Agir au lieu de réagir, quelle différence ?

Agir au lieu de réagir, quelle différence ?

Pas contentes ! Pas contentes !

C’est ce que semblent dire mes pensées non ?

Alors il est temps d’agir au lieu de réagir.

pensées fleur visage pas content

Quand je sens que la colère, la tristesse, la peur, la déprime pointent le bout de leur nez, j’enclenche des tas de processus différents. Un peu comme je lancerais des contre-sorts.

Par exemple, le truc qui me fait immédiatement du bien c’est de créer. Une journée ne peut pas être pourrie si j’ai bricolé un peu. Alors quand j’ai le cœur au bord des larmes, je sors mes kits de broderie, je fais de la laine cardée, je dessine, je pyrograve, je résine… Peu importe en fait. J’essaye simplement de créer un truc et par la même occasion, prendre soin de moi. Créer me fait du bien, ça libère mes tensions, berce mes pensées. Et ça me remet dans l’action, dans le contrôle de ma vie.

Mon Bullet journal m’aide aussi beaucoup à reprendre le contrôle, à y avoir plus clair dans ma vie intentionnelle. En posant sur le papier mes objectifs, en aménageant mes journées, je me vide le cerveau et je me reconcentre vers mes essentiels.

Pour ce confinement et sa réalité économique et sociale qui me pèse, je vais tenter de développer deux autres compétences supplémentaires : la lecture rapide et l’organisation de mindmap.

Qu’est-ce que le mindmapping ?

Les mindmaps, ou cartes mentales ou cartes heuristiques ou cartes des idées… bref, les noms ne manquent pas pour désigner cette façon de coucher ses idées et d’apprendre de manière plus qualitative.

On procède par association, par visuel, pour suivre le cheminement de la pensée. On peut tout mettre dans ce genre de schéma : des cours, des idées, un business plan, un roman, une écoute active… Et à la fin on obtient une sorte de carte, de plan de ce qui se trame dans notre cerveau.

Je ne vais pas développer plus dans cet article car je réserve tout cela à une future publication, à un moment où je maitriserai davantage.

Je vous partage néanmoins un exemple fait par une de mes lectrices à la suite de son écoute du podcast où j’interviens. Elle a réalisé cette carte heuristique en m’écoutant parler. C’est chouette non ?

La lecture rapide

Je ne sais pas trop si il est nécessaire de définir la lecture rapide… L’idée est d’arriver à lire plus vite. Pas de scoop, sorry.

En revanche, je voudrais préciser les motivations. L’envie de progresser en lecture rapide ne vient pas du fait de vouloir tout faire rapidement. Pas du tout. Parce que quand on maitrise bien la lecture rapide, on est aussi capable de se concentrer davantage et de mieux retenir ce qu’on lit.

C’est cela qui m’intéresse, la concentration et in fine l’apprentissage. C’est vendu avec le bénéfice d’augmenter le nombre de mes lectures, forcément.

Agir au lieu de réagir, ça sort d’où ?

Ne croyez pas que j’ai perdu le fil de ma pensée. Ces deux compétences que j’ai pour ambition de maitriser au mieux, c’est ma façon à moi de gérer mes émotions.

Réagir ne me semble pas la solution. On réagit sous le coup de la colère, de la fatigue, de la joie, de la tristesse, de l’enthousiasme. C’est une accumulation d’émotions, un trop-plein qui nous font sortir de nos gonds, dire des bêtises voire en faire. Et si parfois ça ne provoque pas de dommage, souvent le résultat n’est pas terrible. Un exemple parlant est celui de l’éducation parentale.

Si tu râles quand ton enfant ne fait pas ce qui te convient, tu es dans la réaction.

Si tu anticipes, si tu réfléchis, si tu bâtis en amont, tu es dans le contrôle, dans la vie intentionnelle. Et tu as le comportement le plus adapté dont tu es capable. Sur tes enfants, ça fait une différence monstre. Mais sur tout le reste aussi.

Vous êtes dites quoi ? Ca vous parle ?

Est-ce que vous avez des conseils à me partager ? Inversement, ça vous intéresse que je partage mes retours d’expérience ?

4 Commentaires

  • Oui agir….. Je me suis et je me sens encore punie car cette période est pour moi synonyme des fêtes en famille avec des anniversaires et aussi bien sûr la joie des préparatifs de Noël. Et me voilà privée de ses moments de bonheur. Alors j ai deux options : me morfondre devant mon écran de TV ou profiter de ce temps mort pour le rendre vivant : j ai un vieux meuble qui a besoin de reprendre des couleurs, alors je ressors pinceau et peinture. J’ai un atelier à ranger et super ça me donne des idées…. Et si je bricolais un peu Noël avec les moyens du bord finalement ça booster ma créativité de bidouiller sans consommer. On a réussi de belles choses au printemps et c’est un nouveau challenge qui s ouvre. Et puis lire et puis écrire devant la cheminée en attendant des jours meilleurs. Et ciloubidouille…. J attends avec impatience tes calendrier de l avent 2020 😉

    • Pour avoir un peu plutôt l’esprit de Noël à la maison, je pense que cette année le sapin sera fait très en avance. Je me disais qu’on aurait peut-être un sapin fait courant novembre, on enlève éventuellement les guirlandes et on en refait un autre en décembre.

      • Ouiii. En voilà une idée hyper positive. A défaut de les voir dans les magasins de centre ville ou dans les marchés de Noël.,il sera là dans notre maison pour nous faire rêver. Et je vais envoyer chaque jour de décembre à mes enfants et petits enfants une chanson ou une musique de Noël pour nous mettre de la douceur dans nos esprits.

Commenter