Le flocage textile, bonne idée pour personnaliser ses habits

Deuxième vie pour mes vêtements

J’interviens samedi prochain au Fab Lab de Villeneuve-le-roi pour animer un atelier flocage. Je travaille donc en amont pour prendre en main leurs outils afin d’être la meilleure prof possible :). J’y suis allée il y a quelques jours avec mes fringues pour leur donner une seconde vie grâce à cette machine à transferts (de luxe). J’ai pris :

  • une robe unie
  • un tee-shirt uni
  • un sweat tâché

Je n’ai pas photographié mes affaire en photo avant parce que j’ai oublié mais peu importe, vous avez l’idée :). Allez, c’est parti pour répondre à la grande question : qu’estce que le flocage

Coucou la machine qui imprime et découpe !

Au fab lab, parmi la panoplie d’outils à disposition du public, il y a cette machine d’impression et de découpe, la VersaSTUDIO BN-20, qui sert entre autre au flocage. Sans surprise, c’est une machine qui imprime (en super qualité) et qui découpe aussi (un peu comme les Cricut et autre Silhouette). Ça fait envie mais bon le matos de pro, c’est très volumineux. Pas le genre d’imprimante qui fait discret dans ton salon.

VersaSTUDIO BN-20 flocage

Comme souvent (et purée, ce que ça me gonfle), chaque machine a son propre logiciel, qu’il faut apprendre à manier. C’est la partie la plus relou de mon travail, prendre en main tous les paramètres de chaque logiciel.

Pour mon projet, j’ai besoin de créer des transferts thermiques découpés (flocage définition donc), donc il faut un dessin mais également un tracé vectorisé qui indique à la machine où découper. Pour le dessin, j’avais préparé des visuels via Canva pour chacune des fringues.

Pour a vectorisation, je prépare mes tracés via illustrator.

Ensuite je fournis mon fichier tout bien préparé au logiciel et c’est à lui de jouer.

La machine commence par imprimer. Puis elle rembobine la feuille pour effectuer la découpe.

A la fin, on obtient une grande feuille qui regroupe tous mes motifs. J’ai essayé de les rassembler pour ne pas utiliser trop de papier.

Flocage en cours !

On passe enfin à la partie exaltante ! Maintenant qu’on a créé nos décos, il est temps de les positionner dans les vêtements. On commence par mon tee-shirt. On le pose sur la presse (une sorte de fer à repasser carré).

Quand on est prêt, on peut passer le « fer » 15 secondes et c’est fini ! Il reste à virer la feuille plastique qui servait au transport du flocage. Et hop, un nouveau tee-shirt !

Pour ceux qui se demandent, rapport qu’ils ont une super mémoire, il s’agit bien de mon propre dessin. C’est une citation que j’adore : « Un chemin ne se décrète pas, il se sécrète« . Je vous laisse lire l’article si mes explications sur le sujet vous intéressent.

Ensuite, je suis passée à ma robe. Je voulais lui changer l’encolure, en lui rajoutant des fleurs. J’ai pris un motif de fleurs colorées sur Canva et je les ai installées en 4 temps, flocage après flocage.

Voici le geste en vidéo.

Au final, c’est étonnant à quel point ça change totalement le style de la robe.

Enfin, j’ai transféré un gros dessin sur le dos de ce sweat car il était tâché d’encre dans le dos. Des camarades de SiloëJolieFée qui trouvent cela amusant… Maintenant, on ne voit plus l’encre mais en plus, le message est stimulant pour ma fille.

Ca rend super bien et surtout, ma fille est hyper contente. C’est aussi important que le flocage ^^ !

Je vous remontre le résultat de mes « nouvelles » fringues, au soleil ! Le sweat de SiloëJolieFée donc.

découvert flocage textile fab lab

Mon tee-shirt :).

flocage textile tee-shirt

Et ma robe ! Sympa non ?

flocage textile encolure fleur

Alors, qui connaissait le flocage ? Et qui a un Fab Lab près de chez lui pour tenter à son tour de se servir des machines à disposition ? D’ailleurs, si vous êtes dans le coin le 2 avril, n’hésitez pas à vous inscrire :).

 

14 Commentaires

  • J’adore , ça fait longtemps que je ne me suis pas servi de ma silhouette, ça donne envie de s’y remettre, même si cette machine à l’air vraiment top de chez top

    • J’adore !! J’ai eu une Cricut pour mon anniversaire et je dompte tranquillement la bête. On peut tellement faire de choses différentes. Le champ des possibles est tellement vaste mais avec ma Cricut il est tout de même limité alors une machine comme celle que tu as utilisée j’en rêve ! Je viens de découvrir un Fablab près de chez moi, il serait peut être temps que je me renseigne.
      Merci pour cet article très instructif !

  • Génial! La qualité avec la machine doit être bien différente en plus des transferts que l’on peut faire soi même au fer à repasser !!

  • Super résultat ! Je suis d’accord avec le commentaire ci-dessus, la qualité doit-être différente avec le flocage maison… Merci pour la découverte de cet endroit ! Je me demande si cela existe ailleurs en France. J’aurai bien aimé être une de tes élèves, malheureusement pour moi, j’habite à l’autre bout de la France donc beaucoup trop loin 🙁

    • C’est là que je me rends compte que mon téléphone a soit disant «corriger» mon message :-/ Je voulais dire « repimper ses fringues » et « pousser les portes du RElab de ma ville » 😋

  • J’adore l’idée de redonner du peps et une nouvelle personnalité à des vêtements usés ou tâchés ! Rien ne se perd tout se transforme ! Je ne savais même pas qu’il existait ce genre de boutique, je vais me renseigner dans ma région. J’adore les fleurs sur la robe c’est ma préférée 🥰

  • Personnaliser ses vêtements, c’est vraiment une excellente idée : faire barrage à la monotonie, à l’uniformité.
    Avec 10 personnes qui auraient le même t-shirt à personnaliser, tu aurais 10 créations certainement très différentes.
    Tes stagiaires vont adorer !

  • Wow c’est super et ce qui change par rapport au flex habituel c’est que la tu as toutes les couleurs, alors qu’en temps normal si je comprends bien car je débute avec ma silhouette, tu es obligée d’utiliser plusieurs flexs de différentes couleurs.
    C’est super en tout cas.

  • Bonjour,

    C’est super ! Je ne connais pas le flocage…, pas plus que Fab Lab…
    Je ne sais donc pas s’il y a un Fab Lab près de mon domicile…

    Merci de ce partage.
    Belle journée !

  • C’est génial ! J’aime beaucoup les fleurs.
    J’imagine toutes les possibilités que cela permet, cela me fait rêver !
    Surtout quand on maîtrise bien les logiciels.
    Mais bon, dans les activités créatives, j’ai un tempérament de zappeuse (et cela me désespère un peu parfois !) : je me prends de passion régulièrement pour une nouvelle activité, je commence, je progresse et je m’imagine tout ce que je vais pouvoir faire…parfois j’achète même tout le matériel et…je me lasse ! 🙁
    Je n’aime pas trop refaire la même chose plusieurs fois et ça me déçoit un peu car parfois j’aimerais progresser plus dans une seule activité et utiliser au max les possibilités que cela offre mais cela ne correspond pas à mon tempérament je crois !
    En ce moment j’essaye tout de même de me forcer un peu à venir à bout des stocks de fournitures que j’ai avant d’investir (matériel mais aussi temps !) dans une nouvelle activité…
    J’ai donc beaucoup de tricot et de couture à faire pour vider mes stocks de pelotes et tissus…il faut aussi que je finisse l’oiseau en laine cardé et une broderie, tous les deux jamais terminés! Dommage car je viens de découvrir sur le net la broderie japonaise et la customisation des vêtements…et un kit de découverte me fait rêver… incorrigible :- D

Commenter