Maison en gateau - Ciloubidouille

Maison en gateau

 Au cours d’une virée à Ikéa, mon ErwanouGentilLoup a craqué pour cette maison à construire et à croquer.  J’ai cédé sans trop de complexe (2.5 euros, ça fait pas cher le sourire immense de mon grand ;)). Surtout qu’aujourd’hui c’était l’anniversaire de ma petite soeur Maud. Là, je me doute que vous ne voyez pas le rapport 😀 ! Il se trouve que du haut de ses 19 printemps, elle goûte avec délices aux prémisses de l’indépendance en s’installant dans un petit minuscule appart à Paris. Du coup, d’ici à lui apporter une maison à croquer, il n’y avait qu’un clin d’oeil à franchir !

Alors je vous montre en preums le contenu de la boîte. A l’ouverture, ennemis de la cannelle, reculez-vous ! Dediou, cette odeur !!! C’est super prenant… Faut passer outre, surtout si comme moi, vous êtes un chouille émétophobe ! Sinon, rien à dire. Ikea sait construire des meubles en kit, alors des maisons en sablés, pensez-vous, une paille ! Même pas besoin de la fameuse clef !

Bon, mon kit avait quand même un doigt dans le pâté, une couille dans le potage, une dent dans le beurre… Un des murs était fissuré ! Diantre !

En suivant la consigne des 5 lignes mal traduites, j’en ai conclu qu’il fallait faire un caramel pour coller les éléments entre eux. Pas de souci, ça je sais faire. Surtout depuis que je suis à l’induction, c’est un vrai bonheur.

Regardez ces petites bulles, c’est joli… Le sucre est encore sous la forme d’une croute légère mais il ne va pas tarder à se fluidifier comme du sirop, puis se colorer !

C’est à ce moment là que commence la trempette ! Vous ressortez vos cours de montages de Playmobiles ou de Légo et zhou… Fastoche pour vous. Le plus dur est d’éviter de se brûler avec le caramel. Moi je n’ai pas été très soigneuse…

Je vous montre l’intérieur. Pour les plus organisés d’entre vous, en prévoyant le coup, je crois qu’on peut réfléchir à la manière de remplir cet espace (bonbons, choux à la crème, cadeaux pour une crémaillère…) ! Doit y avoir des trucs sioux à bidouiller.

Et voilà ma maison, aussi jolie et fragile qu’une maison de petit cochon rose ! ErwanouGentilLoup trouve ça extra !

 

On passe donc à la phase décoration. Là encore, comme je me suis laissée surprendre par l’envie de mon fils, je n’avais rien de terrible en stock. Même pas des smarties ou du chocolat à fondre… La misère… Il me restait juste ces colorants alimentaires (vert, rouge et jaune). Tiens à ce propos, je pousse ma gueulante auprès des fabricants… il est nul en dessin le gars qui a pondu ce produit là ? Il n’a pas vu que la couleur primaire qui manque c’est le bleu ? Le vert, on peut se débrouiller pour le fabriquer si on a le bleu avec le jaune. Mais avec les trois couleurs vendues, la palette est franchement limitée. Le jaune pur ne sert à rien ou presque. Le vert ne fait pas très bon teint dans les madeleines… Il n’y a que le rouge qui est rigolo !

Bref, je fais un glaçage maison, avec du sucre glace, du citron et des gouttes de colorant.

Ca doit avoir la consistance un peu gluante et blanchâtre du… de…heu… enfin, vous voyez quoi hein !! Genre yaourt liquide !

Reste plus qu’à faire un peu de peinture ! Les mûrs sont en jaune (ben vi, faut bien l’utiliser).

ErwanouGentilLoup s’occupe du toit (vert… il y a de la mousse sûrement !).

Et voilà ma petite maison… 19 fleurs pour une belle et grande blonde.

Je mets le prénom, des fois qu’on se trompe de star de la journée !

La même, le lendemain, à la lumière du jour… On s’attend à voir les 7 nains non ?

Conclusion : super fastoche à faire et on peut être aidé par des petites mains volontaires. Pour Noël, optez pour une déco plus traditionnelle. Pour les copines, soyons disco, pour les enfants plus bonbons… je crois que j’en rachèterai sans souci (et je mettrai un masque contre la cannelle).

Les enfants l’ont mangé en prime, en se battant pour avoir qui du toit, qui des portes, etc…

39 Commentaires

Commenter