Ciloubidouille
13 novembre 2009

Bijoux coquillage résine

Le cours de Ski nautique ayant été annulé (oui oui, c’est trop dur les problèmes à Bali…), je me dis que je peux me consacrer un peu plus à ce blog. Je plonge donc dans un de mes brouillons pour vous fabriquer un article de derrière les fagots. Celui-ci, il est presque dans le ton, puisqu’il parle de coquillages. En fait, il a une petite histoire… Vous vous souvenez du swap Bretagne, fait en juin dernier ? J’y avais rencontré Fred et Dame Castor de visu. Mais il y avait également une certaine Véronique, qui avait fait preuve de pugnacité. Ne pouvant pas être présente le jour J, elle avait fait envoyer sur le lieu du rendez-vous un paquet pour participer à sa façon. Souvenez-vous, les bigoudaines en fil de fer, c’était elle ! J’avais trouvé ça extra (à la fois son oeuvre et son ingéniosité pour être présente parmi nous) ! Du coup, je m’étais engagée à lui faire parvenir un colis à mon tour, avec une bidouille sur le thème de la Bretagne. Sauf que… pfff… les gens qui me croient super organisée se trompent lourdement.  Je joue plutôt dans la catégorie nullasse. J’ai trainé, trainé, jusqu’à ce que la honte me summerge le mois dernier. Une promesse est une promesse, je devais envoyer son colis à Véronique ! Bref, après avoir adressé mes plus plates excuses à ma swapée et louée sa patience, je m’y suis attelée un de ces derniers WE. Et le colis est enfin parti (encore que même là, j’ai mis du temps à trouver le chemin de la Poste, une grosse nouille je vous dis !!!).  

Voici ce que je lui ai fabriqué…

J’aurais pu mentir et vous dire que je n’ai pas pris de photos des étapes. Sauf qu’en fait, j’en ai pris mais que je n’y ai pas accès de Bali. Du coup, je vais tenter de vous expliquer ma méthode juste avec des mots. Si ça ne suffit pas, à mon retour, je rajouterai les photos manquantes !

J’ai ressorti ma résine. Vous savez, j’avais déjà fait quelques essais visibles sur cet article consacré à la fabrication de moules en silicone ou sur celui consacré au plateau souvenir en résine de mon boss. Puis un jour (mais il y a longtemps, genre un an), je suis tombée sur cette série de photos sur flickr et ça m’a donné envie de m’y mettre. Quand le swap Bretagne est arrivé, j’avoue que cette idée n’est pas remontée à mon cerveau. Mais quand il a fallu que je trouve une bidouille à faire pour Véro, ça a fait tilt. Les coquillages et la Bretagne, c’est impec non ? Restait simplement à éviter de tomber dans le trop kitch (ce qui n’est pas forcément évident quand on joue avec les coquillages, les magasins de souvenirs des bords de mer en sont souvent la preuve…).

J’ai donc sélectionné de jolis fruits de la mer, les plus petits possibles. J’ai même demandé à ma mère en vacances à St Malo avec mes garçons de me rapporter les plus jolis spécimens qu’elle trouverait. J’ai sorti un moule en silicone (du commerce cette fois-ci) avec la forme de piécettes rondes et plates, j’ai déposé mes coquillages dedans et j’ai coulé ma résine. Tout simplement. Dans l’opération, le plus long c’est l’attente. Ca met 20h à sécher !

Mais au final, voici ce que j’ai obtenu ! Ce premier collier n’est pas parti chez Véronique. En fait, ça devrait être une surprise mais tant pis ! Il attend simplement mon retour en France pour aller fêter dignement l’anniversaire de Fred. Trois petits coquillages pour chacune de ses filles ;).

Un petit zoom :). L’espèce de vague qui entoure les coquillages n’appartient pas au bijou, c’est juste l’effet de ma peau collée à la résine qui engendre ce petit effet.

Voici un deuxième collier qui lui partira chez… Dame Castor ! Ben vi, dans la foulée, j’ai voulu gâter les présentes du swap breton.

Quant à celui-ci, je l’ai gardé pour moi. Il plait beaucoup à mon amoureux alors je n’ai pas eu le courage de m’en défaire :)…

Là je sens que vous êtes en train de songer… ben alors, elle a envoyé quoi à Véronique ? En fait, j’ai multiplié les expériences pour elle. J’ai monté un coquillage en barrette en collant le rond de résine à une petite pince à cheveux.

J’ai fait de même sur une bague. J’aime particulièrement le rendu de ce coquillage, parce qu’une bulle s’est formée doucement dans la résine. L’air devait être enfermé dans le coquillage, mais n’a pas réussi à retrouver l’air libre. Je trouve que ça apporte un petit côté poétique à cette bague :).

Enfin, je lui ai fait parvenir ce collier, assez coordonné avec la bague non ? Là encore il y avait une petite bulle de formée, ce qui m’a permi de coller mon attache argentée sans qu’elle ne ressorte de trop. D’ailleurs, c’est un des inconvénient de la résine transparente. La moindre attache se remarque.

Du coup, pour les bijoux qui n’avaient pas eu la chance de former une bulle, j’ai percé deux trous à même la résine (c’est souple, ça se perce sans difficulté). Le système fonctionne également très bien sur le cou.

 

Et voilà pour ce swap breton. Reste juste un détail pour le cloturer définitivement. Je ne sais pas si Véronique a reçu mon paquet. Il est parti il y a maintenant deux semaines, mais je n’ai pas eu de nouvelles, malgré les mails envoyés. Du coup, j’espère que tout va bien du côté de Véronique. Je croise les doigts pour avoir un petit coucou de sa part dès que possible ;). Je ne vais pas la presser non plus hein, si quelqu’un a été patiente dans l’histoire, c’est bien elle. C’est juste pour savoir si le colis est arrivé à bon port ! Surtout qu’il y avait d’autres babioles dans le colis ;)…

Mais à part ça, vous, vous en pensez-quoi de ces bijoux ? Trop kitch ? Importables ? Rigolo ? Un nouveau phénomène de mode sur la blogosphère 😀 ?

40 réactions au sujet de « Bijoux coquillage résine »

  1. très sympa, on ne sait jamais trop quoi faire des coquillages ramassés minutieusement par nos loulous sur la plage, et qu’il ne faut surtout pas jeter … à quand le receuil des idées de Cilou disponible dans toutes les bonnes librairies ?? 😉

  2. J’aime beaucoup la barrette… Ça me donne envie de me remettre à la résine !!J’avais fait quelques essais, étant jeune, avec un kit résine offert par la boite de mon père mais la résine adhérait à tous les moules que j’utilisais!! Obligée de les casser !! Comme j’utilisais des verres de table, j’ai arrêté assez vite mes expériences….Avec les moules du commerce, cela doit mieux marcher…
    Bises
    Lili

  3. J’en pense que je suis super émue, j’ai la petite larme aux yeux et la petite boule dans la gorge qui veut dire « je suis touchée, touchée, touchée… » T’es un ange toi 😀

  4. je trouve ça très sympa et pas kitsch du tout. Dis-moi, tu la polis la résine ? parce que je la trouve super lisse, brillante, avec des bords super nets, et je sais par expérience que c’est assez difficile à obtenir… ou alors la résine a beaucoup évolué depuis mes essais ^^ !

  5. J’ai pensé que les coquillages venaient de Bali ! Ben quoi, la mer, la plage, on doit bien trouver des coquillages !
    Profite bien de ton séjour, ici, il fait un temps… de novembre !

  6. Chouette, ces bijoux, la résine fait que les coquillages paraissent plus sobres, ça fait moins magasin de souvenirs. J’aime particulièrement la barrette, et les colliers, un peu moins la bague (mais c’est parce que je ne suis pas fan des bagues en général)

  7. Je fais de temps en temps de la résine, et les bijoux me tentaiet, mais je ne savais pas si ça se perçait bien. Grâce à toi, je le sais maintenant !!

    Quant aux coquillages, je n’aurais pas osé, mais au final ça rend bien. La bague en revanche, je la trouve un peu trop grosse!

  8. Comme je trouve tout le temps des trèfles à 4 feuilles (pour le plus grand bonheur de mes copines !), je porte souvent un pendentif identique mais contenant un trèfle.
    A vous d’essayer…
    Cilou, si tu veux des trèfles, pas de problème : soit je retrouve l’enveloppe qui les entasse, soit je trouve un coin d’herbe en ville et t’en cueille (eh, oui, les trèfles à 4 feuilles, les vrais, sont plus citadins que ruraux ; ils adorent les pots d’échappement !).

  9. Très bonne idée. Et puis moi, je les porterais… Et merci pour l’idée, je trouve que c’est très original et en période de préparage intensif de cadeaux de nono…

    Biz et @ bientôt.

  10. même en vacance elle pense a nous cilou, c pas beau cela !!!!!!!!!!!
    profite bien de tes vacances et moi ces pendentif en resine j’adore pas ringard du tout !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    peggy

  11. super idée ces colliers, j’aime beaucoup
    je venais justement de retenter le coulage de résine dans des mini moules en silicones, ça donne plein d’idées pour Noel. Par contre, chez moi la résine est super dure au bout de 24h… comment fais tu pour la percer ? à la perceuse ? va falloir que je trouve une mini mèche…
    en tout cas, merci de penser à nous pendant tes vacances
    et surtout bon retour parmi nous

  12. j’aime beaucoup ! c’est sobre et ça reste très naturel, fin
    Après un premier de résine qui a pas pris sur un plateau, je voulais en refaire un second pour mes trèfles à quatre feuilles …laquelle prends-tu pour des articles comme ça ?

  13. et encore une découverte en ce qui me concerne et je suis toujours admirative j’en prend plein les yeux depuis que j’ai découvert Cilou et ce sont les petits de ma résidence qui sont contents (les maman aussi) et voila bravo continuez a nous régaler et a nous donner de belles idées pas couteuses, juste une question est-ce la résine que l’on trouve pour le bricolage maison ??? merci si vous avez le temps de me répondre bisous bon courage

  14. Sissou, j’en profite pour te répondre ainsi qu’à Willow : j’ai utilisé de la résine vendue dans les grandes surfaces de loisirs créatifs. Vous pouvez la voir dans les liens donnés plus hauts sur mes précédents articles qui parlaient de résine 🙂 !

  15. encore une question…
    j’ai testé des inclusions avec paillettes et petits flocons (pour Noel), par contre ma résine est très solide et je n’ai pas pu percer mes formes.
    je viens de recommencer avec des coquillages, mais cette fois ci j’aimerais pouvoir faire comme toi et les monter en pendentif
    pourrais tu nous donner ton truc pour les percer ? ;-)… tu utilises ta dremel ? ou peut être perces tu avant solidification complète ?
    je suis preneuse de tes astuces
    d’avance merci beaucoup

  16. Là j’ai utilisé ma perceuse lambda. Pour le coup, ma résine est toujours molle, même encore aujourd’hui (je porte ce bijou en ce moment). C’est vrai que mes autres essais avaient donné des résultats plus durs en y réfléchissant je crois ?? Faut que je les retrouve. Peut-être que ma résine est super vieille et durcit moins ?
    En tout cas, moi j’attends la « solidification » et je perce, tout simple. Aucune astuce, ça fonctionne tout simplement.

    Si tu veux faire des bijoux et que tu n’arrives pas à les percer, tu dois pouvoir utiliser des supports à pendentifs :).

  17. super, merci beaucoup pour tes conseils
    ma résine, même neuve, devient tjrs très solide, peut être est-ce lié au mélange 1/3, 2/3, j’avais vu qu’on pouvait faire des choses plus souple en modifiant les proportions.
    je pense que je vais m’équiper comme il se doit, pour pouvoir finaliser mes inclusions (Allo Papa Noel !!) 😀
    encore merci de ta réponse

  18. Bonsoir,
    Et bravo de la part de quelqu’un qui adore l’océan 😉 et la Bretagne…
    Je me posais une question : ou trouver l’attache métallique du collier de la première photo (elle donne l’impression que l’attache a été incrustée) et comment le placer, une fois la résine sèche ?
    😕
    Merci pour la réponse

  19. Cela fait 2 jours que je montre fièrement mon pendentif coquillage. Mon petit dernier (2 ans) a tellement trouvé ça beau, que je lui en ai fait un avec des bonbons nounours. Il est fier comme un coq!!!
    Merci Cilou, encore une super idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *