Vacances en ThaĂŻlande en famille – Ko Pha-Ngan

Il me semble que je vous avais laissĂ© sur la presqu’Ăźle de Phuket, en ThaĂŻlande… Alors que moi pendant ce temps-lĂ , j’embarquais sur l’Ăźle de Ko Pha-Ngan avec ma petite famille. Nous avons passĂ© 4 jours extra avec farniente, repos et glandouille au programme. On s’est permis de rajouter un poil de plage, d’eaux transparentes et de sable entre les orteils. Mais sinon rien, rien, et rien… Les vacances, le bullage appliquĂ©, consciencieux…

Ne me dites pas que ça ne vous tente pas ?

Pour aller sur l’Ăźle de Ko Pha-Ngan, on embarque la voiture dans un gros ferry pour deux heures de traversĂ©e (compagnie de Ferry Radja Ferries de mĂ©moire. Il faut rĂ©server sur leur site). Je ne vous cache pas qu’on n’est pas les seuls sur le coup. Des russes en goguette, des allemands, des chinois… Tout le monde a l’air beau, jeune et riche. Je ne vois pas les voyageurs en sac-Ă -dos dont parlait notre guide papier. A part ces deux-lĂ .

La couleur de l’eau en plein milieu de l’ocĂ©an laisse rĂȘveur…

On file direct Ă  l’hĂŽtel avec notre propre voiture donc. Sur l’ile, on peut se dĂ©placer avec des mobylettes et peut-ĂȘtre des taxis… Mais je pense qu’avec des enfants, la voiture est plus adaptĂ©e (pis on n’a quand mĂȘme pas vu beaucoup de taxis).

L’hĂŽtel est sympa, il surplombe la mer, ce qui fait qu’on a une jolie vue des appartements ou du restaurant.

Il est tenu par des hollandais trĂšs accueillants. Eux aussi sont surpris par notre nombre d’enfants. Ça m’Ă©tonne toujours. 4 enfants, ce n’est pas mal Ă©videmment, m’enfin ce n’est pas comme si on en avait fait 15 non plus… ^^

Le truc qui fait l’unanimitĂ©, c’est la piscine Ă  dĂ©bordement qui propose un panorama de folie.

On saute dans nos maillots et hop, on fait fuir tous les autres touristes ^^ !

Le ciel se pare de mille couleurs pour nous esbaudir et ça marche ! On en prend plein les yeux !

Je crois que j’y suis retournĂ©e tous les soirs oĂč c’Ă©tait possible… Quel spectacle.


Le lendemain, en partant Ă  la plage, la premiĂšre rĂ©flexion qu’on se fait tous, c’est que font-ils de toutes ces coques de noix de coco ? On en trouve partout. Comme ces tas Ă©normes sont souvent Ă  cĂŽtĂ© des bouteilles en plastique, on se dit qu’ils les recyclent, mais pour en faire quoi, mystĂšre ? Vous savez vous ?


Pour se diriger dans l’Ăźle (mais c’est valable aussi souvent en ThaĂŻlande), ce n’est pas toujours Ă©vident car les panneaux sont Ă©crit dans la langue du pays. Or, ils n’utilisent pas le mĂȘme alphabet. Parfois, c’est un peu dĂ©stabilisant.

Premier jour de plage, on se dĂ©cide pour Koh Maa. DĂ©jĂ  parce que l’endroit n’est pas trĂšs loin de notre hĂŽtel, et puis parce que la plage est trĂšs rĂ©putĂ©e pour sa petite Ăźle accessible Ă  pied (mouillĂ©).

La plage n’est pas surpeuplĂ©e mais on se dit que ce serait plus amusant d’aller poser nos affaires sur l’Ăźle directement.

Alors zhou, on traverse !

Et tels des Robinson, on accoste sur l’Ăźle avec une Ă©motion d’explorateur.

Eaux transparentes, sable granuleux… La Bretagne quoi ^^ !

Vous ne trouvez pas qu’aux palmier prĂšs ça pourrait faire penser Ă  un bord de mer français ?

Du coup, comme on se sent chez nous, on saute de joie…

C’est reparti avec une sĂ©rie de jump shoot comme les enfants les affectionnent. Zhom lance des sauts d’eau en mĂȘme temps pour corser le truc !


Ma préférée ! Je pense la faire agrandir celle-la !

Je vous Ă©pargne les 500 autres photos de nous sur cette plage. On Ă©tait bien quoi…

Petit panorama de la plage à la tombée de la nuit.

Les baigneurs qui retournent vers la voiture.

Sur le chemin, on croise un petit temple privĂ© pour que les gens dĂ©posent leurs offrandes. D’ailleurs, les boutiques qui vendent ce type de mini structures abondent en ThaĂŻlande.

D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, Ko Pha-Ngan (et la ThaĂŻlande hein), c’est un peu ça…





Petit saut Ă  l’hĂŽtel pour se rincer.

Le soir on dĂ©jeune dans un restaurant français qui fait de la cuisine thaĂŻlandaise, situĂ© Ă  cĂŽtĂ© de l’hĂŽtel. Parfait pour nous. Ceux qui veulent manger des trucs connus le font, ceux qui prĂ©fĂšrent manger local se rĂ©galent ! Je recommande l’adresse, car c’est bon, c’est beau et les gens sont trĂšs gentils !

Le lendemain, on se dĂ©cide pour une randonnĂ©e pour gravir la montagne Khao Ra, qui est un peu le Mont Blanc local (600 mĂštres d’altitude ^^). Normalement des guides peuvent organiser la promenade mais zhom a rĂ©cupĂ©rĂ© la trace sur son tĂ©lĂ©phone et dĂ©cide de s’en passer. Avec les enfants, ce n’est pas plus mal, ça permet de garder notre rythme au lieu d’essayer de suivre celui d’un groupe. Le sommet de cette montagne est notre objectif !

Ça fait du bien de crapahuter un peu ! Le chemin est assez visible mĂȘme si on ne retrouve pas le systĂšme de balisage propre aux chemins de randonnĂ©es europĂ©ens. Ça monte bien mais on a rĂ©ussi Ă  le faire avec notre Ă©quipement de touristes. Attention toutefois, il faisait trĂšs chaud et sec. La mĂȘme rando s’il a plu avant, ça ne doit pas ĂȘtre la mĂȘme chose : terrain glissant +++.


Niveau paysage, on n’est pas déçus. C’est superbe.



Ca tape dur… Nous on a clairement sous-estimĂ© le nombre de litres d’eau Ă  prendre ^! A la fin, ça rĂąlait sur l’air des lampions « A boire, Ă  boire »… Mais la SiloĂ«JolieFĂ©e a plutĂŽt assurĂ©.

Et puis au sommet, la rĂ©compense…


On casse la croute et ça fait du bien.

La descente est pus difficile que la montée par endroit.

Le lendemain, j’abandonne zhom et les deux petits. Avec les grands, on s’est inscrits Ă  un cours de cuisine thaĂŻlandaise. Oh la bonne idĂ©e qu’on eu lĂ . « Spicy Spoon » nous a Ă©tĂ© conseillĂ©e par  le gĂ©rant du restaurant français dont j’ai parlĂ© plus haut.

Les grands commencent par apprendre comment Ă©plucher une noix de coco.

Pas si simple, mais rigolo !

La dame qui nous donne les cours s’est fabriquĂ©e une machine Ă  rĂąper les noix. C’est Ă©tonnant. Rustique mais efficace.


Dans la sĂ©rie, on en dĂ©couvre tous les jours, on a dĂ©couvert ce truc marrant Ă  l’intĂ©rieur d’une des noix. Je suppose que c’est une sort de germe ? En tout cas, c’est spongieux et ça se mange.

L’idĂ©e est de faire notre propre lait de coco. Alors moi, bĂȘtement, je pensais que ce lait Ă©tait fait Ă  partir de l’eau qu’on trouve Ă  l’intĂ©rieur des fruits. Ben non, pas du tout !

En fait, on rajoute de l’eau Ă  la pulpe rĂąpĂ©e, on malaxe bien puis on presse la chair pour en extraire son suc.

ForcĂ©ment, c’est drĂŽle…

On met de cĂŽtĂ© la chair bien pressĂ©e et l’eau devient du lait de coco ! Vous aviez imaginĂ© ça comme ça vous ?

Il ne reste plus qu’Ă  filtrer l’eau pour obtenir un jus prĂȘt Ă  ĂȘtre utilisĂ© en cuisine. Les grands n’ont pas arrĂȘtĂ© de boulotter des morceaux de noix de coco pendant les deux heures du cours !


Je ne sais pas si j’ai une photo d’ErwanouGentilLoup sans ce fruit dans sa bouche !
SĂ©ance d’Ă©pluchage de lĂ©gumes : pomme de terre, patates douces, oignon, mini maĂŻs…

On cuit les légumes et quelques morceaux de porc dans une casseroles rapidement pour les faire rissoler, puis on rajoute le lait de coco frais.

C’est le moment aussi oĂč la prof rajoute une cuillĂšre de pĂąte de curry. La sauce vire au brun.

ErwanouGentilLoup touille, touille… Objectif, faire rĂ©duire le jus pour obtenir une sauce plus concentrĂ©e et plus onctueuse.

En mĂȘme temps, les enfants se relayent pour cuire des cacahuĂštes. Le principe est le mĂȘme que pour ma recette de chouchou. Tu mets des cacahuĂštes crues dans une poĂȘle et tu remues tout le temps pour homogĂ©nĂ©iser la cuisson des fruits secs. C’est assez long, ça doit bien prendre 20 mn.

Il faut que les cacahuĂštes brunissent pour obtenir la teinte caramel qu’on leur connait (alors qu’Ă  la base, elles sont blanches).

MaĂ«llePrincesse s’active pour le second plat. Elle Ă©pluche ici les mini maĂŻs.


Elle émince les légumes et coupe du porc en morceau.

Et hop, elle place le tout dans un wok avec un filet d’huile et rajoute ensuite une louche de lait de coco.

Elle saupoudre le tout de cacahuÚtes grillées et pillées.

On enchaine par la recette suivante en éminçant des feuilles de laurier.

AprĂšs c’est un peu pareil, mais avec d’autres Ă©pices, et quelques lĂ©gumes diffĂ©rents comme des haricots et des morceaux de mangues.

Et voilĂ  nos trois plats, prĂȘts Ă  ĂȘtre dĂ©gustĂ©s. Tous se mangent accompagnĂ©s de riz. Et c’est dĂ©licieux ! Le truc balot… ? J’ai perdu leurs noms !!


Les cuisiniers se rĂ©galent…

Bien vite rejoints par le reste de la famille. Zhom a faim…

Je crois que le repas a fait l’unanimitĂ©.


On enquille par une activitĂ© plongĂ©e. Enfin, les enfants, moi je gĂšre la mini. Nager avec les poissons, ça ne m’attire pas plus que ça.

Les grands se contentent d’un baptĂȘme en piscine.

Mais ils sont emballĂ©s. Faut dire que la monitrice est vraiment sympa. Le cours a lieu en anglais mais ça ne pose pas de problĂšme. Ils s’amusent comme des fous.

Elle lance des piĂšces dans l’eau et ils doivent les rĂ©cupĂ©rer. Bref, un chouette exercice pour se familiariser avec l’Ă©quipement et la respiration sous l’eau.

Pendant que Zhom va plonger en mer, nous on a repĂ©rĂ© une petite plage sympa pas loin de l’hĂŽtel (elle s’appelle Secret beach…).


On se croirait dans une carte postale…

Maman, je grimpe sur le palmier…

Mes 4 merveilles dans un lieu merveilleux…

Allo la France ? Ça va le temps chez vous ?

On boit à la santé de papa ^^ !

Le vrai thé glacé. Le faux.

Haaaaan, de la nourriture qu’on connait ^^ ! Ca se voit qu’on vit en Chine nous… ^^

Le lendemain, on s’encanaille.

La rĂ©gion nord-est de l’ile est difficile d’accĂšs en voiture (mais on peut y aller pour pas trĂšs cher en long boat, par la mer donc). A des travaux partout en prime. Je suppose qu’Ă  terme, tout sera bĂ©tonnĂ© et donc plus facile. Au dĂ©triment de son cĂŽtĂ© rustique forcĂ©ment, mais sans doute au bĂ©nĂ©fice des habitants et des touristes.

J’avoue qu’Ă  certains endroits on s’est un peu fait peur. Les voitures avançaient une par une et nous, on se disait, il ne faut pas qu’on cale, sinon on ne va jamais monter la cĂŽte. (Les photos ne montrent pas ces endroits-lĂ .

M’enfin, sinon, la route est jolie quand mĂȘme…

Et au bout, encore une trĂšs jolie plage.

Plein de touristes français étonnamment.

Mais au final, peu de monde.

On a profitĂ© des tarifs pas trop cher pour faire du jet ski. Enfin les enfants, moi pareil, j’ai un peu du mal avec ce genre de « sport », bruyant et pas trĂšs intĂ©ressant. Pour la plongĂ©e, j’ai peur. LĂ  je suis snob ^^ !

Mais les autres ne boudent pas leur plaisir et c’est tant mieux.

Surtout SiloĂ«JolieFĂ©e dont les cris de joie ont dĂ» s’entendre dans toute l’ile.

Pour notre dernier soir, on s’est dĂ©cidĂ©s Ă  aller Ă  Hat Rin, la fameuse ville oĂč on fait la fĂȘte toutes les nuits de pleine lune, en consommant des trucs plus ou moins illicites. D’ailleurs, on le comprend vite. Les magasins au bord de la plage ne vendent pas que des chapeaux de paille…

Je ne sais pas si le seau sert Ă  faire les mĂ©langes ou Ă  vomir…

C’est bĂȘte parce que sinon la plage pourrait ĂȘtre sympa.

Sauf qu’elle est encadrĂ©e par les boutiques dĂ©diĂ©es Ă  la fĂȘte.

Ca ne nous empĂȘche pas de faire des chĂąteaux de sable, mais on est les seuls.

Quand la nuit tombe, c’est plutĂŽt pas mal toutes ces lumiĂšres. Mais je n’ose pas imaginer la plage blindĂ©e de monde les soirs de pleine lune…

Nous on en profite pour faire du shopping. Enfin pour regarder surtout. Et puis on file au dodo !


 

Et voilĂ … il est temps de quitter cette Ăźle pour repartir vers Phuket prendre notre avion. Il est super tĂŽt car le ferry est matinal (j’ai mal).

Alors on en profite pour regarde le soleil se lever. C’est… fiou…



Ainsi s’achĂšve ce pĂ©riple en ThaĂŻlande. On n’a pas tout vu, loin de lĂ . Tout le monde nous parle du Nord de ce pays, trĂšs diffĂ©rent. Ça nous fait d’autres idĂ©es pour nos prochains voyages.

En tout cas, nous sommes revenus enchantĂ©s ! Mais vraiment… Je vous conseille vivement ce pays qui vaut les heures d’avion !

Les autres articles sur la premiĂšre partie de ce voyage :

– La ThaĂŻlande en famille Ă  Phuket #1
– La ThaĂŻlande en famille Ă  Phuket #2

Similar Posts:

A propos de l'auteur /


46 commentaires

  1. Nakin’

    oulala, cet endroit me fait rĂȘver, je crois que c’est mon prĂ©fĂ©rĂ© de tes 3 articles
    du calme, la mer, le sable, et ces paysages splendides
    et du farniente… bref, de vrais moments de bonheur et vous avez eu l’air d’en profiter pleinement
    Merci beaucoup pour cette magnifique balade dans ce pays
    Bon WE

  2. Doowam

    Ah bah non! Ce qui m’a donnĂ© le plus envie (Ă  part le soleil, les plages, la faune et la flore!!): ton cours de cuisine! Ca a l’air tellement appĂ©tissant. J’en salive… Et merci pour tes photos magnifiques.

  3. Anna

    whaou ça m’a l’air magnifique!!!

  4. Marine

    Magnifique!!!Qu’est-ce que ça donne envie…

  5. CĂ©line and Co

    Merci pour cet super article… qui donne effectivement envie, mĂȘme avec 3 enfants!!! Je pense que c’est certainement surprenant de voir une famille avec 4 enfants voyager, financiĂšrement, venant de France, ça serait plus raide!! 😛 mais ils savent pas que vous ĂȘtes des coukins de chinois d’adoption!!!!!!!!

  6. celine

    ha la thailande et cette belle ile, que de merveilleux souvenirs de notre voyage en famille a sac a dos (avec seulement 2 enfants mais bien presents les enfants !!). 🙄
    Et je confirme, il y a des coins super ailleurs, a Kanchanaburi dans l’ouest (le fameux pont de la riviere Kwai, cascades, sources d’eau chaude, journee avec les elephants), a Ayuthaya et meme a bangkok que nous avons adorĂ© !
    En tout cas votre recit est tres sympa et ne fait que confirmer notre tres grande envie d’y retourner !
    celine and co

  7. Ortisse

    Waaaaaouh! Vraiment cette partie de votre voyage me donne beaucoup plus envie. C’est peut-ĂȘtre moins spectaculaire mais j’ai l’impression que les hordes de touristes sont moins prĂ©sentes.
    Tes photos sont magnifiques.

  8. tanette2

    Quel dĂ©paysement ! et quel plaisir de te lire et de regarder tes photos, pour moi, qui n’irai surement jamais jusque lĂ -bas…!
    Merci de me permettre de rĂȘver.
    Quel plaisir aussi le sourire de tes filles aprĂšs le repas qui a fait l’unanimitĂ© !

  9. zebulon

    genial! on a choisi cette ile dans notre pĂ©riple l’Ă©tĂ© prochain, et ton article me confirme ce choix! 6 jours de farniente en perspective, apres 3 semaines de bougeotte ailleurs… MERCI MERCI pour ces partages!

  10. Laure

    Aaaaaaahhhhh cet article me fait rĂȘver ! Bien que je sois en vacances dans un cadre agrĂ©able au pays de Loire… Merci de nous partager ces petits coins du bout du monde merci de nous faire rĂȘver ! Continuez Ă  explorer !

  11. caroB

    🙂 magiques !!! c’est chouette de vous voir autant profiter, et prendre du bon temps! merci d’avoir pris le temps de nous offrir ce rĂ©cit magique ! bon retour !

  12. Stephanie

    Les coques de noix de coco ils n en font rien ils les brĂ»lent! Par contre au Cambodge ils en font des bols ( j en ai dont je me sers a l’apĂ©ro je te ferai une photo a l occasion quand je rentrerai d Espagne)

  13. MHF

    C’est trop beau… et le cours de cuisine c’est chouette, tu nous apprendras ?
    Bises
    Bon rĂ©veil 😉

  14. Cclaire

    Habitante dans la CaraĂŻbe et voyageuse dans ces Ăźles, quand je vois un gros tas de noix, Ă  cĂŽtĂ© d’un gros tas de bouteilles, je pense aux vendeurs de rue d’eau de coco (qui vident les noix de coco pour remplir des bouteilles Ă  vendre)! Âmes sensibles Ă  l’hygiĂšne s’abstenir…
    Par contre vu tous les souvenirs en noix de coco qu’on trouve en Martinique (bols, bijoux, bacs Ă  glaçon sacs…) avec la mention made in China ça doit bien ĂȘtre recyclĂ© Ă  un moment donnĂ©!

    et sinon un grand merci pour votre blog que je suis depuis de longues années, prospérité à Ciloubidouille!

  15. Barbara

    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  16. Titel

    Merci pour ce partage de voyage.
    Ici au Togo, ils laissent sĂ©cher les noix de coco qui serviront ensuite de combustible et d’allumage Ă  barbecue, et ça marche presque aussi bien que certains trucs chimiques !!!

  17. Lulu

    Comme toujours, j’adore ĂȘtre un peu de tes voyages, c’est vraiment gĂ©nĂ©reux ce partage, merci Cilou, continue de nous faire rĂȘver 🙂

  18. ciboulette

    Je viens de lire tes trois articles et je suis Ă©patĂ©e : quel boulot ! En tout cas merci pour ces paysages merveilleux et ce dĂ©paysement assurĂ© surtout que chez nous dans les Alpes il neige encore, et oui ! Ce sont vraiment des vacances qui me font rĂȘver. Une note spĂ©ciale pour cette magnifique piscine Ă  dĂ©bordement et la plage au calme. Quel beau voyage et quels magnifiques sourires sur tous vos visages.

  19. sippette

    Magnifique et magique! Et le cours de cuisine est génial pour appréhender une culture. Merci pour ton article qui donne toujours envie de voyager.

  20. CĂ©cile

    Merci !
    C’est vraiment trop beau !
    quelle chance !

  21. Celou

    Hello.
    une petite remarque au sujet de la cuisine lorsque tu parles de feuilles de laurier. a mon avis ce n’est pas du laurier (autant et ciselĂ© serait immangeable). Je pense que c’est des feuilles de « kaffir » c’est une sorte de citronnier dont les feuilles parfument trĂšs agrĂ©ablement les plats thaĂŻs ou ceux de Bali. Et j’ai cru voir sur internet que c’Ă©tait la mĂȘme chose que le Combawa qu’on connait un peu mieux en France.
    Merci en tout cas pour toutes ces photos et explications. ca donne vraiment envie d’y faire un tour.

  22. kawin

    Le rĂȘve!!!
    Je reste estomaquĂ©e par la hauteur des sauts de ta grande. Elle est montĂ©e sur ressorts? OĂč est le truquage?
    Merci pour le dernier post, j’ai bidouillĂ© en deux temps trois mouvements un petit abat jour bien sympas.

  23. mamilu

    QUE C’EST BEAU!!!!!!!!!!!! cela demande Ă  ĂȘtre revu plusieurs fois.
    ( Cilou un peu plus souvent sur les photos, je suis certaine que les enfants, pourraient le faire……..).

  24. delphine

    superbe!!!!!c’est magnifique……………

  25. Chatouille

    J’ai adorĂ© ce voyage : la plage, l’ascension, la plongĂ©e, la piscine Ă  dĂ©bordement, les cours de cuisine !
    La prochaine fois, c’est sĂ»r, je t’accompagne.

  26. dilon

    Comme tu nous donnes envie de dĂ©couvrir … la rĂ©gion, les plages et aussi la cuisine. Tout devient trĂšs beau Ă  travers tes yeux et ton appareil photos…et surtout les couchers de soleil avec leurs couleurs merveilleuses…Merci
    Quels beaux souvenirs pour toute ta famille !

  27. ptitange30

    Que de jolies photos dis donc !!
    On se régale vraiment à te lire, et tes loustics doivent se régaler à raconter ça à leurs copains!!
    Bises

  28. Maya

    Cet article me laisse rĂȘveuse!!!

  29. Sego32

    Du rĂȘve Ă  l’Ă©tat pur dans tes photos et dans tes Ă©crits, j’adore te lire.
    Pour avoir 4 loulous rapprochĂ©s (12, 11, 9 et 6 1/2 ans) le regard des gens Ă©tonnes est prĂ©sent mĂȘme en France (mais moins depuis qu’ils sont plus grands) Ă  croire que c’est une corvĂ©e, moi j’adore ma famille et j’ai la chance d’avoir des enfants (comme les tiens il me semble) adorables, ouvert et complice
    Je file lire ton post sur les invitations de Maëlle

  30. pink

    Merci…………c’est magnifique ! ! ! !

  31. MaĂŻwenn

    Sawatdee ka !

    Juste une prĂ©cision sur les petits « temples » comme je vois que ça t’intrigue. Ces petites maisons ne sont pas vraiment des temples, ce sont les maisons des esprits. Il faut bien les nourrir, comme ça ils restent Ă  l’extĂ©rieur et ne sont pas tentĂ©s de venir dĂ©ranger les habitants Ă  l’intĂ©rieur. Il paraĂźt que les esprits adorent le rouge, alors on leur donne particuliĂšrement du fanta rouge ou d’autres boissons de la mĂȘme couleur. Cf ici par exemple :

    http://photos1.blogger.com/blogger/1898/1697/1600/PICT0013.0.jpg

  32. AngĂšle

    Que de beaux paysages ! Merci de nous faire voyager.

  33. Titi

    Super sympa ce pĂ©riple…
    J’adore les fleurs de frangipanier dans les cheveux de tes miss ! Ce qu’on a pas c’est leur odeur que j’adore aussi…
    Pour les bouteilles et les noix de coco c’est tout simplement je pense pour en extraire la pulpe ! Vous avez fait du lait de Coco mais on peut aussi en faire de l’huile de coco pour les fritures ou du monoĂŻ ( pour les cheveux… Comme chez les tahitiens ! ) et c’est le recyclage des bouteilles qui me fait penser Ă  ça…
    En nouvelle calĂ©donie ils en font aussi du savon…
    Lorsque vous serez rentres en France pensez Ă  y faire un saut vous devriez retrouver un certain nombre de ce que vous avez dĂ©couvert en ThaĂŻlande et d’autres trĂ©sors encore… En plus ils parlent français !
    Mais c’est super sympa de vous suivre la-bas !
    Bon vent Ă  vous !

  34. Auré

    Oh ! une famille de 4 enfants !!! Nous aussi, on en est lĂ  et on part pour la ThaĂŻlande, Ă  commencer par Koh Phangan en fĂ©vrier. Mais loger une famille de 6 n’est-il pas trop compliquĂ© ? En l’occurrence, pouvez-vous m’indiquer le nom de l’hĂŽtel dans lequel vous Ă©tiez ?

    Merci d’avance !

  35. anne

    Bonjour j’avais la mĂȘme question famille avec 4 enfants et projet de voyage en thailande mais comment loger cette grande famille???
    MErci pour votre article

  36. electronics recycling los angeles

    Dell has also made other strides toward becoming a greener technology company.
    The more batteries you give for recycling, the more money you will
    make. According to him, the practice of scrap metal recycling in Los Angeles will not only
    help us keep the environment clean but also make some additional money.

  37. ariane

    Heu les feuilles de laurier lors de votre cours de cuisine, cela ressemble plus a des feuilles de citronniers??? En tout cas, jolies photos…

  38. La Tize

    Eh bien bravo pour ce blog et pour le partage.
    Ca donne vraiment envie d’y aller et justement on se tĂąte pour cet Ă©tĂ©, par contre nos grosses craintes sont les petites bĂ©bĂȘttes et le climat, ce n’est pas la meilleure pĂ©riode mais bon pas trop le choix.
    Encore merci je vais faire partager ce blog Ă  Mme et aussi aux enfants. A bientĂŽt.

  39. Eve

    Bonjour, super votre blog! Je decouvre par hasard et nous partons sur l’ile de phuket en octobre. Par contre si vous avez de bonnes adresse Ă  me communiquer…? Car je n’ai pas trouvĂ© sur votre blog de nom de resto…
    Merci

  40. Alexandra Kogan

    Bonjour, trĂšs sympa l’article!
    Je suis curieuse, quel est le nom de l’hĂŽtel Sur koh phangan? Merci

Postez votre commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Idées de voyages

Voyage Ă  Bali – Descente du mont Batur – Kintamani jusqu’à Ubud Ă  vĂ©lo #4
Posted in: A Bali, Au fil des saisons, Automne, Newsletter, Voyages

Je n’ai pas rĂ©ussi Ă  tenir le rythme des articles Ă  Bali. Les problĂšmes de connexion divers et les problĂšmes tout court de ces derniers jours ont eu raison de ma motivation. Mais je suis quand mĂȘme contente de l’avoir fait pour les trois premiers jours car c’est un de vos commentaires qui m’a donnĂ© […]

IdĂ©es d’anniversaire

Fabriquer un coussin guitare
Posted in: Accessoires, Anniversaire, BoĂźte Ă  idĂ©es, Chambres enfants et parents, Couture, FĂȘtes, IdĂ©es cadeaux, Jeux, Maison, Objets, Pour les enfants, Pour tous, Techniques

Il y a peu, j’ai Ă©tĂ© invitĂ©e Ă  aider une copine Ă  souffler une bonne trentaine de bougies. Et comme ce n’est pas immense chez elle (rapport Ă  la foule des copains), la consigne a vite circulĂ© : tout le monde devait rapporter un coussin pour poser ses fesses, le canapĂ© n’y suffisant pas. J’ai […]

Idées de bricolage

FĂȘte du Nouvel An Chinois
Posted in: Au fil des saisons, Bricolage, Buffet, Cuisine, DĂ©coration, Divers, FĂȘtes, Hiver/NoĂ«l, Maison, Objets, Papier, Salon, Techniques

En France, avec les Marie, chaque dernier WE de janvier, on organisait une grande fĂȘte appelĂ©e le Jour de l’an dĂ©calĂ©. Depuis que j’habite en Chine, c’est un peu compliquĂ© pour participer Ă  la fĂȘte ;). Alors je me suis surprise Ă  vouloir recrĂ©er une petite soirĂ©e clin d’Ɠil. Oh rien de comparable, nous n’Ă©tions […]