En allant au métro, un mec me fixe de loin et tout le long de mon approche vers lui ne détourne pas son regard. Je m’arrête et je lui demande pourquoi il fait ça. Il me répond « fait quoi ? ». Je lui dis : « et bien, me dévisager de longues minutes, c’est super désagréable, j’ai l’impression d’être une proie ». Lui : « on n’a plus le droit de regarder les gens maintenant ? ». Moi : « c’est très insistant et désagréable, ça peut même faire peur ». Lui : « pourquoi tu t’habilles comme ça, pour qu’on te regarde alors ? ». Moi : « je m’habille comme je veux et certainement pas pour quelqu’un ». Lui : « ben faut assumer alors ». Moi : « assumer quoi ? Que des personnes se permettent de me mettre mal à l’aise ? ». Lui : « je n’ai rien fait ». Moi : « On va prendre un exemple. Imaginons que tu me marches sur les pieds, tu ne l’as pas fait exprès, tu ne voulais pas me blesser, à peine te rapprocher de moi. Mais tu m’as fait mal. Si je te dis « hey attention, tu marches sur mes pieds », tu vas te décaler, j’en suis sûre. Tu ne vas pas me dire « pas du tout, je n’ai rien fait ». Alors pourquoi quand je te dis que ton regard me met mal à l’aise, tu ne le changes pas ? Pour moi c’est pareil. Il faut faire attention aux gens et pas les mettre dans une situation qu’ils n’aiment pas. » Lui : « pffff t’es grave ». Voilà... maintenant je suis en retard pour mon rdv de ce soir, mais c’est sorti ! #metoo #streetharassment #harcelementderue #planterdesgrainesdansleurscerveaux - Ciloubidouille

En allant au métro, un mec me fixe de loin et tout le long de mon approche vers lui ne détourne pas son regard. Je m’arrête et je lui demande pourquoi il fait ça. Il me répond « fait quoi ? ». Je lui dis : « et bien, me dévisager de longues minutes, c’est super désagréable, j’ai l’impression d’être une proie ». Lui : « on n’a plus le droit de regarder les gens maintenant ? ». Moi : « c’est très insistant et désagréable, ça peut même faire peur ». Lui : « pourquoi tu t’habilles comme ça, pour qu’on te regarde alors ? ». Moi : « je m’habille comme je veux et certainement pas pour quelqu’un ». Lui : « ben faut assumer alors ». Moi : « assumer quoi ? Que des personnes se permettent de me mettre mal à l’aise ? ». Lui : « je n’ai rien fait ». Moi : « On va prendre un exemple. Imaginons que tu me marches sur les pieds, tu ne l’as pas fait exprès, tu ne voulais pas me blesser, à peine te rapprocher de moi. Mais tu m’as fait mal. Si je te dis « hey attention, tu marches sur mes pieds », tu vas te décaler, j’en suis sûre. Tu ne vas pas me dire « pas du tout, je n’ai rien fait ». Alors pourquoi quand je te dis que ton regard me met mal à l’aise, tu ne le changes pas ? Pour moi c’est pareil. Il faut faire attention aux gens et pas les mettre dans une situation qu’ils n’aiment pas. » Lui : « pffff t’es grave ». Voilà… maintenant je suis en retard pour mon rdv de ce soir, mais c’est sorti ! #metoo #streetharassment #harcelementderue #planterdesgrainesdansleurscerveaux

En allant au métro, un mec me fixe de loin et tout le long de mon approche vers lui ne détourne pas son regard. Je m’arrête et je lui demande pourquoi il fait ça. Il me répond « fait quoi ? ». Je lui dis : « et bien, me dévisager de longues minutes, c’est super désagréable, j’ai l’impression d’être une proie ». Lui : « on n’a plus le droit de regarder les gens maintenant ? ». Moi : « c’est très insistant et désagréable, ça peut même faire peur ». Lui : « pourquoi tu t’habilles comme ça, pour qu’on te regarde alors ? ». Moi : « je m’habille comme je veux et certainement pas pour quelqu’un ». Lui : « ben faut assumer alors ». Moi : « assumer quoi ? Que des personnes se permettent de me mettre mal à l’aise ? ». Lui : « je n’ai rien fait ». Moi : « On va prendre un exemple. Imaginons que tu me marches sur les pieds, tu ne l’as pas fait exprès, tu ne voulais pas me blesser, à peine te rapprocher de moi. Mais tu m’as fait mal. Si je te dis « hey attention, tu marches sur mes pieds », tu vas te décaler, j’en suis sûre. Tu ne vas pas me dire « pas du tout, je n’ai rien fait ». Alors pourquoi quand je te dis que ton regard me met mal à l’aise, tu ne le changes pas ? Pour moi c’est pareil. Il faut faire attention aux gens et pas les mettre dans une situation qu’ils n’aiment pas. » Lui : « pffff t’es grave ». Voilà... maintenant je suis en retard pour mon rdv de ce soir, mais c’est sorti ! #metoo #streetharassment #harcelementderue #planterdesgrainesdansleurscerveaux

Commenter