Fin mars : rempotage des semis pour le potager

Point semis pour mon potager

Début mars, j’ai commencé les semis. Presque un mois plus tard, il est temps de faire le point et de commencer le rempotage des semis qui se sentent à l’étroit dans leurs mini godets. Je vous ai déjà raconté la première étape des semis dans cet article. Voici la seconde, là où on déménage les jeunes pousses dans un espace un peu plus grand.

Les semis, ça pousse vite !

Je pensais ne pas faire de semis cette année, parce que c’est une activité qui ne m’avait pas passionné les autres années. Mais faut croire que je fais partie des imbéciles qui changent d’avis ^^ ! Et puis j’ai eu de l’aide d’un ami et ça change tout.

Début mars, on a déposé de minuscules graines mais aussi des plus grosses dans des mini alvéoles de terre compacte. Les miennes viennent essentiellement de la ferme de sainte Marthe. Lors de mon stage en permaculture, on me les avait recommandés (ce n’est pas sponsorisé).

C’est moi qui ai hébergé l’ensemble de nos plantations. Au début, je les gardais dans ma maison. Et puis quand je me suis rendue compte que certaines graines filaient (c’est-à-dire qu’elles montaient vite en gaine en s’épuisant), j’ai potassé internet qui m’a dit que mes graines avaient besoin de températures moins chaudes que celles de ma maison.

Alors j’ai alterné : les semis ont passé leurs journées dehors et leurs nuits dedans.

Et là… la joie est revenue. Observer ces jolies tiges se déployer, avec une douceur pleine d’envie, les voir se redresser au soleil… C’est magique ! Et rapide !

Choux fleurs, courge, betterave, maïs… Toutes prêtes pour le rempotage des semis !

jeune pousse de choux fleur
jeunes pousses de betterave chiogga
jeune pousse de mais

En quoi consiste le rempotage des semis ?

Et bien, une fois la tige sortie, elle est à l’étroit dans son petit espace, ses racines veulent explorer d’autres recoins. Il est temps de lui trouver un endroit plus accueillant, une autre maison qui espère lui convenir tout autant.

semis de courge, jeune pousse

On sort donc de plus grands godets et c’est le temps du rempotage, de l’indépendance, de l’agrandissement ! On étale tout, on sépare délicatement les frêles racines, on étiquette à nouveau pour se souvenir. C’est un travail assez long et délicat mais avec ce soleil de mars qui nous chauffait le dos, on s’en est bien sorti !

rempotage des semis pour le potager

Petites photos de ce que ce donne mon rempotage de semis : je regroupe par espèce mais désormais c’est chacun pour soi et un pot pour tous. J’arrose bien mais pas trop.

Ca prend forcément plus de place que l’époque des mini-godets. Mais comme je ne compte pas non plus nourrir ma ville entière, ça reste jouable. J’ai même déjà envie de relancer certaines espèces qui n’ont pas encore jaillit de terre.

rempotage des semis pour le potager
rempotage des semis pour le potager

Voilà le résultat final. Mon ami a repris ses propres plants. Ce qui reste est essentiellement pour mon potager et celui d’une amie qui n’a pas le temps de se lancer.

Je continue mes déménagements biquotidiens, parce que ma serre de jardin n’est pas chauffée. Ça ou dehors, c’est kiff kiff. Comme je ne tiens pas à ce qu’ils se gèlent les miches, j’accueille mes jeunes pousses avec plaisir.

conseils rempotage des semis pour le potager

J’adore quand ma joie me rattrape et qu’elle jaillit alors que je ne l’avais pas convoquée. Je ne suis pas encore une grande experte en semi et je trépigne plus souvent qu’à mon tour. Néanmoins, je suis contente des résultats actuels. J’ai tellement hâte de planter tout cela au potager !

rempotage des semis de maïs

Et vous ? Est-ce que vous croisez la joie de manière surprenante ? Est-ce qu’il y a des choses qui vous font évoluer et changer ?

rempotage de semis de haricot

*********

Je termine par quelques photos du jardin au printemps nouveau… Je suis heureuse de voir que tous les bulbes plantés à l’automne sont sortis et explose de couleur ! Il faut que j’en remette encore plein d’autres mais d’ici-là, je profite et je célèbre ! Parce que dans ma constellation personnelle, il y a le jardin et sa beauté !

tulipe au potager
myosotis
tulipe au potager

Mon potager en dormance attend d’exploser de partout !

potager en dormance
 

12 Commentaires

  • Ah le jardin !!
    Moi je suis fan de tulipes et de plantes en bulbe, j’en plante un peu chaque année et c’est la joie de les voir refleurit chaque année. Je passe un temps fou à les observer et j’ai déjà hâte d’en planter d’autres…
    Les tiennes sont magnifiques !
    Pour le potager, j’ai fait des semis aussi avec l’aide de ma fille de 4 ans donc je ne sais pas ce que ça va donner car elle a parfois mis plusieurs graines très serrées et les arrose régulièrement avec un peu trop d’enthousiasme et d’eau 😀
    C’est clairement mon moment de l’année préféré au jardin, car après dans le sud où j’habite : il fait trop chaud et tout grille 🙁

  • Quel joli travail, qui sera succuleusement récompensé. Travailler la terre, suivre le temps qui passe, ne pas pouvoir aller plus vite, prendre le temps. N est ce pas ça le bonheur ?

  • Bravo, quel travail! C’est une bonne idée le maïs, j’y penserai pour l’année prochaine (pour l’instant, je me focalise sur mes pommes de terre!)

  • Oh la la quel travail!!! Je me demande toujours si ca vaut vraiment le coup de faire tout ca. Je ne suis pas sur que le rapport travail/resultat soit tres bon, vu le temps qu’on passe a rempoter….

  • Ah contrairement à toi meme si c’est fastidieux car il faut penser à arroser régulièrement j’aime assez regarder pousser mes semis tous les jours, mais par contre je prend note car les miens « filent », je les mets chez moi et le week end dans la véranda mais je me demande si je ferai pas de les mettre tout le temps dans la véranda sauf la nuit mais j’ai peur qu’il ait froid (du moins le matin)…dilemme dilemme.
    Super toutes les tulipes, joncquilles et myosotis, quand elle sortent on sait que le printemps est là.

  • Pas de jardin par ici, mais on a un petit balcon. On va peut être tenter tomates cerises et une ou deux plantes aromatiques cette année, ce serait chouette 😃

  • j’avoue qu’ici pas le courage on passe direct au plan 🙂

    quel beau boulot en tout cas! et ces jolies fleurs quel joie quand elles sortent de terre

Commenter