Support à bouture en argile : joli et utile ! - Ciloubidouille

Support à bouture en argile : joli et utile !

Un support à bouture ? Mais de quoi elle parle la dame ? Et bien, quand vous jardinez, il est fréquent de mettre à tremper un morceau de plante dans l’espoir que celui-ci prenne racine et puisse être replanté ensuite. Ça s’appelle faire des boutures. Sauf que ce n’est pas toujours pratique de trouver le bon récipient qui maintiendra bien la plante, sans qu’elle ne coule ou soit mal positionnée.

C’est là qu’intervient le support à bouture. Je vous montre tout de suite un exemple avec un morceau de ma misère, la plante des jardiniers débutants.

support à bouture

Le support à bouture, kesako ?

J’ai donc ponctionné un morceau de ma plante pour la replanter ailleurs quand elle aura pris racine. J’aurais pu simplement la mettre dans un pot rempli d’eau et basta. Sauf que parfois, comme je vous le disais, selon le bout de plante, c’est déséquilibré et ça ne tient pas bien.

support à bouture

Or dans le support à bouture, on prévoit un petit trou, pour “tenir” la tige. Et ça change tout. En plus d’être un objet choubidoux, ça te positionne tout bien. (Je suis à deux doigts de me modeler un support à nichons) ^^ !

support à bouture

Voici la même branche quelques jours plus tard. La base a déjà fait des racines ! Vous voyez le principe de la bouture maintenant ?

Sachez que si la bouture et vous, ça fait deux, le même support fonctionne très bien aussi en bouquet. C’est super pour maintenir une rose bien droite par exemple ! Une sorte de soliflore.

soliflore en argile

Je vous explique comment je procède pour fabriquer ces socles à bouture ?

Travail de l’argile auto-durcissante

Le matériau de base, c’est l’argile auto-durcissante. L’argile des potiers ferait également l’affaire mais je n’ai pas de four qui monte à 900°C (j’aime bien les légumes croquants plus que carbonisés…). Il y a aussi l’option pâte fimo mais selon la production qu’on veut réaliser, ça revient bien plus cher.

J’achète mon argile chez Cultura le plus souvent et parfois chez Action.

L’idée est bêtement d’étaler la pâte de manière homogène pour ensuite incruster des choses dedans.

Pour la découpe, il y a deux écoles. Soit vous faites les motifs avant et vous découpez le cercle ensuite. Soit vous faites l’inverse. Les deux ont des avantages et des inconvénients.

Moi je prends l’option décor “après” quand je veux placer mes éléments avec plus de précisions. Ca me permet de viser. Problème : quand on passe le rouleau, ça déforme aussi le rond de pâte qu’on vient de faire.

support à bouture

Mais si j’avais voulu incruster les végétaux avant de découper le rond, j’aurais eu plus de mal à viser si j’utilise un bol pour former le cercle. Toutefois, si vous avez des cercles évidés, c’est l’idéal, vous pouvez évaluer parfaitement l’emplacement.

support à bouture

Et sinon, si les végétaux ne vous inspirent pas, vous pouvez aussi utiliser des rouleaux à motifs. On en trouve plein sur Aliexpress en bois ou en silicone. Pas besoin de savoir dessiner et ça fait tout de suite pro :).

support à bouture

Découpe du support à bouture

Reparlons découpe. Je viens de le dire, j’utilise un bol pour découper mes supports à bouture. Pourquoi ?

Deux raisons : ça me sert de compas + j’utilise le bol ensuite pendant le séchage afin de donner la forme au support en argile.

support à bouture

Là c’est la version “j’ai passé le rouleau à forme avant”.

Je rajoute le trou qui permet de glisser les tiges. Là c’est vous qui voyez : un seul trou ou plusieurs, un petit trou pour les petites boutures, un beaucoup plus gros pour les plantes plus épaisses.

support à bouture

Une fois que tout est comme vous le souhaitez, faut remettre le rond dans le bol, sans appuyer. Le but n’est pas qu’il colle au fond, au contraire, c’est qu’il s’incurve légèrement en restant un peu en lévitation :). Il doit sécher dans cette position.

support à bouture

Toutefois, si vous voulez mouler un bol pour en fabriquer un second, c’est possible également.

Il faut simplement procéder comme pour une pâte à tarte et foncer votre “moule” qui sert de base.

Ça donne un truc comme ça quand c’est bien sec.

Et ensuite, on fait tout sécher à l’air libre pendant une bonne journée (ou plus selon la taille de votre création). N’hésitez pas à retourner les pièces dès qu’elles ont un peu durci pour que ça sèche de manière homogène.

Mise en couleur du support à bouture

Cette étape n’est pas du tout obligatoire, vous pouvez laisser vos supports à bouture blanc. Enfin blanc… Ca va aussi dépendre de la couleur de votre argile auto-durcissante. Parfois, on en trouve de la marron ou même colorée.

Mais si vous voulez les peindre, plusieurs options : le feutre, l’encre, l’acrylique… J’ai testé les deux premières. Là c’est au feutre par exemple. C’est plus simple et plus surtout, les couleurs ne débordent pas.

peindre de l'argile

Et ça n’empêche pas d’avoir des effets marrants avec les superpositions de couleurs.

peindre de l'argile

Ce modèle a été peint à l’encre de chine (ne me demandez pas pourquoi, c’est juste que j’en avais à portée de main…). Ça demande plus de précision et puis l’encre a tendance à s’expandre par diffusion dans la matière. Mais j’aime effet aquarelle que ça donne au dessin du support à bouture.

peindre de l'argile

Ici aussi j’ai utilisé de l’encre au pinceau. Pour le coup, c’était plus pratique que le feutre car je pouvais aller facilement dans les creux.

peindre de l'argile

J’ai écrasé une gerbe de blé bien ouverte et ça a donné un motif très prononcé.

peindre de l'argile

Autre exemple à l’encre. Là j’ai carrément profité du fait que le liquide se répande pour jouer avec. Les différents pigments se sont entremêles et ont suivi aussi les motifs. Ça rend sympa également je trouve et c’est clairement moins de pression au niveau du coloriage.^^

peindre de l'argile

peindre de l'argile

Pose de la résine UV

L’argile auto-durcissante, c’est une matière brute. Si elle touche l’eau, même si elle est sèche, elle va s’effriter. Alors pour protéger les créations, on peut vernir à la bombe par exemple. La couche de protection est fine mais en faisant plusieurs couches, on arrive à bien recouvrir toute la pièce.

Moi j’ai utilisé de la résine UV. Pourquoi ? Ben déjà parce que j’en ai sous le coude. Parce que ça ne pue pas. Parce que quand je peux éviter le principe des bombes, je le fais. Et puis parce que j’essaye de gagner en expertise résine alors je fais plein de tests. Celui-ci est validé alors je vous le montre.

Qu’est-ce que la résine UV ?

Comme son nom l’indique, c’est un produit de la famille des résines qui a la particularité de durcir (on dit polymériser) grâce aux UV. On la trouve souvent dans des bouteilles noires pour bloquer l’accès à la lumière. Elle est prête à l’emploi contrairement à la résine epoxy qu’il faut fabriquer à partir de deux bases.
Ses avantages versus le vernis, c’est que la résine UV durcit très très vite, ne jaunit pas, n’a pas d’odeur et reste transparente. On peut aussi la colorier avant séchage si sa transparence ne convient pas.

J’achète ma résine UV un peu partout en fonction des promos et de la rapidité de livraison.

De nos jours on a des appareils à UV (ceux que les esthéticiennes utilisent pour les ongles), mais techniquement, le soleil pourrait suffire s’il fait vraiment beau. Une lampe à lumière noire aussi.

Je vous montre les deux types de machine que j’ai. Une grosse qui me permet de cuire des plus grosses pièces (Merci Aurélie pour le cadeauuuu).

tuto résine UV

Et une plus petite pour les bijoux par exemple.

tuto résine UV

Je vous mets les deux à côté pour que vous voyiez la différence de volume.

tuto résine UV

Quand on place la pièce à l’intérieur, la lampe à UV s’allume et polymérise le bouzin.

tuto résine UV

Je vous montre avec une petite vidéo. C’est toujours plus clair.

 

Comment ça se pose ?

Le plus simplement du monde. Versez la résine sur vos supports à bouture.

tuto résine UV

Pour étaler, soit vous sacrifiez un pinceau (c’est vraiment galère à nettoyer). Soit vous faites comme moi, vous prenez un cure-dent et vous répartissez la résine sur toute la surface. Zéro stress, la résine reste liquide jusqu’à ce qu’elle rencontre des UV. Vous avez le temps. Appliquez-vous et profitez-en pour virer les bulles qui ne manquent pas de s’incruster.

tuto résine UV

Une fois la résine cuite, ça donne ça :).

tuto resine UV

C’est très solide.

 resine UV support à bouture

Une petite vidéo pour vous montrer le rendu. Sur ce modèle-là, je n’ai pas résiné le dos.

Mais je l’ai fait ensuite sur les modèles que j’ai offerts à ma mère et à ma sœur. Même technique, on tartine et on cuit.

Je vous remets des photos de mes œuvres vernies. Ça fait propre non ?

support à bouture support à bouture

Une de mes pièces préférées…

support à bouture

Et voilà. A vous de vous lancer, dans ce projet de support à bouture ou dans d’autres ! J’ai hâte de voir vos réalisations.

Quant à moi, faut que je colorie cet espèce de bol. Je réfléchis encore aux couleurs. Vous avez des idées ?

bol en argile auto durcissante

Ceux qui veulent en savoir plus sur les possibilités de la résine UV, je vous propose de lire ces autres articles. Belle créativité à tous !

Scène miniature en résine dans une coquille de noix

Exemples de créations en résine UV

40 Commentaires

  • Idée géniale !!!!! Comme d’habitude !!! Et Tuto super clair !!! Mention spéciale pour avoir placé le mot «  bouzin » 🤣 merci Cécile !!!!

  • Hello
    J’aime beaucoup ! Manque tout le matos pour me lancer!
    Pas d’idées de couleurs pour le petit bol mais un dégradé de couleurs me semble approprié. J’ai une petite question, ce petit bol, une fois résiné, pourras tu l’utiliser à des fins alimentaires ? Pour mettre des biscuits maison à la moutarde pour l’apéro par exemple??
    Merci de ta réponse

    • Moi je vais le faire. Je ne sais pas si c’est prévu vraiment pour ça, mais je crois que dans la liste des trucs qui m’empoisonnent, je doute que ce soit le pire 😉

  • Merci pour la pédagogie !! J’avais justement envie de me lancer dans l’argile sans cuisson. Mais je ne connaissais ni la technique, ni les rouleaux pré-imprimés, ni la résine UV. Je mise sur le soleil de Montpellier pour le séchage 😉

  • Bonjour,

    Merci pour le partage d’un bricolou simple, utile et beau. De belles idées pour les futurs cadeaux (peut être en fimo pour recycler les vieux restes et éviter d’acheter de nouvelles matières..

  • Oh non cilou encore un article qui va me donner envie de me lancer dans une nouvelle activité
    J ai déjà l argile , des tampons épais pour faire les formes et de la résine normale … à voir si je vais craquer sur la résine UV😂les bijoux réalisés me font de l œil c est vrai !

  • Bravo !!! Encore une super idée Ciloubidouille !!! Merci de la découverte car je ne connaissais pas la résine UV et ton article donne vraiment envie de s’y mettre !!! Super rendu de ces supports à boutures. Pour le bol, les motifs avec un dégradé de bleu en laissant le fond blanc ?

  • Arg…. ca donne trop envie ! Et ben soit à ajouter à la liste de mes envies. Je vais aller voir tes liens pour budgétiser tout ça sachant que j’ai déjà des projets en attente !
    J’adore le bleu des petits zoziaux.

    Et j’ai bien rigolu en te lisant. Bisous bisous

  • Waouhhhh moi qui cherche a percer le mystère des boutures je vais faire Ça ( et un support pour mon filtre à thé pour transformer ma tasse en tisanière) .
    J ai vu chez sosgrene qu il y a de l argile noir. J ai hésité lol. Bon ben j ai plus qu a rager en attendant que ma résine arrive . Jusque mi juillet m a annoncé Amazon…..
    Bravooooo

  • Bonne idée. Je vais essayer de faire ça avec ma petite fille la semaine prochaine…. Je vais voir à action s il y a de l argile. Sinon celui qu il te reste à peindre, je le verrai bien en noir pour faire ressortir le motif.

  • Super article!!
    Question: le trou est-il assez grand pour ne pas casser les racines au moment où on enlève la bouture pour la replanter??

  • Je trouve ça vraiment très joli, et j’adore tes motifs et surtout leur mise en couleur.
    Merci de partager cette nouvelle idée ! Tu explores dans toutes les directions, c’est absolument génial :))

  • Vraiment très sympa !

    Contente que vous envoyiez ce message car je voulais vous remercier pour le collier et vous dire que toute ma famille l’a trouvé super ! Et pas moyen de vous retrouver pour vous le dire. Je ne sais pas ce que j’ai fait de votre message.
    Encore merci

  • Justement j’ai fait des boutures il y a quelques jours, et ça ne tient pas bien… Ce tuto tombe à pic, je tenterai cet été! Merci!

  • Encore un super tuto, ça fait vraimente envie. Quand j’aurai tout le matos, je pense que j’en ferai un avec des tas de petits trous pour mettre les jolies fleurs toutes trop courtes que ma fille m’offre très gentiment mais avec les quelles il est impossible de faire un bouquet !!!

  • Bonjour. Je trouve l’idée excellente et les réalisations toutes très, très belles. Je me serai bien lancée à en fabriquer mais je n’ai ni argile, ni résine ni lampe et je trouve l’investissement global un peu cher. Est-ce que vous avez prévu d’en vendre ? Si oui, je serais votre 1ère cliente ! Belle découverte de la permaculture à Sérendip 🙂

  • Helllo synchronicité ton atelier coïncide avec la germmination toute récente de mon noyau d’avocat alors je sais les avocats pas avant 10 ans et 2 ans pour leur faire aimer la terre et les protéger des araignées rouges en tous cas avant de m’en apercevoir je voulais avoir des assiettes de germination regardez le site de Botanopia pour 28 euros 2 assiettes cher c sûr pour celles et ceux qui n’ont pas de temps !!! Tu as toujours des idées de génie ma parole ma préférence si je peux la dire va à celle avec la forme des plantes c est trop beau !

  • Excellente source d’inspiration merci! Je n’avais ni argile ni aucun matériel de l’article alors j’ai utilisé des vieux bouts de pate FIMO qui trainaient – esprit Cilou non ?

Commenter