Ciloubidouille
1 décembre 2019 calendrier de l'avent gélules à histoire

Calendrier de l’avent gélules à histoire : poésie de Noël

Un calendrier de l’avent gélules à histoire… quel drôle de nom d’article non ? Un drôle de projet aussi. Il s’agit du calendrier de l’avent de mon amoureux et je l’aime beaucoup. Enfin, je les aime tous les deux. Bref ^^ ! Dedans, pas de chocolat ni de petits jouets. Non, juste un extrait d’une mini-histoire que j’ai rédigée pour lui. Si je suis totalement honnête, cette dernière dort dans un fichier word depuis un an. Mais je n’avais pas pris le temps de porter ce projet au grand jour ^^ ! Cette année, c’est chose faite. Et ça me met en joie.

Je vous avertis, peu de chance que vous puissiez le reproduire à l’identique pour cette année, mais je vais vous proposer des variantes qui fonctionneront aussi bien.

Base du calendrier :

Je suis partie sur un kit de chiffres en bois que j’ai acheté chez Action. A l’origine, je voulais m’en servir pour les numéros des calendriers justement. Et finalement, pour le moment, je n’ai utilisé que le cadre en bois.

Je l’ai recouvert d’un vernis à ongle rouge. Un vieux vernis, plus très fluide, d’où le côté un peu dégueu du fond. Mais tant pis, je vous le répète, je ne recherche JAMAIS la perfection. Juste le plaisir de bricoler. Et ce n’est pas un fond pas lisse qui va me le gâcher !

Vous vous doutez bien qu’avec un cadre de cette taille, je ne risquais pas de rentrer 24 surprises. D’où l’astuce du calendrier de l’avent gélules à histoire…

L’histoire à l’intérieur du calendrier de l’avent :

J’ai fractionné mon récit en 24 parties avec une consigne claire : chaque morceau ne devaient pas dépasser la longueur d’une page A4 en format paysage. Une ligne par jour.

histoire pour calendrier de l'avent

Une histoire, une histoire :

Je vous colle ici l’histoire si vous en avez besoin. Vous pouvez la prendre telle quelle, la modifier à loisir ou créer la vôtre :). Ce n’est pas le récit du siècle hein, juste un petit conte à la philosophie mignonne. Elle y raconte l’envie d’un homme de changer le monde à sa façon, celle de la société qui trouve cette même façon de faire dérangeante même si son comportement n’est pas incorrect. Et elle se finit par le soutien de son amoureuse face à qui il est. (Toujours être le héros de l’histoire ^^).

C’est un article sponsorisé par culcul.com ^^ !

  1. Il était une fois une jeune fille qui était tombée éperdument amoureuse d’un jeune homme. Elle le croisait souvent et l’observait.
  2. Le jeune homme semblait souvent dans ses pensées, les sourcils froncés. Elle avait longtemps hésité avant de lui parler. Elle avait cherché ses mots.
  3. Dans sa vie, il y avait plein d’autres hommes mais le regard de celui-ci l’intriguait. Que se passait-il derrière ce nuage de pensées concentrées ?
  4. Un jour, elle s’était approchée, soudainement aussi timide que courageuse. Elle lui avait touché la main, comme pour le réveiller.
  5. Il tourna ses yeux vers elle et sourit de tout son être. Il lui dit « Je t’attendais ». Et il lui raconta ses pensées : « Je veux changer mon monde »
  6. « Je veux être heureux et je veux rendre les gens heureux. ». La jeune fille rit et demanda : « et comment vas-tu faire ? »
  7. « J’y réfléchis ». Le jeune homme était déterminé à faire de sa vie le reflet de ses joies. Il voulait les cultiver et les faire grandir.
  8. Poussé par cette même volonté, il épousa la jeune femme et ils s’installèrent un peu à l’écart du village. Ils s’aimaient comme s’aiment les oiseaux
  9. La jeune femme s’installa comme cuisinière et le jeune homme devint peintre. Il s’asseyait devant sa boutique, pour peindre à la lumière du jour.
  10. Les clients venaient le voir pour faire faire le portrait de leurs êtres chers ou retracer en couleur l’épopée de leurs familles.
  11. Tous les soirs, à la fermeture de sa boutique, le peintre montait sur un siège et racontait une histoire. Un conte, une légende, une fable, une quête…
  12. Il parlait haut et fort, invoquant les corbeaux, les renards et les licornes. Il disait à sa femme : « je veux rendre les gens heureux ».
  13. Au début, les enfants s’arrêtaient pour écouter, des vieillards aussi. Mais au fil du temps, il devint le peintre fou et tous détournèrent le regard.
  14. Pourtant, à la fin de toutes les journées de sa vie, il montait sur son tabouret et déclamait une histoire différente, avec cœur et envie.
  15. « Chaque histoire vaut d’être racontée » disait-il à sa femme. « Et chacune d’elle peut remplir de joie le cœur des hommes ».
  16. Ses enfants étaient gênés. Ils ne comprenaient pas pourquoi leur père se ridiculisait publiquement tous les soirs avec obstination.
  17. Ils se faisaient moquer à l’école, ils étaient les enfants du peintre fou et ils ne supportaient plus le sourire simple de leur père à la fin de chaque histoire.
  18. Leur père leur disait : « Je veux changer le monde. Vivez votre vie mais laissez-moi raconter des contes aux êtres que je croise, c’est bon pour eux ».
  19. Les voisins aussi se plaignaient du bruit et des élucubrations du peintre. Et tout le monde chargeait le pauvre homme de reproches.
  20. « Il s’habille n’importe comment ». « Il raconte des histoires invraisemblables à nos enfants ». « Il fait peur aux passants ». « Il ne sait pas vieillir ».
  21. La colère des villageois finit par monter tellement qu’ils se réunirent un soir et décidèrent d’aller parler à la femme du peintre.
  22. « Vous voyez bien qu’il devient fou à raconter ses histoires, il faut que vous interveniez et le remettiez dans le droit chemin ».
  23. La mère sourit et regarda l’assemblée. «Il vous raconte de jolies histoires. Quel est le souci ? Profitez-en »
  24. « J’aime sa façon poétique d’avancer. Il est comme il doit être. Et pour rien au monde… je ne voudrais que le monde le change ».

Roulage de l’histoire :

J’ai donc imprimé mes 24 petites sentences. Puis je les ai découpées en longues bandes.

calendrier de l'avent histoire

J’ai roulé chaque bande sur elle-même et j’ai maintenu le tout via un petit bout de masking tape argenté. On est dans le tout petit boudin.

gélule à histoire

Enfin, j’ai glissé le tout dans une gélule en gélatine alimentaire. On en trouve partout et ce n’est pas très cher à l’achat. Comptez 3€ pour 100 gélules ici par exemple.

Et si vous êtes plus malins que moi, vous écrivez le nombre AVANT de fourrer le boudin dans la gélule ^^ ! Après, ça s’enlève et se retire facilement.

message dans gélule

Pendant que j’enfile les perles… heu… les gélules, SiloëJolieFée m’aide à la déco. Elle passe une couche de vernis vert sur les contours de la boite.

De mon côté, dès que j’ai une gélule de prête, je la colle au bâton type Uhu sur le fond rouge.

message dans gélule

Décoration du calendrier de l’avent gélules à histoire :

Au bout de 24 gélules, ça donne ça. J’aime bien car ça m’apporte une impression d’avoir fait un calendrier de l’avent mystère… Ou un calendrier pour hypocondriaque, allez savoir…

calendrier de l'avent gélules à histoire

Quatre lettres de scrabble pour faire NOËL plus loin… Je les dispose en équilibre sur la tranche.

noel en lettre de scrabble

Le calendrier de l’avent gélules à histoire fini

Et voilà :). Pas bien compliqué techniquement. Si vous n’avez pas de gélule, vous pouvez bêtement vous en passer. Et coller vos rouleaux sans cet emballage.

Sinon, vous vous souvenez de mon calendrier de l’avent en noix fait pour MaëllePrincesse en 2013. Rien ne vous empêche d’y glisser des messages dedans à la place des boucles d’oreille.

calendrier de l'avent noix

Je vous fais la série finale de mon calendrier de l’avent gélule à histoire… Façon Ciloubidouille la photographe qui un jour saura prendre des photos ^^ !

En arrière plan, le calendrier arbre en mousse végétale de MaëllePrincesse.

calendrier de l'avent gélules à histoire

A défaut d’être douée en photo, je suis toujours créative ^^ !

calendrier de l'avent gélules à histoire

Et finalement ma photo préférée. Toute simple (et surexposée) ^^ !

calendrier de l'avent gélules à histoire

Alors, il vous plait ce calendrier de l’avent ? Vous en pensez quoi ? J’ai hâte de vous lire.

Il ne me reste plus que le calendrier de ErwanouGentiloup à poster. Et on pourra passer à autre chose :).

27 réactions au sujet de « Calendrier de l’avent gélules à histoire : poésie de Noël »

  1. Super original l’idée de l’histoire, j’adore! Merci encore.
    Je suis doublement contente car j’ai fini le calendrier chaumière:lutin pour ma fille et un calendrier étendage de chaussettes pour mon fils. Merci de nous enthousiasmer.

  2. Oh je l’adore celui-là, c’est sans doute mon préféré 😊
    Je n’aurais jamais songé à utiliser des petites gélules pour y glisser des messages. Ça fait secret mystérieux. Et puis ça rappelle les contes de l’enfance que l’on découvre petit à petit, jour après jour. C’est une idée pleine de douceur et de tendresse, de poésie – tu l’as dit… Bravo vraiment, et merci de nous faire partager tout cela !!!

  3. Oh mais quelle idée !! J’adore, c est vraiment tellement original! Niveau visuel, ce n’est pas, à mon goût, le plus féerique mais quel mystère !! (Et au passage j ai appris qu’on pouvait acheter des gelules alimentaires vides 😊)

  4. Un calendrier si original et si personnel que l’on pourrait en avaler les gélules , pour ne pas en parteger le contenu … tel un secret ..😊
    Je suis émerveillée par ta créativité mais ça tu le sais.. Je t’embrasse ma Cécile 😘🎁🎄🎅💗

  5. Quelle belle idée, si poétique!!!
    Lire tes articles me mets toujours de bonne humeur, on sent tellement d’amour et de bienveillance!
    Je garde l’idée bien au chaud. Cette année, j’ai manqué de temps ( un boulot de plus en plus chronophage malheureusement……)…

  6. Encore une très belle idée 👏👏
    Par contre s’il vient lire par ici, il va connaître l’histoire 😔
    Hâte de voir les deux prochains calendriers, celui d’Erwan et le tien?!! Non?!! Maëlle ne t’a pas fabriqué un petit quelque chose avec Siloé ?!!

  7. Quelle magnifique idée ! Et tellement originale. Moi j ai fait bcp plus simple. Une enveloppe kraft par jour pour chacun de ma tribus suspendus en forme d arbre.

  8. Bonjour Cilou. Mais je ne savais pas que l’amoureux avait aussi son calendrier !!!😉 C’est une création très originale que j’aime autant pour la forme (sympa les gélules !) que pour le fond (une jolie histoire à découvrir). Tu es une perle de créativité qui ne cesse de me surprendre !

  9. Des petites pilules de bonheur le matin au réveil… avec de telles idées tu boostes les défenses immunitaires de ton homme, les tiennes, mais aussi les nôtres. Merci pour la thérapie du bonheur et l’ordonnance de créativité.

  10. Magnifique ! On n’est pas dans la tradition des calendriers de l’Avent, chez nous mais je garde l’idée pour lui offrir ce calendrier un mois avant notre anniversaire de mariage, par exemple… Non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *