Ciloubidouille
28 décembre 2015 Sri Lanka en famille – Kandy #1

Sri Lanka en famille – Kandy #1

Ayé, nous revoilà partis à visiter un autre coin de la planète. Croyez pas que nous sommes plus souvent en vacances que vous, zhom a même moins de jours de congés qu’en France, mais il travaille aussi plus et peut accumuler des jours de compensation. En revanche, la grosse différence avec notre vie en France, c’est qu’on part à chaque congé, ce qu’on ne faisait pas avant. On a pris le virus du voyage et on profite d’être de ce côté-là de la planète pour l’explorer. En plus, c’est notre dernière année d’expatriation. On rentre cet été. Alors on a fait le choix de ne pas passer les fêtes en France (gros gloups de ma part) pour aller découvrir Noël au Sri Lanka. Pour le coup, ce n’est pas à côté de la Chine, mais j’avais envie/besoin de sortir un peu de l’Asie telle qu’on la connait. J’ai tapé Sri Lanka sur Pinterest, sélectionné de jolies photos photoshopées, les ai montrées à Zhom et hop, il a dit oui ! #astuce #monmecmabataille

Pourquoi le Sri Lanka ? Sans doute par peur de l’Inde, pays qui m’attire autant qu’il m’angoisse. Une sorte de plan B, compromis entre mes peurs irrationnelles et mon envie d’aller là-bas. L’île du Sri Lanka se situe au sud de l’Inde et lui ressemble à plus d’un titre dit-on souvent.  Et puis, à moi aussi elles m’ont fait envie les jolies photos de Pinterest ;). Bref, en août, zhom a pris les billets et on est passés à autre chose.

Quand on a débarqué à Colombo, la capitale de l’île, je ne savais pas bien à quoi m’attendre. On était fatigués par le voyage (Wuhan – Shanghai – Colombo, soit 14h de trajet) et les premières impressions ne furent pas bien bonnes. Malgré l’heure tardive de notre arrivée, l’hôtel n’était pas prêt. Chambres sans serviettes, PQ, savon… Et dans un quartier pas très romantique ^^ !
ElouanPrinceCharmant n’a pas profité de la déco de Noël…

Nuit courte mais étrangement bonne. Nous nous sommes levés aux aurores pour prendre un train. J’avais hyper envie de m’assoir dans ces wagons mythiques qui parcourent l’île et ce fut la seule demande auprès de mon tour operator de mari qui a organisé le voyage (en vrai, j’en ai eu une autre mais je ne vous en parlerai que si elle se réalise ^^). On a traversé à pied notre quartier pour nous rendre à la gare. Voyez les photos, je ne suis pas chochotte hein, mais je ne vous mens pas quand je vous disais qu’on était loin des cocotiers ^^ !

Mais j’ai retrouvé le sourire. Après un peu de repos, les choses vous semblent toujours plus jolies, plus intéressantes. La curiosité prend le dessus et on retrouve du plaisir dans les détails.



Nous voici arrivés à la gare. J’ai acheté des fruits et des pâtisseries pour mes ogres. On les grignote avant de rentrer dans le train. On observe les gens. C’est la première fois qu’on se sent si peu en Asie (la partie asiatique et non indienne, vous l’aurez compris). Le faciès des sri-lankais est très différent de celui des chinois (sans déconner ^^) et ça étonne beaucoup SiloëJolieFée. J’oublie parfois qu’elle a passé la moitié de sa vie en Chine. Ça lui semble marrant de voir ces nouvelles têtes. Et puis ici les gens sont souvent habillés en costume traditionnel et cela aussi intrigue les enfants (MaëllePrincesse surtout). Les femmes portent le sari et les hommes le sarong.

Nous partons à Kandy, l’ancienne capitale du Sri-Lanka. Nous avons réservé nos billets par internet et opté pour la première classe. Petit regret pour ma part, aucun pour les enfants. Ça reste très dépaysant quand même ^^ ! Le train nous remue comme des pop-corns. On se tape contre les murs à chaque soubresaut et le wagon entier rigole dès qu’une secousse est plus forte que les autres.

Et puis… on ouvre les vitres du train et on penche la tête… Là, c’est du wawaouuuu puissance 10… celui que j’étais venue chercher.

Déjà le train en lui-même propose un superbe spectacle. Il serpente entre les vallées, crachant sa fumée piquante, accompagné par les sri-lankais qui débordent des portes et des fenêtres.

On croise des centaines de gens le long des rails, sur les rails, dans les gares… on se sourit. On échange des coucous de la main. C’est bête mais ça fait du bien.

Et puis on observe le paysage si changeant… Les rizières en début de trajet.

Les villes, les édifices religieux, les plantations, les passages ferrés et le grand fleuve qu’on ne cesse de croiser…

Et puis, plus loin, ce panorama magnifique… les montagnes délicatement embrumées à l’horizon…

Les 50 nuances de bleu sont toutes ici…

Nous voilà à Kandy, dans cet hôtel, très correct, tenu par des gens très gentils. Je recommande.

D’un peu plus bas, à 100 mètres de nôtre hôtel, on a un chouette panorama sur le pays de Kandy (ça c’est fait…) ^^

On réserve deux tuktuks pour la journée et les chauffeurs vont nous conduire aux endroits « phare » (touriste ?) de la ville.

Comme souvent, quand je découvre une ville, j’ai tendance à mitrailler. J’ai envie de me souvenir des gens, des lieux, des ambiances…

Les chauffeurs sont habitués à jouer les guides et ils s’arrêtent à chaque point de vue remarquable.

Comme beaucoup, ils accrochent à leur véhicule des petits fruits pour se porter chance, offrandes à je ne sais quel Dieu de la route, je suppose.

Premier arrêt, les éléphants. C’est compliqué d’un point de vue éthique ce genre de visite. Pour avoir lu des tas d’articles racontant le calvaire de certains pachydermes, torturés, maltraités, je sais qu’il faut faire attention et ne payer que les centres où les animaux sont respectés. Je ne sais pas bien si ce centre respectait ces critères essentiel car je ne l’ai pas choisi, mais j’espère que oui.

Les enfants ont a-do-ré se mettre dans l’eau à côté de l’éléphant et lui gratter la peau à l’aide d’écorce de noix de coco.

Ils l’éclaboussaient. Riaient des jeux de trompe de l’éléphant. Se marraient de ses poils si drus et rugueux…

Bref, les photos parlent d’elles-mêmes. C’était la joie.

On a également fait un tour d’éléphant. Pour ma part, je m’en serais passée. C’était ridiculement court (300 mètres) et j’ai cru tomber 15 fois (souvenez-vous de mon aventure à cheval aux Philippines). Mais faut reconnaitre que c’est une sensation vraiment étonnante que de monter sur le dos de cet animal. Ensuite, je ne sais trop quoi penser de ce genre d’endroit, je me demande si tout ce cirque profite in fine aux éléphants et si ces bêtes ont une belle vie malgré la horde de touristes qui les chevauchent quotidiennement… Je l’espère vivement.


L’équipe du deuxième éléphant.

On a fini par un « musée » et comme c’était Noël, le squelette de l’éléphant avait les boules… ^^

On a repris la route, à moitié convaincu de cette étape… Jolie joie de partager le bain de l’éléphant. Et questionnement sur le reste.
Sur le chemin, encore et toujours ces beaux étals de fruits. Et aussi des centres de lavage artisanaux. Des gars qui détournent l’eau d’un canal pour te proposer de laver ta voiture ou je ne sais quoi ensuite.

Et du vent dans nos cheveux. Niveau température, il fait 30° mais on supporte une petite laine le soir, quand il ne fait plus que 20° ^^

Deuxième arrêt : un spice garden (le jardin aux épices). On en trouve un peu partout et l’objectif est surtout de te vendre des trucs à la fin.

Mais ça reste plaisant de découvrir la tête des plantes qui donnent de la cannelle, de la vanille, des clous de girofles, etc… bref toutes ces épices qu’on déguste souvent dans nos assiettes.


On s’est ensuite arrêtés au jardin botanique. Il s’agit d’un immense parc, bien entretenu et prisé des sri-lankais. Avant de rentrer, on a fait des photos avec un python apprivoisé. Quelle étrange sensation que la peau de cet animal… vraiment étonnant au toucher. Les enfants n’ont pas eu peur mais certains ont été plus impressionnés que d’autres ;).

Au Sri-Lanka comme ailleurs, notre petite blonde rencontre un franc succès… ^^ Elle est vite mitraillée de partout.

Voici le jardin botanique en question. On y croise des familles entières ou d’immenses groupes d’amis qui pique-niquent, des enfants qui jouent… Ne me demandez pas si les arbres sont rares ou si le côté botanique vaut le coup, j’en sais rien. Mais j’ai aimé déambuler deux heures durant dans ce parc.

Pis bon nous, on n’a pas besoin de grand chose pour s’amuser ^^ ! Souvent, vous me faites la réflexion que mes grands sont bien gentils de se prêter au jeu des photos, mais en fait, je n’ai pas vraiment besoin de les supplier. Ils aiment beaucoup ça également. Leurs propres téléphones sont remplis de photos qu’ils prennent entre eux.

Alain Deloin a aussi du succès, du fait de sa grande taille.

Pour ce qui est de la partie botanique, voilà les trois arbres remarquables sur lesquels on s’est arrêtés. Aucune souvenir de leur nom, à part celui avec les sortes de noix de coco, appelé Cannon ball.

Et comme souvent dans les grandes villes, au milieu coule une rivière :). Et un pont où on ne peut accéder que par petit groupe. Un gardien te siffle pour rentrer et pour repartir…

On croise des singes (à moins que ce ne soit l’inverse)…

On fait aussi les singes…

On observe les gigantesques chauves-souris, on écoute les criardes corneilles.

On s’est aussi interrogés sur la forme de ces sapins. En Bretagne, certains arbres poussent couchés à cause du vent. Mais ici.. ?? Ils les taillent ?

Nos chauffeurs nous emmènent ensuite dans une boutique… c’est le truc relou avec les chauffeurs. On a hâte d’avoir notre voiture de location pour être plus autonomes.
Au début, le « guide » de la boutique nous explique les différents bois qu’on trouve sur l’île ainsi que les techniques pour les teindre de manière naturelle.

Le masque de gauche est peint avec des couleurs naturelles alors que celui de droite est recouvert de couleurs artificielles. Les « vraies » sont plus ternes mais également plus douces.


Ensuite, passage obligé par la boutique. On n’a strictement rien acheté. En même temps, je ne sais pas où on aurait mis nos immenses éléphants en bois ^^ ! Je ne vous parle pas des prix… c’était super cher !

ElouanPrinceCharmant serait bien parti avec ce jeu d’échec :).

Les chauffeurs nous ont ensuite emmené voir le grand bouddha. C’est un truc qu’on voit souvent en Asie. Ils aiment bien construire d’immenses statues qu’ils perchent dans des endroits pas croyables. Le truc bien, c’est qu’il y a souvent de jolies vues :).
Il fallait être pieds nus pour monter voir celui-là.


Nous six au sommet du Bouddha.

Le soir, les chauffeurs nous ont déposés devant le temple de la dent qui est LE truc à voir à Kandy. Mais on s’est dit qu’on n’avait pas assez de temps pour le visiter avant que la nuit ne tombe. Alors on a simplement fait le tour du lieu et on a observé la faune ^^ !

Kandy est la capitale du bouddhisme au Sri Lanka. Et le temple, c’est un peu le trésor, le lieu de culte suprême. Trois fois par jour, matin, midi et soir, des processions se forment pour aller prier et rendre grâce. On était à l’heure pour la cérémonie du soir alors on les a regardé déambuler tout de blanc vêtus.



Partout autour du temple, des vendeurs d’offrandes. Souvent des fleurs mais également des fruits, de l’encens, des faux billets… Le commerce et la religion ont toujours trouvé des accointances.


Après une bonne nuit de repos, on est sortis le matin faire voler le drone de zhom. Faut que ça se dégourdisse un peu les ailes ces petites choses.

Le repas du midi a été extraordinaire. Nous sommes allés chez Pizza Hut ^^ ! Si si, ce n’est pas une blague. Tout le monde était contents de déguster ces pizzas. En France, on aurait probablement snobé ce restaurant mais ici, il nous a attiré comme un aimant ! Tellement longtemps qu’on n’y avait pas mis les pieds. Pourtant il y en a un en Chine, à Wuhan. Mais c’est un peu comme le Mac Do, on ne retrouve pas les saveurs originales et encore moins le service. En Chine, tu peux recevoir ton dessert avant tes pizzas ou avoir tout mangé alors que ton pote attend toujours sa commande. ^^
Là, on n’a pas été déçus, on a retrouvé le goût calibré des pizzas qu’on mange en France. Rien de foufou d’un point de vu gustatif, soyons honnêtes, mais un côté Madeleine de Proust indéniable qui nous a tous donné le sourire.

Voilà pour la parenthèse pauvres expatriés en manque… ^^

Nous revoilà à nouveau au temple de la dent. Celui-ci s’appelle ainsi à cause de la présence d’une dent qui aurait appartenu à Bouddha lui-même. Comme on m’a dit sur Twitter, si on comptait les reliques des dents de Bouddha dans le monde, on verrait bien qu’il a une dentition particulière…^^ M’enfin celle-ci, retrouvée dans les cendres après la crémation, a été l’objet d’une grande attention. La garde de cette relique était de la responsabilité du monarque, ce qui fait qu’avec le temps, posséder la dent était synonyme de posséder le pouvoir. Longtemps, les notables politiques ou religieux se disputèrent pour la détenir. Cette dent a été exposée, cachée, volée, attaquée, adorée… bref une vie tumultueuse de relique ^^ !

Avant de rentrer dans ce temple, inscrit au patrimoine de l’UNESCO, on doit passer un portique électronique (peur des attentats, comme celui orchestré par les Tamouls indépendantistes en 1998), puis se déchausser et se couvrir les genoux. MaëllePrincesse et moi avions prévu les pantalons pour la visite. On a crevé de chaud mais on a respecté leurs règles.

Difficile de savoir ce qui est réellement ancien car le temple a été détruit et reconstruit des tas de fois. En cinghalais (nom de la langue au Sri Lanka), le temple s’appelle Sri Dalada Maligawa.

On entre par cette arche très savamment peinte. C’est plutôt joli et ça change des décorations des autres temples vus jusqu’alors en Asie.

A l’intérieur du temple, il y a une maison en bois, qui est le cœur du temple.

Oh des dents ! Rassurez-vous, il n’y a pas celle de Bouddha parmi elles ^^. D’ailleurs celle-ci n’est pas visible, ou très rarement, du public.

Le bâtiment intérieur est en revanche travaillé comme dans les temples chinois, simplement les décorations sont différentes, plus florales, plus animales… J’imagine que les références religieuses changent d’un pays à l’autre. Et les tons ne sont pas les mêmes non plus. On est loin du rouge/bleu/or qui dominent dans les constructions chinoises. Ici c’est gris, noir et jaune moutarde.


La partie supérieure est celle où on retrouvera les fidèles en train de prier (cf photos plus bas).

Et un peu partout, des endroits pour se recueillir comme ce stupa encadré par des offrandes et des prières.

Nous voici dans la partie supérieure, pleine de croyants installés à même le sol, seuls ou en famille. C’est impressionnant cette ferveur, à la fois démonstrative et naturelle. Ils prient, ils rient, ils discutent…

C’est aussi très joli et très odorant. Ces fleurs fraiches dégagent un parfum très agréable.

Les vrais bonzes et les faux… Photo prise parce qu’ErwanouGentilLoup me faisait remarquer qu’il y avait décidément des milliers de représentations de Bouddha : bouddhas rieurs, bouddhas joueurs, bouddhas fâchés…

Autre pièce du temple décorée de tableau retraçant la vie de la dent et celle de ses différent propriétaires.

A la sortie, on tombe sur cette construction extérieure qui est un ancien tribunal. J’ai bien aimé les décos autour des arches. Ca m’a donné des idées de bricolage :).


Enfin à la sortie, on peut allumer de mini lampes à brûler. C’est étonnant cette histoire de feu, de lumière, qu’on retrouve dans tant de religions. Moi j’adore cela dit. Mais ça reste marrant la fascination commune des humains pour le feu.

Voilà pour le temple et cette visite au son des cris des corbeaux/corneilles que j’aime tant.

On a enchainé par le tour du lac artificiel au pied du temple. Rien de dingue mais l’occasion de voir quelques espèces locales. Comme ce pélican…

Ou ces paresseux varans. Enfin, je crois que ce sont des varans. Un jet d’eau au centre du lac offre de jolis arc-en-ciels.

Comme je vous le disais plus haut, dans la rue, nombreux sont les sri-lankais en tenue traditionnelle. Les femmes majoritairement . Elles portent donc le sari. Fait d’une seule grande pièce de tissu, sans couture, ni boutons, ni agrafes, ou aiguilles (considérés comme impurs), le sari est enroulé selon différentes techniques de drapés autour de la taille, du bras ou des épaules. Les couleurs et les plis signifient des tas de trucs que je serais bien en peine de vous expliquer (ça dépend des régions, des croyances, de ton statut marital…). On devine un habit très codé sans que ce soit explicite à nos yeux d’étrangers.
Les hommes portent aussi le sarong, grand et long rectangle de tissu noué en jupe autour de la taille, sans ceinture. Mais ils sont aussi très souvent en uniforme.

Si on parle un peu religion, c’est difficile de savoir à quoi ils croient majoritairement. Parce qu’on a facilement l’impression d’être dans un pays bouddhiste, avec les temples. Sauf qu’on croise beauuuuucoup de femmes voilées ou portant la burqua (et j’associe ça à la religion musulmane, bêtement, mais peut-être que d’autres religions demandent de se vêtir ainsi). Et on voit aussi des tas d’églises (alors qu’il ne me semble pas avoir vu de Mosquée ou de Synagogue) ainsi que des « merry christmas » sur les vitrines, des sapins, des crèches… Bref, ils sont croyants, mais je ne sais pas comment ça se répartit. Du coup je demande à Wiki et voici sa réponse :

« Les bouddhistes représentaient 69,1 % de la population en 2001. Cependant, la constitution de 1972 n’a pas donné au bouddhisme le statut de religion d’État. Elle lui reconnaît une place privilégiée, mais garantit l’égalité de traitement aux autres croyances.
En 2001, les hindous étaient 11,6 %, les musulmans 7,6 %, et les chrétiens – pour la plupart catholiques, – 6,2 %. Les protestants descendants des colons hollandais sont désormais très peu nombreux : beaucoup ont émigré vers l’Occident ou l’Australie. »

Promenade dans les rues de Kandy, où il y a beaucoup de trafic. Ce n’est pas super agréable mais j’aime bien prendre le pouls des villes que je visite.


On continue de déambuler dans les rues, croisant les échoppes de tissus, les étals de fruits, de légumes, les stands de tongs, de bricolage, les épiceries locales…


Boire de l’alcool est compliqué à Kandy. Visiblement, il faut s’adresser à des boutiques spécialisées et pas spécialement engageantes. Nous on s’en fiche, on ne boit pas d’alcool ou presque mais je connais des amis qui ont du faire la queue ici pour s’acheter une bière :).

On a suivi aussi des sri-lankais qui se promenaient sur la voie ferrée, avec le sentiment de faire un truc un peu dingue ^^ !

On a fini par le marché, qui est toujours un endroit sympa dans les villes qu’on visite.

Beaucoup d’épices à vendre, forcément…

Et toujours ces stands de poissons séchés qui sentent à des mètres à la ronde… Pour ça, ça ne change pas de la Chine… ^^

Petit restau du soir bonsoir :). Rien de merveilleux mais jolie vue. D’une manière générale, on n’est pas emballé par les restaus de l’île. Nourriture assez quelconque et/ou mille fois trop épicée.

Avant de repartir vers Colombo, nous avons suivi les conseils d’une amie et sommes allés manger chez Helga’s Folly ! J’ai adoré cet endroit !!

IMG_1214.JPGHelga, c’est cette jeune fille (ici le jour de son mariage, à 17 ans). Issue d’une famille assez « progressiste », avec des féministes, des architectes, des politiciens, des écrivains, Helga a vécu (et vit encore) dans cette demeure complètement baroque, qu’elle a agencé en partie seule et en partie avec des amis artistes. L’ensemble est totalement improbable, vous allez le voir. Soit on aime, soit on déteste. Moi j’ai passé deux heures avec un sourire grand comme celui des habitants de la Lune. J’étais chez une amie.

IMG_1247.JPGIMG_1217.JPG

Je ne vais pas faire de commentaires, il n’y a rien de particulier à dire. Il faut prendre le temps de regarder, de sourire, de s’étonner. Le genre d’endroit où il faut se rendre véritablement, car les photos ne rendront jamais la luxuriante folie des lieux. Tout le monde a aimé chez moi, les enfants bien-sûr, mais même mon mari qui aime tant le zen japonais ou la sobriété suédoise normalement…

IMG_1220.JPG

IMG_1233.JPG

IMG_1227.JPG

IMG_1228.JPG

IMG_1230.JPG

Help, save the next girl… And save the cheerleader perhaps ? ^^ #HeroesFan

IMG_1234.JPG

IMG_1269.JPGOn a déjeuné sur place. Là encore rien d’extraordinaire d’un point de vue gustatif mais un service très gentil et un cadre vraiment étonnant. Le genre d’endroit où j’aurais bien réveillonné.

IMG_1279.JPG

IMG_1282.JPG

 

IMG_1261.JPG

IMG_1252.JPG

Et voilà pour cette première partie de notre séjour au Sri Lanka. Je ne sais pas si ce récit rend notre enthousiasme mais sachez-le, enthousiastes, nous le sommes. Zhom qui n’était pas emballé à la base est ravi de son séjour ici et les enfants s’émerveillent autant que nous. Bref, je recommande vivement, même si je sais qu’on a été vernis par le temps pour la saison. (Et ça joue forcément).

IMG_1281.JPG

J’espère que vous avez passé de belles fêtes de Noël et que 2016 vous trouvera en forme, souriants, heureux…
J’espère aussi que les colères s’apaisent sur la planète, afin qu’on puisse prendre le temps de s’occuper du meilleur. La vie est précieuse. Chérissons-la.

A lire également :

Sri-Lanka en famille – montagnes du centre #2

Sri Lanka en Famille – Tangalle – Mirissa – Galle #3

Enregistrer

Enregistrer

65 réactions au sujet de « Sri Lanka en famille – Kandy #1 »

  1. merci pour ce beau voyage que nous pouvons faire à travers vos photos et vos commentaires Quelle belle famille vous faites c’est super Encore merci et bonnes fêtes. Vive l’an2016 et votre retour en France car j’ai bien compris à travers vos dires que notre terre et votre famille vous ont beaucoup manquées pendant cet exil

  2. J’ai pris moi aussi beaucoup de plaisir à lire ce récit. Un sincère merci de prendre le temps de nous faire voyager et de partager votre enthousiasme. Je vous(nous) souhaite d’autres voyages en 2016 avant votre retour en France.

  3. Trop bon de revoir vos bouilles.
    Pas évident j’imagine de passer Noël loin des vôtres mais c’est vrai que c’est aussi une telle chance de pouvoir découvrir de nouvelles cultures !
    Vous souhaite une bonne fin de séjour, tout plein de bonnes choses à votre jolie famille pour l’année prochaine.
    J’attends la suite avec impatience.
    Bibis

  4. J’ai toujours beaucoup de plaisir à suivre vos voyages. Merci pour ces belles photos et ces commentaires plein d’humour. Bon bout d’an… comme on dit en Provence. Une belle année 2016 à vous tous.

  5. Je me faisais les mêmes réflexions sur l’Inde et le Sri Lanka.
    C’est toujours un plaisir de lire vos aventures.
    Je vous souhaite à tous les 6 une très belle fin d’année au bout du monde.

  6. Tout est trop beau!!!! Je me demande quelle était ta deuxième demande mais s’il faut attendre un peu pour savoir s’il elle se réalise j’ai bien une idée :-))))
    Bibi à ts

  7. quel bonheur à 6 heures du matin de savourer votre reportage au réveil. Merci, merci, merci. Nous partageons des moments avec des photos, des mots simples ou des expressions pour dire vos doutes sans chichi , j’adore votre façon de nous raconter.

  8. Oui, le Sri Lanka est une bonne 1ère étape avant l’Inde, plus calme, moins bruyante, plus propre et moins pauvre. Même si dans certains coins, on a senti la pauvreté, on n’a jamais vu de misère. Notre guide nous disait que de toute façon, il suffisait d’aller dans la forêt pour chercher à manger si on n’avait rien. Et les gens sourient tout le temps. A tel point qu’à notre retour, on souriait encore dans les aéroports de transit, et qu’avec d’autres passagers, on s’est fait la remarque que si on souriait comme ça à Paris, on se ferait agresser 😉
    C’est chouette, le virus des voyages! Merci de partager avec nous!

  9. wahoo !!! grâce à toi j’ai refait mon voyage ( il y a 2 ans déjà), comme si c’était hier, les même lieux, pris les même photos, dans le train il y avait les vendeurs ambulants, les enfants souriants se cachant contre leurs parents; ces sublime paysages, les tuck- tucks, on y a aussi mangé extrêmement épicé partout !! 😉

  10. Un super article pleins de bonne humeur et de belle découverte . Cette joie de vivre et cette soif d’aventure sont précieuses . On vous souhaite une belle fin de vacances . peux tu me dire comment tu trouves tes hotels pour grande famille ? Y a til souvent des chambres famille ou bien vous etes obliges de prendre deux chambres ? Profitez bien !!

  11. Cilou, ou comment voyager de son canapé !!!
    Merci pour cette article de fête, pendant les fêtes, les photos les textes, tout est vraiment génial et donne envie. Bonne fin d’année, profitez

  12. Merci pour cet article écrit à chaud, c’est toujours un plaisir de vous lire ! Il n’y a pas de gêne à avoir, bien sûr que voyager est une chance, on peut vous envier un peu, mais jamais on ne vous perçoit comme des nantis, il y a une telle générosité et sincérité dans vos articles ! Et puis ceux qui n’aiment pas peuvent passez leur chemin…

    L’ambiance dans les rues, le marché semble ressembler à celle de Delhi, de même pour les rickshaws, mais pour la végétation c’est assez différent de l’Inde du Nord, je ne connais que celle-ci pas l’Inde du Sud.
    Ça me donne envie d’aller au Sri Lanka !

    Je comprends votre peur de l’Inde, l’insécurité, la pauvreté, les rues très sales, sont des images qui reviennent souvent quand on parle de ce pays. J’ai vécu Delhi côté expatriée et bien sûr la pauvreté, la saleté dans les rues, le bruit existe bel et bien –l’insécurité aussi mais je ne l’ai jamais ressentie- mais sans oublier, on s’y accommode rapidement (assez dérangeant de se dire que la misère fini par ne plus nous indigner, autant qu’elle le devrait, mais c’est malheureusement ainsi…) et l’Inde est vraiment merveilleuse. J’adore ce pays, les odeurs, les couleurs, les Indiens qui sont souvent très avenants, si l’Inde vous fait envie, foncez ! J’ai souvent entendu que l’Inde soit on l’adore, soit on l’a déteste, qu’il n’y a pas de demi-mesure. Au vu des témoignages que j’en ai, je pense que c’est assez vrai, mais vu votre appétence pour les voyages, le fait que vous ne semblez pas avoir de mal à vous éloigner de votre confort européen, c’est un pays que vous devriez aimer ;-).

    Je rejoins votre réflexion sur les éléphants, oui ça fait plaisir aux enfants, c’est assez magique de se dire qu’on est monté sur le dos d’un tel animal, mais il ne faut pas se leurrer, l’éléphant ne se domestique pas facilement, et nombreux sont les articles qui fustigent le dressage –ou la torture- que subissent ces pachydermes. Quand je suis arrivée en Inde, je suis montée aussi sur un éléphant, une balade de 300m à peine, sur une route très passante. En en discutant après avec une amie indienne, elle m’avait dit que la plupart des Indiens trouvent que c’est de la folie de monter sur les éléphants des cornacs, les cornacs sont la profession où il y a le plus d’alcoolisme en Inde, et effectivement ils battent leurs éléphants, et ces pauvres bêtes répondent à leur calvaire en tuant parfois.

  13. Magnifique !
    Je ne suis pas fan des récits de voyage mais de voir les enfants si heureux et la façon naturelle avec laquelle vous visitez m’a beaucoup plu.
    Merci pour ce partage.
    Bonnes fêtes et beaucoup de rêves pour 2016 !

  14. Waouh ! Quel plaisir de lire ce récit ! C’est absolument passionnant, bien fait et bien écrit. On est plongé dans ces ambiances, ces sons et ces couleurs. On rêve de s’y rendre aussi en suivant les traces que vous avez laissées. Quel talent ! Merci

  15. Quel plaisir de voyager à travers tes photos et tes écrits, dans ce coin de la planète où je n irai probablement jamais (faute de moyens, l Inde étant la destination de mes rêves).
    La maison d Helga doit être magique, et avec les photos, on ressent presque l atmosphère qui y règne.
    Encore merci pour ce partage, vivement la suite!
    Belles fêtes de fin d année à vous, là-bas, et que 2016 vous apporte bonheur, joie, santé, découvertes et quelques bidouilles ????

  16. Coucou Cilou.
    C’est un très beau récit de voyage que tu nous as fait partager. Tes photos et tes textes remplissent bien leur rôle : moi aussi je m’envolerais bien au Sri Lanka !!!
    Petite question : comment avez-vous vécu le fait de passer Noël juste entre vous ?
    Que 2016 vous apporte tout plein de bonheur, de rire et de bonnes idées !

  17. bonsoir ciloubidouille,

    un seul mot : merci! je suis d’origine indienne et ne connais pas le srilanka et là quelle belle visite! j’avais vraiment l’impression d’y être! les temples, les rues, les paysages, les boutiques de tissu, je t’assure que le sud de l’inde te plairait beaucoup car c’est quasiment pareil et en plus il y a pondichery, ancien comptoir français.
    Pour les petits fruits accrochés sur les voitures, il faut savoir que ça existe en inde aussi; une fois par an, il y a la fête des armes où l’on « bénit » toutes les armes et outils en ferraille (couteaux, moto…) et quand on achète un nouveau moyen de locomotion, il faut enlever le mauvais oeil, on le fait en écrasant avec les roues des citrons imprégnés de kumkum (la poudre rouge), donc en gros ça éloigne le mauvais oeil. les temples sont semblables à ceux du sud de l’inde et ça donne envie d’y aller!!!
    quand tu reviendras sur paris, je te conseille la fête de ganesh qui se déroule début septembre, il y a un temple hindou à gare du nord et il y règne la même ambiance familiale que tu décris, j’y suis allée une fois avec une amie hindoue.
    voilà en attendant la suite du voyage je te souhaite une belle et douce année 2016; espérons que la folie des hommes va commencer à s’étioler (un peu au moins!)

    1. Belle année à toi et ta famille !
      Ce sera l’année du retour.

      Merci pour ce récit super détaillé et ces belles photos. J’ai envie d’y aller maintenant, c’est malin. 🙂
      Effectivement, ça me rappelle beaucoup l’Inde du Sud, ça à l’air moins peuplé ou brouillon cependant, je ne sais comment dire.

  18. Ouiiiii ! Retour de congés, morne lundi et un article comme toi seule sait les faire, plein de couleurs, de sourires et de bonheur !! Merci pour tout ça ! Et moi je veux bien la suiiiiite !!!
    Je profite aussi du message pour te souhaiter tous mes vœux, ainsi qu’à toute la famille Ciloubidouille !

  19. Merci pour ce beau récit de voyage : grâce à toi, j’ai découvert l’univers du Sri Lanka.
    Je te souhaite ainsi qu’à ta famille une année pétillante, épatante et exaltante !
    Bises de Bretagne.

  20. Encore un merveilleux voyage qui donne le sourire ! Ca donne même envie à la casanière que je suis de sortir de ma Savoie 😉
    Merci de partager avec nous ces fabuleuses découvertes ; je me demande juste comment se passera votre retour en France, ça va vous paraître si fade ici…
    Excellente année à toi et ta famille

  21. Bonjour,
    Bonne année 2016 à toi et ta charmante famille. Merci beaucoup de prendre le temps de partager cela avec nous, avec optimisme et joie de vivre. Ton blog m’inspire ou me fait rêver, selon tes billets .On en a tant besoin.

  22. waou quel super report tu nous fais là! j’admire ta patience, parce que je sais combien les posts voyage sont long à rédiger et à charger! bref! waaaaou!
    c’est un pays de la vraie asie pour moi, un pays que je serais plus curieuse de visiter qu’un pays comme la tailande!
    mdrrr les boules de noel, « au pays de kandy » et le passage chez pizzahut! 😀
    j’ai adoré la visite de cette maison extraordinaire ainsi que l’intérieur des temples aux plafonds somptueux!
    bonne année 2016 à la ciloubidouille family

  23. Eh bien, voilà un voyage dépaysant au possible…En tous cas un long article vraiment sympa à lire pour découvrir ce pays !

    Par contre pour les jeux de mots, je ne sais ce qui est pire du pays de Kandy ou des boules de l’éléphant, mais en tous cas c’est pile-poil dans mon humour, j’adore 😀

  24. Je viens un peu tard lire ton article, mais j’adore tellement tes récits de voyage que je ne pouvais pas rater celui là.
    Merci de tout ce que tu nous retransmets, on a l’impression de voyager c’est vraiment chouette 🙂 🙂

    Et tes enfants ont l’air tellement heureux ! C’est super !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *