Ciloubidouille
10 janvier 2016 Sri-Lanka en famille – montagnes du centre #2

Sri-Lanka en famille – montagnes du centre #2

Un ami m’a charrié pendant mes vacances au Sri Lanka. Il m’a demandé si après Colombo et le pays de Kandy, j’allais me rendre chez inspecteur Gadget dans un esprit de revival total de mes années 80… ^^ J’avoue que j’ai rigolé ^^ ! Mais non, comme je vous le disais dans l’article sur mon passage à Kandy, je suis retournée à Colombo en train. Et j’ai à nouveau adoré voir défiler un bout du Sri Lanka sous mes yeux, au rythme de ce merveilleux tchoutchou. Les enfants aussi étaient heureux de s’assoir dans le wagon, de se faire chahuter par les soubresauts… Ce retour était joyeux.


Arrivés à Colombo, on a récupéré notre voiture de location. C’est un luxe je suppose que de choisir ce genre de locomotion. On aurait pu utiliser les bus locaux qui sillonnent l’île (ou d’autres trains). Mais avec notre programme itinérant, nos valises, nos enfants, on a opté pour ce confort. Et surtout, pour cette autonomie ! Moi j’adore pouvoir m’arrêter quand je veux. Certes faut s’habituer à la conduite à gauche et aux comportements automobilistes baroques des sri-lankais, mais pour le reste, c’est que du bonus.

Je fais aussi rapidement un point hôtel / restaurant. Je ne vous donnerai pas de noms, de conseils, parce qu’on a pris des hôtels un peu roots, sans grand confort et je me doute que ce n’est pas ce que tout le monde cherche. Pour la nourriture, c’est un peu pareil. On a mangé dans les restaurants locaux. Souvent la carte était la même partout d’ailleurs. C’est un peu le bémol de ces vacances, la bouffe ^^ ! Si tu ne manges pas épicé, difficile de trouver des plats locaux qui t’embarquent. Et même si tu te lances, ça donne l’impression de retrouver toujours les mêmes propositions.
En revanche, si quelqu’un sait comment on fait une bonne recette d’ail frit, je prends ! J’en raffole.

En prenant la voiture, on a aussi fait le choix d’éviter les grands axes. On n’a pas pris les autoroutes, quitte à perdre du temps, parce qu’on s’en fichait justement de perdre du temps. On était en vacances et on voulait pouvoir rouler doucement, fenêtres ouvertes, à regarder la vie autour de nous.

Parfois on s’est retrouvés coincés, on a dû attendre plus souvent qu’à notre tour, on a profité des travaux d’amélioration des routes sri-lankaises (en se disant qu’il faudrait revenir plus tard quand ce serait fini ^^)…

L’autre truc chouette, c’est qu’on visitait le pays en période de fête. On a vu passer Noël et le réveillon du nouvel an. Les Sri-lankais n’étant pas particulièrement chrétiens, on ne s’attendait pas à observer de grands changements mais partout, on a vu fleurir des sapins, des « merry christmas » aux vitrines. Et je ne vous parle pas des décorations locales à base de feuilles séchées. Sur le bord des routes, des villages entiers mobilisés à accrocher des suspensions un peu partout. Quant aux (nombreux) touristes, tout le monde se souhaitait des joyeux Noël en guise de bonjour…

Notre chemin nous a fait découvrir des paysages splendides. Impossible de vous donner les noms de tous ces endroits (parce qu’on ne les a même pas cherché le plus souvent) mais Zhom a dû s’arrêter fréquemment pour cause d’envie de photos de ma part. Il a fait également voler son drone quand il le pouvait.

Quel plaisir de regarder vivre un pays, ses petites échoppes, sa végétations, son linge qui flotte au vent chaud, ses camions bariolés…

Écouter les conversations sans les comprendre, entendre des rires, des cris, surprendre des jeux d’enfants. Poésie du quotidien. De celle qu’on peut aimer regarder en terrasse d’un café en France ou n’importe où…

Impossible également de vous donner le nom de ce fruit ? Ce légume ?  Quelqu’un sait ?
(Edit : il semblerait que ce soit des noix de muscade, encore en coque).

Plus on montait dans les hauteurs, plus on croisait des cultures de thé. J’en ai conclu que cet arbuste aimait l’altitude ^^ (je suis botaniste à mes heures perdues…).

Je suppose que ça ne doit pas vous émouvoir des masses ces images hein. Comme je le disais sur Instagram, les photos de vacances des autres ne sont pas très passionnantes. Mais moi qui classe, les redispose ici, les commente, j’ai le sourire aux lèvres. Je me dis que j’ai emmené ma famille dans cette contrée et assez bêtement, ça m’émeut. Quels enseignements mes enfants tireront de ces voyages ? Quels impacts ça aura sur eux ? Personne ne le saura jamais. Mais on peut rêver que ça leur apportera quand même plus que de ne pas les avoir vécus hein… (Si vous êtes enfants d’expatriés ou si vous avez une idée sur la question, n’hésitez pas à me donner votre avis, ça m’intéresse).


Au cours de cette journée, on a aperçu au loin une immense cascade et on a décidé de tenter de la rejoindre. Je mets « on » par solidarité mais j’étais un poil plus enthousiaste que zhom à l’idée :

1 – d’emprunter ce chemin tout pourri en descente qu’il faudrait ensuite remonter avec notre moteur pas très puissant
2 – de circuler au bord de cette cascade nature, sans aucune protection…

Faut dire qu’il avait raison. Route bien chaotique comme on aime ^^ ! Et site un poil dangereux (genre si tu as des enfants en bas âge, tu ne leur lâches pas la main).

Mais dediou, quel spectacle !! Tu domines une super vallée, en haut d’une cascade qui se déverse en force vingt ou trente mètres plus bas… Le bruit que ça fait mes amis !!



Je ne vais pas vous bassiner avec des mots qui seraient bien faibles en comparaison du vécu, mais on a passé un super moment.

L’amont de la rivière était bien plat et on a pu jouer avec l’eau, les rochers… On s’est même tapé le luxe de flipper avec mon amoureux. Moi je suis toujours décontractée de la surveillance, je le reconnais. La maman poule, dans notre couple, c’est lui. Sauf qu’il pilotait son drone. Aussi quand il est revenu vers moi, il m’a demandé où étaient les enfants. J’ai répondu qu’ils m’avaient dit qu’ils remontaient la rivière. Du coup, on s’est dirigés vers cette direction. Personne. On les a appelés. Personne. Alors on a avancé un peu plus loin. Personne. On a fini par entendre nos prénoms. C’était les enfants qui étaient restés joués tranquillement un peu plus bas, comme ils me l’avaient indiqués et comme j’avais dû acquiescer puisqu’ils ont dit « mais maman on t’a dit qu’on allait là-bas »… Voilà voilà…
Je crois que zhom a discrètement rajouté une ligne à la longue liste des raisons d’un futur divorce un jour ^^ ! Je le fatigue un peu parfois… ^^

Ca aurait dommage de les perdre quand même… Ils sont chouettes ces mômes-là.


On a fini par remonter dans la voiture, non sans avoir regrettés nos maillots de bain ! Ca aurait top de se baigner en prime.
Et là, on est vraiment tombés sur les cultures de thé, en terrasse. C’est différent des rizières mais tout aussi joli.

La partie centrale du Sri Lanka, de ce que j’en ai vu, c’est magnifique. Des enchainements de montagnes, de lacs, de cascades…

Ces arbres aussi sont marrant. Ils ont des faux airs de sapin et de loin, quand on les voit sur les cimes, ils apportent aux crêtes des allures de montagne mal réveillée. Ébouriffée.

On croise aussi de nombreux animaux en liberté. Des vaches, des poules, des singes…

A la fin de la journée, on a fini par poser nos valises au pied du mont Adam (Adam’s peak), le sommet illuminé que vous pouvez voir en-dessus. C’était la veille de Noël.

(Petit aparté : Avec nos amis du village chinois, on s’est lancés dans un jeu : s’échanger nos photos de sapins pendant les vacances, sapins croisés dans tous les pays où on était. Voici celui du jour, formé avec nos chaussures de « marche ».)

Pourquoi le Mont Adam ? On avait lu dans le guide que c’était une randonnée assez exceptionnelle à faire quand toutes les conditions étaient réunies. Faut dire qu’à 2 243 m de haut, on peut en voir des choses :). C’est une marche qui se fait normalement la nuit, pour arriver au sommet au lever du soleil. Les marcheurs partent vers 3h du matin, voire avant si c’est une période où il y a de la foule.
Forcément, nous on est tombé en plein pèlerinage…
Je vous explique. Le sommet s’appelle donc le Mont Adam et c’est une montagne sacrée. Je vous recopie ce qu’on peut lire sur wikipedia :

« Au sommet de la montagne, on trouve, creusée dans la roche, une cavité de presque deux mètres, censée être une empreinte de pas. Les hindouistes y voient la trace du passage de Vishnu, ou encore de Çiva. Les musulmans prétendent qu’il s’agit de l’empreinte que fit le pied d’Adam, lorsqu’il est sorti du Jardin d’Éden, dont l’île de Ceylan est très proche, et tomba sur Terre, ce qui explique le nom donné à la montagne. On prétend aussi qu’il s’agit de l’empreinte de pied de Bouddha, de Shiva ou de Saint Thomas. »

En gros, si tu crois en Dieu, en Bouddha ou en Shiva, tu peux y trouver ton compte.
Je ne sais pas bien pourquoi la nuit du 24/25 décembre est importante pour les Sri-lankais mais clairement il y avait un monde immmmmense à vouloir grimper le Mont Adam, cette nuit-là précise, en même temps que nous. Alors on a abandonné l’idée de partir à 1h du mat, en même temps qu’eux. On a opté pour le 5h, ce qui est déjà biiiiiien tôt pour nous. Et on n’a pas regretté.

Certes, on a loupé le lever du soleil et c’est sans doute dommage. Mais on a évité de se marcher les uns sur les autres pendant 5000 marches… Pis, étrangement, ça n’a pas gâché l’ambiance. C’était un truc étonnant que de commencer à randonner dans la nuit et de voir les premières lueurs de l’aube poindre. C’était surprenant de croiser ces pèlerins, gravir pieds nus ou en tong ces centaines de marches.

Surprenantes aussi les échoppes le long du chemin. De la nourriture, des boissons bien-sûr. Normal après tout.


Mais également plein de stands qui ne dépareilleraient pas dans une fête foraine… Des peluches, des jouets en plastoque, des trucs pour les cheveux… Sans parler des petits coins prière qui brillent comme des sapins de Noël ! Je vous assure, c’est marrant toutes ces pacotilles clinquantes et colorées. Qui achète un nounours avant de grimper la montagne ?

Pas nous en tout cas, malgré les appels du pied de SiloëJolieFée. On a commencé l’ascension. Que des marches. Des centaines de marches… Genre la fête des mollets.

Et tout le long du chemin des pèlerins donc. Il y en a qui se baignent dans l’eau d’une rivière (sacrée hein, obligatoirement). Les hommes se mettent facilement en maillot. Les filles gardent tous leurs vêtements… (ça me gooooonfle ça mais bon, j’y reviendrai peut-être plus tard).


Et partout… la beauté ! La vraie beauté. Le truc de fou… Même mes enfants qui sont souvent plus sensibles à la beauté d’un jeu vidéo qu’à celle de nature poussaient des waouuu à tout bout de champ. Parce que vraiment, c’était magnifique.

Ils ont été courageux, ont grimpé sans broncher pour les trois grands et avec des histoires pour SiloëJolieFée. Zhom et MaëllePrincesse se sont relayés pour narrer la version la plus longue du monde de l’histoire du petit poucet ^^ ! Ca a fonctionné. Elle a avalé les marches sans râler.


Quand je vous dis qu’on avait l’air suréquipé avec nos chaussures de sport… Les autres étaient pieds nus ou en tong.

Et puis on est arrivés au sommet… Un truc magique… Je suis nulle en photo et pourtant, c’est quand même joli. Alors imaginez en vrai… l’ambiance… L’atmosphère…

Voilà donc là où Dieu aurait déposé Adam pour son séjour terrestre. Déjà, je trouve rigolo qu’il existe « officiellement » un endroit. Sans doute d’ailleurs qu’il en existe plusieurs ^^ !  Pis je me dis aussi qu’il y a pire comme site de « punition ». Adam, il n’a pas bien dû voir la différence avec le paradis tellement c’est beau ici !

Alors oui ça se mérite, comme souvent la montagne. Pas tant que ce soit super dur, nous on a mis 2h30 à monter et une heure de moins à descendre avec nos 4 rigolos. Franchement, ça le fait. Non, le souci, ce sont les douleurs au mollet les jours suivants ^^ !

Après cette ascension, on a repris la voiture directement pour se rendre vers notre point de chute suivant : Nuwara Eliya.
Pendant qu’on faisait le ravitaillement en essence, on s’est aperçus qu’on avait un pneu crevé. Ce manque de bol n’aura duré qu’une vingtaine de minutes car juste à côté de la pompe, un garagiste nous a réparé le pneu pour 500 roupilles soit 3euros environ (la ruine…). Le colmatage a été fait dans les règles puisque ensuite, zéro problème. ouf !

Et hop, c’était reparti pour une succession de super paysages. Le centre du Sri Lanka est vraiment de toute beauté. On a cherché avec Zhom des endroits similaires. Ce serait un mélange de Suisse, d’Auvergne, de tropiques… difficile à décrire en fait :). Un air de connu, un air de nulle part.

Je vous la fais courte avec le drone mais il est sorti plus souvent qu’à son tour. Faut dire que tout s’y prête, les étendues, le spectacle…



Je vous ai déjà parlé des cascades ? Il y en a partout… Et pas des riquiqui hein. C’est impressionnant. Des points de vue sont aménagés le long des routes pour mieux les admirer, c’est appréciable.

Nous sommes donc arrivés, en prenant notre temps, à Nuwara Eliya, ville connue principalement pour ses plantations de thés. Les anglais, à leur période colonialiste, s’y étaient installés pour fuir la chaleur de la côte et ont largement fait fructifier les qualités du terrain, autrefois consacré à la culture de café. L’endroit regorge donc de plantations prestigieuses.

On dit que le Nuwara Eliya est à Ceylan ce que le Champagne est à la France.
Sauf que moi, j’ai mis du temps à comprendre ce qui se cachait derrière le mot Ceylan. Une marque de thé ? Un label ? Autre chose ?

Déjà, première info après enquête, Ceylan est un des anciens noms du pays. Le Sri Lanka a connu différentes appellations au cours de son histoire. Je vous la fais courte, mais dans l’antiquité, c’était Taprobane. Puis c’est devenu Serendib (du temps des aventures de Sinbad le marin). D’ailleurs, c’est de là que vient le mot anglais Serendipity, qui définit le fait de trouver quelque chose de remarquable alors qu’on ne le cherchait pas spécifiquement. J’adoooore ce mot (et ce concept… Un peu comme l’expression Not all who wander are lost. Il y  du bon dans l’errance et l’égarement).
Quand la route des Indes est devenu un marché puissant (1500 et des brouettes), le pays est devenu Ceylon (tadaaaaam, vous voyez le lien), puis Ceylan sous l’empire britannique jusqu’en 1972.

Et si on est désormais au Sri Lanka, c’est pour une sombre histoire d’ethnie encore, une bagarre (violente) entre les Tamouls (hindous et minoritaires – 14%) et les cingalais (bouddhistes – 74%). Les nationalistes cingalais ont fait changer le nom du pays en 1972 en Sri Lanka, qui dans leur langue signifie « Pays resplendissant ».

Au final, pour en revenir à nos moutons, le nom de Ceylan a été conservé comme label de qualité pour le thé. C’est donc le nom d’un thé noir, bien spécifique qui pousse à Ceylan… enfin au Sri Lanka !

Bref, on a profité de notre passage là-bas pour visiter la plantation recommandée par le Lonely Planet. Les photos étaient interdites pendant la visite alors j’en ai fait plein… (pas biiiiiien).

Mais j’ai été punie, elles ne sont pas bien fantastiques. On a appris que le Sri Lanka, premier exportateur mondial de thé, exporte la quasi-totalité de ses productions (95% des 300 000 tonnes produites annuellement). Les habitants de l’île ne consomment pas leur propre thé comme nous le faisons pour des questions de coût. Ils boivent un thé fait de brisure de moindre qualité.
Le pays partage aujourd’hui la première place des importations avec le thé qui vient de Chine.

Après la visite, forcément on déguste. SiloëJolieFée voulait absolument que je la prenne en photo pour montrer à sa marraine qu’elle buvait son thé comme Barbie…

Du coup, les grands ont enquillé sur la pose « Stylée » du buveur de thé…

La balade dans les plantations s’est faite l’après-midi donc pas de cueilleuses en pleine action (elles récoltent les jeunes pousses le matin). Ca n’en reste pas moins un beau spectacle une fois de plus.

Pis la joie des enfants de courir dans ces pseudos labyrinthes, c’est toujours rafraichissant. J’ai aimé suivre leurs petites tâches de couleur au milieu de tout ce vert.


On était le 24 décembre, alors on s’est lancés dans la fabrication d’un arbre de Noël… hum hum… pas une grande réussite mais on a bien rigolé. On a envoyé ça aux copains pour la collection des sapins.

Et puis on a croisé le Père Noël au sortir d’un magasin de produits d’expatriation !! Genre la joie quoi…

Il faut que je vous montre notre repas de Noël d’ailleurs ! Le voici. On est entrés dans ce magasin et on a dit aux enfants : prenez ce qui vous fait envie, c’est la fête. Et voilà le résultat. Sachant que beaucoup de ces produits ne sont pas facilement accessibles en Chine. Alors ça a été haro sur les KitKat, les Twix… les céréales aussi leur manquent beaucoup (celles qu’ils aiment). Bref, un repas de n’importe quoi niveau calories, qui nous a coûté une blinde et qui nous a fait plaisir. Ce qui est finalement exactement la définition d’un repas de Noël ! ^^

Puisqu’on était dans le coin, nous sommes allés nous balader dans le parc nation de Horton Plains. Le plateau a une altitude moyenne de 2 200 m, il fait chaud mais c’est bien plus frais qu’ailleurs. On croise des tas de petits villages composés de maisons à flanc de coteaux.

Dans la voiture, SiloëJolieFée dessine « la magie qu’elle a en elle »… Et nous on observe celle qu’on voit dehors :).

Le 25 décembre est un jour férié au Sri Lanka. Et visiblement, tous les sri-lankais ont eu la même idée que nous : aller se balader au parc de Horton Plains ! On a galéré à trouver une place… ^^

Mais la promenade ensuite valait la peine. Les randonneurs se sont éparpillés dans les différents parcours et on a pu vagabonder à notre rythme.

On s’est lancés dans une boucle de 9 kilomètres, tranquille, mais avec des paysages croisés très variés. Depuis 2010, le parc est inscrit au patrimoine mondial sous l’intitulé « Hauts plateaux du centre de Sri Lanka » et il faut reconnaitre que c’est magnifique. En plus, les sri-lankais ont mis les moyens pour préserver les lieux, on est fouillés à l’entrée, interdiction d’apporter des choses susceptibles de laisser des déchets (on a le droit à des bouteilles d’eau quand même…). Bref, c’est propre, préservé. Il parait aussi que c’est gorgé d’animaux protégés… Bon nous on n’a rien vu ^^ !
Un truc un peu dingue, c’est que le nom du parc, Horton donc, vient du nom du gars qui a décimé tous les éléphants du coin…

Quand je postais les photos de nos promenades, on m’a demandé comment on gérait SiloëJolieFée. Je vais tenter de vous expliquer.
Déjà, elle est habituée à nos déplacements. Ensuite, on n’anticipe pas les problèmes. On ne s’interdit pas quelque chose parce qu’on pense qu’elle ne va pas suivre (dans les limites du bon sens hein…). Tout le monde se relaie pour l’encourager. Ce qui fait que le plus souvent, elle est complètement à fond !

Mais je vous rassure, parfois, elle râle et elle boude. Dans ces cas-là, on n’a pas de miracle. On fait comme vous. On tente de lui changer les idées et de la rebooster comme on peut. Bref, on attend le problème pour le gérer et ensuite, on improvise totalement ^^ ! Clairement, on s’interdit que très peu de choses.

Mais dans l’ensemble, elle suit bien notre rythme (tranquille la plupart du temps). Et c’est chouette de voyager ainsi :).

Pour revenir à Horton Plain, comme je vous le disais, c’est une promenade très plaisante car on passe par des paysages très différents : forêt ombragée, cascade, plaines ensoleillées, steppes embrumées… Génial !


J’ai eu aussi un coup de cœur pour la roche triée de centaines de couleurs différentes… La photo ne rend rien mais c’était vraiment beau.

Un des intérêts majeurs de cette boucle est de passer devant les précipices de World’s End (littéralement « la fin du monde ») et de Baker’s Falls. Si vous vous levez plus tôt qu’on ne l’a fait, vous aurez peut-être la chance de les contempler dégagés. Mais nous, on n’a vu que des nuages ^^! Cela dit, du coup, c’est assez impressionnant. Ca donne VRAIMENT une impression de fin de monde… ^^


Après cette rando, on a repris la route pour se diriger vers notre dernière destination dans les terres du milieu… Je ne sais plus trop comment vous raconter à quel point la route était belle…

On s’est fait parfois (souvent) arrêter par les animaux sur la route, mais le plus souvent, on a stoppé le véhicule de nous-mêmes pour en prendre plein les yeux !

Nous voilà à Ella. Je ne vais pas vous vanter la ville elle-même, remplie de touristes, qui ne m’a laissée aucun souvenir particulier. Notre hôtel également n’était pas foufou mais on a bénéficié d’une vue de malade…

C’était superbe et idéal pour lancer à nouveau le drone. Les enfants ont pu également tester le pilotage. ErwanouGentilLoup avait déjà essayé mais ce fut le baptême pour MaëllePrincesse.

Dans le coin, il y a deux randos très populaires : Ella’s rock, qui est la montagne que vous pouvez contempler sur cette photo… Et le Little Adam’s Peak (je n’ai bien aucune idée du pourquoi ce nom… Rien à voir avec le grand mont Adam gravi quelques jours auparavant). Nous on a choisi la deuxième option parce que la rando est très facile, que la vue est waouuu pareil… et parce qu’on avait mal aux mollets ^^

C’est beau. Pas d’autres mots. Vraiment beau. Pis on a encore une fois eu de la chance sur le temps…


Avec mes grands on a poussé un peu la rando pendant que zhom restait avec les petits et le drone ^^ !

On a vu la mer… Une mer de montagnes… Les nuances de gris, de bleu, elles étaient là…

On a repris des forces à coup de jus de fruits frais… (hyper important pour gérer les douleurs au mollet non ?)…

Et on a repris la route…

On a dit au-revoir aux montagnes si jolies de ce pays…

Non sans s’arrêter avant encore devant cette monumentale cascade… Rawana’s fall, de son petit nom. Impressionnant !!!


On a choisi de ne pas suivre cette grande route qui n’en finissait plus.


On a repris les chemins de traverse, entre les cultures de riz et les champs de palmier.


On s’est gourés de route, on a aimé se perdre, nous retrouver, rencontrer des gens, des habitats cachés…

On s’est aussi parfois demandés si on allait passer… On a ri, mais on a ri !!

Et puis, on a vu l’eau… la mer au loin… Ca y est… on a atteint le sud de l’île, à la fin du jour.


Mais ceci est une autre histoire… :).

J’espère que la balade vous a plu. N’hésitez pas à remercier le guide par un petit commentaire, je les adore :).

A lire également :

Sri Lanka en Famille – Tangalle – Mirissa – Galle #3

Sri Lanka en famille – Kandy #1

https://www.ciloubidouille.com/2016/02/01/sri-lanka-en-famille-tangalle-mirissa-galle-3/https://www.ciloubidouille.com/2016/02/01/sri-lanka-en-famille-tangalle-mirissa-galle-3/Enregistrer

96 réactions au sujet de « Sri-Lanka en famille – montagnes du centre #2 »

  1. prem’s!
    impressionnant le sac à dos de mr mais je pense qu c’est le drone, non? On pourrait avoir des photos de ce qu’il arrive à faire comme photos un jour.
    Merci de nous avoir pris dans vos valises?

  2. Wahoo ! Je n’ai pas d’autres mots, les photos sont splendides, et le récit nous fait sacrément voyager depuis notre canapé… Les paysages sont magnifiques ! Ha, que j’aimerai me promener sur ce Mont Adam !

    Pour répondre à votre question concernant les « enfants » de voyageurs : je n’ai jamais vécu à l’étranger en tant que fille d’expatriés, mais nous avons un peu (pas mal ?) voyagé en itinérant avec mes parents lorsque j’étais enfant/ado, et de cela je garde tout d’abord de merveilleux souvenirs de vie en famille, des couleurs/senteurs/saveurs d’ailleurs, une envie à mon tour de partir à la découverte du monde et de ses trésors et surtout de les partager avec les gens que j’aime… Comme vous, j’aime à me perdre dans les chemins de traverses, manger et dormir « local », rencontrer, oser, observer, m’émerveiller…
    Me voilà expatriée californienne pour quelques temps, c’est moins dépaysant que l’Asie, mais c’est un début !

    Bonne année 2016 à vous tous !

  3. trop cool, quel magnifique voyage. l’asie est vraiment une destination qui me plait. mais je ne sais pas si j’aurais le courage de prendre les chemins de traverse comme tu fais.
    merci pour ces belles photos et ce joli récit

    1. Beautiful TRIP! Encore merci pour ce vent de fraîcheur alors qu’il pleut en France, morne vallée… Les plantations de thé, une jolie merveille, mais il paraît que les pesticides dont elles sont généreusement arrosées abîment les reins des habitants, trop triste!
      A bientôt de te lire, un vrai régal!

  4. Quel régal, ça me rappelle notre voyage!
    Pour les repas, on nous disait « always the same, always different », parce qu’en fait chacun cuisine à sa façon le rice and curry. Moi, j’ai adoré, j’en ai refait même en rentrant…
    Je crois que ce sont des noix de muscades que tu as prises en photo.
    Et les tongs, c’est la chaussure de rando du Sri Lanka!!

  5. Indépendamment des souvenirs en commun, quelle richesse pour les enfants pour leur ouverture d’esprit ! Sûrement qu’ils vous en seront infiniment gré ! Merci pour ces partages de vos bouts de vie , je prends ça comme des cadeaux ???? 🙂

  6. Rhhhaaaa !!! Nous devions aller au Sri Lanka en Avril pour retrouver ma cousine (qui y passe 6 mois de l’année) mais pour des raisons de santé, elle doit rester en france cette année. Du coup, on a opté pour Bali… Tous ces paysages de rêve … c’est magnifique… Sri Lanka restera dans la liste des mes destinations rêvées… Merci de nous faire voyager un peu 😉

  7. Merci de prendre le temps de nous raconter votre voyage, j’adore, je suis en effet impressionnée de voir que siloe suit le rythme, une photo m’a interpellée, les 4 enfants devant les précipices de « jenesaisplusquellemontagne ‘, et derrière les pieds de Maelle : le vide! Ça fait peur! J’ai hâte de lire la fin du voyage.
    Une question, je me demande quel est ton état d’esprit concernant le grand retour?et celui des enfants et de « zhom »?

  8. Bonjour Cilou,

    Merci de partager votre voyage avec nous, c’est un vrai régal ! Comme Anne, je pense que tu as vu des noix de muscade en train de sécher. Elles sont dans une coque, qu’il faudra éclater pour avoir la noix qu’on râpe dans nos cuisines.
    Bonne soirée. (Il est 21h30 en Alsace France)

  9. Merciiii pour ce récit de voyage: un travail énorme pour classer et commenter toutes ces photos, et pour nous, un énorme et splendide cadeau !!! Tes enfants garderont forcément des souvenirs magiques de ces aventures, il n’y a qu’à voir le dessin des « yeux magiques » de Siloë !!!
    Bonne année 2016… avec encore quelques voyages à nous faire partager avant votre retour en France ???

  10. Bonsoirciloubidouille, toujours aussi chouette ce récit, on a vraiment l’impression d’y être! Merci encore! Je ne suis pas fille d’expatriés mais mon père militaire adoràit bouger er petite j’ai beaucoup bougé, en France, en Afrique puis en Inde, c’est un beau cadeau que vous faites a vos enfants, déjà vous leur ouvrez les yeux sur la beaute du monde, ensuite vous leur faites cotoyer des gens différents, des moeurs différents, plus tard en plus du virus du voyage, vos enfants seront curieux, ouverts, tolerants car en les ouvrant au monde, vous remplissez leurs coeurs, moi je serai toujours reconnaissante envers mes parents pour cela, je m’adapte mieux, le changement ne me fait pas peur et je reve de convertir mon homme qui n’a jamais bougé de sa vie, tu verras comment tes enfants en garderont de beaux souvenirs et voyageront plus tard. Bises

  11. Le Sri Lanka… ça fait rêver! Je ne sais pas si j’y retrouve un petit côté de ma Suisse de pays, mais c’est vrai que ce pays semble enchanteur! J’ai beaucoup ri avec la photo de ta dernière qui boude… La pauvre… tu vas pouvoir lui resservir ce genre de photo à l’adolescence ou je ne sais quand?!
    Merci pour ce joli récit! J’en profite pour te souhaiter une très belle année riche de projets, de belles surprises et de bonheur! C’est l’année du grand retour non?

    1. Je n’ai pas l’air comme ça, parce que sur les réseaux sociaux et ici, je sélectionne quand même les photos où mes enfants sont à leur avantage (déjà qu’ils sont bien exposés…) mais en privé, j’ai une belle collection de photos où ils ont en mode relou ^!

  12. Quel plaisir de parcourir ces paysages avec toi ! vos mines réjouies sont communicatives. Je peux t’assurer que ces voyages changent à jamais la vie et la vision du monde de tes enfants, ce sont eux qui te le montreront plus tard, au retour (au passage, préparez-le psychologiquement, ce retour… on prépare son départ, mais on doit aussi préparer son retour, ça n’est vraiment pas facile). Chez nous, la petiote n’avait que 3 ans et demi au retour et elle a aujourd’hui de très très minces souvenirs, mais elle sait avoir vécu cela, elle voit les photos, elle entend nos récits, et clairement, elle a cela en elle pour toujours. Alors les tiens, qui en garderont tout plein de souvenirs toute leur vie… c’est sûr que cette expatriation et tous ces voyages garderont un impact très fort sur le reste de leur vie. Ca ne m’étonnerait pas qu’ils prennent le virus du voyage et qu’un jour vous soyez les grands-parents de petits voyageurs eux aussi 😉 Je vous embrasse, Cilou’s family !

  13. Waouh! Ça fait tellement du bien de s’évader avec toi! on voudrait que tu n’arrêtes jamais ton récit…. Merci, vraiment merci… Une très très belle année à vous 6, du soleil dans vos cœurs 🙂

  14. comment ça ces photos n’interessent pas grand monde mais si
    elles sont passionnantes ce n’est pas du voyeurisme elles dépaysent elles foin voyager

    elles étonnent éduquent transportent au contraire surtout quand on ne peut pas bouger
    🙁
    alors merci merci merci
    ce matin pas pu lire tout
    mais comme ça , chouette , il m’en reste pour demain voire après demain (et parfois je re relis aussi )
    souvent même MERCI car ça doit prendre un temps fou pour ces partages

    ps vous êtes rayonnants! c’est communicatif

  15. Bonjour Ciloubidouille (c’est le matin en France….)
    J’ai visité le Sri Lanka il y a de nombreuses années avec des potes. Nous avions loué une voiture avec chauffeur à l’aéroport. Ce dernier nous a fait voyager comme vous par les chemins de traverse et les petites guest houses modestes mais pleines de charme.
    Je me retrouve beaucoup dans tes photos que j’ai eu grand plaisir à regarder.
    Tes enfants garderont de très bons souvenirs j’en suis sûre. Vous les ouvrez au monde et ça ça n’a pas de prix !
    Cordialement
    Christine

  16. merci pr ce retour de beau voyage !! et oui les photos et les récits peuvent etre intéressants et ca nous (me) permet de patienter en attendant de repartir en avion !!
    je ne suis pas fille d’expatriés mais j’ai vécu 2 ans a la Reunion (il y a 4 ans) avec 2 voyages par an avec nos 2 loulous de 3 et 7 ans. Nous avons ainsi decouvert la thailande, Rodrigues, Afrique du Sud et Madagascar, des magnifiques expériences qui ont laissé dans la tete et dans les yeux de mes enfants des souvenirs, des images, des odeurs, une envie de voir et de decouvrir un monde different, une ouverture d’esprit et ce que j’aime beaucoup la conscience que la vie peux nous offrir des opportunités magnifiques si on sait les provoquer un peu ! Au retour de notre periple en bateau dans les îles deNosy Be notre fils a déclaré « avoir vécu un des rêves de sa vie avant ses 8 ans, quelle chance !! »
    aujourd’hui ils (et nous) attendons avec impatience de pouvoir repartir ailleurs, vivre un petit bout de notre vie!
    ps : je suis aussi totalement raccord avec votre « organisation » de voyage avec votre petite derniere. c’est notre philosophie également pr les voyages mais aussi pr notre vie quotidienne…Je pense qu’en ne se mettant pas de limites a priori on a fait, decouvert et vecu des choses tellements extraordinaires et souvent parce qu’on a suivi nos loustics dans leur joie de vivre !!
    celine
    maman de 3 canailles qui adorent prendre l’avion !!!

  17. Merciii de partager avec nous ce beau voyage.
    Et moi j’aime ces récits et ces photos, cela me donne souvent des idées pour nos propres voyages.
    Françoise maman de Lou-Anh qui voyage (+sieurs fois par an) avec nous depuis ses 3 mois, qui a aussi vécu l’expatriation (Maroc pendant 2 ans) et qui à 13 ans a un regard sur le monde qui me ravit

  18. Sublime !!! Comme c’est bon de te retrouver dans cet article fleuve qui m’a juste ravie ! À un moment je me suis arrêtée pour regarder où j’en étais de ma lecture et j’ai eu un bonheur immense à découvrir que je n’avais pas encore lu la moitié de l’article !!! Merci de nous emmener avec toi… Et vivement la suite !

  19. Merci de partager avec nous ces décors paradisiaques et vos voyages au bout du monde. Quelle superbe expérience vous offrez à vos enfants !
    Ils s’en sortiront tellement plus riches. Le retour à la réalité « française » risque-t-il d’être un peu difficile ?

  20. Quelles belles photos, merci de les partager avec nous. Cela me donne encore plus envie de découvrir ce beau pays.
    C’était comment pour la conduite ? Je me souviens que lors de notre voyage à Bali, nous avions opté pour une voiture avec chauffeur pour nous déplacer, nous n’étions pas rassurés par la conduite des balinais.

  21. Abonnée depuis quelques mois, voire quelques années à votre blog, découvert par hasard à la suite d’une recherche « bidouille », je n’y ai jamais laissé de com (suis une grande timide lol).
    Mais c’est toujours avec une grande joie que je suis depuis votre belle famille que ce soit lors des créations anniversaires et autres bricolages ou lors de vos voyages. De superbes photos, des commentaires très bien écrits et prenants qui me font voyager et partager vos découvertes…
    Bref, un grand MERCI et svp, continuez longtemps à me faire rêver.

  22. Tout d’abord une super année à la super famille ciloubidouille! J’ai toujours eu envie de découvrir le Sri Lanka (je suis allée jeune en Inde et au Népal, que j’avais adorés) Tes articles donnent envie. J’attends avec impatience les photos des plages qui sont paraît il très belles! Dans un autre coin du monde, nous avons découvert pour Noël notre paradis : le costa rica. Je recommande si une nouvelle expat vous conduit dans cette zone du monde!

  23. merci Cécile de passer autant de temps à l’écriture de ces articles qui font voyager de son canapé.
    Fille de militaire, nous avons beaucoup bougé: née à Madagascar mais je n’en garde pas de souvenirs, passage de 3 ans en Allemagne et 3 ans en Guadeloupe.
    Pour la Guadeloupe j’étais assez grande et j’en ai gardé de très beaux souvenirs.
    Pour nous, impossible d’avoir un poste en expatriation pour mon mari malgré ses demandes mais beaucoup de voyages de 15 jours.

  24. Merci pour ces belles photos, ces tranches de vie et cette joie de vivre de votre famille.

    Je rejoins les conseils de préparer le retour, c’est ce que disent tous les expatriés que je rencontre (8 ans de vie en Espagne, puis maintenant plus au nord en Europe, nous sommes des immigrés donc on ne rentrera sûrement jamais en France).

    Mais les enfants se rappelleront toute leur vie de votre expatriation et cela leur donnera des idées pour l’avenir !

    Et j’allais oublier : bonne année à vous tous.

  25. Tout simplement merci. Une bouffée de fraîcheur tes récits de voyage. Avec la positive attitude de ta ptite famille. En pause bureau je me régale et je voyage avec vous. J’adore.
    Une très belle année 2016 à toute la ciloubidouille family. ????

  26. J’adore tes articles de bidouilles mais cette fois-ci, tu me fais revivre mes vacances de cet été au Sri Lanka en famille … On avait opté pour les transports en commun…. Vous avez fait le bon choix avec la voiture de location!
    Vivement le suite du road trip!

  27. Merci merci de tant d explications et de mots tout simples pour raconter la beauté d un voyage si dépaysant.
    J ai adoré me poser ce soir après ma journée de travail et la préparation du repas..
    Moment hors du temps.. Merci Ciloubidouille 🙂

  28. Pfiouuuuu ! Ça envoie du lourd le Sri Lanka ! Merci de nous partager ça, prendre de ton temps pour nous faire voyager, nous, que tu ne connais pas.. J’en serai presque émue.. C’est dingue le nombre d’émotions que tu peux me faire ressentir grâce à ton super pouvoir qu’est l’écriture ! Je suis depuis longtemps les petites aventures de la Cilou Family, trop d’amouuuuur c’est trop beau ! En tant que grande enfant de (presque) 18 ans, je pense que ces voyages seront gravés à jamais dans la mémoire de tes enfants.. Ça doit être super de voir toutes sortes de cultures et civilisations, en tous cas, ça a l’air de beaucoup leur plaire et je pense qu’ils n’en sortiront que grandis ! Ils en ont de la chance, ça fait rêver, il faut profiter un maaaax !!!
    Je me demandais aussi si ton projet de livre pour « adulescents » était toujours d’actualité.. Si oui, j’ai hâte de lire ça ! (smiley avec les petits yeux en coeur*1000)
    Bisouuuuuuuuus <3 Et encore merci, ça fait tellement de bien de te lire ! (Mais sinon les archives ça marche bien, je ne me lasse pas de lire, relire et rerelire tous les articles :P)

  29. Quel magnifique récit si joliment écrit qui donne tellement envie.
    C’est décidé, le Sri Lanka sera l’une de nos prochaines destinations. Et je garde sous le coude ton bel article.
    Merci pour le partage !

  30. J’aime,j’aime, j’aime!!
    Aujourd’hui je me suis refait une belle balade au Sri Lanka, pardi!de la main de mes guides préférés et puis j’ai déjeuné un bon poulet au lait de coco , je suis ciloubidouillée je crois^^
    Merci et Bonne Année à tous.

  31. Merci pour ce si bel article….Hâte de lire la suite…..
    Je suis étonnée que les gens te demandent si Siloée suit?! Nous sommes une famille de voyageurs et il n’y a jamais eu de souci : nos enfants font tout comme nous. Quand les parents sont enthousiastes, les enfants le sont…..idem pour toutes les familles baroudeuses que nous connaissons…..L’enfant est une éponge et s’adapte au mode de vie qu’on lui propose.
    Petite question avant votre retour :
    Pourquoi partez vous si loin à chaque fois? Je pensais que vous souhaiteriez découvrir plus votre pays d’adoption …ou est ce un besoin de dépaysement?

  32. J ai adore la visite. Je te suis depuis quelques temps maintenant et j adore lire tes posts plein d humour et de belles photos. Comme j aimerai faire de même avec ma petite famille alors profites en pour nous et continue de nous faire rêver !!! Mais suite à ton post je vais rajoute le Sri Lanka à ma liste des destinations à faire et en famille en plus ! Bravo et merci pour ce beau voyage

  33. Mais quel pays splendide ! Rien qu’en photo c’est déjà magnifique, alors je n’ose même pas imaginer en vrai, merci beaucoup pour ces photos, ces voyages, ce partage, c’est toujours un régal que de lire tes articles !

  34. Bonsoir,

    Merci pour cette grande et belle balade dépaysante ! Je n’ai jamais quitté la France et très peu voyagé en France.
    Vos commentaires sont très instructifs. Quelle vie enrichissante pour vos enfants ! Bravo !

    Meilleurs vœux pour 2016 !

    Cordialement.

  35. tes photos sur IG m’avaient déjà donné envie… ton article me confirme. Et comme d’habitude, ce que j’aime le plus chez toi, c’est la folie et la poésie que tu réussis à insuffler à tous tes moments en famille et à tes textes ! Une belle plume, une belle personne… Evidemment qu’on te remercie de nous avoir guidé, mais pas que… 😉

  36. Cilou Cilouuuuuu !!! Quel beau voyage, quel beau reportage !!!! Quel beau récit !!!! J’en ai pris plein les yeux quoique tu doutes à chaque fois avec tes photos, mais crois moi le dépaysement est là, même à travers mon écran, je rêve à chacun de tes récits, je souris aux sourires de tes enfants, et je cherche moi aussi les couleurs de leurs vêtements à travers les champs de thé ! Tu ne te rends toujours pas compte de l’impact qu’à sur nous  » bande de fans inconnus et inconditionnels » (lol) ta vie, ta présence virtuelle, ton imagination débordante, ton humour et j’en passe !
    Je suis contente de vous suivre en Chine, je serais contente de vous savoir de retour en France, parfois je me surprend à penser  » tiens ! Elle rentre bientôt Cilou !  »
    Je pense à toi comme à une amie !! Et je t’assure que si tu devais mettre fin à ton blog un jour, ce ne serait pas sans une larme que je verserais sur le manque que j’éprouverais de ne plus avoir de vos nouvelles d’aucune sorte…..
    En attendant, je savoure chacun de tes récits, et j’attends avec impatience à chaque fois les suivants. Même si je ne mets pas toujours un commentaire, je suis bien là à te lire !
    Gros bisous à toute la famille Cilou et à toi en particulier. A bientôt. Mimi

  37. Oh la la, c’est magnifique ! Les billets d’avion sont réservés pour cet été. Je crois que nous allons nous regaler !
    merci pour ces jolies photos.

  38. merci merci de tout ce recit . nous partons en famille en fevrier, . mes enfant ont 14, 11 et 5 ans .
    quelle age a siloe ?
    nous comptons prendre le train, mais aussi un chauffeur pour les deplacement.
    vivement l’episode 3 !!

  39. C’est vrai que ça peut être fatigant les photos des autres surtout quand il y en a beaucoup mais quand c’est toi qui racontes je crois que je ne m’en lasserai jamais. Merci beaucoup !

  40. Je viens de lire tes deux récits de voyage à la suite, j’ai l’impression d’avoir passé un moment bien loin de ma chaise de bureau. Merci de prendre le temps d’écrire ces longs articles, illustrés de si belles photos. J’ai adoré la visite en tout cas, et en redemande ! Et peut-être qu’un jour, je serai avec les miens à bord de ces trains si magiques. Ca donne sacrément envie !!!

  41. je viens de faire un voyage superbe rien qu’en lisant les 2 articles. Merci de nous emmener dans des endroits que je ne verrai jamais en vrai. C’est mieux que du rêve !
    J’attends la suite avec impatience. Comme chaque article d’ailleurs.
    Merci encore.

  42. ouah quel beau voyage j’adore suivre vos aventures. Et ça me rappel mon voyage de noces ou notre petit edgar a été conçu ( il a 5 mois maintenant ). Et de vous voir avec nos 4 enfants crapahuter dans tous ses beaux pays ne donne envie de faire la même avec edgar quand il sera un peu plus grand.

  43. Merci pour ces belles photos et commentaires. Je pars Sri Lanka en février pour 2 semaines. J’ai vraiment hâte de découvrir de mes yeux ces jolies merveilles.
    Vous êtes restés longtemps au total ?

  44. Quel beau voyage, un peu plus encore que le précédent..
    et peut-être un peu moins que le suivant !
    Partager de belles images, de beaux sentiments, des sourires, des histoires, de la joie ,des idées, des recettes, des trucs originaux et parfois rigolos ..partager la vie . Trop bien ..

  45. Bien sûr que c’est forcément bénéfique pour les enfants. Les miens ne sont pas expatriés, mais trinationaux (uniquement des nationalités européennes, hélas) : j’ai pu constater mille fois à quel point connaître les différences culturelles leur ouvrait l’esprit. Voyager a le même résultat. Combien j’aimerais avoir les moyens de les emmener plus loin que dans les pays limitrophes, moi aussi ! Si un jour je traduis l’équivalent de Harry Potter ou Twilight, peut-être…

    A part ça, je ne sais pas comment te remercier du temps que tu prends à rédiger ces articles de blog. C’est un immense régal à chaque fois. Je sais que ça te coûte beaucoup d’effort, mais je t’assure que ça procure beaucoup, beaucoup de bonheur à tes lecteurs.

    PS : La roche ne serait-elle pas « striée » plutôt que « triée » ?

  46. Bonjour Cilou,
    Vos histoires de voyage sont captivants!!!!!! Je m’y suis retrouvée dans vos tribulations ayant été par deux fois dans ce merveilleux pays…
    Bravo pour votre ascension de l’Adams Peak, Nous avons mis 4 heures pour le gravir avec des amis locaux, de nuit et voir le lever du soleil (il faisait -4° au sommet) en plein pèlerinage au mois d’avril (nouvel-an srilankais) de merveilleux souvenirs… de vous lire les douleurs des mollets reviennent que nous avons « guérit » avec l’ascension du Mont Sigiriya rock le lendemain…. par 40°…
    Merci de nous faire rêver à travers vos passionnants reportages plein d’humour et d’humanité
    Amitié de Suisse
    Monique

  47. Alors oui, ça fait longtemps que je suis tout ce qui se passe ici.
    Et oui, je suis un « mec ». Parce que ouais, ça me plaît à moi aussi tout ce que tu racontes ! 😛
    Et très franchement, c’est génial ! Ce que ta petite famille et toi vivez est incroyablement riche en émotions, paysages, nouveautés et j’en passe.
    Je ne suis pas enfant d’expat’ mais ma mère l’a été (fille d’un Malgache et d’une Bretonne) et de part son travail, moi et ma fratrie avons été amenés à plusieurs reprises à déménager dans la France. Ce n’est pas à la même échelle que pour vous, mais ça reste enrichissant aussi ! On a un peu une autre philosophie de vie, un peu comme vous : « A l’aventure ! ». Et lorsque tu demandes ce qui pourrait en rester d’une vie un peu « balotée », j’ai envie de te répondre : Une autre vision de la vie, tout simplement ! A cela il faut aussi rajouter que la peur de quitter la ville natale ou le nid familial est bien moindre par rapport à d’autres. Bref, que du bénef’ ! 😀
    En tous cas continues ce que tu fais, ton public n’est pas uniquement féminin ! 😛

  48. Tes articles sur le Sri Lanka sont top. Je suis moi-même en train de préparer un prochain voyage au Sri-Lanka et ils me sont d’une grande utilité ^^. J’ai hâte d’avoir la suite même si j’imagine bien qu’ils doivent te prendre du temps à écrire. Merci en tout cas de partager tout ça, c’est vraiment super intéressant à lire !

  49. Wouah ouh !!
    Je te remercie encore une fois énormément de nous faire voyager ainsi.
    Ces souvenirs que vous gravez dans les têtes de vos enfants c’est vraiment un rêve, ils ont une chance inouie !
    Merci pour ton aparté sur SiloëJolieFée, je fais partie de celle qui demandent et qui s’étonnent de la voir aussi bien gambader ! J’aime beaucoup la photo où elle boude et tout le monde attend. J’adore ce genre de photos où on voit aussi que non, tout n’est pas toujours rose même chez les blogueuses 🙂
    J’ai hâte de lire la suite !!!

  50. C’est quelque chose de découvrir un pays au travers de récits comme le tien. Quand je prépare un voyage je me régale à me perdre sur les blogs des voyageurs… Mais je m’aperçois qu’il y a un truc que je kiffe encore plus, c’est lire les billets de ceux qui sont partis au même endroit que nous et me replonger alors dans ces émotions, voir si elles sont similaires au nôtres et redécouvrir les photos des lieux visités ! C’est génial ! Merci pour ce come back au Sri Lanka…

  51. Quelles belles photos, belle familles et magnifiques sourires! Merci pour ce superbe road book
    Je viens de nous réserver des billets pour Noel avec nos 3 enfants au Sri Lanka et ton récit me fait deja rêver 🙂
    Pas trop stressant la conduite là-bas? Nous hésitons à louer une voiture ( beaucoup d’amis nous le déconseillent) ou prendre un chauffeur (avec le risque de se sentir envahis) … Nous serons avec les planches de surf de mes amoureux de la vague.. donc impossible en train, bus, tuktuk….
    Merci beaucoup pour ta réponse, si tu as le temps,
    Vanessa

    1. Aucun pb de conduite au Sri-Lanka. Les routes sont souvent normales et quand on fait des petits sentiers, faut juste le prévoir dans le timing, c’est tout. On a creuvé une fois et ca a été réparé entre 30mn… bref, je ne vois pas bien le souci de la conduite là-bas. Après on fait le choix de conduire dans tous les pays où c’est possible. Et mon mec adoooore ça :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *