Ciloubidouille
13 mai 2006

Les sucettes à la cilou

Ce post est un hommage aux culinotests (ou aux tests de Miam)…

Ce matin, un lapin… heu non…je m’égare…

Il y a quelques jours de cela, je me suis levée avec une envie terrible de faire des sucettes ! Des vraies ! Avec mes petits doigts potelés et tout et tout !

J’ai donc ouvert le livre de cuisine adéquat :

 

Ca commençait bien, la photo était alléchante, Maëlle était partante pour m’accompagner dans cette aventure culinaire et j’avais presque tous les ingrédients…

Un petit gros plan, juste pour le plaisir :

 

 

Ca donne envie n’est-ce pas ??

 Allez, chuis brave, je vous file la recette : enfilez vos lorgnons, reculez votre chaise, ceci un test d’ophtalmologie…

 

 

 

Quelque chose me dit que vous avez besoin de lunettes

Je rassemble donc mes ingrédients. Sirop de glucose : oki ! Colorant : oki ! Arômes de fruits : ooo mince… Je n’en ai pas !  Bon, soyons astucieux… Ah j’ai du sirop de grenadine et de menthe. Ca fera l’affaire. Sucre et eau, c’est tout bon. On peut commencer… Arf, je n’ai pas non plus de thermomètre de cuisson…. Pas grave, je vais tenter de contourner le problème.

Je crois qu’en matière de confiserie, respecter les proportions est important, alors, la preuve en image, j’ai bien mis 250 gr de sucre avec mon eau.

Maëlle remue en attendant que le sucre se fonde dans l’eau puis se mette à bouillir. Elle rajoute alors le sirop de glucose.

A ce moment là, je suis sensée remettre sur le feu à une température de 150°… Mon problème est donc que je n’ai pas de thermomètre. Du coup, un peu auparavant, j’ai fait chauffé mon four à 150° et j’ai enfourné mon sirop dedans. Je me suis dit qu’au bout d’un moment, le sirop serait forcément à 150 non ? J’attends un bon quart d’heure. Un peu au pifomètre…

En suite, comme je veux faire des sucettes à deux parfums, je sépare mon sirop et je rajoute d’un côté du sirop de grenadine et de l’autre du sirop de menthe :

 

 Je les goute pour savoir si le goût est assez prononcé. C’est le cas mais je suis déçue par la couleur de la grenadine. Du coup, je sors l’arme fatale : le colorant !

 

 C’est mieux non ? C’est plus pop 🙂 !

 A ce stade là, je laisse refroidir et je prépare une feuille de papier sulfurisé pour façonner mes sucettes ! Pis mes pics à apéritifs (les cures dents quoi…).

Je me lance. Pas évident. Ca reste très liquide. Mon papier n’est pas plat, malgré les apparences, je finis pas croire qu’il n’est même que relief et monts valonneux…

Premier essai :

Pas très concluant hein… Zéro forme, un baton qui glisse, flotte puis se noie… arg…

Je reprends courage et je m’applique.

 

 

 

Voilà, c’est déjà mieux. N’empêche, ce n’est pas terrible quand même ! Du coup, je cherche un fautif. Et j’accuse lâchement le papier. J’ai une idée de génie ! Prenons du papier alu ! Ca collera peut-être plus ?

 

 

 

 

Alors non seulement ce n’est pas le cas, mais c’est pire… Mes sucettes n’en finissent plus de s’allonger ! De vraies flaques d’eau ! Bon… on respire par le nez… j’opte alors pour du film alimentaire ! La solution doit résider dans sa structure !

Obiwan, vous êtes mon seul espoir

 

 

 

Ohhhh que c’est original ces sucettes carrées…

 

 

J’avoue que tout ceci commence à me lasser… Alors je laisse tout en plan, décidée à me contenter de leur forme si originale. J’attends donc que ça sèche… Maëlle aussi… Elle teste souvent d’ailleurs…

 

Ca part complètement en sucette ces sucettes….

 

Je me désèche mais elles non… Au bout de 4 heures d’attente, voilà le résultat :

 

 

Toujours liquides, mes sucettes se sont regroupées, mélangées… je serais presque émue si je n’étais si perplexe… Mais pourquoi donc ça raté ?? La cuisson ?

Cédric me donne une piste et je pense qu’il a raison ! Mais selon vous ? Pourquoi ça a planté ???

 

19 réactions au sujet de « Les sucettes à la cilou »

  1. Bonjour,
    Je découvre votre blog, très sympa.

    Si les sucettes restent liquides, c’est qu’elles contiennent encore trop d’eau. C’est d’ailleurs le but de la cuisson à 150 °C de faire évaporer cet excès d’eau.
    D’où vient l’excès d’eau ? Ben de celle que vous mettez au début (en réalité, quand on a le coup de main, pas besoin de beaucoup d’eau pour faire un caramel par exemple) et surtout, surtout, du sirop, car il contient beaucoup d’eau !

    Bon courage 🙂

  2. Oh ! Et j’ajoute que l’investissement dans un tehrmomètre « à sucre » vaut le coup ! Car dans le four à 150 °C, vous n’avez certainement pas remué, donc l’eau contenue dans la « sauce » n’a pas eu la partie facile pour en sortir 🙂

  3. Il n’a pas pensé à ça. Il m’a donné une explication qui me déculpabilisait plus 🙂 !! En revanche, moi j’ai bien pensé à marquer « Thermomètre » sur ma liste de course 😉 ! Je ne sais pas trop où ça s’achète…

    Merci pour les conseils !

  4. Chez Matfer !
    Ou peut être dans la super boutique à créteil soleil…

    Perso j’accuse le sirop ! En bonne scientifique, tout écart à la recette estfatale !

  5. Je n’y connais rien aux recettes de sucreries car jamais testé et aussi car je suis nulle en cuisine :D.
    Je dirais aussi le sirop plutôt que l’arôme de fruits. La texture ne doit pas être la même et dans le sirop tu as de l’eau déjà dedans non ? Et du sucre en plus, qu’il n’y a pas dans l’arôme.
    Sinon concernant les 150°, je pense que le four n’a pas assez chauffé ton sirop de glucose.

    Sinon c’est rigolo, on te voit prendre la photo dans ton saladier en inox ;).

    Et j’ajouterais: à quand les guimauves ? :p

  6. Ben moi du coup même si j’arrive à lire la recette sans lunettes je vais attendre que tu y arrives pour me lancer !!!

    Par contre j’ai un petit gars qui est prêt à y gouter aux sucettes !

  7. Et bien, je crois que je me contenterais d’aller les acheter mes sucettes !

    Non, sans rire, je pense qu’elles manquent soit de cuisson, soit elles souffrent d’un excès d’eau !

    Bon courage Cilou !

  8. çà c’est bien une idée a la cilou…Je n’aurai JAMAIS pensé faire des sucettes moi-même mais du coup j’ai trouvé l’idée bonne et j’ai lu tous tes boires et déboires lol.
    J’attends impatiemment la suite!
    audrey

  9. Merci de vos encouragements 😉 !

    Je crois effectivement qu’il y avait trop d’eau 🙂 ! L’argument de Cédric est que j’ai rajouté du sirop de grenadine et de menthe. Or il pense que dans ces trucs là, il doit y avoir un ingrédient qui empêche ou retardement le durcissement. Et je trouve ça chouette comme excuse 😉 ! Parce que là, ce n’est plus de ma faute, c’est le E1258 le coupable… 😉

    Bon j’aurais du plus cuire quand même 😉 !

  10. Et bien ça y est ton blog est dans mes favoris, une pure évasion!!
    J’espère que tu trouveras vite du travail (tu le mérites, avec tant de talents!), mais j’espère aussi que ce sera pour un mi-temps, que tu puisses continuer de nous faire partager de bons moments…

  11. Je pense qu’il faut que tu « déduises » la quantité de sirop que tu ajoutes de l’eau au départ… et il faut touiller pendant la cuisson du sirop jusqu’à ce qu’il nappe la cuillère…

  12. moi j’ai trouiver la solution tu fait bouillir encore le sirop a la fin jusqu’a il devienne gluant (tu fait des petit test pour savoir tu les passe sous l’eau s’il durcit c’est bon)

    jb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *