Dans mon nouveau jardin... après un we à tailler des haies, je me faisais cette réflexion. Je découvre le jardinage. Dans mon ancienne maison, le jardin ne m’attirait pas, beaucoup du fait de sa configuration je crois. Mais maintenant que de ma cuisine, je peux oberver les oiseaux, j’ai envie que cet endroit me ressemble autant que ma maison. Alors préparez-vous. Les mois et années qui viendront verront fleurir des articles plus d’extérieurs, malgré mon amateurisme (jolie façon d’enrober mon ignorance crasse en matière de jardinage...). Ca ne vous fait pas trop peur j’espère ? #cilounewhome - Ciloubidouille

Dans mon nouveau jardin… après un we à tailler des haies, je me faisais cette réflexion. Je découvre le jardinage. Dans mon ancienne maison, le jardin ne m’attirait pas, beaucoup du fait de sa configuration je crois. Mais maintenant que de ma cuisine, je peux oberver les oiseaux, j’ai envie que cet endroit me ressemble autant que ma maison. Alors préparez-vous. Les mois et années qui viendront verront fleurir des articles plus d’extérieurs, malgré mon amateurisme (jolie façon d’enrober mon ignorance crasse en matière de jardinage…). Ca ne vous fait pas trop peur j’espère ? #cilounewhome

Dans mon nouveau jardin... après un we à tailler des haies, je me faisais cette réflexion. Je découvre le jardinage. Dans mon ancienne maison, le jardin ne m’attirait pas, beaucoup du fait de sa configuration je crois. Mais maintenant que de ma cuisine, je peux oberver les oiseaux, j’ai envie que cet endroit me ressemble autant que ma maison. Alors préparez-vous. Les mois et années qui viendront verront fleurir des articles plus d’extérieurs, malgré mon amateurisme (jolie façon d’enrober mon ignorance crasse en matière de jardinage...). Ca ne vous fait pas trop peur j’espère ? #cilounewhome

1 Commentaire

  • Chouette, ça veut dire qu’on aura la joie de vous lire encore pendant des mois et des années ! Vous connaissant un peu par ce beau blog, je suis persuadée que votre jardin sera pour vous une source inépuisable d’émerveillement !

Commenter