Magazine Thuriès

Attention, ceci n’est PAS un article sponsorisé…

Ca fait plusieurs années que j’entends parler du magazine Thuriès. Je ne sais pas si de votre côté ça vous parle. Dans le blog de Mercotte, on a l’impression que c’est la Bible.  Il s’agit en fait de la revue officielle de la haute Gastronomie. Pendant que toi, petit cuisinier du dimanche, tu te contentes de lire « Cuisine et Vins », « Elle à table » ou « Cuisine actuelle », les cuisiniers, les vrais, eux lisent Thuriès. Et je les comprends, parce qu’il s’agit indéniablement d’une lecture différente. On ne parle pas au même public.

En ce moment, Thuriès Gastronomie Magazine fête ses 20 ans. Ils proposent un numéro à la pagination doublée pour l’occasion. C‘est un peu ce qui m’a décidé à commander mon premier exemplaire du magazine. Objectif : savoir si je m’abonne ou non.

 

Alors déjà, le numéro que j’ai en main est beau. Ma photo est un peu naze mais pourtant, c’est chouette. Un élégant dos carré (la tranche est rigide, comme celle d’un livre), une couverture noire avec vernis de réserve (vous savez, l’espèce de film brillant qui est posé sur certaines couvertures à des endroits précis et non sur la surface entière), un joli chiffre 20 doré, qui est vraisemblablement une cinquième couleur. Bref, un bel objet qu’on pourrait garder dans ses étagères, avec une prise en main agréable. Je ne sais pas si tous les numéros bénéficient d’une telle qualité mais celui-ci est chouette. D’ailleurs, ça se ressent sur le prix : 9 euros 15. Ce n’est pas donné pour une revue.

Si je le feuillète rapidement, la différence avec les autres magazines de cuisine est assez évidente. Ici, on aime bien les jolies photos mais on ne néglige pas du tout le texte. La mise en page est très sobre et il y a de la lecture à foison. Pour moi qui regarde plus que je ne lis les revues culinaires, c’est un peu perturbant, comme si le nombre moins important de photos préjugeait sur l’intérêt du magazine. Je sais bien que non mais j’ai quand même la première et stupide impression que je n’en ai pas pour mon argent. Pourtant, on sent bien qu’ils ont le souci de mettre en avant leurs plats car les clichés sont très souvent en pleine page et sur les pages de droite. Les photos de chef sont plus petites et souvent placées  à gauche. Bref, pas besoin d’être sorcier pour comprendre qu’on reste quand même dans un magazine de cuisine mais qui se veut vraiment haut de gamme.

Du coup, je décide de réserver cette revue un traitement de livre. Au lieu d’être parcouru à la va vite dans le métro ou sur le coin d’une table, je l’embarque dans mon lit pour tourner les pages une par une. Il faudra bien ça pour me faire une idée complète du contenu, très riche.

Pour leur numéro anniversaire, ils ont demandé à des grands chefs de composer des gâteaux d’anniversaire justement. Je préviens tout de suite, faut pas s’attendre aux bougies colorées, aux desserts en forme de clown et  à l’ambiance ballon de baudruche. Non non. On est dans du gâteau vitrine, le gâteau « regarde-t-y pas comment je déchire ma race en pâtisserie», celui que tu hésites toujours à trancher d’un coup de couteau volontaire pendant qu’Amour fait péter le champagne ! En revanche, ces gâteaux  pourraient être d’ailleurs ceux de mariage ou ceux du congrès de la société Pouetpouet. D’ailleurs, difficile de déterminer le nombre de convives qui peuvent se régaler avec. On est loin de la cuisine de maman. Et c’est tant mieux on n’est pas là pour ça.

 

Bref, concentrons-nous sur un plat.  Je jette un coup d’œil intrigué à la recette. Ben vi, parce que normalement à partir d’une recette, si je m’applique, je suis capable de reproduire n’importe quoi non ?

Ben non en fait. Déjà parce qu’on ne parle pas la même langue. Toi tu utilises du chocolat, eux des couvertures, toi tu fais tes caramels au sucre, eux ils utilisent de l’isomalt. Tu vois le genre ? Pis bien sûr on ne cuisine pas avec le même matos. Forcément, quand lit qu’il faut « cuire le sucre à l’eau à 118/120°, verser sur les blancs d’oeufs montés avec les blancs déshydratés, ajouter le colorant et le cacao pâte. Laisser refroidir à 50° en fouettant puis, à l’aide d’une maryse, incorporer le T.PT. et les blancs « rassis »… » ben on ne se sent pas forcément partant pour courir chez Leclerc acheter les ingrédients… On se dit qu’on va plutôt mettre des sous de côté pour aller réserver une table au restaurant du gars 😀 ! Ca a l’air plus simple !

Je corse un peu le trait parce qu’en cherchant un peu à comprendre, on y arrive hein… Un peu comme l’ancien français. Au début, tu ne piges rien et ensuite tu te laisses entrainer par la musique et ça prend forme dans ta tête. Au pire, on a le droit de tricher en ouvrant  un dico de cuisine hein. On n’est pas en train de passer un concours !

Sur les photos, il y a quand même des idées de déco de folie. Et ça c’est bien cool parce qu’au final c’est ça qui reste. Ben vi, en gros, puisque je me sens incapable de réaliser leurs gâteaux, je vais gentiment me rabattre sur mes classiques gâteaux au yaourt. Mais je ne vais pas hésiter à piquer quelques astuces pour le décorer au passage. Une citrouille oki mais avec des airs de carrosse. Et pour ça, le magazine Thuriez, tu as l’impression d’être chez la marraine de Cendrillon tellement ça regorge de plats plus jolis les uns que les autres. Ensuite, à toi de te débrouiller pour réussir à reproduire leurs idées.

Et tu te demandes pourquoi faut se débrouiller tout seul ? Ils ne t’aident pas dans le magazine ? Ben non. Figure toi qu’après t’être farci, dictionnaire gastronomique à la main, une page d’explications migraineuses sur les différentes étapes de la préparation du plat, arrive le dernier paragraphe où tu penses trouver des révélations sur les astuces et tours de main du décor. En fait, rien du tout. Tu lis simplement cette petite phrase sommaire et définitive : « décors : au choix ». Heu merci…  Parfois, ils varient et ponctuent d’un « mettre en forme ». Bien bien bien… Du grand demerdensisich quoi…

C’est vraiment ballot parce que toi, tu as beau retourner le magazine dans tous les sens, tu ne comprends pas comment le mec a réussi à faire ces petits boudins de chocolat… Et je ne vous parle même pas de la fumée hein 😀 !

Moi, si j’étais à la place du rédacteur en chef, je ferais un numéro spécial mise en forme pour les débutants et je me l’enverrais, dis donc ! Parce qu’on est tous capable de cuisiner correctement. Mais personne n’est contre un coup de main pour disposer joliment ses préparations. Je crois même que parfois, ça fait toute la différence. Un plat dégueu mais joli, ça laisse de meilleurs souvenirs qu’un plat dégueu tout court 🙂 !

Bon, je râle, je râle mais quand même, rien qu’avec les photos, on a assez bien l’intuition de certaines trouvailles. Je sais que je vais probablement tester quelques idées dans les mois qui viennent. Par exemple, le truc des Mikado à l’anniversaire de mon preums, c’est direct tiré de là.

 

Forte de mon premier aperçu avec ce numéro exceptionnel, j’ai voulu tester le numéro suivant, plus classique. Je vous le montre :

 Ben il est dans la même veine. Il présente moins de gâteaux invraisemblables mais il a un avantage très chouette, il propose des photos intermédiaires. Et mine de rien, ça aide quand même à comprendre le schmilibliblikkk 😀 !

En conclusion, j’ai quand même très envie de m’abonner. Ce qui me freine, ce n’est pas le contenu mais le prix. 80 euros les 10 numéros, ce n’est pas rien. Pis ils n’ont pas beaucoup bossé au marketing direct, tu les cherches encore les offres d’abos avec le petit cadeau qui t’aide à franchir le cap. Là c’est marche ou crève. On sent que les gens qui lisent le magazine (36 000 tous les mois quand même) doivent refiler les frais à leur entreprise.

Bouh… j’ai des goûts de luxe en ce moment :D. Ma mère disait « je m’embourgeoise mais je le souhaite à tout le monde » 😀 !

Bref, le magazine en lui-même est très chouette. Ca donne envie de se lancer dans des trucs compliqués, en salé comme en sucré.  Oui, il plane au dessus de mes compétences mais à la limite, c’est toujours plus malin d’acheter un livre qui te tire vers le haut qu’un ouvrage pour les enfants non ? Du coup, j’attends patiemment Noël et ses extras de folie délicieusement inutiles…

Et vous, vous connaissiez ? Ca vous tente ? Ne serait-ce qu’au numéro ?

Si cet article vous a plu, dites-le moi et je continuerai à faire des critiques des revues que je lis, soit des magazine déco, soit des magazines de cuisine, etc… Et Dieu sait si j’en achète beaucoup !



Fashion_728x90

A propos de l'auteur /


47 commentaires

  1. cardamome

    Dis, pour ce prix,il y a de la pub ou pas? J’imagine que non…
    Bon alors moi ça me donne moyen envie de feuilleter, parce que des bonnes idées déco, on peut trouver ailleurs, peut-être plus modestes, mais tout aussi géniales! Y’a qu’à voir certains bons blogs culinaires!
    Par contre j’aime beaucoup ta critique, et donc j’attends avec d’autant plus d’impatience les critiques de mag déco qui tu nous avais promis depuis déjà belle lurette! Non mais tu crois pas qu’on allait oublier?!!

  2. Poucecaillou

    J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire (mon patron moins sans doute 😉 ) et je te suggère de continuer la critique des magazines.
    Le prix du magazine me semble correct surtout s’il n’y a pas de pub, mais j’avoue que je n’ai pas encore tes talents culinaires et donc pour le moment je ne me sens pas intéressée pour l’acheter.
    Quant à ton abonnement, pourquoi ne demanderais-tu pas ça à Noël ?

    Des bisous

  3. Marie-Agnès

    Je pense que c’est plus une revue pour professionnels de la cuisine…alors peut-être pas très adapté à la ménagère de 30 à 50 ans….Perso ce serait plus le genre de revue à exposer qu’à ouvrir…..Mon ex m’avait un jour offert un livre d’un Grrrrrrrrrrrrand cuisinier : je n’y ai rien fait par contre j’ai souvent ouvert « je sais cuisiner » de Ginette Mathiot…..Basique mais efficace.
    Oui,oui, oui pour lire ce genre d’articles sur des revues déco et autres. en plus avec ton humour et tes tournures c’est toujours un bon moment….Et avec la multitude de nouveautés, c’est difficile de ne pas rater ceux qui pourrait nous interresser….

  4. Alex

    Je ne connaissais pas ce magazine. Il m’a l’air trop pointu pour moi mais dans mon entourage, j’ai des vrais cuisiniers, ça peut être une petite idée cadeau 😉
    Quant à tes critiques, j’aime beaucoup car tu me permets de découvrir des choses parfois insoupçonnées et c’est toujours enrichissant.

  5. Miss Tinguette

    Je connais ce magazine pour en avoir entendu parler sur les blogs de cuisine un peu pointus.
    Moi j’aime beaucoup cuisiner et me lancer des défis mais je n’ai pas franchi le pas d’acheter un numéro, sans doute à cause du prix.
    Peut-être qu’une fois que tu nous auras montré ce que tu as fait grâce à Thuriès, je deviendrai moi aussi adepte ;-)))

    Et la revue de presse, c’est une bonne idée ça nous aidera à acheter que l’essentiel ;-))))

    Bon WE

  6. Isikitten

    Je ne connaissais pas du tout ce magazine.
    il semble effectivement s’adresser à un public averti mais je me laisserais bien aller à le feuilleter. Principalement pour le plaisir de découvrir des choses folles et aussi pour les idées déco.
    Malheureusement, la dure réalité de mon budget me ramène brutalement sur terre et je sais que je ne m’abonnerais jamais …

    Alors merci de nous avoir fait partager cette expérience. : )

  7. Florence

    Hello !

    Moi non plus je ne connaissais pas ce magazine. Et franchement, ce n’est pas dans mes centres d’intérêts (mais peut-être que ca changera le jour où mon cuisiniste me livrera ma super nouvelle cuisine).

    Par contre, les critiques de mag, ca, ce serait très cool ! Et comme Cardamome, je me rapelle t’avoir lue sur ce sujet ;o)))

    Ca me donne aussi l’idée pour agrémenter mon blog… Hi hi hi tu m’en veux pas ? (remarque, je doute que nous jouions dans la même catégorie, ok ok, je retourne dans mon bac à sable ;o)))

    A pluche
    Flo.

  8. marjopette

    Moi je trouve que ça serait une bonne idée que tu t’abonnes.
    Comme ça tu traduis le schmilibliblikkk tu teste, tu rends la chose plus facile pour nous pauvres petites débutantes et nous on peu le refaire après, et épater tous le monde.
     » oui j’ai pris des cours de cuisine avec un grand chef Ciloubidouille, QUOI tu connais pas… »

  9. lolo

    Oui continue continue !!!

    Parce que :
    1/ je ne connaissais pas cette revue, et c’est chouette de la découvrir. Même si au final, je ne l’achèterai pas 😉
    2/ qui sait ? peut être qu’en lisant tes prochains posts, je finirai par m’abonner pour de vrai

    Voilà, tu as mon plébiscite total. il vaut pas grand chose, mais quand même…

  10. Pozzynette

    J’apprécie beaucoup ta cirtique et je vote pour que tu continues dans ce sens. Maintenant je n’acheterai certainement pas ce magasine… Pour les idées, j’en ai déjà plein les placards trouvées à droite ou à gauche sur le net et largement plus dans mes cordes. Par contre je me ferai un plaisir de le feuilleter chez toi samedi soir 😉

    Bisous

  11. Ciloubidouille

    Merci de vos encouragements pour les critiques. Maintenant que je peux faire de l’ordi dans le métro, je vais avoir plus de temps pour ce genre de critiques, donc vous en aurez d’autre bientôt :). Je peux même vous dire que ma prochaine critique concernera le magazine « Créamania ».

  12. fab

    excellente idée ces critiques de magazines. Même si je ne laisse plus bcp de commentaires en ce moment faute de temps, je suis toujours (et à jamais!) une fidèle accro inconditionnelle de ciloubidouille. Et je ne dis pas ça pour fayoter mais parce que ça fait longtemp maintenant que je viens et je suis toujours aussi ravie de mon site chouchou. Voilà, j’avais envie de le dire.C’est fait!

  13. Anneso

    oui je connaissais mon beau frére est cuissinier dans un gastro justement et quand je vais chez lui ben je feuillette et je bave partout malheureusement il ne rapporte jamais de travail a la maison :s
    Sinon trés bonne critique tu devrais te lancer :p

  14. Rafale

    et ça se prononce « tueries », c’est ça ? 😉
    en tout cas, je te sens bien partie pour des truc de folaille, toi encore…

  15. Christine

    super la critique. Super cher le magazine, mais si tu voyais les magazines de scrap, lol !!! C’est pas donné, non plus. Perso, ça ne me donne pas envie de l’acheter si c’est pour comprendre la moitié des explications … lol. Par contre, j’attends avec impatience sur le magazine créamania !!!
    Merci de nous instruire. Biz. Christine

  16. supercatwoman

    Ben écoutes moi je usi de l’avis de qqs unes des cops précédentes :
    1/demandes au papa noël pour l’abonnement …
    2/et ensuite tu nous expliques tous les schmilibiliiilikkkkkkk et nous on le refait, bref traduis!!!
    3/continue tes critiques, moi qui ne connais pas bcp ce genre de littéraure, C top !!
    Biz
    Cathy

  17. Nathalie « Mauve »

    Non, je ne connaissais pas ce magazine.
    Merci pour la critique assez objective.
    Pour la déco des gateaux ou les idées de cuisine, je préfére les piocher sur ton blog ou sur d’autres blogs. Le côté « réalisé par quelqu’un ou quelqu’une de « normal » dans une cuisine « normale » avec des ingrédients qu’on trouve partout » me va bien.
    A bientôt.

  18. Creadidi

    Sur ce coup là, on se doute que ce n’est pas un post sponsorisé, sinon tu l’aurais eu ton abonnement !! Mais ils n’ont pas l’air d’avoir besoin de çà !!

    çà à l’air bien sympa à feuilleté, mais à réaliser Aie Aie !!! Car il faut avoir un compte chez le grossiste, pour pouvoir créer tout ces mets qui donnent envie d’en faire les posters dans notre chambre à coucher 😉

    Enfin, merci de nous faire partager çà, quand tu veux pour le prochain numéro de Thuriès :), quand tu auras ton abonnement !!!

  19. M H F

    Je suis ok pour que le Père Noël t’abonne, comme ça on pourra rêver le mardi soir !!!

  20. Leeloup

    Alors pendant que toi tu achètes des magazines qui te tirent vers le haut, moi je lis tes articles qui ont le même effet… bin oui quoi, je suis une vraie quiche en cuisine alors ce genre de mag, tu penses bien que je connais pas 🙂 et pire je me suis jamais demandée si ça existait !
    Et je suis toute à fait partante pour lire des articles sur tes magazines préférés ou pas d’ailleurs !!!

  21. VAL ELLE RIT

    Je ne connaissais pas du tout ce magazine. Les photos ont l’air très jolies, mais les recettes, archi compliquées !!! Donc pas pour moi !!!
    Je pense que ce magazine est plutôt pour faire bien dans ma cuisine. En déco, quoi. Comme certaines de tes lectrices, je préfère m’inspirer de blogs, livres de cuisine accessible à tous, ou à mon imagination.

  22. Sev

    J’aime bien l’idée des critique de magazine,
    Mais celui- ci, bien que très jolie à l’air trop pro pour moi, je vais rester avec mes cuisines actuelles, plus facile pour mon modeste talent .
    Les trucs gastronomiques s’est toujours trop beau et pes assez copieux pour mon homme.

  23. Nynybrindacier

    Bah ça peut être un cadeau de ton cher et tendre pour ton anniv, nan ?

    Sinon, Oui, 1000 fois oui pour continuer les critiques littéraires ! J’aime bien cet article, et puis pointu hein, le vernis de réserve, la 5e couleur, il ne manque plus que le grammage du papier 😉

  24. Amélie

    J’ai lu ta critique avec bcp de plaisir surement bien plus quant feuilletant ce magazine culinaire pour grand chef.
    Cette cuisine n’est pas pour moi, ni même le prix du mag mais je me coucherais moi bête et ça c déjà énorme.

    Je t’encourage donc à continuer ta critique de magazines car j’adore découvrir des nouveautés et avec ta plume c tellement ludique qu’on en redemande forcement.

  25. Nénuphar

    Yes ! L’ordi dans le métro, ce sera plus de lecture pour nous ! D’autant plus si tu te lances dans un nouveau genre : la critique littéraire… Comme tu l’as constaté, ton groupe d’ultra-fans est d’accord et t’encourage, mais je crois qu’on le ferait même si tu proposais des articles sur la culture des fèves au sarcloir chez les Esquimaux en l’an 800…

  26. Nénuphar

    Oui, j’aime bien Agnès Jaoui, et Bacri encore plus (son côté râleur de service…) Je fais dans le remake, donc.
    Côté cuisine, mon niveau ne m’autorise pas à tenter plus que le remake des fiches cuisine de Femme Actuelle (et encore !), donc, pour les tueries de Thuriès, ça patientera…

  27. Anne crénéguy

    Bon, alors çà doit faire 1 an que je te lis… et c’est pas rien ! Mais là, je trouve que tu t’es dépassée dans cet article. J’ai adoré ton humour, rigolant toute seule devant mon ordi tandis qu’Amour se demandait se qui se passait !!! Mais en matière de cuisine, je suis une vraie quiche … c’est vrai qu’on ne peut pas être parfaite… Alors je te remercie pour ce conseils, je n’achèterais pas de revue culinaire de ce type, à la rigueur des lectures pour les 8/12 ans… MAIS je vais continuer à te lire et piocher des idées pour les gateaux d’anniversaires 3 fois/an, c’est nettement + sympa quand c’est toi qui fait le mode d’emploi !!!
    Un grand MERCI et à bientôt !
    Anne.

  28. ciboulette

    Coucou,

    Je ne connaissais pas non plus, mais ta critique m’a donné envie de le feuilleter, voire d’en acheter un numéro, histoire de frimer devant les collègues « qui se la pètent » en cuisine…

    Sinon, j’attends impatiemment la critique de créamania que j’achète parfois aussi depuis quelques temps.

    A bientôt et merci de toutes tes idées.

  29. kawin

    Moi ce qui !e tente c’est de venir goûter tes expériences!!! 😉
    Ces magazines ont en effet l’air bien sympas, les idées déco peuvent certainement inspirer mais il faut aussi être en mesure après de passer à la pratique…. Là pas de doute sur tes compétences!
    On devrait d’ailleurs lancer une cotisation pour te l’offrir!!!!! Après tout tu nous inspires largement! Vu le nombre de lecteurs avec très peu chacun tu aurais l’abonnement!

  30. Anne (Papilles et Pupilles)

    Je l’achète 1 à 2 fois par an, en fonction des thèmes. Jamais je n’ai testé une recette – Les ingrédients sont comme tu le dis souvent introuvables pour un amateur et la vocation de ce magazine n’est pas la simplification des choses pour les néophytes. On a plus en mains un magazine de pro pour les pros. Après je l’achète plus comme j’achèterai un livre d’art. Cela donne des idées d’association de goûts, de présentation.

  31. Mona

    Oui oui continues tes critiques de revues et bouquins. Et pi abonnes-toi comme ça je t’emprunterai les numéros 😀

  32. Pixie dust

    Oui vraiment top la critique ! Ca m’à donné envie d en acheter un exemplaire, mon frère est chef il pourra me décripter les recettes compliquées, et puis si j y arrive pas ben j aurai au moins le mérite d’avoir essayé ! merci Cilou pour nous donner envie de tout ca !

  33. nath

    bel article ! merci de nous faire partager tes découvertes !
    perso je ne me lancerais pas dans la lecture de ce mag !!! il me montrerait à quel point je suis nulle en cuisine !!lol

  34. noel

    depuis le temps que l on nous bassine ‘(utes ces dames des blog)je me suis laisser tenter par le numero d octobre et là je suis tres en colere apres moi
    car vraiment c est trop cher
    c est vrai c est une tres jolie revue mais pas adaptable
    deçue deçue

  35. sinille

    Coucou! premier message que je laisse alors que ton site est dans mes favoris depuis… un mois au moins! ouhhhhhhh, la honte!
    Bref, au sujet de ce magazine, en effet, il est réservé aux professionneles de la profession et liguistiquement parlant… idem!
    Je le connais dans la mesure où ma soeur, qui a fait des études en hotelleries restauration y était abonnées, malheureusement pour nous, il n’y avait qu’elle qui était capable de reproduire la MEME chose à la maison! Pour le reste du troupeau, c’est hyérogliphique!
    Mais si tu te procure un ou deux ouvrage de base, type bouqions de lycée hotellier, tu pourras trouver assez facilement le code du piège ac’ et faire comme les grands pour noël ou nouvel an (ça déchire devant la famille! et quand tu sers à l’assiette, c’est encore plus bluffant!
    Pour les idées de cloches en dentelle de chocolat, ou de tube dentelé en caramel, c’est pas compliqué, il suffit de huiler l’intérieur d’un bol (ou l’extérieur, tout dépend si tu veux voir les reliefs ou pâs) ou d’un rouleau (soit en inox, soit recouvert de papier d’alu, et là, c’est plus simple à « démouler ») et de faire couler tes fils de caramel ou de chocolat, puis zou! au frigo le temps que ça durcisse et ensuite te voilà la reine de la déco qui se mange et qui en jette!

    Voilà! gros bisous et bonnes expériences!

  36. sinille

    je viens de me relire,et scuzez pour les fote daurtografe, je tape plus vite que luky luke! et mon cerveau ne suit pas toujours!

  37. Véro

    Top, cet article. Comme bcp de tes lectrices, cet article m’a bien amusé ! Thank you, M’am !
    Je connais cette revue depuis des années. C’est vrai que son contenu fait rêver (pas le prix, hélas !). J’ai qq numéros que je conserve religieusement, mais je n’ai jamais osé me lancer : les commentaires hiéroglyphiques m’ont freiné…

  38. maui

    coucou
    Avant tout je vote oui pour que tu continues tes decouvertes et articles qui sont comme chacun l’a dit une sources de decouvertes et de plaisir pour nous tous, Cilou-fans ! J’attends avec impatience Creamania 😉
    Plus precisement sur Thuries, tes descriptions sur le livre lui-meme et son contenu aguise ma curiosite sans la volonte de me lancer dans une recette puisque ma cuisine a moi se fait toujours sans recette, ou alors sous les yeux mais sans la suivre ou en la bidouillant…
    Concernant l’abonnement, pourquoi ne pas reserver ce budget (ou moins), pour quelques livres savamment choisis sur un theme et a un niveau que tu adapteras selon l’humeur et besoin du moment ? avec au milieu 1 ou 2 numeros de Thuries tout de meme…
    Tu nous mettrais quelques photos témoins, c’est toujours tres chouette !
    Dis, tu as ose gribouiller sur les pages du numero anniversaire…

    Y a t il un article ou tu parles un peu plus de toi ? Il n’y a pas que tes articles que je trouves passionnants 🙂

  39. Les Moutaines

    Je suis fan d’avance de tes futures critiques de magazines déco …

  40. presto

    OUI aux commentaires sur ce magazines et pleins d’autres !!! moi j’aime trop commencer ou terminer ma journée avec ta bonne humeur et en plus apprendre 2 ou 3 choses…

  41. tiwice

    y’a tellement de com que je me dis que je ne devrais pas en rajouter pluss…mais bon, pour Thuries, je peux juste ajouter que mon homme le lit avec un plaisir absolu, qu’il les collectionne…et qu’il est chef cuisinier…alors on peut dire que Thuries est un excellent investissement pour ceux qui aime le top de la cuisine et ceux qui sont au top comme Ciloubidouille !!!! que je lis avec un plaisir absolu !!!!

  42. Alphonsine

    Je découvre ce blog avec cet article. J’en ris encore ! C’est extrêmement fin et extrêmement juste. Il y a 20 ans, j’achetais assez régulièrement les revues. Une merveille de présentation, déjà à l’époque. Je n’ai jamais fait aucune recette de ces magazines, mais je les ai dévorés des yeux. Ils ont eu un inconvénient de taille : j’ai déménagé 12 fois, ils prenaient toute la place d’un carton (de livre), et ils étaient affreusement lourds avec leur papier glacé.

  43. gilles

    joli article , bravo, j’aime le style d’ecriture 😉

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Idées de voyages

Vacances en Thaïlande – Phuket #2
Posted in: Au fil des saisons, Hiver/Noël, Thaïlande, Voyages

Pour des raisons de longueurs d’articles, qui deviennent illisibles chez certaines personnes, j’ai coupé ce récit de vacances en deux. Voici donc la suite de ce premier billet de nos vacances en famille sur l’île de Phuket. ***** Le lendemain, on fait route jusqu’à l’embarcadère de Thanaporn (rien de sexuel, l’endroit est même assez peu […]

Idées d’anniversaire

Idées de bricolage

Fabriquer un sapin de Noël en mousse des bois
Posted in: Au fil des saisons, Bricolage, Décoration, Fêtes, Hiver/Noël, Maison, Newsletter, Noël, Objets, Où on veut, Papier, Techniques

Il y a des projets qui trainent longtemps dans mon cerveau et puis il y a ceux qui jaillissent spontanément. L’idée de ce sapin m’est venue en faisant mes courses dans le supermarché de ma ville. A l’entrée, toute la déco de Noël était exposée et je circulais pour regarder d’éventuelles bonnes affaires. Je suis […]