Les travaux atelier créatif : où j'en suis (spoiler : loin)

Point travaux de mon futur atelier créatif

Qui est partant pour un petit article point travaux atelier créatif ? Si vous avez la flemme de lire et que vous voulez l’option courte, je pourrais résumer en disant « ça avance bien », parce qu’en fait, ça sent plutôt bon maintenant. Pour autant, si je vois bien l’évolution, je suis incapable de prédire la fin réelle des travaux. Ou l’ouverture de mon atelier créatif au grand public (ou simplement à moi ^^).

Et en même temps, je m’en fous. Je ne suis pas pressée. J’ouvrirai mon atelier créatif quand on aura terminé ce qu’on doit faire. Basta.

Point travaux atelier créatif

Je ne sais plus très bien ce que je vous ai déjà raconté au sujet de ce projet un peu foufou : installer mon propre atelier à l’endroit de mon ancienne terrasse. Il y a un article qui traine à ce sujet. Je vous le colle à la fin, si vous voulez enchainer les lectures.

En gros, on avait un trou, maintenant, il n’y en a plus ^^ !

Après un travail avec un archi et quelques allers retours avec la mairie, on a opté pour une structure légère, en bois et un revêtement en zinc (français).

Les travaux débutent en juillet 2021. C’est assez magique de voir pousser la structure même si ce jaune pique un peu les yeux. Je me souviens avoir eu du mal à me projeter.

J’ai eu l’impression de construire un chalet ^^ ! Et puis aussi de perdre de la lumière, de la vue… C’est marrant, parce que maintenant, ces pensées négatives se sont envolées mais je suppose que le stress et le manque de confiance dans ma légitimité à être à l’origine d’un tel projet jouait…

Je vous passe les étapes de toutes les planches qui se clouent, une par une… Voici la photo où on peut voir nos deux velux et une des rangées de fenêtres. Dans mes rêves initiaux, je voulais une grande verrière. Mais déjà, légalement, interdiction d’avoir des fenêtres côté jardin des voisins + on s’est dit que j’allais crever de chaud car c’est un espace très ensoleillé. Et puis, accessoirement, ce n’est pas donné.

Travaux atelier créatif

A notre tour maintenant !

Une fois la structure construite et les ouvriers partis, c’est à nous de poursuivre les travaux. Le rythme va changer… Dans une vie antérieure, on aurait bossé jour et nuit, les WE, en semaine. Visiblement, on a vieilli ^^. Alors on avance en fonction de notre énergie, des sous, de notre disponibilité, etc… C’est plus lent, mais c’est notre vie.

Première étape : l’isolation. La partie la plus relou avec la laine de verre qui gratte. Ceux qui savent savent.
(En vrai, la première vraie étape dans les travaux atelier créatif, c’est le placement de l’eau et de l’électricité. Anticiper en créant les gaines, les tuyaux, etc… Ce n’est pas quand tout est fini qu’on se demande où vont les eaux des toilettes ^^ ! )

Pose de laine de verre au plafond

Je me souviens m’être dit : purée, ça va être bas de plafond cette histoire. Et puis en fait, à la fin des travaux atelier créatif, je peux le dire, je dispose d’une hauteur plutôt classique qui varie entre 2h30 et 2m60 (le plafond est incliné).

On s’est un peu fait suer pour poser tout cela, il fallait clairement être deux.

Mais ouf, on a fini par en voir le bout ! Quelle étape satisfaisante quand le plafond est achevé. Bosser les bras en l’air, c’est bien relou.

construire un atelier créatif ou aménager une pièce supplémentaire

Après l’isolation, dans le déroulé des travaux atelier créatif, arrive le temps du placo. On s’est fait livrer parce qu’ils nous en fallait une blinde. Je vous mets la version vidéo, pour la joie. Mais ensuite, la joie a été plus limitée, quand il a fallu les porter une par une tout là-haut…

Le plafond commence à ressembler à un plafond non ? Zhom a géré l’électricité des luminaires en amont. Faut vraiment tout anticiper. Et là aussi, c’est bien d’être deux pour essayer de ne rien zapper. Zhom est archi fort à ce jeu néanmoins.

Point travaux de l’atelier créatif

Parce que ce n’est pas si simple de penser à tout. Le challenge est à la fois technique mais également créatif : il faut se projeter esthétiquement et fonctionnellement (spoiler alert, on n’y arrive jamais). Je suis néanmoins heureuse de construire cet atelier avec 3 ans d’expérience d’accueil dans les pattes. Parce que je sais à peu près où je veux aller, j’ai connaissance de plein de besoins, d’envies… Le lieu aura de nombreuses imperfections mais il va quand même ressembler à quelque chose que je visualise depuis longtemps.

construire un atelier créatif soi-même

Je ne m’appesantis pas sur les fuites. On s’est tapé pendant l’hiver plusieurs déluges et on a bien pu tester l’étanchéité ^^ ! Mieux vaut maintenant que plus tard hein.

L’étape qui m’a bien plu, c’est l’installation des loupiottes. Il y en a beaucoup, peut-être beaucoup trop. Mais c’était mon envie d’avoir une forêt d’ampoules. Celles-ci sont des led, elles consomment peu (6 watt à fond), elles sont toutes réglables individuellement : en couleur et en intensité. Elles peuvent même suivre la musique en mode discothèque ^^ ! Bon à savoir ! ^^

Impossible de faire le point travaux atelier créatif sans parler des WC. L’objectif était de rendre le lieu indépendant, dans le sens où les gens qui viendront n’auront pas besoin de passer par l’intérieur de ma maison. Donc ça incluait la création de WC. Ca nous a occasionné pas mal de jus de cerveau mais on y est parvenu !

travaux atelier créatif construction

On entre dans les finitions

Quand les murs sont prêts, quand tu as tes câbles qui attendent d’être connectés à des prises, ça commence à sentir bon dans l’évolution des travaux atelier créatif.

Petite fierté perso : la réhabilitation de ce mur de briquettes. J’ai tout poncé avec une brosse électrique. Mon bras en tremble encore ^^ ! Mais je suis heureuse du résultat. Mon mur est franchement mieux ainsi, nettoyé et protégé.

L’étape peinture des travaux atelier créatif, c’est la mienne. Zhom ne touche pas les pinceaux. C’est sans doute la seule chose qu’il ne fait pas hein, vu qu’il gère l’électricité, la plomberie, et tout le bricolage du sol au plafond.

J’ai passé une sous-couche avant de tout tartiner de Tollens, ma marque chouchoute parce qu’elle est bien couvrante.

travaux futur atelier créatif construction

Je sais que souvent mes photos donnent l’impression qu’il fait tout mais je vous jure que je participe aussi. Là où je suis forte, c’est dans la réflexion. Je suis dans la solution, davantage que lui, dans le sens où je cherche fort fort fort pour que les ronds rentrent dans les cubes ^^ !

On fait des réajustements de dernière minute, dès qu’on se retrouve face à quelque chose qu’on n’avait pas anticipé. Les travaux atelier créatif ou autre, c’est toujours rempli d’imprévus.

travaux atelier créatif construction

Et puis un jour, le parquet… Étape très symbolique s’il en est, au même titre que celle de la peinture non ?

En tout cas, ça coïncide bien avec la grosse lassitude de la poussière partout. Le béton, c’est un fabricant de poudre blanche qui se répand partout ! Alors là, tu lui poses un revêtement dessus et il fait moins le malin !

Et voilà pour ce point travaux atelier créatif. On en est là, plus ou moins. Que reste-il à faire ? Et bien installer les meubles. On est repartis chez Ikea et on se fait livrer dans une semaine. Ensuite, il y a le déménagement de mes affaires et ça, justement, ça ne va pas en être une mince. J’en ai partout partout partout… Et enfin, il y aura la déco.

Je vous l’annonce dans ce sens mais en vrai, j’ai déjà commencé la déco. Vous l’avez vu avec mon cadre végétal lumineux ! Mon Oh la la !

travaux atelier créatif construction

Bref, je suis heureuse que les choses avancent. Heureuse de me dire qu’on se le doit pour beaucoup. Je me projette dans l’avenir. Et quand les angoisses de rentabilité m’assaillent, quand mes pensées liées à la réussite de projet m’envahissent, je me dis qu’au pire… pardon, au mieux… j’aurai la fameuse pièce à soi dont parle Virginia Woolf. J’aurais cet espace de créativité réservé à mon cerveau, où je peux fermer la porte ou l’ouvrir selon mes besoins. Cette merveilleuse bulle où je me réaliserai avec encore plus de sérénité. Avant de parler business, de construction de mon avenir professionnel, c’est cet espace que je veux célébrer et dont je profiterai malgré tous les couacs potentiels du chemin.

Je me sens chanceuse alors que je sais pertinemment que ma chance porte le nom de mon travail . Peu importe en vrai, ce qui compte c’est d’avoir conscience de tout cela selon moi. Bref, elle est contente la dame.

Mon mot de l’année, c’est Consteller. Ben là, en ce moment, j’ai l’impression de me fabriquer une étoile sur-mesure qui viendra rejoindre mes autres astres et créer un nouveau dessin :). Ma galaxie s’agrandit ! Quelle joie ! Quelle construction de chance ! Quelle vie intentionnelle adorée ! Je vous souhaite de réaliser des intentions aussi jolies et vivantes dans vos vies ! Des intentions réfléchies qui vous habillent de qui vous êtes, quel que soit le projet, le lieu et l’énergie nécessaire, et qui font pousser vos envies:).

J’ai retrouvé l’article qui parlait de cette envie d’atelier. Il date de juillet 2020. Voilà un rêve plutôt ambitieux qui aura mis une petite année à se réaliser. Pas si pire non ?

Et pour le mot de l’année, Consteller, l’article est ici :

https://www.ciloubidouille.com/wp-content/uploads/2022/01/consteller-sa-vie-1-853×1024.png

 

8 Commentaires

  • Bravo ca fait réver une pièce comme ca. (enfin moi ca me fait réver!!)
    On a un atelier chez nous qui prolonge le garage. Mais je ne suis plus satisfaite de cet espace qu’il faudrait qu’on repense en famille…
    Mon mari y télétravaille (le chanceux, moi je télétravaille au milieu du salon… no comment sur l’impact patriarcal…) et du coup je me sens moins légitime à y aller

  • waouh! toujours aussi admirative de votre énergie et votre savoir faire!
    Il sera magnifique cet atelier.
    J’ai le même genre de terrasse et on rêve aussi de la réaménager. On pensait à une verrière aussi, je découvre l’interdiction d’avoir des fenêtres vers les voisins…La partie autorisation de la mairie me freine un peu, j’ai peur de payer un architecte pour ne jamais avoir l’autorisation!
    Je suis donc avec intérêt et admiration tes articles sur ces travaux !

    • Le deal avec l’archi peut comprendre cette appréhension. Ici, le devis était divisé en 3 parties : la première, ben c’est le projet, la réflexion etc qui doit prendre en compte les demandes locales… La seconde c’est le dépôt en mairie et la gestion de tout le tralala. Et enfin, la dernière partie ne se paye que si les travaux ont lieu, avec l’aide pour trouver les prestataires et mettre en route le chantier.
      Prendre un archi, (en dehors du fait qu’à partir d’une certaine mesure, tu n’as pas le choix, c’est obligatoire), ben c’est sans doute la meilleure façon que ton projet aboutisse :).

  • Le résultat est très chouette déjà 😍 et cool cet article qui reflète ces étapes, ça donne envie de faire des travaux 🤭
    Je rêve d’avoir une pièce pour moi, pleine de bouquins, d’endroits pour se poser et avec bureau et étagère pour mon petit bazar créatif 😊 si un jour on déménage (car chez nous c’est trop petit et pas d’agrandissement prévu pour plein de raisons), c’est clairement une de mes envies très forte !!

  • waouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
    merci merci merci pour ce partage (et excuse de commenter vite pourtant j’ai tout lu et même je repasserai relire )
    quel boulot
    mais aussi quelle fierté de le faire, de le voir ,avancer progesser et quand terminé
    déjà magnifique et puis c’est le projet d’une envie ,d’une passion, et un projet familia
    l ça-aussi- c’est vraiment chouette 🙂
    en tout cas magnifique
    tu vas être bien ds ton petit (grand) nid créatif
    à suivre
    j’ai hâte 🙂

Commenter