Ciloubidouille
29 septembre 2009

Camembert pané

C’est l’automne, on a ressorti les petites laines, on chasse les chataîgnes sauvages, la cheminée se fait toute belle, prête à accueillir les premières flambées. C’est le moment où on recommence à penser raclette, fondue bourguignonne, pierrade…. Du coup, puisqu’on a rangé au placard les petits plats frais et diététiques de l’été, je peux sans complexe vous parler de ma dernière régalade, le camembert pané…. Je refais rarement les mêmes recettes, mais celle-ci fait maintenant partie des petites entrées dont on raffole par ici. Pis pour une fois que je vous présente du salé, vous ne pouvez pas râler 😀 ! Comme souvent, la recette est simple et facile, on dirait Carla Bruni… (et paf, ça balance 😀 ). Les enfants peuvent participer,  les maris aussi, c’est le bonheur au pays du fromage !

Allez, je vous montre !

C’est malheureux à dire, mais rien de nouveau sous le soleil de la panure. Pour faire croustiller un aliment, la méthode est inchangée depuis des générations ! Il vous faut réduire en bouillie (enfin en miette, ça suffira) des biscottes ou du pain bien dur. Ca fonctionne aussi avec les cracottes, les Tucs et peut-être même les chips 😀 ! Le principe est surtout d’obtenir une chapelure fine et si possible craquante.

Pour écrabouiller des biscottes sans en mettre partout, il ne faut pas confier ce travail à un enfant 😀 … Ou alors avec la technique suivante : vous enfermez 4/5 biscottes dans un sac de congélation, vous fermez le sac et vous lui demandez de passer doucement le rouleau sur les biscottes afin de les pulvériser avec grâce et souplesse. Hors de question d’y aller comme un barbare (ou un Ostrogoth, un Wisigoth, un Franc, un Hun… oki oki, j’ai fait réviser ses leçons à mon fils tout à l’heure :D) ! Le sac risquerait de se percer et vous seriez bons pour une séance d’aspirateur !

 

En revanche, vous pouvez demander à votre progéniture de fouetter en omelette un oeuf entier. Ce n’est pas très compliqué et ça les occupe quand même ! Pour ceux qui veulent, c’est le moment de rajouter du sel, du poivre et des épices.

 

 

Je ne vous cache pas que dans ma recette du camembert pané, il est nécessaire d’avoir un camembert (ou deux, pour les plus gourmands…). On le coupe en 8/10 quartiers.

La suite n’est qu’ordre, logique et doigts trempés ! On plonge un quartier dans l’omelette en veillant à bien recouvrir d’oeuf la portion de fromage. Pas si facile à faire au final avec tous les petits recoins du camembert.

 

On enchaine aussitôt par un plongeon dans l’assiette de panure. Ca doit être ça qu’on appelle être dans la panade ! Avec vos petits doigts musclés, vous saupoudrez votre morceau de fromage jusqu’à ce qu’il soit complèment recouvert de biscotte.

 

Ce qui donne un résultat proche de votre tranche de jambon quand elle tombe sur le sable pendant vos pique-niques sur la plage.

 

Une fois que tout votre camembert y est passé, vous n’oubliez pas de replacer le tout au frigo. Pas comme pour cette fournée, où je recevais plein de gens chez moi. Le frigo était rempli, impossible de les remettre au froid. Du coup, quand est enfin arrivé le moment de les cuire, ils avaient déjà pris la tangeante… Du camembert quoi ;)…

 

Vous pouvez le constater sur cette photo. Cela dit, vous pouvez passer immédiatement à l’étape poêle sans vous arrêter à la case frigo, bien sûr. J’ai fait cuire mes portions de fromage au beurre, mais je suis certaine que vous trouverez une huile qui vous convient si vous n’avez pas envie de cuisiner au beurre. Dans tous les cas, faut rester devant sa casserole, parce que ça cuit très vite ! A vous de savoir retourner les morceaux pour qu’ils soient bien dorés de chaque côté !

 

Et voilà le résultat. Je ne vous cache pas que vous ne bénéficiez pas de la meilleure photo possible, mais comme je vous l’ai dit, je recevais plein de monde, ce n’est pas évident de faire des jolies clichés, de choisir les plus jolies parts, etc… Là vous avez la photo de base 😀 ! Mais que ça ne vous empêche pas d’imaginer l’odeur délicieuse qui me fait saliver rien qu’en l’écrivant… Ce n’est pas raisonnable de se faire paner un camembert à 23h… ?

63 réactions au sujet de « Camembert pané »

  1. mmmmmmmmm, j’en salive ………
    ps : au passage, j’en profite pr te dire, Cilou, que c’était l’annif de Yuna aujourd’hui qui fêtait ses 7 ans. Bon anniversaire ma puce !
    (et si ce message peut me faire un petit peu pardonner d’avoir oublié de t’appeler ce soir….. Grosses bises à toi!)

  2. Miam, ça a l’air appétissant…
    La chapelure, je la prépare dans mon mini mixer!
    Bon anniv’ Yuna!
    7 ans, ce n’est pas l’age de la raison? Hum, on m’aurait menti!

  3. Mmmmmmmmmmmmmm ! Je connaissais le camembert au BBQ mais pas cette version.

    Dommage que je n’en ai pas dans le frigo ! L’expérience attendra ce week end.

  4. Lorsqu’on habitait aux US, le must des gens « ouverts sur le monde » était de le servir pané entier avec une baguette et tout le monde plongeait son bout de baguette dans le camembert coulant. C’était très convivial un peu comme une fondue (mais en entrée :)) Je crois que le camembert était aussi parfois recouvert d’airelles au-dessus de la panure. Nostalgie… Et message pour Kallou, nous on en trouvais des « pas trop chers » dans les enseignes comme « Trader Joe’s ». Merci Cilou, continue à nous faire baver 🙂

  5. Moi je connaissais , mais avec le brie. Mais en tant que normande, je ne peux pas louper ça. Et puis, je le sers, non pas en entrée, mais en fromage (original !!!), ce qui est pratique quand tu as beaucoup d’invités, ça t’évite d’acheter pleins de fromage différents.

  6. Je confirme que c’est délicieux, bien calorique mais délicieux…
    J’avais goûté ça il y a quelques années dans un restaurant, et je me suis pressée de le refaire à la maison.
    Avec mon chéri, on mange ça avec une salade, et de la gelée de groseilles sur du pain… un délice

  7. Totalement d’accord avec toi : recette simple et rapide.
    Cela fait aussi un certain temps que nous la pratiquons à la maison.
    J’ai découvert ça au resto lors de notre repas de fiancailles… et depuis on a adopté la formulle.
    Et plutôt deux fois qu’une. Car on dévie aussi quelque fois sur d’autres fromages qui sont dans le frigo dont le chèvre que j’adore particulièrement.

    Avec un petit mesclum sauce balsamique … c’est juste un drame diétetique !!! ; – p

  8. plus light, au bbq emballé dns de l’alu , coupé en deux avec des cubes de pommes et qques raisins secs à l’intérieur . bbq…..ou cheminée . Mais ce soir j’avais prévue salade , fromage , promis j’essaie ta version « calorique » .

  9. Re-moi, d’habitude je ne poste pas deux comms dans le même post, oups. Bref ceci pour dire que la camembert a trouvé sa place tout seul dans mon caddie ce matin. Et même que je ne l’y ai pas poussé 🙂 Et il y a un croûton de pain dans ma huche, qui ne demande qu’à être transformé en panure… si, si, ça se voit à sa tête!

  10. Acheté hier 18 h un camembert dans le but de le manger en fondue avec des pommes de terre (encore moins de boulot que ta recette… J’anticipe car 5 « moins de 8 ans » à gérer cet après-midi !).
    Les grands esprits du fromage se rencontrent…

  11. ça a l’air hyper bon !!!!!!!!!!! moi je vais tenter avec en plus, des graines de sésame mélangées à la chapelure, Miam Miam avec un p’tite salade
    que du bonhuer……

  12. si tu aimes les recettes de camembert cuit, j’en ai une rigolote : tu achètes un coulommiers, tu le congèles, tu déroules une pâte feuilletée dans un plat à tarte, tu mets une lichette de crème fraîche au milieu du cercle, tu mets le fromage congelé dessus, de nouveau une lichette de crème fraiche dessus, tu remontes les bords de la pâte, tu replies le tout de façon à enrober le fromage et refermes la pâte sauf un petit trou pour la vapeur et hop au four 20-30 min (selon si tu as un four à chaleur tournante ou normal) à 210°C, la pâte cuit, le fromage décongèle, devient chaud un tout petit peu coulant mais garde de la tenue (d’où l’intérêt de la congélation) c’est super bon!!

  13. Il est 22h53, j’ai mangé comme une gorette et je salive… C’est normal? Dès demain j’oublie mes bonnes résolutions (euh un truc style: sport et moins de fromage) et je fonce acheter un camembert…. Ca doit être bon…. Hum! Miam; gulrp….. Ah bravo maintenant j’ai faim!!!!!

  14. Oh mais je débarque après la bataille moi ! Merci de ton petit message Manu, et merci aussi Cilou ! Yuna va être toute heureuse demain 😀
    Ca fait envie ce camembert… Serons-nous assez déraisonnables pour tester ?…

  15. cilou > ça combine les deux qualités essentielles pour moi : ultra rapide et facile à préparer et super bon …
    ça fait longtemps que j’en avais pas fait mais je vais essayer ta recette de panure aussi!

  16. et bien mon repas de ce soir etait extraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    Merci, merci, et encore merci.

    On va tenter cela en plat principal avec differentes sortes de fromages (camembert, chevre et maroilles) sur une salade avec qques noix. Faut jusque savoir si les invités aiment le fromage.

    j’en salive encore hihihi

  17. Mmmmh ! ça a l’air plus que délicieux, cette recette va se faire dès ce WE, c’est sûr ! Je pense même que je vais mettre un lien vers ton blog car y’a beaucoup d’amateurs de fromage dans ma family. Nous, on le fait dans sa boite, fendu par un couteau et recouvert de vinaigre balsamique et au four ! Puis chacun trempe son pain, un régal !!

  18. Waouuuuhhhh! moi qui suis plus que fan de « calendos », triple zut j’habite en Allemagne; c’est trop tard pour aller m’en acheter un et demain tout est fermé , c’est férié (jour de la réunification des 2 Allemagnes!! ben , vivement lundi.
    Et mille millions de Merci

  19. Je l’ai fait à midi pom pom
    avec salade verte et tomates cerises (slurp)
    tout le monde s’est régalé… ils en redemandent 🙂

    Merci pour cette astuce qui me permet de les épater encore de temps en temps sans me prendre de temps:))

  20. Miam ca m’as l’air delicieux … je croit que demain je vais allez m’acheter un camembert 🙂
    Sinon moi je le fait aussi a la moutarde, tu enduit le camembert de moutarde tu l’emballe dans du papier alu et hop au barbec ou au feu de cheminer hummmm un vrai regale!

  21. Miam ! Heureusement que je suis déjà entrain de manger. J’en ai mangé une fois dans un resto italien et je m’étais régalée (sauf que c’était carrément un petit camembert entier qui était pané)

  22. hier soir repas fromage et salade , j’airajouté des p’tites graines dans la panure : genre sésame, pavaot, graine de courge etc , excellent !!!! que des compliments!merci

  23. Mmmmmmmmmmm comme toutes tes recettes que j’essaie ( à part les sucettes au pop corn ), un seul mot LICIEUX !

    J’ai fait avec du chèvre. J’ai coupé 2 tranches de chèvre que j’ai réunies et j’ai mis au milieu du miel et du basilic. Ensuite un tour de panure, trop trop bon ! Vin diou, c’est qu’à ton contact je deviendrais en plus un brin aventurière en cuisine.

    Merkiiiiiii

  24. Quelle torture de ne pas pouvoir manger de produits laitiers quand on voit ça!! Avant je faisais ça avec du comté roulé dans les épices avant la panure. Ouh, souvenir douloureux, c’est dur.
    Hasta luego! Ciao

  25. Testé très bon, mais la prochaine fois j’ajouterai des graines dans la panure, du cumin par exemple, et peut-être du sésame.
    Je te remercie, j’ai eu des compliments quand à l’originalité, et c’est hypra facile à faire.

  26. Mmmmm j’ai en ai l’eau à la bouche..
    J’ai en déjà mangé dans un resto sur paris près de la gare de lyon, ils l’avaient entièrement pané avec des graines de sésame et servi avec du miel.

  27. Ca l’aire délicieux. Merci pour la recette !!! Connais tu le camenbert au barbecue. Il faut un camembert au lait cru (pas de pasteurisé) avec un emballage bois (on le retire bien sure l’emballage plastique qui n’est pas compatible avec la chaleur). On le mets la boite dans les braises et au bout de quelques minutes on ressort le tout et on découpe soigneusement la croute du dessus et on trempe du pain comme une fondu.

  28. Je me souviens d’une recette ou la chapelure se fait avec du pain d’épice et des noisettes (je crois qu’il ya autre chose aussi…mais le trou) En tous cas c’est excellent avec une salade. Si ça vous tente, dés que je remet la main dessus je vous donne les ingrédients

  29. Miam miam miam…
    Et pour la chapelure, on peut aussi utiliser des curlies (les trucs apéros à la cacahouète, réduits en poudre !), ça rend bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *