Ciloubidouille
9 juillet 2020 Mini dispensaire à couture – j’avais besoin d’un petit kit mobile pour coudre et j’ai détourné un panier vapeur asiatique pour m’en fabriquer un. J’ai rajouté à son sommet un peu de bourre sous un tissu afin de planter mes aiguilles. Et je range à l’intérieur des fils et une petite paire de ciseaux. Super pratique à l’usage. Encore une fois, c’est fait très grossièrement, avec les chûtes du tissu @petitpan utilisé pour la réfection de ma chaise. Mais comme je dis toujours « Fait est mieux que parfait ». Je suis hyper ravie de ma créa qui me sert quotidiennement. Je pense même lui rajouter un message brodé dans la paille. Vous avez des idées ? « Qui s’y frotte s’y pique ? ». Vous aimez ? #recup #detournementdobjet #couture #couturefacile #porteaiguilles

Mini dispensaire à couture – j’avais besoin d’un petit kit mobile pour coudre et j’ai détourné un panier vapeur asiatique pour m’en fabriquer un. J’ai rajouté à son sommet un peu de bourre sous un tissu afin de planter mes aiguilles. Et je range à l’intérieur des fils et une petite paire de ciseaux. Super pratique à l’usage. Encore une fois, c’est fait très grossièrement, avec les chûtes du tissu @petitpan utilisé pour la réfection de ma chaise. Mais comme je dis toujours « Fait est mieux que parfait ». Je suis hyper ravie de ma créa qui me sert quotidiennement. Je pense même lui rajouter un message brodé dans la paille. Vous avez des idées ? « Qui s’y frotte s’y pique ? ». Vous aimez ? #recup #detournementdobjet #couture #couturefacile #porteaiguilles

Lire plus
7 juillet 2020 Colis de colonie – Siloëjoliefée est finalement partie en colonie. Avec le covid, on n’y croyait plus et puis si, certaines colonies ont été maintenues, dont celle de ma fille. Elle va faire du cheval, sans surprise ;). Contrairement à ses frangins, c’est la première fois qu’elle part. Les autres avaient découvert les camps bien plus jeunes. Je n’ai jamais hésité à les inscrire à des vacances loin de nous. Déjà parce que j’en ai moi-même d’excellents souvenirs. Et puis parce que je crois qu’avoir des enfants, c’est aussi leur permettre de s’aventurer plus loin que nous. Leur dire, j’ai confiance, amuse-toi, réinvente-toi. On en parlait avec @alexandriane. Ce n’est pas un choix neutre la colo. Je vois bien que pour des tas de parents, la démarche est impossible (je ne parle pas d’argent hein, juste de démarche, même si purée, c’est cher quand tu n’as pas d’aide d’un CE). Moi je suis vraiment pro colo, pro vacances loin des parents, pro le village qui participe à faire grandir des enfants… Et je sais que je vais la retrouver grandie, enrichie, plus puissante de son individualité. J’ai hâte de la serrer dans mes bras pour qu’elle me raconte et que je sourie comme le font les parents qui voient leurs plantes s’épanouir.

Colis de colonie – Siloëjoliefée est finalement partie en colonie. Avec le covid, on n’y croyait plus et puis si, certaines colonies ont été maintenues, dont celle de ma fille. Elle va faire du cheval, sans surprise ;). Contrairement à ses frangins, c’est la première fois qu’elle part. Les autres avaient découvert les camps bien plus jeunes. Je n’ai jamais hésité à les inscrire à des vacances loin de nous. Déjà parce que j’en ai moi-même d’excellents souvenirs. Et puis parce que je crois qu’avoir des enfants, c’est aussi leur permettre de s’aventurer plus loin que nous. Leur dire, j’ai confiance, amuse-toi, réinvente-toi. On en parlait avec @alexandriane. Ce n’est pas un choix neutre la colo. Je vois bien que pour des tas de parents, la démarche est impossible (je ne parle pas d’argent hein, juste de démarche, même si purée, c’est cher quand tu n’as pas d’aide d’un CE). Moi je suis vraiment pro colo, pro vacances loin des parents, pro le village qui participe à faire grandir des enfants… Et je sais que je vais la retrouver grandie, enrichie, plus puissante de son individualité. J’ai hâte de la serrer dans mes bras pour qu’elle me raconte et que je sourie comme le font les parents qui voient leurs plantes s’épanouir.

Lire plus
6 juillet 2020 Soutenez notre projet d’édition du livre : « Comment le sexisme vient aux enfants ». Écrit par @olymplee et illustré par moi, c’est un livre qui se feuillete comme un magazine et qui aborde tous les sujets expliquant pourquoi on en est là. Il est destiné à un public adulte, curieux de comprendre et soucieux de faire au mieux avec les enfants de son entourage. Ce n’est PAS un guide pratique pour savoir comment élever des enfants ^^ !  C’est une analyse de la situation actuelle, éclairante, qui milite pour une éducation non pénalisante, qu’on soit une fille ou un garçon. Les injonctions sont des deux côtés. Si vous avez envie de soutenir notre projet, j’ai mis le lien de la campagne @ulule dans ma bio. J’ai hâte d’avoir vos retours. Ce livre, c’est une telle énergie ! C’est un travail de foufou, réalisé par deux filles qui n’avaient jamais ouvert des logiciels d’édition, qui n’avaient jamais réfléchi à tout ce qu’il faire pour fabriquer un livre… Bref, on peut le dire, nous sommes fières de notre parcours et de notre courbe d’apprentissage. On l’a fait !!! C’est dinguo ! Maintenant, il est entre vos mains. Et on croise les doigts pour que ce projet vous porte autant que nous :). Merci d’avance à tous ceux qui nous soutiendront.

Soutenez notre projet d’édition du livre : « Comment le sexisme vient aux enfants ». Écrit par @olymplee et illustré par moi, c’est un livre qui se feuillete comme un magazine et qui aborde tous les sujets expliquant pourquoi on en est là. Il est destiné à un public adulte, curieux de comprendre et soucieux de faire au mieux avec les enfants de son entourage. Ce n’est PAS un guide pratique pour savoir comment élever des enfants ^^ ! C’est une analyse de la situation actuelle, éclairante, qui milite pour une éducation non pénalisante, qu’on soit une fille ou un garçon. Les injonctions sont des deux côtés. Si vous avez envie de soutenir notre projet, j’ai mis le lien de la campagne @ulule dans ma bio. J’ai hâte d’avoir vos retours. Ce livre, c’est une telle énergie ! C’est un travail de foufou, réalisé par deux filles qui n’avaient jamais ouvert des logiciels d’édition, qui n’avaient jamais réfléchi à tout ce qu’il faire pour fabriquer un livre… Bref, on peut le dire, nous sommes fières de notre parcours et de notre courbe d’apprentissage. On l’a fait !!! C’est dinguo ! Maintenant, il est entre vos mains. Et on croise les doigts pour que ce projet vous porte autant que nous :). Merci d’avance à tous ceux qui nous soutiendront.

Lire plus
5 juillet 2020 C’était mieux avant ? J’ai brodé cette petite pochette qui héberge 3 mouchoirs de poche. Ah… les mouchoirs en tissus. Qui n’a pas ses souvenirs cracras de son père ou grand-père qui utilisaient ce genre de carrés et qui n’hesitaient pas à te débarbouiller au passage avec ? J’ai toujours trouvé ça dégueu. Maintenant… ben je trouve ça écologique. Ca ne me vend pas du rêve, mais je préfère avoir à gérer au mieux mes miasmes, en faisant attention, plutôt que d’utiliser des mouchoirs jetables. C’est un effort mais un effort que je peux faire. Je ne sais pas si avant était bien. Je me dis juste que si les gens d’avant qui utilisaient des choses réutilisables l’avaient fait en conscience, on en serait pas là. Si ils avaient regardé et refusé les trucs jetables de la société moderne comme une abbération et un désastre écologique, on n’en serait pas là. Si leur ambition avait été de préserver la planète et tout ce qui vit dessus, on n’en serait pas là. Tout n’est pas de leur faute, on a notre responsabilité évidemment. Je dis simplement qu’il ne faut pas idéaliser le temps d’avant. On faisait des choses super bien, ok. Mais est-ce que c’était par choix éclairé ? En conscience ? Ou plutôt car on n’y réfléchissait pas vraiment, et que c’était ainsi. Pour moi, la notion de bien ou de mal, elle n’est valable que si on agit en conscience. Il n’y a pas de d’avant mieux que maintenant. Il n’y a que des gens qui devraient vouloir essayer de faire au mieux, même si ça leur fait mettre parfois le nez dans leurs saletés :). Et quand je me mouche dans du tissu, j’essaye de faire taire la Cécile que ça dégoute un peu pour féliciter celle qui se fout des coups de pied au cul. Et tant pis si mes enfants trouvent ça crade à leur tour. C’est crade. Mais c’est une alternative à ma portée aux mouchoirs à usage unique qui polluent tout. Vous en connaissez d’autres ? (A part celle de se moucher avec les doigts hein ^^).

C’était mieux avant ? J’ai brodé cette petite pochette qui héberge 3 mouchoirs de poche. Ah… les mouchoirs en tissus. Qui n’a pas ses souvenirs cracras de son père ou grand-père qui utilisaient ce genre de carrés et qui n’hesitaient pas à te débarbouiller au passage avec ? J’ai toujours trouvé ça dégueu. Maintenant… ben je trouve ça écologique. Ca ne me vend pas du rêve, mais je préfère avoir à gérer au mieux mes miasmes, en faisant attention, plutôt que d’utiliser des mouchoirs jetables. C’est un effort mais un effort que je peux faire. Je ne sais pas si avant était bien. Je me dis juste que si les gens d’avant qui utilisaient des choses réutilisables l’avaient fait en conscience, on en serait pas là. Si ils avaient regardé et refusé les trucs jetables de la société moderne comme une abbération et un désastre écologique, on n’en serait pas là. Si leur ambition avait été de préserver la planète et tout ce qui vit dessus, on n’en serait pas là. Tout n’est pas de leur faute, on a notre responsabilité évidemment. Je dis simplement qu’il ne faut pas idéaliser le temps d’avant. On faisait des choses super bien, ok. Mais est-ce que c’était par choix éclairé ? En conscience ? Ou plutôt car on n’y réfléchissait pas vraiment, et que c’était ainsi. Pour moi, la notion de bien ou de mal, elle n’est valable que si on agit en conscience. Il n’y a pas de d’avant mieux que maintenant. Il n’y a que des gens qui devraient vouloir essayer de faire au mieux, même si ça leur fait mettre parfois le nez dans leurs saletés :). Et quand je me mouche dans du tissu, j’essaye de faire taire la Cécile que ça dégoute un peu pour féliciter celle qui se fout des coups de pied au cul. Et tant pis si mes enfants trouvent ça crade à leur tour. C’est crade. Mais c’est une alternative à ma portée aux mouchoirs à usage unique qui polluent tout. Vous en connaissez d’autres ? (A part celle de se moucher avec les doigts hein ^^).

Lire plus
3 juillet 2020 Catacombes de Paris – J’ai vu passer chez @opio une super info : on peut acheter en ce moment un billet pour les catacombes le jour même, payer moins cher et surtout visiter ce lieu étonnant en étant quasiment les seuls touristes ! C’est ce que j’ai fait avec mes enfants hier matin. Ensuite, ils vont tous partir en vacances alors j’ai sauté sur l’occasion de les avoir tous les 4 ensemble (cette phrase me semble un peu chelou au sortir d’une longue période de confinement ^^). Quant aux catacombes, je n’y étais jamais allée. Je ne suis pas emballée autant que je le fantasmais, mais je suis très heureuse d’avoir enfin coché cette case dans ma liste des trucs à faire à Paris :). #catacombesdeparis #catacombsofparis #catacombes

Catacombes de Paris – J’ai vu passer chez @opio une super info : on peut acheter en ce moment un billet pour les catacombes le jour même, payer moins cher et surtout visiter ce lieu étonnant en étant quasiment les seuls touristes ! C’est ce que j’ai fait avec mes enfants hier matin. Ensuite, ils vont tous partir en vacances alors j’ai sauté sur l’occasion de les avoir tous les 4 ensemble (cette phrase me semble un peu chelou au sortir d’une longue période de confinement ^^). Quant aux catacombes, je n’y étais jamais allée. Je ne suis pas emballée autant que je le fantasmais, mais je suis très heureuse d’avoir enfin coché cette case dans ma liste des trucs à faire à Paris :). #catacombesdeparis #catacombsofparis #catacombes

     

Lire plus
2 juillet 2020 Stylo en résine UV pour la maitresse

Stylo en résine UV pour la maitresse

Ce stylo en résine UV est le cadeau de la maitresse de SiloëJolieFée. Les cadeaux de fin d’année, je n’y avais pas vraiment songé ces derniers temps mais ma fille y tenait. Elle rentre en 6ème l’année prochaine. Alors dire au-revoir à sa dernière instit avant de découvrir l’univers des profs, c’était important pour elle. Comme ensuite, je n’ai plus d’enfants en primaire, c’est aussi ma dernière instit non ? […]

Lire plus