles ma curiosité pour chercher plus loin et trouver de nouvelles idées pour manger des pâquerettes !

  4. C’est top tout ce qu’on peut faire avec le végétal du jardin ou de la campagne ! Je t’invite à tester les beignets de fleurs de sureau (Comme les fleurs de courgette d’ailleurs..) Tu trempes la fleurs dans de la pâte à beignet puis tu les mets à frire, c’est tout con et c’est bon ! Merci encore pour tes articles !

    1. Idem avec les fleurs d’acaccia en beignet, un bon souvenir très lointain ! J’ai plein de pâquerettes, de pissenlits et de violettes dans mon jardin. Et de la farine de sarrasin dans ke placard, alors je vais tenter ces superbes biscuits ! Merci pour cette idée

  5. Ça me donne envie d’essayer !
    Pour le sureau, ma mère fait du vin de sureau. Ça donne un vin moelleux et délicatement parfumé pas mal du tout à l’apéro!

  6. Ohhhh ça donne envie! Je fais souvent des salades de primevères, c’est joli et c’est bon! Du coup je pense que les dernières de mon jardin vont y passer dans ces jolis biscuits (avec des pâquerettes, pour faire une comparaison!)

      1. Ils sortent du four dans quelques minutes, et c’est super joli aussi avec des primevères! Les violettes virent au violet foncé c’est trop chouette! Plus qu’à goûter, mais je pense qu’ils ne vont pas faire long feu!

  7. Comme c’est beau ! Quand j’ai vu la photo sur Instagram, j’ai cru que tu avais décoré des galets avec les pâquerettes. Mais non, c’était des sablés ! Cela me donne très envie d’essayer. Il y a 15 jours, j’ai testé tes croissants au jambon : approuvés par toute ma petite famille !
    Merci !

  8. Je pense proposer à mes sœurs une virée chez Helene en guise de retrouvailles !

    Connais tu les beignets aux fleurs d acacia ?
    Notre super Mamé Marie m en fait a chaque fois que je vais dans le sud. Une tuerie ! Chouette article encore !

  9. Encore un joli article qui me donne envie d’essayer ! ils sont vraiment beaux et originaux tes biscuits…et j’ai des pâquerettes dans mon jardin. Demain j’en fait !
    merci de toujours nous emmener dans des endroits où on ne se serait pas forcement aller et bravo pour ta belle créativité !

  10. Pas de pâquerette ni de pissenlit dans le jardin, mais on a tout le reste dans les placards pour tenter les sablés! (on mettra du chocolat par dessus, vu que la fève de cacao pousse dans un arbre, on reste dans l’idée, non? 😉 )

  11. Miam! Ni une ni 2 je me suis mise aux fourneaux et bien déjà chaud ils sont délicieux ! Maintenant faut qu’on arrive à patienter assez pour les goûter froid Par contre j’ai du cueillir mes fleurs un peu trop en avance, elles s’étaient un peu refermé, mes gâteaux sont donc moins beaux que les tiens !
    Mais merci pour la recette, j’avais un stock énorme de farine de sarrasin, je sais comment l’ecouler maintenant 😁

  12. Testées mais le résultat n’est pas aussi joli, sans doute me suis-je mois appliquée pour positionner les pâquerettes. Très bon cependant! Merci pour la recette.

  13. En voilà une jolie et délicieuse idée ! Ca fait longtemps que je n’ai pas essayé de nouveaux biscuits.
    Je pense essayer en variant les farines, pour avoir des couleurs différentes

  14. Testé, et approuvé par mes goûteurs. En les fabriquant, peur de rien , j’ai mangé de la pâquerette …. pas un goût très marqué, de la violette, ça c’est bon, et enfin de la fleur de pissenlit, super bon. je sens que je vais / proposer la recette à mes petits élèves confinés via le blog de la classe / chercher des recettes à base de fleurs de pissenlit.
    J’ai réussi à ne pas tout manger, c’était pas facile, mais il m’en reste pour mon petit déjeuner.
    Bonne soirée chez toi !

  15. Bonjour.
    J’adore ce blog un peu fou fou ou chaque article fourmille de bonnes idées et est plein de bonne humeur.
    Personnellement, j’ai fais des gelées de pissenlit ( cramaillotte ) de rose, de lilas, de glycine, d’acacia … alors, je vais bien me laisser tenter par ces biscuits super beaux et bien tentant.

  16. @ Chris
    Wildkräuter und auch essbare Blümchen wie zB sind super lecker und nebenbei auch noch gesund und nicht hochgezüchtet!
    Wenn du dich nicht traust, ich will gerne die doppelte Portion wenn ich darf, lecker lecker, zwinker.
    Viele Grüße und ein extra Teil Gesundheit Gesundheit,
    Jesse-Gabriel
    PS: Danke für diese Köstlichkeit und die wundervollen Fotos, Bilder!

  17. Merci pour ces idées, toujours très originales. Encore une idée de réalisation à faire. Surtout que nous avons pleins de pâquerettes et pissenlits dans le jardin. Mon mari nous a fait de la soupe orties/pissenlit/tétragone avec une base pommes de terre/oignons.

    Pour le sureau, tu peux tenter la limonade à la fleur de sureau.
    Je tenterai aussi le clafoutis au sureau.

  18. Bonjour,
    Merci pour cette recette gourmande et fleurie. Je vais l’essayer un de ces jours…

    Attention avec le sureau car toutes les espèces ne sont pas comestibles !

    Belle fin de journée.

  19. Bonjour merci pour cette recette … la cuisson est en court … mais combien de temps dans le four ? ( j’espère avoir une recette avant l’étape du cramage:-) )
    Bon confinement à toutes et tous

  20. La carte magique : check
    l’histoire origami : check aussi (ma file de 8 ans m’a épaté dans sa capité à retenir les pliages et sa capacité à manier et le récit de l’histoire et le pliage en même temps : moins fluide que maelle mais quand même !)
    biscuit pâquerette : check encore (visuel après cuisson un peu moins convainquant : je pense que c’est mieux de prendre des grosses pâquerettes les miennes étaient un peu riquiqui ) on espère que la meilleure amie de ma fille à qui ils sont destinés demain pour son anniversaire sera quand même contente !
    Mais comment confinerait-on sans Cilou ? ! merci merci !

  21. Allez je vais tenter …. ils ont un petit air des galets que je trouve sur mes plages bretonnes ces biscuits au sarazin. Merci pour ces idées innovantes et gourmandes.

  22. Bonjour ! Merci beaucoup d’avoir partagé cette recette ! Je l’ai modifié avec ce que j’avais sous la main ( poudre d’amandes remplacé par des amandes concassées + flocons d’avoines ) en rajoutant aussi des feuilles de fenouils ( qui donne un côté anisé. Et c’était vraiment un délice !! La farine de sarrasin et les pâquerettes au niveau santé, pour notre famille c’est vraiment le top ! Merci à vous !!

  23. Merci !
    Une bonne idée et cela va plaire aux petits enfants de confectionner ces biscuits qui seront en plus très jolis, et puis il y aura la cueillette, de quoi occuper ce petit monde.

  24. « Papa, papa, maman elle a dit qu’elle allé faire des biscuits avec des fleurs pour le goûter!! »
    Grand succès auprès de mes filles, merci beaucoup pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *