Chaque jour est une deuxième chance de devenir qui on veut

Tous les jours sont des secondes chances

Chacun jour qu’on vit est une deuxième chance ou une 1000ème si vous avez déjà essayé 999 fois avant. On peut décider d’évoluer tous les jours, toutes les heures. Les possibilités de commencer un truc (ou de le recommencer) sont infinies. Enfin, presque, elles s’arrêtent avec votre existence (ou la mort de vos envies).

Une deuxième chance et une vie intentionnelle

Selon mes croyances, nul besoin de bonne fée pour exaucer mes vœux. Histoire d’être catégorique, je vous laisse aussi le destin, les planètes alignées, l’astrologie, les religions, les anges gardiens, les énergies et tous les autres trucs que je ne connais pas et qui sont à même d’influencer ma vie. Tant pis pour moi.

En revanche, je garde Bibi, avec mes gros bras mous, mon cerveau qui chauffe tout le quartier, mes intentions d’humaine faillible, ma confiance aléatoire, mon regard de caramel (parfois dur, parfois doux), mes muscles créatifs qui à défaut de sculpter ma silhouette me font avancer vers la joie… Je garde les gens qui m’entourent et que j’ai choisis, mon travail fabriqué à ma mesure, ma vie intentionnelle qui ne guérit pas tout mais qui me place au cœur de mon existence, à la place que je mérite.

Et pourquoi je me garde toute entière ? Parce que j’habite chez moi, parce que je suis ma propre marionnette, ma seule histoire, mon unique incarnation. Personne ne peut vivre à ma place. Et céder mes intentions, c’est céder l’intérêt même de vivre. Le destin, par exemple, pour moi, c’est l’antithèse de la vie extraordinaire. C’est le despotisme, c’est la privation de mon libre arbitre.

deuxième chance trèfle en aquarelle

Tous les jours qui passent sont des secondes chances, des opportunités… il est impossible de toutes les habiter mais ce n’est pas le but non ? La magie, c’est l’intention. La joie, c’est le chemin.

Alors, est-ce que ça vous parle cette deuxième chance qui peut se décider à n’importe quel moment ? Le moment chance, c’est un synonyme de cadeau intentionnel. C’est la variante de “je prends le risque de gagner”. Et pour cela, il faut amorcer un mouvement. Car si on ne change rien, rien ne change ;).

Je vous souhaite d’être votre priorité, de prendre de temps de réfléchir à l’humain que vous avez envie d’être et de faire tous les petits gestes qui vous rapprochent de cette humanité.

Bisous magiques sur vous ! Vous savez… la magie qui nait de vos incantations intentionnelles ;).

PS : ce trèfle en aquarelle est une carte postale envoyée pour la Saint Patrick. Pour voir d’autres de mes aquarelles, cliquez sur le lien.

1 Commentaire

Commenter