Se créer un coin créatif à la cave pour avoir un atelier

Transformer sa cave en atelier créatif

Je fais la supposition que si vous me lisez, alors peut-être dans vos envies, il y a la création d’un coin créatif, d’une bulle rien que pour vous. Et par là, j’entends un foule de possibilités : un atelier de peinture, un coin couture, bricolage, menuiserie, jardinerie, taxidermie ou je ne sais quelle passion que vous avez. Pour ma part, j’ai toujours essayé d’avoir cet espace à moi, même si celui-ci s’est souvent retrouvé à la cave :).

Dans ma maison actuelle, on pourrait dire que j’ai 5 lieux à moi… Oui je sais… C’est beaucoup.

  • J’ai déjà un atelier créatif, une pièce dédiée à l’étage, pas très grande mais lumineuse. Je l’ai longtemps utilisée puis à l’arrivée du premier confinement, je l’ai cédée à mon fils ainé qui avait besoin d’une pièce pour travailler tranquillement, vu qu’il avait filé sa chambre à ma frangine. Par la suite, j’ai eu du mal à y retourner.
  • Une pièce bureau que je partage avec mon mari. Nous avons deux postes bien distincts comme chez Dirty Dancing. Ceci est mon espace, ceci est ton espace…
  • Une pièce à la cave un peu beaucoup bordélique où je dépose tous mes stocks. Zéro lumière, très basse de plafond. Jusqu’à maintenant, malgré mes efforts, je l’utilise très très peu.
  • La salle à manger que j’ai annexée depuis un an car j’adore la grande table (pis parce que je n’accueille plus de public chez moi ou rarement). Je suis capable d’y entasser un bordel fou en fonction de mes projets. C’est je pense ce qui a motivé tout le reste.
  • Un projet d’extension de ma maison pour me construire un atelier uniquement à moi, très grand, qui pourrait devenir également un lieu d’accueil.

Oui, j’ai mis 5 pièces, mais concrètement, en ce moment, c’est plutôt 4 car pour l’extension, c’est toujours au stade des devis. Vous allez me dire que c’est déjà énorme d’avoir tous ces endroits où je navigue. Je suis d’accord avec vous, pour beaucoup de citoyens, ce n’est déjà pas évident d’avoir assez de pièces pour que les habitants du foyer aient tous leurs chambres, alors un coin créatif… on en est loin.

atelier créatif maison
(Ça c’est mon atelier actuel, à l’étage, dans un état nickel, autant te dire que la photo date du jour J et qu’ensuite, plus personne ne l’a jamais revu ainsi…)

Il se trouve que moi, je ne suis pas une bricoleuse par loisir (enfin, on se comprend…). C’est mon métier. Je fabrique du contenu créatif pour moi et mes clients. De plus, je travaille à mon domicile. Comme un artisan ou un psy, par exemple.

J’ai BESOIN d’un vrai espace. Quand j’ai choisi cette maison, j’avais cela en tête. Le bien que j’allais acheter devait avoir un espace pour accueillir mon activité professionnelle. Pourtant, pour le moment, je n’ai pas réussi à me sentir parfaitement installée, malgré tous ces endroits. Et c’est pour cela que je souhaite me fabriquer ce nouvel espace. Mais en attendant que ce lieu voit le jour, je me suis décidée à tout remettre à plat.

Parce que le bonheur, on peut toujours l’imaginer pour quand on aura ceci ou cela. Mais le mieux reste encore de le bâtir avec ce qu’on a. Si j’arrive à l’améliorer, top, mais si ce n’est pas le cas, alors j’ai envie de mieux appréhender ce que j’ai déjà.

Redistribution des cartes ^^

Première étape. Fondamentale. J’ai bien réfléchi à mes besoins justement, ainsi qu’à mon bien-être. Je me suis observée travailler, j’ai noté mes inconforts, mes joies. Les intentions sans observation sont inefficaces. Autant s’en remettre au vent. C’est l’inverse de la vie intentionnelle.

Je dis souvent cette phrases aux gens que je coache. Le problème est la solution. Plus on connait son problème, plus les solutions sont adaptées et faciles à trouver.

Dans le cas de mon coin créatif, ça a signifié plusieurs choix.

  • Abandon du bureau à mon mari. Depuis qu’il télétravaille à 90% à la maison et que ça ne semble pas prêt de changer, je ne fiche plus les pieds dans cette pièce. Ce n’est pas CONTRE lui, c’est POUR moi ^^ ! J’ai réalisé que son job, c’est d’être en réunion. Et comment vous dire… ce n’est pas du tout compatible avec ma santé mentale de bosser à côté de lui ^^ ! Bref, j’ai fui… :))). De son côté, je crois qu’il lui aussi aussi plus facile de travailler en silence, dans sa bulle. Ca lui offre aussi de la place pour son propre coin créatif. Là où je bossais, il soude ^^ ! Bref, une décision pragmatique qui nous convient bien.
  • Je n’ai effectué aucun changement à ma pièce atelier de l’étage, un peu par économie d’énergie. Si mon projet d’extension voit le jour, je vais devoir transformer cette pièce nécessairement. Alors je n’ai pas trop envie de faire des travaux pour rien. Pour le moment, il est urgent d’attendre comme on dit.
  • J’en avais vraiment marre du bordel permanent que je laissais dans ma salle à manger. J’avais besoin de plus de sérénité car ça impactait mon moral de bosser envahie par les choses en cours. J’ai bien observé. Ce qui fiche énormément de bazar, c’est la gestion de la boutique et de tous mes projets créatifs. Et quand je mets la casquette de coach, je me retrouve dans un micro espace, coincée entre une montagne de bordel. Solution, dédier cette zone uniquement à mon activité de coach ou de créatrice de contenu. En faire un coin ordi, bullet journal, écriture, formation… Rien d’autre. Évacuation du reste ailleurs. Mais pour ranger tout cela, il fallait que je m’organise à la cave.
  • Conclusion, j’ai donc décidé de VRAIMENT ranger mon atelier à la cave. Pas juste stocker des trucs à la vlà comme je te pousse… Non. L’organiser selon mes besoins. Et aussi l’optimiser pour que mon activité ne génère pas autant de bronx.

C’est donc ce que j’ai fait ces derniers temps et qui explique mon manque de présence ici et sur les réseaux sociaux.

Création d’un coin créatif à la cave

Il y a quelques temps, j’avais déjà eu cette envie. Dans mon analyse, j’avais réfléchi que si c’était la grande table de la salle à manger qui me manquait, alors je devais en recréer une à la cave.

Je vous avais montré comment avec des parpaings et des planches en bois, je m’étais fabriquée un établi robuste et facile à construire.

Je vous mettrais le lien de l’article de sa construction à la fin de cet article :).

établi en bois

L’arrivée de l’établi a joué un rôle d’aimant, mais pas assez puissant. Alors j’ai réfléchi à nouveau à mes blocages. Pourquoi le bordel restait en haut ?

La solution est venue en discutant avec mon mari et mon ami. Ce qui me bloquait, c’était le manque d’organisation, de fluidité. J’avais l’impression que le bordel gagnait toujours, malgré mes velléités de rangement et de maitrise.

Ces deux ingénieurs m’ont raconté comment ça se passe dans les usines qu’ils côtoient. Et j’ai pris la décision de gérer ENFIN ce coin créatif comme ce qu’il était : un lieu professionnel qui se devait d’être optimisé.

Ensuite, j’ai déroulé. J’ai TOUT sorti, j’ai trié, sélectionné, classé, rangé à nouveau… Ça m’a pris une belle énergie et plein de temps, mais j’étais accompagnée par mon ami. Et à chaque fois, il me posait des questions sur mes besoins, il rassemblait les caisses par thématique mais aussi par ergonomie. Tout devait être fluide à la fin.

Et voilà le résultat. Si vous retournez à la photo du dessus, j’espère que vous noterez du changement dans les étagères.

Les conseils d’organisation que j’ai suivis

Avant de vous les lister, je rajoute une consigne personnelle : j’ai refusé d’acheter quoi que ce soit de neuf pour organiser ma cave. Zéro boîte en plastique (sauf celles que je possédais déjà). J’ai donc dévalisé mon primeur de ses caissettes en bois, de toutes tailles, pendant des semaines. Ça donne un aspect baroque, pas du tout photogénique (instagrammable comme on dit). Mais franchement, je m’en cure le nez :).

Je vous liste mes objectifs :

  • libérer mon plan de travail
  • mieux m’organiser pour la fabrication des produits de ma boutique
  • optimiser la système d’envoi des commandes
  • savoir où sont les choses et connaitre mes stocks
coin créatif ou atelier créatif

Et voici les conseils que j’ai suivis

  • Réfléchir en zone. L’objectif est d’éviter les déplacements inutiles et d’avoir tout sous la main.
  • Penser praticité. Une boîte doit pouvoir être déplacée sans en déplacer une autre auparavant. On n’entasse pas.
  • Une boîte = une thématique. Pas de vrac, de fourre-tout.
  • Tout est étiqueté, car même si on sait ce qu’on a fait le jour J, on a besoin d’aide visuelle ensuite.
  • Tout le matériel doit se voir pour exister et être utilisé un jour.
  • On ne garde que le réellement utile, avec une marge de tolérance affective, parce que bon… on a un cœur quand même ^^

Niveau tuto rangement, j’hésite à vous les partager tellement ils sont complexes ^^ ! J’ai donc recouvert mes caissettes en bois de peinture noire lambda et j’ai écrit le contenu au posca. Quand je veux changer, je remets de la peinture, j’attends 20mn et c’est reparti ! Voilà. Je sais, c’est puissant…

Quelques exemples de fonctionnement en zone. A gauche, j’ai rassemblé la laine cardée en haut, la résine en bas. Nulle part ailleurs ces deux matières ne peuvent se retrouver.

Et dans la photo de droite, c’est le coin papeterie. Je stocke ici toutes les sortes de papier que j’utilise, du magazine au papier de soie, crépon, carton ondulé, chutes en tout genre…

Parfois, j’ai créé des espaces supplémentaires, toujours avec mon objectif de ne rien acheter de neuf. Donc là on est sur une planche de mon stock soutenue par les briquettes cassées de la cheminée ^^ ! Mais ça permet de ranger les tapis de découpe tout en conservant une possibilité de rangement au-dessus. Ça me va.

J’ai également mis en place un coin boutique. C’est le plus visible, le plus simple à utiliser et à déplacer. L’essentiel est en haut de cette étagère.

coin créatif ou atelier créatif

Une caisse par produit. Quand j’ai une commande, je sors la boîte, je compose le kit et je prépare le colis. J’ai en même temps une vision de l’état des stocks et je peux au besoin m’organiser pour compléter l’inventaire.

Voilà pour la visite. Rien de glamour donc. Rien qui ne finira en épingle Pinterest. Mais un coin créatif réaliste, prévu pour la vraie vie de ma société.

Et l’extension alors ?

Pour le moment, le projet avance doucement :). Mais il ne recule pas.

  • On a l’accord de la mairie
  • On fait faire des devis

Dans les trucs qui bloquent, ben assez classiquement, ce sont les sous. C’est deux fois le budget qu’on avait imaginé, juste pour la structure. Et ensuite, ben il faudra qu’on termine l’intérieur nous-mêmes, du placo en passant par l’électricité, la plomberie, le sol, les meubles, la déco… Ça nous fait vraiment réfléchir.

Il faut que je bosse sur mon business plan, pour savoir si c’est un bon investissement (en dehors de la démarche de bien-être personnel, qui est importante bien-sûr + la valorisation que ça apporte à la maison).

Ça me désespère un peu et me décourage souvent. Mon activité actuelle parvient à me faire vivre mais pour le moment, elle ne compenserait pas ces frais à venir. Ou alors va falloir que vous m’en achetiez plein des ciloubox dans ma boutique ^^ !

Mais si un jour ça se fait, cette terrasse sommaire deviendra un lieu merveilleux je crois :).

Voilà, vous savez tout de cette démarche. Les choses évolueront, c’est obligatoire. C’est inscrit dans le principe de ma vie intentionnelle, je remouline tout, tout le temps. Mais pour le moment, on en est là.

Qu’est-ce que ça vous inspire ?

Ah, comme promis, si vous le souhaitez, voici l’article sur la fabrication de mon établi. Bonne lecture !

Enfin, je n’ai pas pris le temps de bien l’annoncier ici, mais j’ai sorti un autre kit sympa pour vous permettre de fabriquer vous-même ce collier mini-vase ! Et je mets aussi à la vente quelques illustrations à télécharger. Si un de mes dessins vous inspire, vous pouvez l’utiliser à des fins personnelles pour créer quelque chose de votre côté ! Enfin, j’ai refait des stocks pour la ciloubox Louche végétale.

 

24 Commentaires

  • Je viens de réarranger ma pièce aussi et cette façon de faire m’inspire, même si j’ai déjà finalement optimiser tout ça …Cette pièce a été purement créative du temps ou c’était mon job, et puis la ben les besoins sont aussi en terme de visio quand je fais des formation pour moi ou des ateliers que j’anime en distanciel ( et dans ce cas la c’est bien aussi que derrière toi cela ne soit pas trop le souk :-))
    bref faire vraiment en fonction de ses besoins…Ton article me parle et je vais encore améliorer tout ça!

  • Mon mari est en train de fabriquer des meubles pour qu’on puisse installer nos ateliers dans la buanderie. Ta manière de faire m’inspire beaucoup car je suis justement en train de me demander qu’est-ce que je devrais mettre où et comment, etc.
    J’imagine que les coûts pour une extension sont importants : vu que tu as une communauté importante pourquoi ne pas envisager un Crowfunding ? Il me semble qu’ils peuvent même bien fonctionner sans contrepartie matérielle (trop) importante (pas forcément promettre 50 kits créatifs mais une carte postale ou un dessin numérique) et tu as la force de frappe communicationnelle il me semble 😉

    • Je n’ose pas trop pour le crowfunding. Je ne suis pas en train de lancer une expédition pour sauver les baleines, c’est pour m’installer professionnellement… J’ai dû mal à croire que ça va émouvoir des gens…

      • Ce n’est pas toujours l’émotion qui motive… J’ai participé à des crowfundings pour l’ouverture d’épiceries en vrac (pas chez moi, donc pas cliente), pour un atelier de pâtisserie (pas chez moi non plus, mais pas loin), pour l’ouverture d’un foodtruck vegan, pour le lancement de livres, etc. Là, ce serait participer à l’ouverture d’un atelier créatif… A réfléchir à mon avis 😉

        • J’adhère totalement à l’idée du crowdfunding, je vérifiais justement les commentaires pour voir si quelqu’un l’avait déjà soumise… Je suis partante aussi. A mon avis ça se tente carrément 🙂

  • Cet article me parle mais plus que plus que plus !
    1/ il y a fort longtemps (en 2007 ou 2008) j’ai découvert une méthode d’organisation et j’ai cessé vouloir que tout soit dans le même genre de contenant. Depuis j’ai plein de sortes de boites, le tout c’est de bien étiqueter (hé hé merci papa pharmacien)

    2/ dans cette maison que nous avons investi il y a 4 ans, je me suis d’abord dit génial un bureau, mais il est sous une terrasse sans lumière de l’extérieur. Il me sert finalement à stocker tous mes papiers et matériel scolaire, mais je n’arrive pas à y travailler je préfère toujours la lumière du jour.

    3/ je me suis décidée à faire un coin couture vraiment, avant j’ai investi plusieurs lieux différents je pense que c’est parfait maintenant sauf qu’il faut que je range !

    Je trouve ton espace cave super bien organisé, et j’espère que ton projet de vrai atelier / lieu verra le jour. Et je vais de ce pas te faire une nouvelle commande pour continuer supporter a ma manière ta petite entreprise.

    • C’est vrai que ça manque de lumière pour que l’enthousiasme soit plus grand ^^ ! D’où mon envie d’atelier en haut, avec autant de fenêtres que possible…

      • Par contre depuis que j’ai mis au plafond une plaque led carree c’est top niveau lumière même si ça vaut pas une fenêtre. C’est une lumière efficace et agréable et qd je dois bosser un peu dans cette pièce ou imprimer des choses on y est bien

  • Je suis en plein dedans, ton article tombe à pic 🙂
    J’en suis à l’étape tri et rassembler tout domaine par domaine (et j’en ai bcp trop)
    La prochaine étape est de tout mettre dans des boites transparentes pour bien visualiser le contenu
    Ensuite trouver un système d’étagère qui va me convenir et qui peut être “modulable” au besoin.
    Dernière étape sera de trouver un bon éclairage car c’est assez sombre
    Ahhhh oui j’ai oublié avant le grand rangement il y aura l’étape peinture des murs car si on ne le fait pas maintenant, c’est le truc qu’on ne fera pas après 🙂
    C’est une bonne idée les photos, ca motive quand on a un coup de mou
    Merci pour tes conseils

    • Oui il y a des étapes qu’il vaut mieux anticiper ^^
      Pis la peinture rajoutera de la lumière si c’est en blanc.

  • Du coup je me sens à l’étroit dans mon bureau. Je déborde souvent sur la table de salle à manger mais je range car on y dîne tous les soirs…
    Merci de conseils
    Bisous Bonne soirée

  • Mais quel courage! 💪 déjà je te dis bravo parce que c est un sacré boulot de tout sortir, trier, modifier et trouver le rangement qui te convient. C est épuisant et tellement satisfaisant!
    Et c est un éternel recommencement car on évolue au cours de notre vie et de nos envies.
    De mon côté, plusieurs projets de rangements et de tri.
    1.Tout mon matos de diverses activités qui sont dans le garage mais peu accessible car on entasse des tas de choses sur la table. Qui d ailleurs ne sert absolument jamais.
    2.Je lance mon auto entreprise d accompagnement parental donc visio de prévues. Donc un espace bureau /livres et fournitures pro et beau fond pour les visios.
    3.Je me suis fait un mini espace broderie (tiens c est peut être grâce à ton kit!!) Au bout du canapé. Celui la, rien à refaire. Tout est dans une grande boîte et rangé après chaque utilisation.
    Bon j arrête de te raconter ma vie!
    Tes photos donnent envie et me motive.🙏

  • Bravo, ça ne vaut peut-être pas l’extension dont tu rêves, mais un espace fonctionnel, c’est déjà un beau cadeau que tu t’es fait! Et si la frustration autour du financement de l’extension est trop grande, je vote aussi pour la cagnotte crowdfunding, avec ou sans petite récompense, je suis sure qu’on sera nombreux.ses à te soutenir. Une ciloubidouille heureuse, c’est aussi dans notre intérêt 😅😜

  • Merci de partager ta démarche avec nous, j’adore optimiser les lieux de travail, alors ça m’a bien plu 😀 et puis j’adore voir le back office des petites entreprises, c’est toujours intéressant.
    Ici aussi, nous nous cassons la tête pour se partager une pièce de 25m2 à deux à la fois bureau et atelier créatif.
    En tous cas, bon avancement dans tes réflexions et plans 🙂

  • Un vrai atelier de la vraie vie… c’est bon à voir ! je suis aussi en pleine réflexion, où m’installer pour que ce soit fluide , correcte et que je ne passe trop de temps à chercher ce que j’ai rangé il y a 10 j !!!
    Je vais appliquer la méthode….identifier les problèmes pour voir la solution !!!
    merci !!!!!

  • Merci beaucoup Cécile pour ce post inspirant et réjouissant !

    J’ai commencé à te lire il y a bien longtemps, j’ai perdu ta trace avec la disparition des Netvibes & co je te retrouve sur Instagram, et je découvre tes diverses casquettes : bravo pour ton énergie, ta joie et ta générosité dans tout ce que tu entreprends.
    J’ai beaucoup aimé ton live d’hier, un sujet ardu duquel tu réussis à dégager une réflexion simple, puissante et inspirante.
    Tout cela est très motivant et ton article de ce jour me parle particulièrement : mon rêve serait d’avoir une pièce-atelier à la maison, mais pas d’espace dans notre logement actuel. Je loue donc un atelier partagé (avec des collègues, ma joie !) mais des reliquats restent à la casa, notamment squat (trop) régulier de la table de la salle à manger et du bureau-ordi pour expéditions, découpeuse numérique et administratif.
    Je rêve d’avoir tout au même endroit, bien rangé, classé et d’accès pratique. Ton article me fixe un cap et m’aidera sans doute un jour à concrétiser cette organisation.

    Encore bravo et merci pour tout ce que tu entreprends et partages !

  • Merci pour ton article, le rangement par “zones” voilà à quoi sur quoi je dois me pencher…je me rends compte que parfois je suis figée dans mes “rangements” genre ça c’est là depuis toujours j’ai l’habitude de le trouver là alors ça y reste même si depuis j’ai accumulé d’autres choses…bref je suis celle qui s’est acheté la méthode Kondo et en même temps le livre ” La magie du bordel” 😀 Ton article m’aide à y voir plus clair ! Je te souhaite vivement d’avoir ta grande extension, ne serait ce que pour la lumière. Je suis passé d’un atelier de 7 m2 (ancien petit bureau de mon mari ) à une grande pièce de 27 m2 prévue exprès pour mon activité. Ce que je pensais il y a peu comme un soucis m’apparait maintenant comme une force, je suis multi potentiel comme ils disent et je ne lutte plus contre (avant je culpabilisais j’avais l’impression de me disperser trop) maintenant je suis fière de savoir faire pleins de choses qui se combinent ou pas, et c’est pas fini encore envie d’apprendre (ce matin c’était tiens si je me mettais à la gouache ?) du coup pour le bordel créatif c’est pas près de s’arrêter mais promis je le rangerai par “zones” 😉

  • Toujours sympa d’avoir un espace et tout son matériel à porter de main 🙂 Je pensais en lisant qu’il me faudrait de l’air pour respirer dans cette pièce basse de plafond et du coup je me disais que je peindrais un ciel. Ou un trompe l’oeil qui donne une impression de hauteur. Non? 🙂

  • Je suis toujours bluffée par toute ron énergie ! Bravo pour ce coin rangement qui a l’air bien fonctionnel et qui permet de trouver facilement ce qu’on cherche. Je n’ai pas de coin pour ranger mon matériel de bricolage mais une grande armoire qui va de ce pas être rangée selon tes conseils. Ça fait un bout de temps que je repousse ce rangement, ton article hyper motivant arrive à point !
    Je souhaite que ton rêve d’atelier sur ta terrasse se concretise. Courage !

  • Bravo pour la tri! La partie souvent la moins sympa!
    De mon coté j’ai uen demie piece (je la partage avec Mr).
    Mon bureau me sert a télétravailler (informaticienne) et a bricoler (Scrap/Couture/bricolage). J’ai un mal fou a “segmenter” et c’est pourtant ce que tu expliques, un espace pour chaque sujet)….
    Ca m’a motivé a améliorer un peu les choses.
    Je vais réfléchir (en essayant de ne rien acheter non plus!)
    Merci pour l’inspi

Commenter