Les cartes cognitives de la créativité - Ciloubidouille

Les cartes cognitives de la créativité

On va parler de cartes cognitives aujourd’hui. Je suppose que ça ne vous évoque pas grand chose. Je ne vous en veux pas, ce n’est pas un sujet qu’on aborde facilement entre “Passe-moi le sel” et “Ce temps de Novembril me plombe autant qu’un rappel des impôts“. Pourtant, vous allez voir, on va bien se marrer (peut-être je m’emballe).

Mais avant de distribuer le jeu de cartes (vous l’avez ?), faut qu’on parle de rats. Ça va m’aider à éclaircir deux choses, dont la première n’est pas une de vos préoccupations majeures alors que la seconde a beaucoup de plus chance de ne pas vous intéresser des masses.

  • Ca va durer la vie des rats” est une expression que j’emploie souvent. Ma voisine et amie m’a demandé un jour si je disais “des rats” ou “d’Héra”, la déesse. J’ai trouvé ça très poétique, “durer la vie d’Héra”… Hélas, l’expression du sud est plus prosaïque. Je suppose qu’elle vient du fait que les rats se reproduisent vite, qu’ils sont difficiles à faire sortir de sa cuisine et que s’en débarrasser se fait sur plusieurs générations. Quand ça dure la vie des rats, on est sur de la plombe, de l’interminable, de l’éternel. Comme un mois de Novembril. Ou comme l’existence d’Hera, qui sait…
  • La voie des rats est impénétrable. Vous n’êtes pas sans savoir que les grands héros à l’origine des progrès de l’humanité, ce sont les rats de laboratoire. Les scientifiques les observent et en tirent des conclusions sur notre propre humanité, ce qui peut rendre perplexe comme cheminement. Une expérience qui a changé la donne (celle des cartes cognitives, vous l’avez toujours ?), c’est celle du psychologue Edward C. Tolman. Figurez-vous que ce que les rats lui ont appris a joué un rôle clé dans l’histoire de la psychologie du comportement, rien que cela.

Allez, je cesse de lantiponer et je vous raconte la fameuse expérience des rats et des cartes cognitives.

Comment les cartes cognitives ont été découvertes ?

Nous sommes dans les années 40, notre ami Tolman concocte un labyrinthe où déambulent les animaux, sans que dalle à grignoter au début. Rien, nada, le désert de Gobi gastronomique. Ils explorent, font des tours et des détours… Mais rien n’y fait. Pas de bouffe nulle part. A l’étape suivante, Tolman rajoute un bout de grugru en récompense pour ceux qui trouvent sa planquette.

Sa question n’est pas de savoir s’ils vont trouver le fromage à temps pour le thé mais plutôt vont-ils se souvenir de la route ? Et là, c’est fête foraine dans les synapses. Les rats, comme s’ils avaient un GPS intégré, retrouvent le chemin vers la nourriture plus vite que je paume mes clés de voiture.

Tolman, il en conclut quoi ? Que ces Ratatouilles ont créé une carte mentale du labyrinthe pendant leurs flâneries. Ils n’ont pas juste appris un trajet, mais mémorisé un espace, fait un plan et l’ont adapté en fonction des nouvelles infos. Bref ils ont construit dans leur tête une sorte de Google Maps perso.

Ce sont ce que Tolman a appelé les « cartes cognitives ». Et c’est ce qui lui a servi à démontrer que les rats utilisent autre chose que leur flair pour prendre des décisions ; ils fomentent des pensées, des plans, des cartes donc dans leur tête. Comme nous, ils font plus que répondre bêtement à des stimuli. Ils apprennent en observant, ils stockent des infos, ils révisent leurs plans selon les besoins. Et ça, mes amis, ça a un peu secoué le cocotier scientifique de l’époque, qui pensait que nos cerveaux marchaient juste à coups de “si tu fais ça, tu obtiens ça”.

Parce oui, avant, en psychologie du comportement, on croyait fermement que l’apprentissage se produisait uniquement par renforcement immédiat. La fameuse carotte. Si un comportement est suivi par une récompense (renforcement positif), il est plus susceptible de se répéter. À l’inverse, si un comportement est suivi par une punition (renforcement négatif), il est moins susceptible de se répéter. Pavlov et ses chiens, toussa toussa.

Je vous parle de jadis, mais faut pas ouvrir les yeux bien grands pour constater qu’on n’a pas encore totalement poussé mémé en dehors de ces schémas plein d’orties (éducation punitive, bonjouuuuuur)… Pour autant, les expériences de Tolman ont montré que les rats pouvaient apprendre sans renforcement direct. Leur comportement était orienté vers des buts, suggérant que des processus mentaux plus complexes étaient à l’œuvre. Et ça a tout changé. De cette petite graine ont jailli des théories cognitives plus justes (et complexes).

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Eh bien, parce que la créativité fonctionne un peu pareil… Nous sommes des rats dans un labyrinthe sans fromage. Lorsqu’on crée, on ne sait pas toujours ce qu’on cherche au début. On tâtonne, on essaie, parfois sans idée précise, en se fiant à notre propre « carte cognitive », composée de nos expériences, de nos inspirations. Cette phase d’exploration est cruciale, parce qu’elle agrandit la zone de notre créativité sans qu’on en soit conscient.

Et paf, parfois, il y a cette étincelle – une fulgurance, une envie, un morceau de gruyère. À ce moment-là, toutes ces errances prennent sens. Les idées s’agencent et le chemin devient clair. Tout ce temps, on avait des cartes cognitives en nous et un déclic nous a permis de les lire.

Alors oui, la créativité est un processus non linéaire, ça reste un labyrinthe. On doit parfois revoir sa copie, changer une perspective, réécrire un dialogue. Mais la carte, reste la même. Mieux, c’est un plan unique qui n’appartient qu’à nous. On explore, on forme des cartes mentales sans même y penser, et quand vient le moment de vérité, tout ce pré-travail nous permet de naviguer avec assurance vers notre but. C’est un peu magique, non ?

Alors la prochaine fois que vous vous sentez perdus dans votre création, vous manquez d’inspiration, errez sans but et que ça dure la vie d’Héra, souvenez-vous : vous êtes juste en train de dessiner vos cartes cognitives.

Partage de Pépites

Voici ma sélection du moment. Un peu d’auteur à talent, de surprise pour les gens qu’on aime et de célibat !

Épisodes de Podcasts :

  • Claude Ponti
    Podcast Bookmaker (Lien spotify)
    Faut-il encore présenter Ponti, le célèbre auteur et dessinateur du facétieux Blaise et ses 1001 copains poussins, propulsé par l’école des Loisirs ? Deux générations de lecteurs au moins ont suivi ses albums de littérature jeunesse, dans le monde entier. Ces trois épisodes vont vous permettre de rentrer dans son cerveau incroyabilicieux. J’ai adoré l’écouter se raconter, j’ai grignoté ses anecdotes d’écriture, avec sa langue si créativivante (il est fan de mot-valises alors j’essaye de lui rendre hommage). Je l’ai trouvé gentil, drôle, créatif. Je me suis dit aussi qu’il parle beaucoup de sa fille et que c’est pas si fréquent qu’un père mette autant en avant ses enfants. Bref, trois épisodes qui se dégustent comme des bonbons.
  • Les plus belles demandes en mariage
    Podcast Mariage (Lien spotify)
    Dans cet épisode, Yoann et Clémence racontent la demande en mariage organisé par Yoann pendant une année entière, secrètement. Alors moi, je suis une grosse fan des surprises. Quand mon amoureux part faire des courses (ou un voyage) et qu’il me demande ce que je veux, je réponds systématiquement : “une surprise”. Et je rêve d’acquérir une reproduction de cette planche de Claire Bretécher qui parle de moi ^^ ! Bref, j’ai bien aimé cet épisode de vie intentionnelle, qui raconte un projet de longue haleine sympa et très accessible. Pourtant l’interview n’est pas dingue, perso j’aurais eu mille autres questions à poser. Mais disons que si ça peut vous motiver à réfléchir à des surprises sur le temps long, je serais heureuse d’avoir planté cette graine.
  • Ex-ologie, une vie de célibataire
    Podcast France Culture (Lien pas Spotify, je ne l’ai pas trouvé dessus)
    Je n’ai jamais été célibataire, c’est même plutôt l’inverse, j’ai enchainé les rencontres frénétiquement. Je suis incapable de savoir ce que je ferais si je le devenais. Dans ce podcast, en 5 épisodes, on suit une femme qui est a vécu pas mal d’histoires d’amour mais qui est célibataire depuis longtemps maintenant. Elle décide d’aller à la rencontre de tous ses ex pour tenter de comprendre comment elle a cheminé. J’ai aimé écouter ces tranches de vie ou personne n’est méchant ni gentil. Juste des humains qui font au mieux avec ce qu’ils sont.

Allez, on enchaine avec les lectures ! Roman, BD… Je parle de tout ce que je lis.

Livres / série :

  • Roman Fleuve – Philibert Humm
    Livres des éditions
    On m’a offert ce livre pour mon anniversaire et je l’ai déjà lu. Alors certes, il n’est pas gros mais il est surtout truculent. C’est l’histoire de trois amis qui décident de partir à l’aventure. Ils dénichent un canoë sur le bon coin, le mettent à l’eau sur la Seine à Paris, avec l’objectif de suivre le fleuve jusqu’à la mer. Ma copine sait que j’adore pagayer et que j’ai un projet similaire (mais de moindre envergure), d’où le cadeau. J’ai adoré lire leurs exploits, et je les recommande à tous. J’ai pouffé plein de fois pendant sa lecture, j’ai même lu des passages à mes parents ! Bref, go go go !
    -> L’acheter sur Amazon, sur Les libraires, à la Fnac
  • Anaïs Nin, sur la mer des mensonges – Léonie Bischoff
    BD des Editions Casterman
    C’est une BD mais c’est aussi un livre je trouve. Déjà le format est énorme si vous choisissez la version collector comme la mienne (A3), mais c’est sans doute ce qu’il faut pour plonger dans les carnets intimes de l’écrivaine Anaïs Nin. Je ne sais pas si vous la connaissez, elle est connue pour plein d’écrits dont des romans érotiques assez efficaces. Mais là, c’est sa vie amoureuse qui est fascinante, parfois dérangeante. Les dessins qui la racontent sont magnifiques et ne gâchent rien. Bref, un super ouvrage à offrir à sa bibliothèque.
    –> L’acheter sur Amazon, sur Les libraires, à la Fnac.
  • Jamais – Duhamel
    BD chez Grand Angle
    Voilà une BD en 2 tomes qui est très rigolote. Nous sommes en Normandie et au bord d’une falaise, vit une petite vieille dans une maison encore plus vieille qui menace de s’écrouler à tout instant. Le maire du village se lance dans la mission de la déloger. Mais la petite mamie refuse de voir le danger. C’est assez logique, parce qu’elle est aussi têtue qu’aveugle. L’ouvrage se lit comme un bonbon à la menthe, c’est tendre et doux comme la pluie des souvenirs et des amours qu’on refuse d’oublier. On en redemande !
    –> L’acheter sur Amazon, sur Les libraires, à la Fnac.
conseil lecture ciloubidouille

Mon quotidien

47 ans

C’est le nombre des bougies sur mon gâteau de la vie. Cette semaine s’est remplie de messages adorables, à l’avance, à l’heure, en retard. Étant moi-même assez fâchée avec les dates, j’ai de la tendresse pour le temps long. Ce qui m’importe, c’est l’intention, c’est savoir que quelqu’un a stoppé son quotidien pour m’envoyer un gentil mot. Peu me chaut la date.
Merci à vous qui me l’avez souhaité et merci à tous ceux qui déposent des messages sous mes articles de blog, sous mes publis des réseaux sociaux, ceux qui répondent à mes Ciloubinews. Ca me fait hyper plaisir et c’est comme si je recevais des cadeaux !

ciloubidouille

Crac… Ouf… Oui

Je me suis pétée la cheville il y a deux semaines. J’ai marché dans l’herbe avec des talons, en pleine séance de rempotage de mimosa, j’ai senti ma cheville zigzaguer et mon ombre tanguer jusqu’au sol. Ma première pensée a été pour mon corps, qui n’allait plus être silencieux. J’ai invoqué l’injustice, la colère, j’ai rayé rageusement des projets de virée en vélo, de promenades, de bien-être. Et puis, rapidement, j’en ai pris mon parti. J’ai sorti les béquilles, glacé, soigné, chaussé une sorte d’atèle… Le repos a suivi de près.

Depuis, je vais mieux. Pas d’entorse sévère, un froissement léger de muscles, un dégonflement rapide de ma cheville. La chance ? Oui. Mais j’aime à me raconter la carabistouille suivante : si mon corps a résisté, c’est parce que je le bichonne depuis des années, à coup de renforcement en tout genre. Est-ce que c’est vrai ? Je n’en sais rien. Mais peu importe si ça m’encourage à prendre soin de moi ?

Bundle 100% végétal

Je vous en ai déjà parlé dans cette Ciloubinews, je suis en train de créer un bundle, avec mon amie Sandrine (créatrice des sublimes loupiottes Idely). Vers la mi-mai, il sera possible pour vous d’acheter un lot d’ebooks sur une thématique végétale. Il y aura des recettes bien-sûr mais aussi du bricolage, de couture, du jardinage, etc… Tout ça pour un tarif super attractif. Vous aurez encore plus d’info à la prochaine CiloubiNews.

Future box créative des vacances

2 infos

  • La première, c’est que ma box de printemps a été expédiée depuis un mois maintenant. Je peux donc vous dévoiler le contenu des 10 sachets ! Si vous êtes curieuse, je vous ai mis le lien vers l’article plus bas. Sans fausse modestie, je suis ravie de tout ce que j’ai réussi à glisser dedans. C’est énormément de boulot mais aussi de joie. Et vos retours m’enchantent.
    Du coup, j’ai envie de vous proposer de la remettre en vente, pour ceux qui aiment bien savoir ce qu’ils achètent à l’avance. Moi je suis de la team SURPRIIIIIISE mais je sais que d’autres préfèrent connaitre le contenu de la box avant de se l’offrir. Bref, si vous aviez des regrets d’être passés à côté de cette box, c’est le moment !
  • La seconde nouvelle, c’est que je lance les précommandes de ma box créative des vacances, qui sera expédiée à partir de juillet. Dedans, même concept, 10 mini-ateliers pour bricoler durant l’été ! C’est la meilleure période pour vous offrir des pauses ré-créatives ! Vous avez aimé le contenu de la box de printemps ? Vous pouvez l’avoir à votre tour !Je réserve la box de printemps

Vous avez envie de vous offrir du temps pour bricoler pendant les vacances ? C’est le moment de réserver.

Récemment sur Ciloubidouille

Un article récent qui parle de brocante + un autre, qui est récent aussi mais que j’avais planqué dans les archives… Bonne lecture.

astuces pour chiner en brocante et recyclerie

En février, je suis partie 3 jours avec Alexandriane, pour arpenter les brocantes de la Nièvre. Je ne sais pas chiner mais j’étais avec une experte de l’art subtile de sélectionner des vieilleries. Alors je vous partage mon retour d’expérience, qui pourra vous faire sourire, qui sait !

Lire l’article

box créative printemps 2024

Ma box de printemps est donc terminée, il est temps de vous dévoiler son contenu ! Voici l’article qui présente toutes les activités qui étaient dans le colis. Et bonus, à la fin de l’article, je lance (discrètement) les commandes pour la prochaine box, à glisser dans vos valises, pour les grandes vacances. Avis aux créatifs enthousiastes !

Lire l’article

Il y a quelques temps sur Ciloubidouille

Et si on replongeait dans d’anciens articles ? Ils sont souvent toujours d’actualité… Comme un vieux bouquin !

WE entre amis dans les châteaux de la loire

On a peine à y croire mais un jour, il fera beau. Et on pourra se faire des WE comme celui-ci, à admirer les châteaux de la Loire et à pagayer jusqu’à Chenonceau ! En attendant, c’est le bon article pour voyager de sa chaise, avec un bon thé !

Lire l’article

avis sur les studios harry potter

Même idée, pour voyager assis au pays du célèbre sorcier, prenez le temps de lire cet article, très très riche, qui vous raconte ma seconde visite dans les studios Harry Potter. J’adooooore cet endroit. A vous de vous faire un avis !

Lire l’article

Et voilà… C’est la 7ème Ciloubinews. J’espère que vous avez aimé cette histoire de cartes cognitives.

Dans ma CiloubiNews sur les Effets Cobra, je vous avais demandé de me dire ce que vous pensiez de ma newsletter pour que je partage vos avis. Merci à tous ceux qui ont pris ce temps et qui ont été d’une gentillesse folle ! Elle vous plait toujours ? Merci aussi à ceux qui partagent mes bafouilles à leurs amis, c’est drôlement chouette de votre part !

Dans le même esprit, n’hésitez pas à partager cette Ciloubinews aux personnes qui pourraient l’apprécier.

Je suis Cécile, slasheuse créative. J’alimente gracieusement ce blog depuis 2006. Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram, Youtube ou Pinterest.
  • Pour me soutenir : liker, commenter, partager mes contenus. Et puis, si le cœur vous en dit, commandez mes boxes créatives surprises quand elles sont en vente.
  • Pour muscler votre créativité, venez participer à mes journées atelier !
  • Pour travailler avec moi, si vous êtes une marque responsable, contactez-moi par mail.
  • Pour vous former en création de contenu, en réseaux sociaux, en créativité, voici les informations.
  • Pour recevoir un vendredi sur deux dans votre boîte mail mes éditos créatifs, mes recommandations livres/podcast ainsi que mon actualité, abonnez-vous à ma Newsletter.

Je veux recevoir la Ciloubinews !

 

2 Commentaires

  • merciiiiiiiiiiiiii
    ah oui j’avais oublié cette expérience (avec les rats) et je ne connaissais pas ces expressions
    du sud?
    pas mon sud alors 🙂

    merci pour ces infos denses, riches ,humoristiques, passionnantes

    bon anniversireeeeeee en retard -oups je savais pas –
    tu es sublime, photo à l’appui

    zut et zut pour l’entorse mais ouf si pas cassé
    prends soin de toi et à suivre alors

Commenter