Déco d'assiette murale à partir d'une assiette cassée

L’assiette “On se lève et on se casse”

Les assiettes en déco, ce n’est pas ma came. Mais ma belle sœur chérie est fan d’assiette murale. Elle en a une collection, on ne peut plus vintage, qui s’affiche fièrement et qui je le reconnais rend plutôt bien (chez elle ^^). Alors quand une des assiettes du service de ma mamie a été cassée (par personne évidemment), je me suis dit que c’était une bonne occasion de lui offrir une seconde vie, une vie plus glorieuse, une vie de star !

J’ai combiné la technique du kintsugi facile avec une référence féministe très adaptée au sujet. La phrase popularisée par Virginie Despentes dans sa tribune, suite à la sortie remarquable d’Adèle Haenel des Césars :

Le monde que vous avez créé pour régner dessus comme des minables est irrespirable. On se lève et on se casse. C’est terminé. On se lève. On se casse. On gueule. On vous emmerde.

Petite précision, l’idée de cette combinaison assiette + texte n’est pas de moi. A l’époque des Césars, beaucoup de gens ont réagi sur les réseaux et j’avais vu passer cette association qui m’avait amusée. Je suis incapable de vous dire qui en est l’auteur en revanche.

Edit : j’ai trouvéééééé. C’est un pochoir de la Furieuse

Transformer une assiette cassée en assiette murale

La première étape dans mon cas a été de récupérer les morceaux. Mais vous pourriez totalement choisir une assiette en parfait état, la suite du tuto est la même.

assiette cassée kintsugi

J’ai recollé tout cela à la super glue. Je ne vous fais pas un article DIY sur le mode d’emploi de la glue, hein…

assiette cassée kintsugi

Ensuite, j’ai peint la boursoufflure de colle avec du doré, à l’aide d’un pinceau.

assiette cassée kintsugi

C’est là que j’ai pris une mauvaise décision. J’aurais pu bêtement dégainer un posca couleur Or pour écrire ma phrase. Mais j’ai essayé d’être plus maline. J’ai imprimé un pochoir à l’aide de mes machines 3D.

Mon idée était d’avoir un rendu plus propre, plus pro.

J’ai utilisé un vernis à ongles couleur or également et j’ai rempli les interstices du pochoir.

Résultat ? Un beau bordel ^^ ! Le vernis a bavé tant et plus. C’était tout bonnement illisible.

J’ai voulu nettoyer les excédents avec du vernis à ongle mais impossible de remettre la main dessus. Je ne savais pas à l’époque qu’il était “rangé” dans la chambre Harry Potter de ma fille… J’ai fini par utiliser une lime à ongle métallique pour gratter les bavures…

Joie dans mon coeur. J’adoooooore ce genre d’activité de rattrapage de merdouille.

A la fin, ce n’était pas nickel mais j’avais rattrapé les gros dégâts. J’ai néanmoins décidé de rajouter un filet de feutre indélébile noir à mine fine, pour que le texte soit plus lisible. Je me suis dit au passage que j’avais choisi une police particulièrement nulle…

Bref, un moment de créativité qui ne se passe pas comme on le voudrait de A à Z…

Même la photo est galère à prendre. Pour une fois, j’ai du retoucher la lumière pour qu’on puisse lire un peu le texte ^^

assiette murale on se lève et on se casse

Mais à la fin, en regardant mon projet, j’ai souri.

Déjà parce que je sais que ma belle-sœur est capable d’apprécier la démarche autant que le résultat. Et puis parce que c’est l’intention qui compte à mon sens.

Là je me retrouve avec une assiette de ma mamie que j’ai rafistolée, au lieu de la jeter. Dessus, il y a un message féministe puissant et drôle en même temps. Ça me plait.

Le rendu n’est pas parfait, mais j’ai appris au passage que je n’avais pas la bonne technique. Ça me donne envie de recommencer pour m’améliorer. Je vais prendre la moindre occasion pour remettre le couvert (vous l’avez ? ^^).

assiette murale

Bref, chuis contente :).

assiette murale

Est-ce que ça vous parle ce processus d’être contente de ce que vous faites malgré les résultats pas au niveau de vos envies ?

décoration assiettes murales

Si vous avez envie de lire ou relire le texte que j’avais publié le lendemain de la nomination monstrueuse de Polanski, c’est ici : On se lève et on se barre.

Et si vous préférez l’option Kintsugi facile, l’article tuto est à lire ici :

 

12 Commentaires

  • Moi, j’aime beaucoup, ça fait un peu “message caché”, qu’on découvre si on est très curieux! Et bien sûr, je te rejoins complètement en mode féministe! J’en profite pour te dire que j’aime beaucoupla façon dont tu as sensibilisé tes enfants àce problème! J’essaye de faire pareil avec mes trois filles qui sont souvent choquées et/ou mal à l’aise de certaines réflexions de leurs “potes” (même les potes filles!) Car je pense qu’on n’évoluera pas sans cette éducation, hélas!

  • Bonjour,
    Il semble que votre assiette cassée fasse partie d’un service de DIGOIN qui revient bien à la mode et que des gens recherchent maintenant.
    Votre message inscrit interpelle et chacun peut faire preuve de courage pour partir, ce qui n’est pas simple parfois en assemblée !
    Mais vos enfants lisent ce message, et chaque petit pas s’ajoute aux autres, c’est super !!!

    • J’en ai pleiiiiin de ces assiettes mais clairement je me les garde. C’est mon service “fête de famille”, qui évite que j’achète des assiettes en carton ou un plastique. Ma grand-même m’aide ainsi à être une personne plus citoyenne avec ses belles assiettes en héritage.

  • J aime beaucoup, je n ai pas vu le message sur les photos d insta….je regardais sur le pourtour de l assiette mais pas du tout au centre….Moi non plus les assiettes au mur ce n est pas trop mon truc mais vraiment là je trouve que c est beau et celle ci pour le message qu elle véhicule je l accrocherais bien en évidence!

  • J’aime l’idée récup et message. Mais je croyais que vous aviez une machine silhouette, pour découper un pochoir c’est super pratique ( avec du vinyl autocollant…) comme ça pas de bavure

  • Sinon j’utilisai une colle en spray faite pour coller les pochoirs. Du coup résultat nickel. Pour un anniv j’avais peint sur une vingtaine de casquettes un message.une amie m’avait fait le pochoir à la silhouette dans une feuille plastique épaisse et je collais au spray mon pochoir sur chaque casquette et le nettoyait de temps en temps. Résultat très pro…

  • Mes expériences avec les pochoirs n’ont jamais été très concluantes et je me suis bien retrouvée en te lisant. Je suis donc preneuse pour la prochaine technique dont tu parles.

  • Ah oui ! Là aussi sur insta, je n’imaginais pas la galère dans laquelle tu t’étais mise !!

    L’idée de réparer l’assiette de ta GM était très bonne même si j’avoue que ce genre d’assiette archi-vieilles, ce n’est pas mon style, tout comme les assiettes en déco murale. Mais chacun ses goûts et ses couleurs, hein ! Si tout le monde était pareil, ça serait ennuyeux !

    Toi tu t’es adapté aux goûts de ta belle sœur et comme dirait la mienne “mais comment tu fais pour toujours m’offrir quelque chose qui me correspond ?”… Ben je te connais ! 😉 Et il faut une réelle capacité à avoir envie de faire plaisir à l’autre et de dépasser ses propres goûts en lui offrant un truc qu’on voudrait pas pour soi mais qui lui fera plaisir à lui/elle.

    C’est toujours mieux que ma belle sœur, la même, qui me refile les cadeaux qu’on lui a offert et qui lui plaise pas (sans prendre le soin d’enlever les étiquettes, ce qui permet de démasquer le subterfuge !) ou qui m’offre du thé alors que je n’en bois pas (et qu’elle le sait !) ou des crayons de couleurs avec des coloriages enfantins alors que je ne dessine pas ou encore du fromage alors que je n’en mange pas ! Bref, au moins on en rigole avec mon conjoint, qui a le droit lui aussi à des cadeaux farfelus.

    Le best of revient à Noël 2019. Elle avait remplie un sac de trucs qu’elle voulait se débarrasser et elle a fait une sorte de “vente” aux enchères. Elle sortait un objet après l’autre et demandait qui voulait l’avoir en cadeau… C’était pathétique et ça m’a fait de la peine… Car elle a fait un bide total…

    Enfin là je suis en train de raconter ma life et je me suis éloignée du sujet !

    Je n’avais pas compris le lien avec les Césars mais j’adore la référence qui donne énormément de valeur à mes yeux à cette assiette du coup ! J’aime qu’on voit qu’elle était cassée, que tu aies laissé les “coutures” apparentes et je trouve qu’elle a trouvé sa place au milieu des autres assiettes de déco !

Commenter