Ciloubidouille
25 février 2007

Sucettes (presque) réussies

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j’ai tenté dans un temps pas si lointain de faire mes propres sucettes… Un échec dramatique, quoique comique :D. Puis j’ai acheté un instrument miraculeux : un thermomètre à confiserie. Le truc de ouf ! Parce que, permettez-moi de vous le dire, un tel objet, ça vous change la life ! Enfin heu… en matière de sucette hein ! Je crois que pour l’intolérance, la misère dans le monde et les petits lépreux de Jakarta faudra plutôt se plaindre aux habitants de la planète…

 Je ne vais rien vous cacher (surtout que c’est un peu évident :D), la base des sucettes, c’est sucre avec un peu de sucre et un soupçon de sucre. Pis du glucose aussi… Bref, cherchez pas les vitamines, y en a pas 😀 !

Je vous mets immédiatement les quantités, sinon je me connais, je vais les zapper…

50 gr de glucose (on en trouve dans les pharmacies ou dans les boulangeries)

250 gr de sucre

10 cl d’eau (moi je la pèse l’eau, donc là ça fait 100 gr ;))

des colorants alimentaires et des arômes de fruits naturels

 C’est ultra simple à faire, faut juste avoir le thermomètre. Vous versez l’eau et le sucre dans une casserole et vous portez à ébullition. Quand les premières bulles remontent, vous versez le glucose. Vous plongez le thermomètre et ensuite vous attendez que ça monte jusqu’à 150°C (ce qui correspond à la limite de la coloration en caramel, c’est légèrement jaune mais pas encore marron).

 

Pendant ce temps là, vous vous creusez la tête pour trouver THE moule en forme de sucette. Parce que, je ne sais pas chez vous, mais chez moi, ça ne court pas les rues. Du coup, j’opte pour mon moule en plastique mou qui me sert normalement à faire mes mini tartelettes. C’est pas l’idéal puisque le fond est large mais je n’ai rien de plus petit.

Je demande au lutin de service de mettre des petites déco (en sucre :D) au fond des moules pour apporter de la gaité ! (Pis parce que ça l’occupe…).

 

J’attends patiemment que le thermomètre indique 150°C… Je fais des photos… C’est devenu sirupeux.

Poum poum poum…Sifflement…

Bon il fait quoi ce truc ??? Il ne veut pas décoller du 110°… Cédriiiiiiiiiiiiiiiiiiic, je crois que mon thermo ne fonctionne pas !!! Ca bout depuis longtemps et y a rien qui bouge…

Une voix du fond de la maison me répond « ils disent quoi sur la notice ? »..

La notice ? Mais de quoi il me parle l’ingénieur ? Y a pas de notice, c’est un thermomètre. On prend une notice quand ils ont de la fièvre les monstres ??? Tssss…

Re-attente… ah… ça commence à bouger. Y a de la buée partout mais j’ai l’impression que la ligne rouge prend de la hauteur… Bon, je file enfiler le pij à ma fille qui braille qu’elle ne le trouve pas, assise sur son pouf, les yeux au plafond, en train de se gratter le genou, l’air de la nana qui se foule dans ses recherches… Le temps que je redescende les escaliers quatre à quatre, on est déjà à 130. J’enfonce légèrement plus mon thermomètre dans le sucre et là, je vois la bête qui s’emballe, 150°, 160°… arg… ca y est, ça a foiré, tout est marron… J’avais mal mis mon thermo, ça n’indiquait pas la bonne température :(.

Bon ben je vais faire une crême au caramel…

 Comme je suis du genre bretonne, je recommence illico mais je ne prends pas de photo. Faut pas non plus imaginer que je suis patiente et de bonne humeur tout le temps…

Arrive rebelote le moment fatidique des 150°C et là, tout va bien ! Dans la recette, ils disent que c’est le moment pour rajouter, hors du feu, l’arôme de fruits. Depuis le début, je sais que je n’ai pas d’arômes de fruits dans mes placards mais j’ai du sirop de barbe à papa. Ca doit bien faire l’affaire non ? Je mets mes deux grosses cuillères à soupe de ce sirop rose Barbie, et là… C’est le drâme… Avant c’était fluide, translucide et là ça devient pâteux et granuleux… Diable. Je verse quand même la préparation dans mes moules parce que bon, ça fait deux fois que je m’y colle, faut plus trop gonfler mémé 😀 !

 

Un petit zoom pour vous montrer la consistance… appétissant hein ??

 

Une fois refroidit, c’est légèrement mieux. Presque joli même si on oublie le résultat qu’on espérait ! Niveau goût, c’est heu… sucré ! Ma voisine a qui j’ai offert quelques exemplaires (et qui a eu la bonté d’accepter…) a une formule plus exacte « c’est comme si on mangeait un gros morceau de sucre »… Pis le goût de la barbe à papa, c’est pas flagrant !

 

Mais MaëllePrincesse, elle s’en fiche, elle adore !

 

Une semaine plus tard, j’ai envie de m’y recoller. J’ai bien réfléchi, je pense que ce qui a tout gaché c’est l’incorporation du sirop. Ce machin froid dans ma sauce à 150°, ça du faire un précipité qui a tout figé (dixit la nana qui a fait un bac éco :D). Du coup, je décide de retenter l’opération en mettant le sirop dès le début, avec le sucre et l’eau. Cette fois-ci, j’opte pour le parfum « guimauve »… Ca donne envie ce bleu si naturel non ?

 

Rebelotte, sauf que ça bout bleu :). Pis que j’ai pris en photo le fameux thermo. Ca se confirme quand même, ça chauffe par pallier le sucre. Mais quand ça s’emballe, faut surveiller de près !

 

Miracle ! Ca fonctionne !

Pour les moules, j’ai fait mon intelligente… J’ai récupéré un moule Picard qui allait au four. Au lieu de le jeter je me suis suis dit qu’il avait une bonne tête de moule à sucettes ! Vous ne trouvez pas ?

 

Ouaip ! Ben t’as qu’à croire… Peut-être qu’il a la bonne forme le moule… Mais il ne veut pas la prêter ! IMPOSSIBLE de démouler les sucettes ! J’ai tordu, piqué du couteau, tapé, pleuré, crié… rien n’y a fait ! Collées Sérrées les sucettes qu’elles étaient !

 

Pourtant les deux princesses qui étaient là se léchaient les doigts et se régalaient même des éclats des sucettes ! Preuve qu’il fallait trouver une autre solution !!

 

J’ai donc sacrifié mon nouveau moule Picard…

 

Avec un cutter, j’ai opéré une incision que n’aurait pas renié Docteur Ross… et j’ai ENFin libéré ma sucette de ses geoles fascites (comprends qui peut) !

On peut voir que ça ressemble déjà plus à une sucette. Oki, une sucette de néandertal mais faut bien une marge de progrès non ???

 

Conclusion : Faut que j’aille racheter du sucre…

Pis surtout, faut que je me trouve de vraies moules à sucettes ! Quelqu’un sait où ça se trouve ? Pour les arômes naturels de fruits, même question !

33 réactions au sujet de « Sucettes (presque) réussies »

  1. J’ai trouvé des moules à sucettes pour mes enfants…. cela remonte à …30 ans ! Mais je pense qu’ils les font toujours c’était chez Tupperware.. au temps béni où on se retrouvait pour la fameuse réunion « tup tup »…. Alors bonne recherche, c’est tout ce que j’ai à vous proposer !

  2. Le découpage du moule picard vient de provoquer un fou rire général !
    J’ai déjà vu des moules à sucettes, ou alors à esquimaux ??? dans des catalogues VPC
    Sinon tu récupères les « moules » que l’on trouve dans les boîtes de chocolats, là j’en avais en forme de coeur, mais j’ai déjà eu des oursons etc par contre c’est du plastique, est-ce que ça résistera au sucre cuit à 150° ?

  3. bon je participe …

    http://www.patiwizz.com/patiwizz/Acheter-ustensiles-120-Arome-de-Fruits.html

    sinon est ce que tu n’as pas un magasin qui vend du materiel de cuisine pour professionnels pres de chez toi ? il devrait certainement en avoir 😉

    http://www.creavea.com/moule-sucettes-noel-en-chocolat_boutique-acheter-loisirs-creatifs_1169.html
    (je sais c’est pas noel tous les jours … mais c’est fun 😀 )

    sinon si tu veux pas de moule, fais couler ta sucette sur une plaque huilée …

    bye 🙂 et remontre nous tes prochaines experiences de sucettes 😀

  4. J’ai mangé une à la barbe à papa, je confirme le goût de sucre mais elle était très jolie…

    Dans les emporte-pièces à Pâte Fymo ??? Est ce que ça n’irait pas ?

  5. Bin c’est que c’est chaud 150°…
    dans le l’alu?? papier sulfurisé??(mis en forme, ??)

    Une fois j’avais mis du caramel dans le fond d’une tetabrik.
    pê qu’en prenant les berlingots (les hauts et étroit), et en prenant les petits côtés, le baton ne serait pas droit, mais assez introduit dans le sucre que pour la tenir??)

    Les mouler à la main sur un marbre?( avec une spatule)–>

    http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/recette/314726/1100919520/fleurs_en_sucre_tire.shtml

    http://www.lesucre.com/article.php?id=174

  6. en tout cas tu m’as bien fait rire… extra…
    Je pense aussi que chez Tupperware ils ont ça, à part la couleur rien à changer dans les articles Tupperware

  7. Super les sucettes, nous petites avec mes soeurs, on mettais du sucre à fondre, on piquait les petites cuillères à notre maman et on les plongeait dans le caramel. Après, on laissait refroidir et hop, des sucettes bonnes et pratiques (ça nous faisait penser aux coquillages qu’on léchait, mais siiiii les coquillages en plastique avec le bonbon rouge dedans, c’était super bon et on s’en mettait partout !!!!).

    Sinon, pour ton pb, je pensais à des bac à glaçons mous (pour faciliter le démoulage.

  8. moi je trouve le resultat très chouette ! C’est vrai que dès que tu auras THE moule adéquat çà te rendra la vie plus facile mais en tout cas, c’est encore une expérience visuelle réussiie !
    audrey

  9. quelle aventure!!!! bravo de persévérer!!! j’ai bien ri..
    pour les moules, j’ai vu que flexipan avait sorti de moules à sucettes… je m’en souviens bien, car, justement, je les avais reluqué!! (et pour pas trop cher….proportionnèlement à leurs moules de cuisson).

  10. Moi aussi j’ai beaucoup ri !

    au sujet de moules, l’entreprise décorelief dans le 21 en vend (vrais de vrais et c’est de mémoire environ 50€ la plaque de plusieurs sucettes. Si besoin, contactez moi pour plus d’info.
    Au plaisir
    Ingrid

  11. Coucou,

    Je peux aussi te confirmer que chez tupperware tu as les moules esquimaux qui vont très bien pour tes sucettes!!!

    Tu seras désormais une vraie pro!!!
    J’ai piqué quelques unes de tes recettes et je vais tester : j’adore cuisiner et toutes les activités manuelles!!!!

    Encore bravo pour ton site!!!

  12. bonjour je me permet de poster un message
    depuis le temps que ton blog est dans mes favoris et que je le parcours regulierement

    j’ai trouvée dans un grand magasin suedois ou norvegiens tres connu (y a t’il besoin de citer son nom ??) des moules a glacons en silicone en forme de coeur tout petits tres mimi facile a demouler vendu sous un nom barbare je supposes

    je ne les remplis pas ils osnt quadn meme assez gros je fais mes bergamotes maisons (en ajoutant au sirop de sucre cuit de l’huile essentielle de bergamote (pharmacie )
    vu la quantitée d’huiles essentielles existante je vais me lancer ds d’autres parfums
    bonne continuation a ce blog magique
    merci de nous donner toutes tes idées
    gourmand’eve

  13. Salut,

    Ton acharnement fait vraiment plaisir à voir, j’adore les gensses volontaires 🙂

    Tiens, voilà le site sur lequel j’ai commandé les miens :

    https://www.candymoldcentral.com/scripts/prodList.asp?idCategory=1224

    Leurs frais de port sont assez élevés (j’en ai eu pour 28€ de port pour une dizaine de plaques à sucettes, des batons et 5 bouteilles d’arômes), mais leur service de livraison est irréprochable, le colis était là en 8 jours.

    Je te recommande tout particulièrement les arômes raisin (fleuri fruité) et peanut butter (gout caouette grillée comme dans les Snickers), et un spray de cuisson ou alors huiler bcp les moules pour démouler facile.

    Bonne confiserie 🙂

  14. Bonjour,

    J’ai fait ma première expérience sucettes hier, bon pas franchement le gout de la violette, plus du caramel….
    Par contre la framboise ca marche bien !

    POur les moules j’ai utilisé les socles de bougies chauffe plat…
    Ca marche impec!

    J’ai piqué un trou sur le coté du moule pour mettre mon baton à l’horizontale et recouvert de ma pate à sucettes.
    20 minutes au frigo et pret à déguster.
    L’avantage c’est que c’est facile à démouler, suffit de déchiqueter les petits moules improvisés ^^!

    Et vive le sucre 😀 !!

  15. bonjour,
    alors j’ai testé ce matin, et je me suis faite avoir comme toi,
    j’ai eu un caramel bien marron !!!!
    j’ai mis de l’arome fraise tagada et pourtant j’ai un gout caramel très prononcé.
    j’ai pourtant bien fait jusqu’à 150°C, je ne comprend pas

    à refaire la prochaine fois

    bizzz

  16. salut moi aussi je me suis lancé dans les sucettes après avoir fait celles au chocolat et j’ai une recette qui marche super bien enfin moi j’ai réussi en tout cas la voici:
    sucettes à la fraise
    300g de sucre
    10cl d’eau
    1 c a s de jus de fraises ( j ai écrasé 4-5 fraises à la fourchette et passé au chinois pour récupérer le jus)
    faire chauffer à feu moyen l’eau ,le sucre et la c a s de jus de fraise et dés l’ébullition ajoutez 3-4 cuillères à soupes de jus de fraises
    ensuite vous mettez à feu fort jusqu’à 160 degrés
    et vous versez dans des moules à sucettes huilés attention ça durci vite
    patientez 1 H
    démoulage super facile
    pour les moules à sucettes je les prends chez féerie cake-halwatishop-théma déco pas trés cher
    vous pouvez varier les plaisirs en faisant des sucettes avec jus jus de citron ,de pomme, d’orange cela vous fera des sucettes naturelles
    bon app

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *