Ma sélection de BD coup de coeur

9 bandes dessinées coups de cœur

Cette année, j’ai repris la lecture, notamment les BD. Je vous partage ma sélection de BD pour l’été, soit 9 albums de bandes dessinées que j’ai appréciés, souvent avec une histoire complète (mes préférées). Je trouve pénible ces séries qui n’en finissent jamais. Moi j’aime que le projet ne soit pas flou, que les auteurs sachent à l’avance que leur création prendra 4 ou 5 tomes, max. L’inverse me donne l’impression que personne ne tient les rennes créatives ^^ !

Bref, voici une sélection de BD que j’ai lues et aimées. Je vous les raconte un peu et vous explique pourquoi elles m’ont plu. L’ordre d’apparition n’est pas un classement, c’est le hasard :). Donc de gauche à droit et de haut en bas :

  • Le Manoir – de Stéphane Melchior et Raphael Beuchot
  • Les beaux étés – de Zidrou et Jordi Lafebre
  • Les Strates – de Pénélope Bagieu
  • La louve boréale – de Nuria Tamarit
  • L’adoption – de Zidrou et Monin
  • Quelqu’un à qui parler – de Grégory Panaccione
  • Elles – de Aveline Stokart et Kid Toussaint
  • Ouagadougou Pressé – de Roukiata Ouedraogo et Aude Massot
  • Amalia – de Aude Picault
sélection de BD à lire  : il y en a 9 que je détaille dans l'article

1 – Sélection BD : Amalia, de Aude Picault

On commence la sélection de BD par une BD toute douce, en un seul tome. Amalia est une femme fatiguée, à deux doigts de la dépression ou du burn out. Elle est mariée à un homme divorcé (et rapidement énervé), père d’une ado (assez logiquement reloue). Ils ont une petite fille ensemble et Amalia gère le quotidien. A son travail, elle se sent totalement dépassée, pressurisée. Et puis, il y a l’actualité, si anxiogène. Bref, ça ne va pas fort.

Amalia se débat et puis un jour, les choses changent…

sélection de BD : Amalia de Aude Picault

Amalia, c’est un peu toutes les femmes, coincée entre ses envies, ses obligations et toutes les injonctions qu’elle accepte. C’est la charge mentale de l’amour, de la famille, du quotidien mais également celle de la société, de l’écologie, du développement personnel…

Ça se lit vite, on en ressort avec un demi sourire et des pensées en miroir sur sa propre vie. Amalia nous raconte et nous questionne. Ça m’a parlé et j’ai trouvé cela très ancré dans son temps.

Amalia, aux éditions Dargaud
–> 20,50€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

2 – Elles – Aveline Stokart et Kid Toussaint

C’est SiloëJolieFée qui m’a demandé d’acheter cette nouvelle série. Pour le coup, je ne pense pas qu’on soit parti pour une histoire en peu de volumes, même si actuellement il n’existe que 2 tomes. Mais ma fille adore ! Alors je m’y suis plongée également pour savoir ce qui lui plaisait tant.

sélection de BD : Elles - Aveline Stokart et Kid Toussaint

Elle (c’est son prénom) est une ado étonnante qui débarque dans un nouveau collège. Sa personnalité, ou plutôt, ses personnalités étonnent. Et ses nouveaux amis se demandent qui elle est réellement…

Elles - Aveline Stokart et Kid Toussaint

Les dessins sont sympa, mi-manga, mi fantastiques, colorés, très attrayants. Et on comprend vite que la Elle en question héberge 6 ou 7 différentes personnalités dans sa tête. Et que selon qui est aux commandes, ce n’est pas exactement la même personne.

Je comprends pourquoi ma fille aime, parce que forcément ça fait écho à tous les possibles de l’adolescence. Cette Elle peut finalement être tellement de choses…

Elles - Aveline Stokart et Kid Toussaint
Elles - Aveline Stokart et Kid Toussaint

Elles, aux éditions Le lombard
–> 12.95€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les ados :).

3 – L’adoption – Zidrou et Monin

J’ai adoré cette BD, tendre et bourrue, comme le grand-père de cette histoire. Quand son fils adopte Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, c’est le grand remue-ménage dans le quotidien des parents et des grand-parents. Les émotions explosent. L’arrivée de la petite fille chamboule tout le monde mais ce n’est que le début du grand bordel qui arrive. Impossible de prévoir la fin…

sélection de BD : L'adoption - Zidrou et Monin

En revanche, si comme moi vous avez la larmichette facile, il y a des chances que vous soyez grandement ému à votre tour. Les personnages sont tous attachants et on a envie de les prendre dans nos bras.

Ce volume rassemble 3 tomes qui forment le cycle 1. Je n’ai pas encore lu le cycle 2, mais j’en ai très envie.

L'adoption - Zidrou et Monin
L'adoption - Zidrou et Monin

L’adoption, aux éditions Grand angle
–> 25,90€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

4 – La louve boréale – Nuria Tamarit

On m’a offert cette BD mais c’est le genre de volume sur lequel j’aurais pu craquer, juste pour la couverture. Dans ma sélection de BD, celle-ci figure parmi les histoires finies. On est aussi dans ce qu’on appelle un roman graphique, même si je suis bien en peine de voire la différence avec une BD ^^.

sélection de BD : La louve boréale de Nuria Tamarit

Évidemment, un indice est dans le style des illustrations, mais je crois que ça fait longtemps maintenant que la BD s’est adaptée à tous les styles de dessins possibles non ?

La louve boréale de Nuria Tamarit

L’histoire est celle de Joana, à l’époque de la jeune Amérique et de ses chercheurs d’or, Jack London, toussa toussa… Joana a tout perdu en Europe alors elle tente sa chance de l’autre côté de l’océan. Elle est vite confrontée à nouveau à la violence des hommes. Elle s’allie avec Opa et Tala, deux femmes Natives, pour survivre.

Dedans, une histoire de louve s’intercale, qui, à mon sens, n’apporte pas grand chose sauf un peu de fantastique. La vie et le tempérament de ces femmes m’ont largement suffit le temps de ces 220 pages. Et du coup, je n’ai pas bien capté le titre et la symbolique. Ca ne m’a pas empêché d’aimer suivre ces 3 nanas tenter de survivre à la violence des hommes.

La louve boréale de Nuria Tamarit
La louve boréale de Nuria Tamarit

La louve boréale, aux éditions Sarbacane
–> 28€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

5 – Le Manoir – Stéphane Melchior et Raphael Beuchot

J’ai mis du temps à rentrer dans cette histoire et si je devais la classer dans ma sélection de BD, elle serait à la fin. Mais pour autant, je l’ai aimé et j’ai envie de connaitre la suite. Parce que (et c’est sans doute un peu le problème), c’est un tome 1… ^^

Liam, un ado qui sort de l’hôpital suite à une longue maladie, est envoyé directement en convalescence dans un étrangement manoir, sans passer par la case “je revois d’abord mon frère et mes parents pour qu’ils m’expliquent ce que je fais là”…

Dans ce manoir, tous les résidents sont un peu beaucoup trop étranges. Liam ne comprend vraiment pas ce qu’il fait là. Et il ne cherche qu’une chose : réussir à s’enfuir… Et évidemment, ça ne se passe pas comme prévu.

J’y ai vu une histoire à la Seuls, avec un style graphique très différent.

Le manoir, aux éditions Bande d’ados
–> 14,90€ – Amazon Fnac
–> Plutôt une lecture qui intéressera les ados et les adultes :).

6 – Les beaux étés – Zidrou et Jordi Lafebre – Mon préféré de la sélection de BD

Incontestablement, ma préférée de cette sélection de BD. Je ne saurais dire exactement pourquoi mais tout m’a plu. Le dessin, l’histoire, l’ambiance, le principe, la temporalité… J’y ai retrouvé des brins de mon enfance, des visions de la jeunesse de mes parents, des envies de vie actuelle… j’ai trouvé cela joyeux, tendre, triste, amoureux, juste… Bref, gros coup de cœur BD.

On suit l’histoire d’une famille des années 70, dont le mec est dessinateur de BD et la femme vendeuse dans un magasin de pompes. On les retrouve au fil des années, avec des enfants en plus à chaque fois, au moment où ils partent en vacances dans le sud de la France. Ca sent tellement bon les étés d’avant, sans téléphones, sans photo merveilleuse à poster sur les réseaux sociaux… Un moment de vrai déconnexion qui m’a fait rêver et auquel je pense encore. Sans parler de ce couple et de leurs 4 enfants si attachants.

Les beaux étés, aux éditions Dargaud
–> 38€ l’intégrale – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

7 – Les strates – Pénélope Bagieu

Ah Pénélope. J’aime beaucoup cette fille que je suis depuis longtemps maintenant sur les réseaux. J’étais curieuse de lire son espèce de carnet (la BD ressemble à un agenda d’étudiante) où elle parle de ses souvenirs marquants. C’est autobiographique mais ça parle un peu à tout le monde je pense.

Le style est plus sobre, en noir et blanc, ce qui m’a bien plu (ça reste dans le côté croquis que j’affectionne).

Et puis, on peut rire, pleurer, pouffer, râler… Là aussi, j’ai fait une petite virée dans mon adolescence, même je n’ai pas traversé de choses similaires. Simplement ça me racontait des airs connus qui font du bien. bref, j’ai trouvé ça trop court parce que trop bien.

Les strates, aux éditions Gallimard
–> 22€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

8 – Ouagadougou pressé – Roukiata Ouedrago et Aude Massot

Roukiata a prévu de rentrer au Burkina Faso pour retrouver sa famille. On la suit à la fois dans sa vie parisienne et ougalaise. Je me suis régalée à lire les expressions familiales des tantines ou des cousines. Je ne viens pas du Burkina Faso et je suis loin de connaitre les coutumes. Mais justement, j’ai adoré les découvrir grâce à Roukiata, qui a le don pour les croquer et nous les partager.

Tout le monde en prend pour son grade, elle inclus. Bref, c’est drôle, forcément dépaysant, rythmé… Bref, une chouette lecture !

Ouagadougou Pressé, aux éditions Sarbacane
–> 24€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

9 – Quelqu’un à qui parler – Grégory Panaccione

J’ai hésité à mettre celui-ci en numéro 1 de ma sélection de BD car je l’ai adoré également ! Disons que je suis moins fan du dessin alors ça lui a fait perdre des points ^^ ! En dehors de cela, j’ai tout aimé !

Toute la magie de l’histoire vient d’un truc un peu foufou. Samuel, le héros, se rend compte un soir de déprime totale, qu’il peut téléphoner au petit Samuel qu’il était quand il avait 10 ans. Commence alors une discussion entre les deux versions de lui-même, qui est interrompue par le quotidien compliqué du grand Samuel.

Ensemble, les deux Samuel s’allient pour affronter les épreuves de leurs époques respectives. Et chacun tente d’améliorer son chemin pour aller vers plus de joie, pour reprendre sa vie en main. C’est extrêmement touchant. On rêve tous d’avoir cette opportunité de parler à l’enfant qu’on était non ? Ca ne fait pas de miracle, mais ça fait quand même du bien…

Quelqu’un à qui parler, aux éditions Le lombard
–> 23,50€ – Amazon Fnac
–> Tout public mais c’est plutôt une lecture qui intéressera les adultes :).

D’autres idées de BD ?

J’ai déjà publié un article avec 10 BD que j’ai adorées. Si vous voulez plus de sélection de BD, n’hésitez pas à demander.

Bref, il y a de quoi lire. Et si ce n’est pas votre truc les BD, sachez que je vous prépare un article similaire mais cette fois sur les podcasts que j’adore. J’en écoute tellement que ça va me faire du bien de me poser pour vous les partager.

****************

 

9 Commentaires

  • J’aime quand tu nous fais des sélections de BD, parce que c’est tout un problème, pour moi: comme j’adore BD et romans graphiques, je reste des heures à la librairie à en lire parfois 2 ou 3 en entier avant de pouvoir me décider (les libraires doivent me détester…😒). Avec ton compte rendu, je sais déjà que je vais m’acheter “Les beaux étés” ainsi que “Elles” pour l’une de mes ado anti conformiste (ça a l’air juste fait pour elle, merci Siloë !). Bel été en lecture!

  • Merci pour cette sélection !! Parmi celles que tu proposes, je n’ai lu que les 2 premiers tomes de L’Adoption. Hâte de découvrir la suite…
    Elles pourrait me plaire, ainsi que Les Beaux Etés et Les Strates.
    De mon côté, j’ai tout lu L’Arabe du Futur, et quelques volumes des Cahiers d’Esther. Et puis aussi Les Vieux Fourneaux, incontournable de la BD !!! J’ai découvert il y a peu le roman graphique Zaza Bizar (gros coup de cœur). Et puis, pour le côté décalé, les BD de Fabcaro, notamment Formica et Zaï Zaï Zaï Zaï. Et il y en a tellement d’autres !!!
    En tous cas, j’adore cette idée de partage de lectures!!! Merci 🙏

  • Merci pour ces belles idées ! Je ne suis pas du tout BD mais Amalia me fait de l’oeil.
    Et pour Penelope, comme toi je la connais depuis si longtemps, j’avais été bien triste quand elle avait fermé son blog !

  • je ne suis pas très BD mais Les beaux étés me tentent bien ainsi que Ouagadoug pressé (nous parrainons une jeune fille au Bénin) pour découvrir cette culture africaine. Merci pour ce joli partage de lecture

  • Bonjour Cécile,
    merci pour ta sélection. Sais-tu que Manoir est d’abord un roman, en plusieurs tomes. Je l’ai dévoré et la BD est à la hauteur de l’histoire originelle.
    grosses bises et bon été

  • Ah j’ai emprunté les 6 tomes des beaux étés il y a peu à la médiathèque et j’ai passé un bon moment.
    Aude picault j’ai lu une de ses bds il y a peu et j’avais bien aimé aussi je me laisserai peut etre tenter.
    En bd que tu peux aimer mais pas récente c’est la série seuls et sur le thème afrique Aya de youpougon. Je crois meme qu’ils en ont fait un animé.
    Quelqu’un a qui parler, ça donne envie mais comme toi je n’accroche pas au dessin.
    La BD Elle je l’ai vu pas mal de fois en magasin, le dessin un peu trop “moderne” pour moi mais ça a l’air pas mal.
    En jeunesse, y a aussi la boite à musique (série de plusieurs tomes), mélange de deux univers c’est sympa.

  • Super ta sélection merci!
    Je lis en ce moment kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet. J’avais lu Joséphine Baker c’était top!
    Je suis fan des beaux étés également!
    Les cahiers d’Esther j’aime beaucoup. L’humour noir de cette petite fille est étonnant.
    Bonne soirée

Commenter