Atelier apiculture urbaine à Montreuil

Atelier découvert de l’apiculture urbaine

Pour son anniversaire, MaëllePrincesse a reçu un atelier apiculture qui a eu lieu quelques mois plus tard à Montreuil. Je n’avais aucune idée de si ça allait lui plaire mais au final, elle a adoré.

En même temps, les abeilles, c’est une vieille histoire de famille. Mon papou était apiculteur amateur. Dans son jardin, il y avait 3/4 ruches et on ne mangeait que leur miel. Je me souviens avoir fait des exposés dessus, à partir de ses récits (et de l’encyclopédie universalise, oh mon dieu que je suis âgée ^^). J’ai même réussi à organiser une sortie scolaire dans leur jardin. Fière comme un paon d’emmener toute ma classe chez mes grand-parents et de déguster du miel avec eux.

Niveau infos pratique atelier apiculture :

On est passés par Wecandoo. C’est ce stage-là, à Montreuil.
L’atelier coûte 50€ par personne et dure 3h.
A la fin, Étienne l’apiculteur nous offre un petit pot de miel.
Aucun atelier en automne et en hiver.

Abeille de mon coeur - Mon papou était apiculteur amateur. Dans son jardin, il y avait 3/4 ruches et on ne mangeait que leur miel. Pour l’anniversaire de Maëlle, on a fait un super atelier découverte de l’apiculture urbaine à Montreuil avec Etienne, apiculteur passionné et passionnant. On est repartis avec plein de miel et un respect renouvellé pour ce produit et pour ceux qui le font (les gens mais surtout les abeilles). Quel animal extraordinaire ! La nature, c’est quelque chose quand même. On fait les malins, nous les humains. Mais je nous trouve bien moins utiles .Qui aurait osé caresser ces p’tites bêtes ? #apiculture #apicultureurbaine #abeilles

Atelier apiculture urbaine à Montreuil

A Montreuil, c’est donc Étienne, apiculteur passionné et passionnant qui nous a reçu. Il a 6 ruches ici et plein plein d’autres en Normandie où il vit. J’ai apprécié l’écouter et faire remonter un savoir ancien et enseveli. Il racontait des choses déjà entendues par mes zoreilles. Et d’autres nouvelles car l’apiculture a bien changé en 50 ans.

On a tous revêtu notre scaphandre qui nous protège des piqures. La tenue recommandée est le pantalon qui couvre même les chevilles (pas de pantacourt) et les chaussures fermées. L’objectif est de laisser le moins de peau accessible. Étienne fournit tout, même les gants.

atelier apiculture urbaine
apiculture à Montreuil

L’atelier commence par une grande discussion d’une heure où on passe en revue les grandes notions et où Étienne répond à nos questions. Pis on file vers le fond de la cour. Là-bas, bien planqués derrière une petite zone en friche, vivent 6 essaims d’abeilles urbaines.

Pour leur rendre visite sans les affoler, Étienne les enfume légèrement en brûlant du foin.

enfumage des ruches

La fumée empêche les abeilles de communiquer ensemble, elle bloque leur odorat. Mais surtout, elle envoie un signal de danger potentiel : le feu. Qui dit danger dit fuite. Qui dit fuite, dit préparatifs.

Dès lors, au lieu d’attaquer ou de voler dans tous les sens, les abeilles se précipitent dans la ruche pour manger ! Elles ne se préoccupent plus des humains, elles sont occupées à prendre des forces pour un éventuel exode. C’est pour cela que les apiculteurs enfument très légèrement avant d’ouvrir les ruches. Ça leur permet de jeter un coup d’œil à la santé de ce petit monde et à l’état de la ruche pendant que les occupantes sont calmes.

Les espèces de lanières en plastoque que vous voyez au milieu des cadres sont rajoutées par Étienne pour soigner les abeilles. En effet, comme je le disais au début, ils sont loin les temps où un apiculteur gérait ses abeilles de loin. Maintenant, les dangers sont nombreux pour ces insectes. Venus d’Asie, des maladies et des prédateurs se sont installés.

Sur la lanière, Étienne a mis un produit anti-poux car des parasites équivalents à ceux que nous avons parfois dans nos cheveux font des ravages dans les ruches.

Le super prédateur, c’est le frelon asiatique dont on parle beaucoup. Et à raison car pendant l’atelier apiculture, on a vu à l’œuvre ces grosses bestioles, venir capturer et dévorer des abeilles sans aucun souci. On en a écrasé quelques-un mais bon…

Les guêpes aussi font leur part et tuent les butineuses.

Et si tu rajoutes les déréglements climatiques, la pollution agricole et urbaine, ben tu sais que ce n’est pas évident de survivre pour une abeille. Or, elles sont la composante indispensable à la pollinisation, à la fécondation d’une immense partie de la nature.

Sans les abeilles, on n’ira pas loin. Pourtant, elles meurent et disparaissent comme tant d’autres animaux.

frelon asiatique

Alors Étienne les observe, les bichonne. Il regarde leur couleur, leurs ailes, il les écoute. Il guette les maladies, il élève des reines puissantes autant que possible… Ce sont elles qui ont le patrimoine génétique et avec lui une partie de la survie des espèces.

Du producteur au consommateur…

Je ne vous cache pas qu’on est repartis avec plein de miel et un respect renouvelé pour ce produit et pour ceux qui le font (les gens + les abeilles).

Truc cool, on a pu goûter le miel de Montreuil. Habituellement, il n’est pas à la vente car il sert à la fabrication d’une bière au miel de Montreuil également (pour confectionner un produit local). C’est la brasserie Croix de Chavaux, qui brasse “La street bee”, unique bière au miel local d’ Ile-de-France.

Mais là il lui en restait et on a eu le droit à un pot. Perso, c’est mon préféré. Je lui trouve un arrière goût de menthe qui me plait beaucoup. C’est le pot de droite. A gauche, il s’agit de miel de Normandie, des autres ruches d’Étienne. Très bon et crémeux comme j’aime.

Vive les abeilles ! Quel animal extraordinaire ! La nature, c’est quelque chose quand même. On fait les malins, nous les humains. Mais je nous trouve bien moins utiles. Qui aurait osé caresser ces p’tites bêtes ?

Et sinon, je confirme mon attachement pour les cadeaux expérience. J’ai fait plusieurs articles sur le sujet mais si vous ne savez pas quoi faire, je vous conseille de lire celui-ci sur les ateliers créatifs que j’aime.

 

3 Commentaires

  • Il y a des tonnes d’atelier Wecandoo, mais je suis d’accord celui-là est top, à la fois pour le sujet et aussi pour l’artisan qui est passionnant. Merci pour ton article qui est un bonheur à lire, et bon anniv à Maelleprincesse ^^

  • cadeau atelier passionnant

    oui essentielles les abeilles je me désole d’en voir de moins en moins ch printemps et été
    elles sont les bienvenues chez nous pourtant on les accueille jamais on ne les chasse

    mais 2 été printemps ou ? disparues et forcement pas/peu de fruits dans la région du coup

  • C’est un atelier qui me plairait beaucoup : découvrir, apprendre, vivre cette expérience avec un professionnel passionné et en plus déguster ! J’ai regardé, mais non il n’y a rien du côté de chez moi…
    Sinon je valide totalement ce genre de cadeau, j’aime bien aussi offrir des moments plutôt que du matériel.

Commenter