Fabriquer un établi solide facilement et rapidement - Ciloubidouille

Fabriquer un établi solide facilement et rapidement

Un établi, pour moi, c’est un meuble solide, plutôt haut car on y travaille souvent debout, qui ne craint ni les coups ni les taches. Un meuble résilient quoi ^^ ! J’en avais besoin d’un dans ma cave, là où je stocke mes affaires de bricolage.

Je ne cherchais pas un truc joli, je voulais de l’efficace, du durable, du rapide à faire et du fonctionnel. Mieux, c’est un lieu que j’ai désiré pour améliorer mes différentes pratiques professionnelles. On est vraiment dans la vie intentionnelle et loin du pilotage automatique. Je vous explique tout cela à la fin.

C’est cet établi-là que je vous présente.

Comment fabriquer un établi en bois en moins d’une heure

Très simplement. Je n’ai utilisé que deux matériaux : du bois et des parpaings. Je n’avais pas une place folle alors j’ai fait avec ma réalité. J’ai poussé le bordel sur les côtés pour dégager le centre de ma pièce.

Je voulais que mon établi soit haut (je bricole souvent debout) et qu’il dispose d’un espace de stockage sous le plan de travail. J’avais vu cette structure chez ma tante cet été et je suis repartie en me disant que j’avais besoin de la même chose.

On a donc mesuré les distances qui nous convenaient entre les parpaings. Pour info, ceux-ci sont posés sur de fines planches en bois pour ne pas abimer le parquet.

Ensuite, j’ai posé les lambourdes en bois. J’aurais pu en prendre des plus larges mais j’ai surtout opté pour les moins chères.

construction d'un établi en bois

A ce stage, on dirait une sorte de kart ^^ ! C’est le niveau du bas de l’établi et je souhaitais ce décrochage pour que mes jambes ne cognent pas systématiquement dans le bois.

Ensuite, rebelote. On a posé les parpaings. Pas de colle, pas de vis. Ils sont simplement empilés.

construction d'un établi en bois

Enfin, on rajoute les dernières lambourdes pour le plan de travail. On les fixe ensemble avec une autre lambourde perpendiculaire qui se place sous la table. Toutes les lambourdes sont vissées à celle du dessous.

établi en bois

Dernières étapes de la construction

Une fois la structure finie, j’ai rajouté une couche de perfectionnisme… Mais légère. En gros, j’ai poncé et peint, parce que ça m’importait quand même un peu que ce soit joli à mes yeux.

En permaculture humaine, on parle de zone 1 quand on veut désigner les pièces où on passe du temps. Ces zones se doivent d’être agréables pour que ce qu’on y fait nous plaise davantage.

ponçage du plan de travail de l'établi

Virer le jaune du bois et rajouter de la douceur au plan de travail m’importait. Ce n’était pas obligatoire mais j’en avais envie.

J’ai donc poncé, peint, reponcé, repeint et ceci trois fois au total. Et si vous vous demandez pourquoi je ponce entre les couches de peintures, c’est que vous n’avez jamais caressé du bois qu’on a peint. Ses fibres se redressent et il est à nouveau rugueux. Alors un ponçage rapide permet de raser les fibres récalcitrantes pour qu’à la fin, ce soit vraiment doux.

Et voilà le travail. Pourquoi deux couleurs ? Parce que pas assez de peinture blanche ^^ !

Je vous présente donc mon établi, fabriqué en 1h à partir de parpaings et de lambourdes en bois. J’ai bien conscience que ce meuble n’est pas très photogénique. Mais il est en de même de ma joie. Le bonheur n’est pas toujours beau en photo. En plus, l’établi est à la cave, dans ma pièce de stockage bien moche (mais qui a l’immense pouvoir d’exister). Zéro pression.

Je suis hyper heureuse de l’avoir enfin réalisé car il est l’eau qui ruissèlera en cascade sur plein d’autres projets.

établi en bois facile

Grace à lui, je vais avoir un lieu dédié à l’envoi de vos commandes. Fini de m’étaler un peu partout dans la maison, de perdre du temps à tout rassembler puis à tout ranger. Maintenant j’ai un espace à aménager au mieux pour gagner en productivité et en confort.

Ensuite, j’ai hyper envie de ranger à fond cette pièce. Quand je parle de rangement, je ne veux pas dire «rien qui traine ». Non. Je réfléchis à un système malin de boites à thème. L’objectif est de gagner du temps, de mieux gérer mes stocks et d’utiliser ce que j’ai dans un souci économique et écologique.

établi en bois maison

Cet établi n’est pas l’excuse d’anciennes procrastinations (vous savez, je ne fais pas ceci ou cela parce qu’il me manque ceci ou cela… blablabla). Non, car avant, je faisais.

Il est l’inverse. Il est le fruit de mes réflexions quotidiennes de coach sur ma vie intentionnelle professionnelle.

  • Comment puis-je améliorer l’existant ?
  • Comment puis-je me faire du bien.
  • Comment puis-je bichonner mon avenir ?

Zéro magie. Zéro destin. Zéro lutin. Que moi qui me retrousse les manches et traque tous les petits pas à ma mesure pour me faciliter la vie.

Est-ce que ça vous parle ? Est-ce que vous prenez ce temps pour avancer en conscience vers ce qui vous semble important ?

Et sinon, maintenant que je suis prête, si le cœur vous en dit et que vous souhaitez passer des commandes pour mes p’tits colliers, vous saurez où je suis pour les préparer. Je vous rassure sinon, je n’ai pas prévu d’animer mes ateliers créatifs à la cave ! ^^

10 Commentaires

Commenter