Ciloubidouille
12 août 2007

Maïs grillés

Ardente militante pour le retour du soleil au mois d’août, je continue de profiter de mon jardin au moindre signe de ciel bleu. Le WE dernier j’ai pu remettre en marche le barbecue pour une suuuuuper côte de boeuf accompagnée de maïs grillés ! Un vrai délice (les deux). Je vous explique brièvement le mode d’emploi parce que j’imagine que tout le monde sait faire cuire des épis sur le grill. En fait, l’idée est surtout de vous redonner l’envie de mordre à pleines dents dans ces petits pois jaunes serrés en ligne ;).

J’ai acheté les miens encore recouverts de leurs feuillages mais dans les marchés (ou chez Picard :)) on peut les choisir déjà tout nus. Mes enfants ont profité de la leçon de sciences naturelles car ils n’avaient jamais vu de maïs habillés 😀 ! Regardez cette jolie couleur jaune très pâle… Pis ces lignes… je trouve ça superbe moi !

En faisant des recherches sur Internet, je me suis rendue compte que certains faisaient tremper leurs épis 30 minutes dans de l’eau. Comme j’avais ce temps là à ma disposition, j’ai tenté l’expérience.

Ensuite je les ai emballés un par un dans de l’alu en veillant à ne pas fermer hermétiquement les côtés. J’ai légèrement pressé mais l’air pouvait circuler sans souci.

10/15 minutes sur le grill et ils nous ont vite révélé une odeur appétissante… Je les retournais de temps à autre.

Au sortir de leur papillotte argentée, zhou, direct dans l’assiette avec une grosse motte de beurre à disposition (salé, ça va sans dire ;)). Même si des grains avaient un peu crâmés, je n’ai pas regretté leur 30 mn de trempette, les épis étaient fondants… un régal !!

 Vous aviez besoin d’une preuve ???

Rien en écrivant cet article, j’ai des envies de « reviens-y »… J’veux du maïs, là, maintenant, tout de suite !!! Et Dieu sait (ainsi que les gens qui m’invitent) que je déteste le maïs en boîte ! Esprit de contradiction quand tu nous tiens 😀 !

18 réactions au sujet de « Maïs grillés »

  1. Voilà, j’ose enfin laisser un commentaire sur ton blog ! Pourtant ça fait un moment que je le lis.

    Bref tout ça pour dire que j’ai aussi une aversion pour le maïs en conserve, un petit grain peut contaminer toute une salade !

    Je vais essayer de le faire griller.

    En tout cas merci pour toutes ces bonnes idées 😉

  2. Moi aussi j’adore le maïs grillé !

    Mais pour ma part, je le badigeonne de beurre fondu, je sale légèrement et direct sur le barbecue sans papier d’alu.
    Je retourne de temps en temps et on se régale !
    Mais faut dire que nous on adoooooore quand c’est bien grillé !!!

  3. Un jeune homme un peu original vient un jour consulter le médecin :
    – Écoutez docteur, j’ai un problème. Je suis persuadé d’être un grain de maïs et ça me pose des problèmes, car l’autre jour par exemple, je suis passé à côté d’un poulailler industriel et je me suis mis à paniquer à l’idée que les poules veuillent me manger. Vous comprenez? Si ça continue, je risque de devenir fou !

    Le médecin l’écoute attentivement et décide de le prendre en main afin de le guérir.

    Dix-huit mois plus tard, ils fêtent ensemble dans un bar la guérison du jeune homme, lorsque le médecin improvise un lâcher de poules.

    En apercevant les volailles, le jeune homme s’enfuit à toute vitesse.
    Le médecin le rattrape :
    – Mais qu’est-ce que vous faites? Vous savez bien que vous n’êtes pas un grain de maïs! La thérapie, tous ces efforts, tout ce temps… Vous avez compris, non?
    – Oh oui, moi je sais que je ne suis pas un grain de maïs, mais les poules ne le savent pas…

    bon app

  4. Hello, me revoilou. De passage avant un petit séjour à Oléron (j’ai bien peur d’avoir besoin d’un parapluie). Cette recette m’a l’air bien alléchante ; je vais essayer dès que possible. Merci pour toutes ses trouvailles. Bises à tous et bonnes vacances

  5. Superbe ! ça me rappelle la plage au Brésil, on achetait du maïs grillé, des pommes d’amour et les parents buvaient de la caïpirinha :-))
    ça me donne une idée pour ce WE (oui, la météo dit qu’il va faire beau)^^

  6. Huummmm

    remontée de souvenirs: les maïs grillés que je me suis enfilée pendant des mois dans les ruelles mexicaines. Avec, au choix, une lichette de crème , une sauce piquante ou du citron , miam

  7. Petite anecdote : en vadrouillant en voiture avec mon amoureux, je vois un champ de mais. Et là des souvenirs d’enfance avec mes parents qui faisaient griller du maîs reviennent en mémoire. Mon homme, me voyant ému, va piquer discretos deux épis. Oui c’est pas bien, je sais 😉

    Retour à la maison avec la ferme intention de les déguster. Au four (c’est comme ça qu’on faisait quand j’étais petiote vu qu’on n’avais pas de jardin)… En croquant, on s’est rendu compte que c’était immangeable. L’homme pense qu’il s’agissait de mais pour bestiaux ou pire d’OGM. Damned ! Hihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *