Ciloubidouille
3 octobre 2010

Plum-cake au Nutella

Les 10 ans de mon fils ainé sont passés. J’ai plein de choses à vous montrer concernant son anniversaire, la carte d’invitation, la fête avec les copains… Mais je commence par le gâteau fait pour la fête en famille (ben vi, chez nous aussi on n’en finit plus de souffler les bougies selon l’importance de l’anniversaire, mais ce n’est pas ErwanouGentilLoup qui s’en plaindra). Je suis partie sur une base de Plum-cake au Nutella. Le reste est largement improvisé, comme d’hab !

Je suis certaine que vous allez adorer cette recette, presque autant que celle aux Carambar… Enfin, j’espère ! Ici, elle remporte un vif succès !


Pour vous faire sourire, je vous explique un peu l’historique de ce dessert. Au départ, dans ma bibliothèque culinaire, j’avais ce livre là.  Sympa, rigolo, instructif, pas cher… Bref, je le consultais de temps à autre avec plaisir.

Pis un jour, je me suis achetée ce livre : Passion Nutella, de Clara Vada Padovani. J’ai hésité, ne voulant pas être redondante avec mon premier ouvrage, parce que mine de rien, je ne sais plus où les mettre mes livres tant j’en ai. (Mais je nierai avoir écrit ça, hein zhom…). En vérité, je n’ai aucun regret !

Dans « Passion Nutella », l’aliment phare, la célèbre pâte à tartiner donc, y est traitée comme une reine par les plus grands chefs, pâtissiers et maitres glaciers. Oki, ces génies de la cuisine proposent parfois des recettes improbables, genre des « gaufrette de foie gras de canard et Nutella, accompagnée de son petit verre de Kir royal » ou des « toasts Nutella tomate« … (mais même ça, ça m’amuse). Sauf que l’immense majorité des autres recettes vous donne envie de lécher les pages du livre. Parole d’indien, dès que je re peux en boulotter, je me fais un clafoutis poires Nutella ou un mille-feuille Nutella noisette, à moins que je ne cède aux sirènes du Ciabatta au Nutella avec banane caramélisée… Encore que le cheesacake au Nutnut… Bref. Vous voyez ce que je veux dire, ce livre est aussi plein de promesses qu’alléchant. Et c’est dedans que j’ai trouvé cette recette aguicheuse : le Plum-cake à l’orange. Je ne connaissais pas ce style de gâteau et je ne raffole pas de l’orange en pâtisserie. Pourtant, à mes oreilles, le mot Plum a évoqué de la légèreté et j’ai imaginé un dessert tout léger, mousseux… Sauf qu’en fait, »plum » en anglais, ça ne veut pas dire « plume »… mais « prune ». Et forcément… c’est pas pareil 😀 ! Grand classique de la pâtisserie traditionnelle anglaise, il s’agit en fait d’un gâteau à base de différentes sortes de raisins et de rhum. Nous, on aurait dit que ça s’appelait un cake aux raisins quoi, sans chichi 😀 !

Vous devez déjà rigoler en imaginant du coup que j’ai confectionné un gâteau un peu pouf pouf… Ben non, mon Plum-cake a tenu toutes ses promesses faussement idiomatiques. Il était léger, léger, léger… comme une plume ! Mais faut dire que dès sa confection, on le sent bien que ça va être aérien notre histoire. Et même le Nutella ne pourra pas plomber toute cette mousse.

C’est parti pour la recette. On commence par travailler 70 gr de beurre mou (à température ambiante) à l’aide d’un fouet afin de le rendre mousseux. On rajoute 50 gr de sucre et on continue de fouetter pour que ce dernier s’amalgame bien. Puis on incorpore 3 oeufs, mais un par un. Enfin, on incorpore 130 gr de farine, un sachet de levure et un de vanille. Normalement, on obtient un appareil qui ressemble à ça.

Normalement, y a plein d’autres ingrédients à mélanger, mais comme je n’aime pas les raisins, les écorces d’orange, je m’en suis passée. Ouaip, chuis une punk moi avec les recettes…

Dans un autre récipient, c’est le moment de monter 60ml de crème fraiche en chantilly (en gros faut que la crème double de volume, via un batteur électrique ou à la main si vous avez besoin de muscler votre poitrine tombante :D), puis on rajoute 60gr de Nutella. Ça fait de jolies arabesques.

Une fois vos deux mousses réalisées, c’est l’instant câlin… va falloir les mélanger intimement en remuant délicatement de haut en bas afin d’éviter que tout retombe. Une technique qui me rappelle un truc, mais quoi ?… :p

Z’avez vu l’extase… Rien qu’avec cette vision sous le nez, tu te dis que ton gâteau, ça va être une tuerie. Il faut donc beurrer un moule, y verser la pâte, puis enfourner à 182°c pendant 45 mn. Attention, ça gonfle beaucoup et si on ouvre trop vite après le bip, ça redescend d’autant. Ne pas hésiter à laisser le gâteau sécher un peu dans le four avant de le sortir.

La recette pourrait s’arrêter à ce stade, c’est d’ailleurs ce que je fais d’habitude, on déguste ce gâteau avec une bonne tasse de thé.

Sauf que là, j’avais envie/besoin d’un gâteau plus étoffé pour nourrir la 15aine de personnes invitées.

J’ai donc improvisé une petite mousse au nutella. J’ai fouetté de la crème fraiche à laquelle j’ai rajouté le Nutella, comme au dessus. Mais j’ai également mis trois feuilles de gélatine, afin que ma mousse ait un peu de consistance et de savoir vivre tenue.

En parallèle, j’ai écrabouillé des gaufrettes, des Gavottes bretonnes pour ne pas les citer, qui viennent directement de Dinan.

Là encore, je manque de photos pour les étapes, rapport que je suis toujours un peu pressée quand je cuisine pour une fête. Mais je vous explique. J’ai fendu mon Plum-cake qui avait eu le temps de refroidir pour former deux galettes. J’ai mis une première galette sur un plat, je l’ai encadrée par un cercle afin que ce dernier soit bien ajusté à sa taille. J’ai rajouté une bande de rodhoïde entre le cercle et le gâteau. C’est pas indispensable, mais ça évite quand même quelques catastrophes éventuelles lors du démoulage… J’ai versé la moitié de ma mousse Nutella/gélatine. Zhou, la deuxième galette. Et enfin, j’ai rajouté les miettes de Gavottes dans la deuxième moitié de mousse et j’ai bien mélangé. Ensuite j’ai tout versé sur le gâteau. J’ai ensuite rajouté des éléments de déco que j’avais sous le coude, et en l’occurrence, je n’avais pas grand chose…


Mon gâteau est allée prendre le frais deux heures dans le frigo. Je me marre avec la déco, parce qu’en fait, j’aurais du faire ce genre de dessin pour mon petit frère qui est daltonien 😀 ! Aurait-il vu l’âge qu’il avait ? Pas sûr…

Enfin, j’ai démoulé le gâteau en dégageant le cercle et le rodhoïde.

Il ne me restait plus qu’à coller des éclats de Gavotte sur la tranche pour finir la déco. Avec la mousse, ça tient tout seul.


On a pu déguster le dessert sous un chouette soleil automnal.

Et le principal intéressé était ravi. Il a même trouvé son gâteau trop bon (petit message à toutes les mamans qui cuisinent, OUI, au bout de quelques années, ils finissent pas apprécier voire réclamer les gâteaux maison ! Gardez espoir :D) !


SiloëJolieFée avait un peu les boules de ne pas avoir le droit à un petit bout… Mais elle a gardé dignement le sourire :).


Un, deux, trois… on souffle !

Quatre, cinq, six… on se régale ! C’est moelleux, croustillant, et même croquant avec la déco ! Ça fait gâteau un peu plus élaboré que d’habitude :).

La prochaine fois, je ferai une couche de mousse au praliné ! A moins que je tente une version au caramel…

Bref, il y a de belles perspectives pour ce Plum-Cake. A refaire…

Et pour compléter ma collection de livres sur le Nutella, je viens de découvrir qu’il existait celui-ci… Quelqu’un le connait ? Il a l’air miam miam aussi… Je vais le rajouter à ma liste cadeau d’Amazon 😀 !

Pour celles qui préfèrent lire l’anglais ou qui souhaiteraient faire un cadeau, Passion Nutella existe aussi en version Shakespeare :

Enjoy…

50 réactions au sujet de « Plum-cake au Nutella »

  1. Dur a croire mais visiblement ce gateau pourrai rivaliser avec le chef d’oeuvre gateau aux carambars ?!!
    Chez nous, on est accro au gateau aux carambars dont on ne se lasse pas (surtout les enfants qui le reclament pour chaque occasion alors on (je) vais relever le defi!! Je te dirais le resultat!
    Par contre je suis pas sure de trouver des gavottes a bruxelles, on improvisera…
    Merci pour ton blog, une vraie source d’ondes positives et de joie de vivre.

  2. La question redondante, est ce que tu résistes à ce genre de tueries ??
    Il y a beaucoup d’étapes dans ce gâteau mais le résultat est à la hauteur de la tache… ca me donne trop envie
    ca me fait penser à un gâteau pour pâques avec tous ces petits oeufs, à retenir pour l’occas !
    @ pluche, plum plum !!!

  3. Belle réussite! J’ai surtout hâte de voir la suite, mon grand aura 10 ans en mars et je suis sûre de trouver un secours inspiré sur ce blog pour certaines étapes…
    (la guitare coussin a été offerte à ma soeur qui a adoré, merci beaucoup!)

  4. Quelque chose me dit que cette recette sera tentée sous peu ici… On sent vraiment la saveur du Nutella dans le Gâteau? je veux dire, si on ne sait pas à quoi il est, on le devine?
    Merci en tous cas!

  5. Je l’ai goûté, parce que le régime n’était pas encore entamé, pis aussi parce que ce n’est pas la première fois que je cuisine un Plum-cake :). Mais sinon, oui, j’aurais résisté.

    Les irlandais : rivaliser avec le gâteau au Carambar reste une vraie gagueur mais je crois quand même que c’est un gâteau à tester.

    Nutella : le goût du Nutella se deviene mais n’est pas aussi fort que si on mangeait du Nut nut brut hein ;). Ce qui donne le goût là, c’est plus la mousse à côté vu que rien n’a été cuit :).

  6. Tu aurais du mentionner : article interdit au moins de 18 ans… J’ai bien ri… J’aime autant ce que tu crées que la manière dont tu le racontes…

  7. D’accord avec Lolo, ça sent la tuerie ce truc….!!
    C’est un peu long à faire mais ça donne envie…
    Je vais étudier la question de près pour l’anniv. de ma soeur qui est une fondue de nut-nut. Je lui ai d’ailleurs déjà offert un des livres dont tu parles… et maintenant que je vois qu’il y en a d’autres.
    Je ne suis pas sûre qu’il supplentera le gâteau aux carambars, d’autant que ma fille commence tout juste à s’y mettre.
    Mais ta remarque sur les enfants qui finissent par apprécier et même réclamer les gâteaux de leur mamounette m’encourage à m’accrocher (c’est vrai que je détecte des signes précurseurs chez le grand ! ; ).
    En tout cas, merci de tester pour nous … et de partager ; – p

  8. Miammmm … Allo, Dr Dukan ? ? ?
    Et juste parce que j’ai bien ri mais mon programmateur de four ne me permet pas de faire chauffer mon four à « 182° » 😉 hihihi non je ne me moque pas !
    Vite je change de page car je bave sur le clavier et ça va faire court circuit !

  9. Il m’a carrément sympa ce gâteau… Et il me semble que je vais bientôt aller faire des courses outre Rhin où le nut est carrément moins cher… je crois que ça va être une tuerie. Merci Cilou.

    Sinon dans un autre registre, grâce à toi et au swap de rentrée… j’ai juste explosé mon compteur de visites… Trop bien, comme dirait Agathe. Merci doublemnt Cilou.

  10. Trop appétissant … et moi qui dois stabiliser mes 10 kgs perdus après 18 mois d’efforts!
    Je ne vais pas tester ta recette tout de suite
    Et pourtant c’est mon anniversaire dans dix jours ;o(((

  11. Et moi qui suis passé à côté d’un gros pot de nutella ( 1kg ) en promo ce matin et qui est dis non, non, non je ne céderai pas !!! et bin c’est malin maintenant suis pleine de regrets. Il à l’air à tomber ce gâteau !!!

  12. je n’achète jamais de nut-nut, sinon je finis le pot dans la soirée… mais là ce gateau… hummmmmm j’en salive devant l’écran… faut que je retourne faire des courses, et que je tente cette recette… Comme ça mes collègues pourront me dire lequel ils préfèrent, Carambar ou Nutella ??? et si on faisait un marbré en mélangeant les deux… nooon c’est pas du tout raisonnable ! 😉

  13. ahahahahah je vais défaillir !!!!!!!!!! je lis ça le ventre vide aussi c’est dangereux !!!
    Dans la série les desserts qui tuent au Nutel, mon beau-frère fait une chantilly au Nutella au siphon : un vrai délice !
    J’ai le premier livre mais je ne connaissais pas le second, mmm je vais le mettre sur ma liste au Père-Noël !
    Tu m’épates en tout cas de continuer à faire tous ces gâteaux et tous les articles qui s’y rapportent tout en mangeant des surimis ;o)

  14. MDR pour le passage calin…
    Ca fait bien envie ! le gateau … puiffff !
    Moi dans mon délire nut nut, on le fait maison mais comme j’ai ajouté des oranges confites dans ma dernière version, pas sûre que tu réclames un pot. Je t’avais envoyer le fichier de recttes avec nut par mail ? Bisous et Bonne Nuit !

  15. La classe!
    perso je ne crois pas que je le ferai, trop élaboré, mais par contre je retiens l’idée de la déco ! c’est bientôt l’anniversaire de mon fils, et j’ai un stock de smarties à liquider 😀
    J’adore : tu dis que tu n’as pas grand chose sous la main au niveau déco, puis tu nous trouves encore une idée géniale! c’est le talent, ça!

  16. Tu lèches les pages du livre de recette, et nous on lèche l’écran de notre ordi… Voilà !
    Jamais osé tenter un gâteau au Nut, par crainte de ne pas assez retrouver LE goût dans le gâteau…

  17. Comme je me l’étais promis, j’ai fait le test pour voir si ce gâteau pourrait détrôner le gateau aux carambars comme roi des gâteaux d’occasion (et surtout comme gâteau que mes enfants mangent (6, 4 et 2 ans). J’annonce tout de suite que j’ai fait la version de base, sans frou-frou, ni déco. En relisant la recette je me suis aperçu que j’ai été un peu ‘punk’ moi aussi sur les proportions, 60ml de crème fraiche, ca me paraissait pas beaucoup alors j’ai mis tout le pot (200ml) et 60g de Nutella ca faisait misère donc j’ai aussi augmenté (probablement 100g). Pas de problème de cuisson, démoulage impeccable, et le résultat dégustation…..Seulement mon ainé a fini le gâteau :-(( ! Ma fille, qui a fait le gateau avec moi et léché toutes les cuillères et plats, mais le gâteau lui, ne lui a pas séduit les papilles. Les adultes présents ont aimé mais sans plus. Donc le gâteau aux carambars garde son titre haut la main ! C’est les 70 ans de ma mère Dimanche, et j’ai plus de stock de carambars… (Que je ne trouve pas à Bruxelles !!) donc c’est un peu panique pour savoir quoi faire (je suis pas gâteau du tout), je vais tente le Chéfesse cake cuit (de New York) faut que je vérifie si tu en donnes la recette sur ce blog. Allez trêves de bavardages, je te laisse tranquille et merci encore pour ton blog !

  18. je vous suis depuis longtemps avec mon tél; Bravo vous êtes une super maman avec d idées géniales merci de prendre le temps de les partager ;o) soyons je vous jalouse mais sans méchanceté aucune alors bon vent merci de continuer à nous faire voyager au gré de vos aventures avec ce brin amicalement soory

  19. bonjour aux irlandais de Belgique!
    il n’y a pas de carambars à Bruxelles????!!!!!
    laissez-moi votre adresse mail, je peux vous en envoyer, ainsi que des gavottes ou autres spécialités!!!
    (j’habite en Bourgogne, ici il y a de délicieux fromages très typés et très odorants, mais par respect pour les employés de la Poste, je ne pourrai pas vous en envoyer!)

  20. Mince, j’avais raté cet article !

    Et hop, 2 kg dans les fesses, rien qu’à te lire 😀
    Et surtout à préparer de miam-miam cookies aux Daims dont la recette de départ vient d’ici (paske moi, suivre une recette à la lettre, c’est im-pos-sible !) ;).

    Bises à toute la famille,
    Adnem.

  21. Message pour Tagali (je n’ai pas trouve votre/ton adresse email)
    Merci infiniment pour votre très sympathique proposition, mais ne vous inquiétez pas, je fais régulièrement des petites virées en France pour me réapprovisionner!!
    Cilou t’as vraiment un super blog avec des super lecteurs/ suiveurs!
    Annabel

  22. J’ai testé en suivant à la lettre la recette, je pense que je serai plus punk la prochaine fois en mettant un peu plus de nutella.
    Le gâteau a bien plu et seul sans la chantilly avec le thé il doit être parfait aussi!
    Bref, je le referai!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *