Atelier souffleur de verre wecando : avis et conseils

Apprendre à souffler du verre à Paris

Hier, j’ai passé la journée à Arcueil avec mon mari. Nous avons participé à un atelier souffleur de verre, déniché via Wecando. C’était mon cadeau d’anniversaire et j’ai trouvé que c’était une rudement bonne idée.

Déjà, quand on est arrivé à Arcueil, bien caché derrière un immense portique, il y avait ce charmant atelier. Le proprio est féru de plantes et quand tu rentres c’est drôlement joli.

Depuis, je suis même obsédée par l’idée d’avoir un bassin avec des petits poissons comme ce qu’il a fait dans cette grande jarre.

On n’était pas venu pour cela, mais c’est toujours chouette de découvrir des lieux inspirants non ? Le reste de l’atelier est clairement moins bucolique mais là-bas, on travaille le verre, on soude, on scie, on ponce, on grave… On n’est pas dans un lieu pour instagrameuses ^^ ! C’est la vraie vie et c’est youpi.

L’artisan Thomas Segaud (surnom Glass_sabbath) nous a très gentiment accueilli et expliqué les rudiments de son métier (avec un débit de parole impressionnant !)

Vous imaginez bien que souffler le du verre en fusion, ça ne s’improvise pas. Il faut des années de pratique pour arriver à un résultat d’artisan. Nous, malgré les quelques heures passées dans cet atelier souffleur de verre, on est loin de prétendre à quoi que ce soit.

Mais on a beaucoup aimé découvrir cet univers. C’était le feu. Pas seulement pour la blagounette, mais également parce que bosser au milieu de la fournaise des fours, c’est aussi magique qu’éprouvant ! J’ai eu chaud, mais chaud… Je me suis forcée à sortir régulièrement pour profiter du frais du patio et à boire des litres.

Pour info, on a fabriqué chacun un verre + zhom a fait une cruche et moi une cloche. Je suis allée les récupérer le lendemain quand le verre a eu fini de refroidir tranquillement. On n’est pas dans du cristal d’arc ^^ ! Nous on a fait des objets aux parois bien épaisses, qui pèsent un âne mort…

Mais on s’en fout hein… J’ai adoré cette expérience, ainsi que la gentillesse passionnée et dévouée de Thomas, qui a su nous recevoir au mieux dans son atelier partagé à Arcueil.

Si vous aimez le travail du verre et si vous ne craignez pas trop la chaleur, foncez. Il y a plein d’ateliers vraiment chouettes sur Wecando (et je ne suis pas payée pour vous dire cela, simplement je les pratique beaucoup). J’ai d’ailleurs un article sur les ateliers créatifs parisiens déjà testés sur Paris. Le choix est vaste et les techniques créatives très nombreuses.

Souffler du verre. C’était mon cadeau d’anniversaire. Avec mon mari, nous avons passé la journée avec @thomas_segaud_glass_sabbath qui nous a expliqué les rudiments de son métier. C’était le feu. Pas seulement pour la blagounette, mais également parce que bosser au milieu de la fournaise des fours, c’est aussi magique qu’éprouvant ! J’ai adoré cette expérience, ainsi que la gentillesse passionnée et dévouée de Thomas, l’artisan verrier qui nous a accueilli dans son atelier partagé à Arcueil. Si vous ne craignez pas la chaleur, foncez :) ! #lesexperiencescestlavie #ateliercreatif #souffleurdeverre

Je vous remets le lien de mon article.

 

1 Commentaire

  • waouhhh j’aurai A D O R E aussi (et bon anniversaire alors ♥)
    l’expérience
    et puis c’est un art fantastique
    pour y avoir assisté y a ….. très longtemps ça m’avait charmé déjà
    quant au lieu je suis sous le charme
    merci du partage

Commenter