Ciloubidouille
24 mars 2011

Tarte chocolat guimauve

 

Ceux qui me connaissent disent qu’il est facile de me faire plaisir mais qu’il est ardu de me surprendre. J’ai déjà développé cet état de fait par ici, mais disons pour résumer qu’il semblerait que si j’ai le bonheur stable, familier et plutôt quotidien, faire bondir mon cœur n’est pas chose aisée. J’ai le palpitant régulier. Alors me procurer un plaisir fort ET durable dans le temps, pour ceux qui m’aiment, c’est une vraie gageure.
Pourtant, dernièrement, j’ai vécu ce genre de joie diffuse, faite de vagues irrégulières et puissantes. Personne ne m’a offert Bruxelles, je n’ai pas chanté un baiser de Souchon, je n’ai pas déjeuné avec un sans-abris, Harry Potter n’a toujours pas répondu à ma chouette, Keziah Jones est encore en retard pour notre rendez-vous de streap-tease, je n’attends pas un cinquième enfant… non, cette boule de chaleur dans ma vie est venue de la réalisation d’une recette qui m’a enchantée. Tout simplement.

Comme quoi, en matière de plaisir et à défaut d’être toujours à la hauteur des attentes, je peux aussi être surprenante. Et je me surprends à rêver que cette joie sera communicative…

Tout est parti de la lecture de ce livre. THE livre !!

Je ne sais pas exactement ce que vous attendez d’un livre de cuisine. Personnellement, je recherche surtout la créativité. A la limite, la recette m’importe peu, ce qui me motive c’est l’idée qu’elle engendre chez moi. L’envie de la réalisation. Le besoin de l’appropriation. Or ce livre ne présente QUE des idées ! Il ne s’agit pas d’un recueil de recettes, mais un ouvrage sur le design culinaire. On y trouve les réalisations comestibles les plus audacieuses, les plus ingénieuses. Il y a des photos qui me feraient pleurer de rage tellement j’aurais aimé être à l’origine d’un tel projet 😀 !

Pour avoir une petite idée de ce qu’on peut y trouver (et surtout de la démarche), le mieux est de consulter le blog d’une des auteurs. Ou de se l’offrir parce qu’on le vaut bien !

 

Je ne vous fais pas la liste de toutes les choses qui me font de l’oeil, non, je vous épargne de mes logorrhées sur le sujet. Mais il faut quand même que je vous montre la page qui m’a inspirée pour l’article du jour. Ceci est une sorte de bol en chocolat, rempli de barbe à papa ! Un truc de fou. Il faut donc briser la coque pour venir à la rencontre de cette mousse soyeuse et oh combien gourmande. La réalisation de cette merveille n’est pas à notre portée, il faut un sacré matos (et même moi, qui suis assez bien équipée, j’en suis incapable) [Mode Mauvais foi ON]Je nierai avoir écrit que j’étais assez bien équipée… [Mode Mauvais foi OFF]

Déterminée à participer, même modestement, à une page de l’histoire (infime et intime) du design culinaire, je suis lancée dans une variation gourmande. Et si je réalisais une tarte au chocolat ET à la guimauve ?

J’ai commencé par cuisiner la guimauve. J’avais déjà suivi une recette de guimauve maison, il y a quelques années, mais avec un succès limité. Cette fois-ci, j’ai suivi les conseils éclairés de M’sieur Gobet, le chef pâtissier Lenôtre, qui a fait un livre que j’adore également (certainement un de ceux que je consulte le plus de toute ma bibliothèque).

J’ai fait cuire 250 gr de sucre en poudre avec 7,5 cl d’eau. Comme je suis une punk, j’ai rajouté une lichette de sirop de guimauve. Et j’ai laissé tout ce petit monde se chauffer jusqu’à arriver à la température idéale de 130°C.

L’outil indispensable… Ce modèle-là, acheté chez Mora, est vraiment chouette. Sa sonde va au four, donc je peux surveiller mes casseroles mais également mes rôtis !

Pendant ce temps là (oui, parce que le sucre, étrangement, ça met du temps à monter dans les tours), j’ai laissé mon robot faire de la neige de 3 blancs d’œufs.

Ensuite, je n’ai pas pris de photo, mais j’ai versé le sucre chaud bouillant en filet sur les blancs, tout en laissant le robot continuer de fouetter. Et j’ai rajouté 6 feuilles de gélatine préalablement ramollies dans de l’eau fraiche (et essorées donc).

Voilà pour la partie guimauve.

Passons à la coque en chocolat. J’ai opté pour un moule à tarte en silicone, pour des questions de facilité de démoulage.

J’ai fait tempérer mon chocolat noir et j’ai chemisé mon moule de cette onctueuse pâte noire.

Pour que les bords soient bien épais et solides, j’ai coulé plusieurs couches en respectant un vague temps de séchage intermédiaire.


Et ensuite, j’ai versé ma guimauve jusqu’à ce que la pâte affleure les bords.


A ce stade là, je trouve que ça a déjà de la gueule. Je n’arrête pas de dire à zhom que je suis trop contente !


Voyez, je remplis à fond !


Et je verse le surplus dans un autre moule, en veillant à ce que la pâte garde une certaine épaisseur (au moins un centimètre).

Au bout d’une bonne heure au frais (mais pas au frigo, juste dehors sur le perron), je recouvre le tout du reste de chocolat et j’égalise bien. Enfin, je laisse le tout prendre toute la nuit.

En attendant, je m’occupe de la guimauve qui reste. Je la découpe en petits bouts.


Je suis assez contente, elle a bien pris !


Je plonge un par un les carrés dans un mélange de maïzena et de sucre glace.

Voici ce que ça donne à la lumière du jour :).

Pour ceux qui n’ont jamais mangé de la guimauve maison, il ne faut pas s’attendre à une texture identique à celle d’un Chamallow de chez Haribo. Non, la guimauve est bien plus onctueuse, bien plus filante sous la langue…

C’est un peu comme si on croquait dans un nuage…


C’est pourquoi, j’étais vraiment curieuse de savoir ce qu’allait donner le mélange « guimauve fondante » et « chocolat croquant » ! Le tout bien présenté dans une jolie tarte.. plutôt design non ?

Je crois que je suis tombée amoureuse de ma tarte ! Je l’ai photographiée sous tous les angles 🙂 ! Pas besoin que je vous commente les clichés suivants hein…





Et quand on a entendu le délicieux « crac » du chocolat au moment où il a rencontré la lame de mon couteau, là, je peux vous dire que j’avais la joie des enfants au coeur. J’étais Willy Wonka, j’étais le sucre, j’étais la barbe à papa, j’étais le plaisir !


J’ai apporté cette tarte au boulot. J’ai découpé des petits morceaux, gros comme des bouchées. J »ai posé mon plat près de la machine à café, sans mot dire, sans signature.

Je suis suis revenue chercher mon plat peu de temps après. Presque comme une voleuse. A ce moment là, j’étais Robuchon déguisée en Fantômette 😀 ! L’assiette vide a fignolé mon bonheur :).

Je ne sais pas trop conclure cet article. Il y a des choses dans ma vie qui me font avancer. Cette tarte en fait partie, pour une raison mystérieuse que j’ignore moi-même. Sa recette doit composer avec des ingrédients magiques de mon alchimie personnelle !

J’espère qu’elle tisse aussi de jolies pensées jusqu’à vous.

 
EDIT : Voici une petite photo d’un autre essai de design culinaire : la crêpe dentelle !

***

Rien à voir avec la choucroute, deux petites choses avant d’aller retrouver Morphée.

Déjà, y a ma cousine qui est en final pour un concours de blogs. Alors si le coeur vous en dit, n’hésitez pas à aller la soutenir ! Son blog à elle, c’est Cuizin’Aid (celui du milieu). Hop, on clique !

 

Et sinon, moi aussi je suis joueuse. Je participe au concours HP.

Voici mes trois réponses :

Question 1 : Quel est le nom de la technologie HP qui permet d’imprimer à distance ? La technologie HP ePrint
Question 2 : Comment s’appelle l’imprimante HP dont l’un des points forts est son design élégant ? L’imprimante HP Envy 100 e-All-in-One
Question 3 : De combien de cartouches d’encre séparées est équipée l’imprimante HP Photosmart Premium ? 5 cartouches d’encre séparées

On verra ce que ça donne :).

113 réactions au sujet de « Tarte chocolat guimauve »

  1. Je confirme c’est un pur bonheur la guimauve maison….J’ai pour ma part réalisé la guimauve au chocolat dans des moules à cannelé(en silicone),c’est beau, c’est bon et c’est un succès chez les grands et les petits.L’idée de la tarte à la guimauve me tente, je la garde sous le coude…

  2. Elle est vraiment très belle cette tarte, un vrai travail de pro…. Je ne sais pas si j’arriverai à ce niveau, en tout cas, je vais essayer!

  3. Non seulement les photos de la tarte sont magnifiques et donnent l’eau à la bouche, mais le texte autour … Il m’a emmené sur ton nuage, et j’ai trop envie d’essayer aussi !!! Merci Cilou !!!

  4. Elle est superbe cette tarte !!! Digne d’un grand pâtissier !!!

    Et j’imagine bien le mariage du croquant du chocolat avec la douceur et la délicatesse de le guimauve…..Hummmm, miam miam !!

  5. Moi je me demande surtout comment t’as fait pour réussir à l’entamer ! Je crois que même en l’ayant photographiée sous toutes les coutures je serais encore en train de la regarder amoureusement…
    Ton chocolat est super lisse et brillant ! C’est le tempérage le secret ?

    1. Lili : oui c exactement ça le secret.

      Riri : tant mieux alors. Je ne poste pas souvent sur ce blog mais c’est doute parce que j’essaye de soigner tous les détails, de la confection aux photos en passant par les textes. Du coup, en dehors des félicitations que je reçois ici pour mes réalisations et que j’adore, j’apprécie aussi quand on me complimente sur le ton de mon article :).

  6. C’est vrai qu’elle est pleine de symboles, de contrastes cette poésie culinaire… et puis il semblerait qu’elle prenne le temps de se laisser désirer, il faut la surveiller, la ménager, y aller en délicatesse pour un aboutissement a priori simple mais qui en impose… ça ne m’étonne pas qu’elle te fasse cet effet, est-ce que par hasard, elle ne te ressemblerait pas un peu, du moins, est-ce qu’elle ne serait pas à l’image de la « ciloubidouille d’à la webville »?
    Merci pour ce bel article

  7. Salut cilou,
    Tout d’abord ta tarte est superbe….elle est super lisse et donne vraiment trop envie……Miam Miam

    Merci de ton petit mot pour MOi c’est gentil……

    A plus

  8. cette tarte donne vraiment l’eau à la bouche !! cet article m’a permis d’etre dans une bulle de douceur alors merci une fois de plus pour ce beau voyage !

  9. Wahoooo ! Entre les photos, les sentiments (non refoulés) qui transpirent au travers de ton texte et cette fabuleuse tarte qui semble si gourmande….cela laisse rêveuse ! J’ai un soucis avec la guimauve ce n’est vraiment pas ma tasse de thé, mais je me dis que dans la famille il doit y avoir des accros, je la garde sous le coude pour la tenter un jour.

  10. Bon je reviens après une nuit de sommeil (j’adore relire et re relire tes articles Ciloubidouille ! ) ! Cette tarte, je sais pas si je vais adhérer (je suis pas une grosse méga fan de la guimauve, oui ça arrive) mais j’en connais un qui va te bénir Ciloubidouille ! Dès que c’est testé (quand mon emploi du temps sera un peu déchargé ^^), je reviens vite donner mes impressions !

  11. j’avais fait un truc du meme genre pour noel
    un tarte ourson a la guimauve geante c’est du bonheur
    les moules de chez mora sont super pour ça et aussi pour la guimauve simple
    parcontre, je met ma gelatine dans mon sucre (prendre une super grnade casserole parce que quant tu verses la gelatine, ça boue) et de l’arome de vanille

    elle donne trop envie ta tarte

  12. Wouah !!!!!!!!! la grande classe !!!! ça me donne envie de faire la même chose juste pour avoir la satisfaction d’avoir réussi une chose aussi belle !
    à part le côté guimauve maison ça n’a pas l’air compliqué. faudrait que je réfléchisse à une autre chose à mettre dans la tarte, genre une mousse de framboises ça doit pas être mauvais. et pour le tempérage je crois que tu l’avais expliqué dans un de tes articles. j’irai voir en espérant qu’il ne faut pas un thermomètre sinon tant pis pas de tempérage. au pire elle ne sera pas brillante comme la tienne c’est ça ?
    ou alors ça ne marchera pas ?
    merci pour cet article ! et comme d’habitude c’est un plaisir de te lire ! j’adore la façon que tu as de rédiger tes articles, avec de la passion, de la tendresse, de la folie. c’est extra !
    tous les jours je guette pour voir si un nouvel article est paru.

    Bonne journée ensoleillée !

  13. Génial cet article ! La tarte est fabuleuse mais le texte aussi et tout ça est super inspirant… Ca me fait le même effet joyeux et motivant qu’un article des Culinotests dont je garde un souvenir marquant…
    Merci donc (et bravo aussi)!

  14. Ah non mais alors là vous n’avez pas le droit !!!!

    ça devrait être interdit de mettre de telles photos !

    M’enfin quand même, vous y avez pensé, hein, aux pauvres personnes qui surveillent leur poids ?

    Vraiment, hein, vous êtes sans scrupules…

    mais bon, quand même, heu… Il vous en reste pas un peu ?

    😳

  15. Ton message est rempli de ces petits bonheurs qui me font sourire. Tu prends le temps d’écrire un bien jolie texte, c’est vraiment chouette. merci !

    Et quand je vois ta tarte, comme toi, je succombe ! Mazette, ce qu’elle est belle.

    J’aurai aimé me trouver à la machine à café de ton boulot 😉

  16. Déjà dit sur FB mais Wahoooooooooooooooooooooooooooooooo !
    je reconnais que c’est avant tout la photo qui m’a guidée jsq ici
    mais j’ai été ensuite autant (encore plus ?) touchée par ton récit …
    Pas de doute qu’en plus de nous faire saliver , elle tisse jusqu’à vous moi de très jolies pensées 🙂
    La façon que tu as eu de partager anonymement cette merveille résume bien pour moi l’esprit de ce blog que je suis depuis si lgtps …
    Cette tarte c’est un peu un condensé de toi et des tous tes ingrédients magiques en effet !

    Pour tout ça : MERCI CECILE !

    Anne

  17. Tiens, je tenterais bien la cloche barbe à papa… Après, c’est pas impossible à faire avec nos modestes moyens, je pense
    Pourquoi pas utiliser justement ton moule silicone pour la coque en chocolat, tu fait ensuite un fond rond, tu met ta barbe papa au milieu et tu referme par ton fond de tarte (un peu de joint chocolaté sur les bord pour tenir le fond fond et le fond couvercle, le tour est joué). Ca doit pouvoir être jouable, non?

  18. wwwhaaaoouuuu ça à l’air super super bon….ça donne vraiment envie!! Rien qu’en lisant le texte…je suis dans un autre monde…le pays des merveilles….
    je garde bien évidemment la recette que je vais tester!!!

    Je suis fan fan fan!!!

    ps : une petite question ? as tu déjà essayé les beignets des fêtes forraines, plages etc… car je n’arrive pas à les faire aussi gros donc j’aurais besoin de tes conseils!!
    MERci beaucoup pour ce blog…;

  19. mmmmh, ça me donne envie de grignoter là !

    moi j’ai un soucis avec les moules comme ça, je casse toujours mon gateau, si t’as une fois le temps, une série de photo de comment faire ferait mon bonheur !
    j’suis pas une pro des desserts, mais je me soigne, pour ma fille qui va avoir un an, je voudrais créer avec elle !

  20. Surprenante Ciloubidouille… La tarte, déjà, elle fait bien envie (le titre à lui seul, hein?!!), mais en plus, on a le plaisir de prendre conscience que le bonheur est parfois si simple… Merci de nous faire partager ton état d’esprit avec autant de poésie!! Continue!!….

  21. J’avoue qu’elle me donne très envie cette petite tarte. Difficile de faire plus gourmand !!! Je me pose la question ce n’est pas trop écœurant quand même ?
    En tout cas elle donne définitivement envie !

    Et je ne savais pas du tout que tu avais un autre blog, très très chouette découverte, je suis ravie, au moins 2 fois plus de Cilou !

  22. Alors là Cilou, je crois qu’avec cet article tu frappes un grand coup dans le plaisir de tes lecteurs et dans ton plaisir personnel rien qu’à toi… Bravo, bravo, bravo !! cette tarte est magnifique. Tes enfants et ton mari n’ont pas porté plainte pour abandon de famille quand ils ont appris que tu l’avais apportée au boulot au lieu de la leur réserver ?

  23. Elle est magnifique, cette tarte.
    Je suis d’accord avec d’autres lecteurs, cela a dû être dur de la casser pour la manger.
    Sinon, une de mes petites bulles de bonheur c’est ton blog car il me pousse à tenter des choses et j’aime beaucoup ton style d’écriture mêlant humour et poésie…

  24. Mummmmmm, alors je ne suis pas aussi bien équipée que toi…. mais clairement cela fait envie !!!
    on a tout de suite envie de la gouter et déguster…. merci pour ces articles toujours sympathiques à lire et à….. regarder

  25. MAGNIFIQUES PHOTOS !!! je me demande si je vais pas en mettre une en fond d’écran !
    j’adore ta vision de la vie, du plaisir, des gens …
    et merci pour le lien vers ce livre que je vais sans doute acquérir …
    bonne soirée

  26. alors la chapeau.cette tarte est tout simplement divine a regarder et doit etre terrible a manger.j aimerai vraiment faire partie des chanceux qui travaille avec toi

  27. Alors moi, je l’imagine bien aussi avec du caramel au beurre salé à l’intérieur, qui ferait des fils quand on croque dedans… tu veux pas essayer pour voir ce que ça donne ?

  28. Ouah.. là on est au summum de la subtilité… et de la beauté…
    Un pur plaisir visuel

    J’ai fait un tour sur le blog « désign culinaire » et c’est vrai que ca donne envie de faire des merveilles… rien que pour les yeux !

    Bravo ! 😉
    Bonne soirée
    Laurence

  29. C’est un pur plaisir de te lire… à quand les éditions Cilou ? 😛
    J’aimerai bien savoir combien de kilos de chocolat tu as utilisé pour faire cette sublime tarte ?..
    Et puis, pour ma part, si jamais un jour je parviens à réaliser une telle merveille, je le clamerai haut et fort pour crouler sous les applaudissements… Bravo ! Bravo !

  30. Très jolie tarte. Bon j’ai pas trop envie de me lancer dans la guimauve, mais je met l’idée de la coque en chocolat de côté j’adore le principe !

  31. Ce bouquin aussi je l’adore ! Il fourmille d’idées de présentations.
    Quant à ton ressenti, je le partage aussi, l’ayant moi-même connue lorsque j’avais réalisé ma tarte au citron meringuée l’année dernière ! Ma BM s’était même un peu moquée de moi 😉

  32. Je m’attendais à quelque chose de lourd en la goûtant !

    Mais pas du tout ! Une légèreté incroyable et délicieuse :))))

    Mummmmm, encore, encore !

  33. J’aime pas la guimauve, mais là maintenant tout de suite, je veux goûter cette tarte absolument sublime…

    Je plussoie sur la version caramel au beurre salé !

  34. Mais c’est du grand art ! Il est absolument magnifique ce dessert.
    Je comprends aussi complètement ce sentiment de plénitude que peut procurer la réalisation d’un plat.

    Je ne sais pas si j’oserai essayer cette magnifique tarte mais en même temps j’adore ce genre de défis !
    J’ai cependant besoin de ton aide :
    * c’est quoi le sirop à la guimauve ?
    * est-ce obligatoire d’obtenir une température exacte de 130 degrés ?

    Merci pour ta réponse et encore BRAVO ! Je m’incline mais il faut arrêter de te surpasser parce que j’aimerai pouvoir suivre ! 😉

  35. ca donne trop envie de croquer dedans et oui la guimauve maison c’est un délice mais je ne m »y suis jamais lancée….un jour peut être en auris je le courage rien que pour tenter cette tarte !!

  36. Terrible!!!
    Ca me fait trop envie, elle est magnifique!!
    J’adore les nounours au chocolat mais là avec une guimauve maison…
    Bravo!

  37. Les photos sont vraiment magnifiques. J’ai bien essayé de passer le bras à travers l’écran, mais je ne suis pas parvenue à goûter cette merveille. C’est bien dommage, parce que je ne pense pas que j’aurai le courage ne me lancer un jour dans ce genre d’expérience…

  38. Rahhhh ça fait trop envie et c’est terriblement frustrant parce que j’arriverai jamais à refaire un truc pareil! T’es une pro!

    Et les photos sont superbes.. on en lècherait l’écran pour un peu! 😛

  39. Esthétiquement elle est sublime ta tarte !! Waouhhh !
    Par contre, je crois que je ne suis pas assez accro au sucre pour apprécier autant de guimauve et de chocolat….
    Par contre le principe de la coque / tarte au chocolat doit etre déclinable avec d’autre garniture non ? Styl mousse au chocolat….hummm a creuser !

  40. J’avais jamais imaginé qu’on pouvait faire de la guimauve maison… Si le sirop guimauve n’est pas obligatoire, je me lance, d’autant que j’ai un moule silicone de p’tits oursons… hum… rien que d’y penser j’ai encore pris 3 kg… Bon, sinon, on peut l’acheter où sur internet ton sirop guimauve ???

    Biz et bon week…

  41. Cilou !
    Toujours de bonnes idées !! J’essayerais bien cette recette avec mes petits moules silicones en demi-sphères ! Ca devrait plutôt bien rendre je pense… a voir…
    Quand au concours, je me trompe peut être (voir surement) mais j’aurais rajouté à la 1ère question le terme WIRELESS, qu’en penses tu ?
    Bonne continuation !
    Carine

  42. Zhom ?! J’ai envie d’une tarte au chocolat et à la guimauve !!!
    Une tarte toute bête, au chocolat, et avec de la guimauve maison, dedans ! Zhom ? zho-ôOm ?

    Pffff, même pas capable de satisfaire une petite envie toute simple de femme enceinte…. Mais où va-t-on ? 😉

  43. En lisant ton article Cécile, je me suis mise en mode « régression ». J’addoooooore les oursons chocolat guimauve. Alors que dire de la version king size ?
    Et puis là, un grand moment de solitude : j’vais faire comment pour la faire tenir dans ma boite à gants cette tarte ? Parce que oui, je dois le confesser, je planque régulièrement et consciencieusement, sans mauvaise conscience aucune, tout plein d’oursons au choc dans mon vide-poche. Pour passer ses nerfs dans leS embouteillages, y’a pas mieux. Et pis, avec la bouche pleine, on ne dit pas de gros mots ! Enfin, en théorie 😉

  44. Mais c’est génial!!! C’est de la folie ce chocolat et cette guimauve Cilou! Et ce qui est chouette c’est que c’est déclinable: caramel au beurre salé, mousse au chocolat ou pourquoi pas même alterner une couche mousse au chocolat avec une couche mousse au chocolat au lait praliné avec des gavottes ou des éclats de noisettes. C’est la fête!

  45. Woooow!! Grande classe!

    Mais même question, qui n’a toujours pas eu de réponse… il faut vraiment un thermomètre spécial, on peut pas faire de la guimauve sans savoir la temp. exacte du sucre?

    Et pour le chocolat autour c’est combien de plaques environ? Comme ça au pire je peux faire sans la guimauve, mais avec une mousse au chocolat blanc au milieu…

  46. sensass ton invention! honnêtement je ne suis pas trop barbapapa et guimauve mais je préfère ta création, m’étonnes pas que tu sois tombée amoureuse de ton gâteau, il est à tomber!

    bon j’ai déjà le moule mais pas tous les appareils mais ça laisse songeur ton invention….

    tu as déjà essayé/goûté les chocolats au roquefort ou au piment d’espelette? y a quelques années, un pâtissier du sud avait testé ces recettes….

    en tout cas, bravo, du talent, de la créativité, c’est du ciloubidouille tout craché!

  47. Salut Cilou ! Ca fait bien longtemps que je n’étais pas passée « te » voir !
    Si je ne connaissais pas ton blog, j’aurais immédiatement pensé que tu crânais en montrant une réalisation d’un grand pâtissier, en voulant nous faire croire, nous pauvres adeptes du gâteau au yaourt basique de chez basique, qui poussons l’extrême exotisme jusqu’à le transformer parfois en gâteau au chocolat, nous faire croire, donc, avec ta tarte chocolat-guimauve, qu’une pauvre mortelle était capable d’une réalisation si superbe !
    MAIS je « te » connais… et j’en suis bouche bée ! Ca tombe bien, d’ailleurs, pour un article qui se mange…

  48. Faisaeuse de guimauve à mes heures (au grand bonheur des enfants), je découvre avec bonheur ton article… en voilà une idée qu’elle est bonne !! :mrgreen:
    Sinon pour ce qui est de la guimauve en elle même, moi j’aromatise avec deux cuillères à soupe d’extrait de vanille liquide (ou alors du sirop de violette, de l’eau de rose… miam !!). Et il n’est pas absolument nécessaire d’avoir un thermo-sonde sous la main : en chronométrant 5 mn à partir du début de l’ébullition du sirop on atteint la température adéquate (testé et approuvé par la nounou de mes garçons) 😉

    En tout cas merci encore pour ce blog qui est un régal pour les yeux et pour les papilles et aussi une vraie mine d’idées ! 😎

  49. Salut cilou, j’adore cet article. J’ai cherché le sirop de guimauve près de chez moi, en Belgique, mais impossible d’en trouver. Tu n’aurais pas une idée? Je retiens l’astuce de Natell pour la température!

  50. Digne d’un grand patissier, cette tarte est TROP belle! Bravo!
    Je m’en vais demander un thermomètre de cuisine pour la fête des mères… mon anniv est trop éloigné;o))

  51. C’est un vrai plaisir de vous lire !!! Quelle tarte ! Ici personne n’aime la guimauve alors à moi de me réapproprier la recette en conservant la « croûte  » en chocolat … Merci !

  52. Je n’aime pas la guimauve (d’ordinaire) mais là je trouve l’association chocolat et nuage rose très sexy et super appétissante !!! La tarte s’est enveloppée de sa plus belle robe noire et c’est un délice à la vu (les petites billes donnent un super effet)
    j’ A-DO-RE !!

  53. Alors çà c’est la classe intersidérale !!! Ft trop que tu ns en fasses une quand on fera une rencontre (parce que bon là avouons-le faire la guimauve et tout et tout c au-dessus de mes compétences culinaires et de mon équipement de cuisine) !!!! Et en plus elle est trop belle !

  54. J’ai testé, non pas la tarte, mais juste la guimauve dans un premier temps (sans sirop). Résultat impeccable ! Découpé en petits morceaux dans un chocolat chaud, c’est un délice… Merci de m’avoir donné le courage de me lancer. Prochaine étape, la tarte !

    On te le dit cent fois par semaine, mais comme tu as dit un jour, les commentaires sont la rémunération des blogueurs, alors je le répète: merci pour ce blog richissime, les photos superbes, les textes émouvants ou drôles, les idées si nombreuses, bref, merci pour tout.

  55. Bonjour,
    Je viens d’envoyer un mail à valou de cuizinaid(de la famille je crois) pour quelques conseils car j’ai tenté un we je chauffe du sucre pour tenter la guimauve. ben oui j’ai déjà raté une fois car la température une fois atteinte on coupe le feu jusque là ça va mais après ça se solidifie ça cristallise et ça durcit. La 2ème fois j’ai pas osé chauffé jusqu’à la t° indiquée..trop peur de pourrir la gamelle….Bref il m’en faut + pour déserter la cuisine je tente les sucettes tagada de cuizinaid et c’est reparti on chauffe du sucre (déjà 750g merci daddy suc) et ça continue ça se solidifie ça cristallise et ça durcit une fois le feu coupé. Bref un conseil peut être avant que je postule au meilleur commis de france sinon je vais me retrouver à éplucher les oignons ou nettoyer les toilettes grrrr ça finalement je supporterai mais les railleries de mon cher et tendre qui réussit toujours tout en cuisine ça pas possible bref je planque les casseroles collantes de sucres en attendant votre réponse pour éclairer ma grosse lanterne basse tension et je vais courir pour me défouler …..Merci d’avance…..Si pas de réponses au moins ça m’aura fait rêver et …Saliver. Bon we.

  56. Fafa : il faut verser le sirop sur les blancs immédiatement, dès que la température est atteinte. Il n’aura pas le temps de cristalliser.

  57. merci fofo c’est ce que j’ai fait les 2 fois mais ma deuxième tentative a été concluante même si sirop n’a pas atteint la bonne t° C’était délicieux .Mais pour les sucettes de cuizinaid je n’ai pas réitéré l’affaire car franchement dès que j’ai retiré du feu j’ai eu le temps d’en faire 2 à la p’tite cuillère car ça cristallisait déjà et après 2 c’était trop dur…

  58. Bon, ben… je veux ça ! Guimauve et chocolat, ça a l’air super ! Je rajoute sur ma to-do list !
    Merci pour toutes ces idées et ces envies à partager.

  59. Voilà quelques temps que j’ai lu cette article, mais souvent, dans les bouchons, en me promenant, au bureau (comme maintenant, pas bien!) je pense à cet article, à toute la poésie qu’il ya dedans, et tout l’amour qu’il ya dans la tarte… j’imagine sa légèreté, son chocolat croquant et les billes de chocolat qui croustille… j’en rêve ! Et je ne vais pas la faire cette recette, car la cuisine n’est pas mon domaine de prédilection et tout simplement parce que je préfère gardé ce souvenir si doux dans mon esprit…

  60. Je l’ai faite !!! Youpi !!! Elle s’est démoulée sans prob !!! Trop fière !! Elle était magnifique.

    Il me faut en revanche apporter quelques petites améliorations.
    Je crois n’avoir jamais mangé de guimauve et comme c’était le dessert d’anif de mon homme, j’ai voulu assurer en mettant à l’intérieur un truc que tout le monde connaissait, de la mousse au choco. C’était bon, mais à mon goût, un peu trop chocolaté. Donc à retenter mais avec autre chose à l’intérieur, de la mousse au fruits de la passion et pourquoi pas de la guimauve.

    J’avais aussi tellement peur que ça craque au démoulage que la coque en chocolat était assez épaisse et du coup pour découper ça n’a pas été évident du tout ! Pourtant en regardant tes photos elle a l’air pareille. As-tu eu du mal à découper ta tarte ?

    Voilou, merci encore pour cette super idée.

  61. En relisant ton article, je me suis demandée quelque chose… Tu crois que si on trempe les rectangles de guimauve dans du chocolat tempéré, ça le fait ? ou je vais trop galérer à cause de la texture molle de la guimauve ?! Parce que j’ai bien envie de faire des guimauves au chocolat à offrir pour Noël (oui je pense déjà à ça 😛 )

  62. Bonjour,

    Je suis tombée sur ton site par hasard il y a quelques jours… Depuis, je ne m’en lasse pas, je le lis comme on lirait un livre et en plus ça me motive pour rebidouiller…

    Je te trouve d’une créativité incroyable ! D’où ça sort ? Que ça soit la cuisine, les jeux pour enfants, le bricolage et j’en passe, je trouve ça top ! Surtout avec 4 enfants… un mari… et un travail, où trouves-tu le temps…

    Donc bref, ça m’a remotivé, et le froid hivernal est assez convainquant pour rester au chaud à la maison et faire des trucs… Je me suis dit que ça avait pas l’air difficile de faire des coques de chocolat, ça tombe bien, j’ai du chocolat… mais qu’est ce que je mets dedans ? Si je faisais une mousse d’orange à l’agar agar… oui, mais ça manque d’un truc, aller une génoise… C’est sec une génoise… si je mettais du rhum ? Non, de la liqueur de letchis… Trop contente, j’avais hâte de démouler et ce fut l’echec, même après une nuit..
    Comment faire pour démouler le chocolat sans que ça casse ? Je précise que j’ai des moules en silicone et que je pensais avoir mis une grosse couche de chocolat (une plaquette pour 4 moules à muffins). Est-ce que la liqueur qui imbibe la génoise pourrait être à l’origine de l’echec du démoulage ?
    (photo de l’echec : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=606836FxCam1328445259108.jpg)

    Merci

  63. bravo pour cette performance, c’est un ravissement pour les yeux et pour l’imagination ^^ hummmm je suis en admiration devant et je pense bien faire un essai

  64. 🙂 J’ai découvert cette recette en cherchant d’autres créations merveilleuses pour faire travailler mes petits élèves et quelle découverte!!
    Je me suis lancé dans la confection de cette tarte et j’ai ressenti la même fierté en la démoulant puis en la faisant goûter à mon entourage.
    Hier, j’ai utilisé des moules en forme d’oursons avec le même résultat : GENIAL !! Merci Ciloubidouille!!

  65. 🙄 J’ai découvert cette recette en cherchant d’autres choses merveilleuses à faire réaliser à mes petits élèves et quelle découverte!!
    J’ai ressenti la même fierté en démoulant ma tarte et en la faisant goûter à mon entourage!
    Hier, j’ai réitéré avec des moules en forme d’oursons avec le même résultat : GENIAL!! Merci Ciloubidouille !!

  66. Merci pour cette recette très sympa et rigolote. Je l’ai faite avec ma fille tout pareil (elle m’a même fait acheter les bonbons pour mettre dessus….) Un vrai succès pour sa petite fête d’anniversaire….on retentera l’opération dans des moules plus petit car j’ai fait un beau carnage en la découpant…. 😕 encore un grand merci pour le partage de toutes tes idées !!!!

  67. Ge-nial !! Je comprends ta satisfaction. Y’a pas si longtemps j’ai reussi un Paris-Brest et je jubilais de plaisirrrrrrrr :))))

  68. J’ai fait plusieurs fois cette recette mais en utilisant des plaques en silicone avec des moules plus petits, ça prend un peu plus de temps à faire les coques mais c’est un vrai bonheur !!

  69. Recette réalisée ce jour, j’ai pris du chocolat noir mais j’aurai dû prendre du chocolat au lait, je vais la retenter, ce sera encore mieux !
    Sinon, merci pour votre site en général, il est très inspirant 🙂

  70. chere ciloubidouille si peux dire,
    vous etes fantastique, je vous lis par intervalles, et suis epatee, emerveillee, accrochee au minimum pendant 2 heures, tard le soir… Vous etes epatante, et donnee la peche et envie de creer, je viens vous lire a l’approche des anniversaires de mes enfants, y trouvant a chaque fois une idee sympa… Continuez, on vous aime, cordiales pensees d’une petite francaise expatriee en angleterre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *