Recette tarama traditionnel grec en vidéo

Recette familiale de tarama grec

Le WE dernier, on fêtait l’anniversaire de mes parents en famille. J’en ai profité pour filmer ma grand tante grecque pendant qu’elle préparait le tarama traditionnel, celui qu’on pose sur toutes les tablées remplies de gens heureux de se retrouver.

Pour que la vidéo puisse être chargée et regardée rapidement, je l’ai montée de façon à ce qu’elle dure moins d’une minute. Mais moi je possède la version longue où on la voit, où on l’entend donner des conseils, généreusement et ce souvenir enregistré me fait hyper plaisir. Je ne la publierai pas ici, parce que je ne lui ai pas demandé sa permission, et puis parce que c’est mon petit bonbon perso. Mais j’espère que juste avec l’extrait que je vous partage, vous sentirez son expertise de cuisinière grecque, dont la main prolonge un savoir faire et une histoire touchante.

Comment réaliser facilement un tarama traditionnel ?

Comme souvent, les bonnes recettes se jouent au niveau de la qualité des ingrédients. C’est la même chose pour la réalisation d’un bon tarama traditionnel.

Il vous faudra :

  • des œufs de poisson, ici des œufs de cabillaud séchés et fumés. Comme il y a autant de recettes de tarama que de recettes de couscous (= une par famille), je sais que beaucoup utilisent de la poutargue. Si c’est important pour vous, faites :). Pour obtenir des oeufs, faut demander à votre poissonnier. On en trouve parfois un peu à Noël dans certains supermarchés. La quantité d’œufs influe sur la quantité de tarama traditionnel finale.
  • de l’huile de pépin de raisins. Ici le texte c’est « surtout pas de l’huile d’olive », mais là encore, je ne suis pas la police du tarama, faites comme vous l’aimez. L’huile de pépin de raisin a l’avantage d’être plus neutre et donc de ne pas changer le goût du tarama, selon moi.
  • deux citrons (plus ou moins selon si vous aimez le tarama citronné… logique !)
  • du pain détrempé. Là encore, plein d’écoles différentes : celles qui mettent du pain de mie, celles qui ne jurent que par le pain, celles qui le mouillent avec de l’eau, celles qui préfèrent le lait… Là encore, tentez, testez, suivez vos goûts et vos croyances (le VRAI tarama traditionnel c’est CA !). Niveau quantité c’est autant de pain que d’oeufs, en poids.
ingrédient tarama traditionnel grec

Comment on procède maintenant ?

On commence par mouiller le pain avec de l’eau. Il faut qu’il soit totalement mou, même la croute doit être mouligasse. Quand on est certain qu’on pourrait en faire de la purée, on l’essore à la main, en le pressant. Faut vraiment bien l’égoutter car ensuite, on va rajouter de l’huile pour faire comme une sorte de mayo. Or l’eau et l’huile ne sont pas super copines.

Après, on mélange les oeufs et le pain. Ma tante le fait à la main. D’autres utilisent le mixeur. Je ne suis pas militante sur tous les sujets alors je vous laisse trancher celui-ci.

En revanche, une chose est certaine, le tarama traditionnel se cuisine dans n’importe quelles conditions ^^ ! Hein ma tata !

Ensuite, vous pouvez rajouter le citron puis l’huile, en filet, comme pour une mayonnaise donc. Avec votre mixeur cette fois-ci, vous allez amalgamer l’huile à la préparation afin d’obtenir une texture onctueuse qui se tient bien.

recette tarama traditionnel grec

La quantité d’huile est donc assez pifométrique car elle dépend du reste des autres ingrédients et de leur qualité. Arrêtez-vous quand vous le sentez. Et d’ailleurs, au lieu de le sentir, goûtez-le. C’est le moment de rajouter du citron si vous en sentez le besoin.

recette tarama traditionnel grec

Recette video du tarama traditionnel

Il ne vous reste plus qu’à activer le son de la vidéo pour entendre ma douce voix (ahem) redire autrement ce que je viens de vous expliquer :). J’espère que ça vous aidera de voir les choses sous cet angle supplémentaire.

C’est aussi le moment où je vous rassure. Le vrai tarama n’est pas rose comme celui qu’on vend dans le commerce. Ça, c’est une vague émulsion de mayo colorée et farcie d’arômes tarama (ou tagada car le colorant est le même)… Que de la mierda, dirait Feu Jean-Pierre Coffe.

Non, le vrai tarama traditionnel est rose pâle, beige, crème, parfois blanc… Une merveille étalée sur un bon morceau de pain croustillant ! Laissez tomber les blinis russes, sauf si ça vous fait kiffer. Les grecs que je connais tartinent leur tarama sur du pain ou plongent les légumes croquants dedans !

Et quitte à tartiner, je termine par l’info culture confiture, le mot tarama vient du grec tarama ou tamarosalata signifiant « oeufs de poissons salés ». C’était une façon de cuisiner et conserver les œufs de mulets qui étaient abondants à cette époque. Désormais, c’est le cabillaud qui est plus utilisé car bien moins rare.

Et voilà pour cette recette familiale :). Vous aimez le format ? N’hésitez pas à me laisser vos impressions. Ça compte pour moi.

Et sinon, si vous aimez manger grec, je vous conseille la lecture d’articles sur ma recette de baklavas :).

Il y a même une variante de baklava salés aux épinards ! Elle remporte toujours un franc succès !

 

7 Commentaires

  • Wow j’ai l’impression que tu viens de me partager un trésor!!!
    Je m’en vais quérir des œufs de poisson (pas gagné dans mon trou perdu) pour tester ça… ça fait rêver!
    Merci!

  • Merci pour cette recette et le plus dur sera de trouver les œufs de poissons! J’aime beaucoup la photo de votre grand tante, pas besoin de grand espace pour faire une bonne recette 😊

    • Il faut absolument que je teste ta recette. Ma belle-mère, d’origine russe, en faisait un quasi pareil mais je n’ai malheureusement pas réussi à avoir la recette car elle disait que les proportions variaient en fonction des œufs +/- salés etc donc elle avait commencé à l’ecrire mais ne me l’a jamais terminée 😞 Je sais qu’elle commandait des rogues de hareng fumés chez le poissonnier, qu’elle mettait de la mie de pain, du lait (?), du citron, des oignons (?). Je ne me souvenais pas de l’huile mais il y en avait surement. Et elle passait le tout au moulin à légumes.
      On récupérait un saladier à chaque fois et on se régalait !!!
      Merci de partager avec nous cette recette familiale ! 🥰

  • Top !
    Ca donne envie tout cela. Je ne sais pas si j’aurais toute l’énergie nécessaire pour faire cela (= recette du tarama et tiens finalement j’avais jamais fait les baklavas sucrés et salés).

Commenter