Ciloubidouille
21 mai 2006

Crevettes croustillantes

Cette recette est tout simplement déroutante, croustillante, envoûtante et excellente…

Quand j’ai les sous pour, j’adore aller aux cours de cuisine de Fred (cf ce site http://www.latelierdefred.com/). Je commence par vous expliquer le principe, puis je vous expose sa recette, puisqu’elle vient de lui. Je lui fais un peu de pub parce que je trouve qu’il le mérite vraiment (pis, il s’en fiche, il n’en a pas vraiment besoin, ses cours sont toujours complets !!).

Fred vous accueille dans une toute petite cuisine, qui doit faire 9 mètres carré, ce qui est fait exprès car elle représente la cuisine de (presque) monsieur tout le monde. Objectif : préparer un repas succulent autant que déroutant pour ses 5/6 copains, quand on n’a que deux heures devant soi (en gros, presque tout le temps !!!). Fred fournit tout, on vient les mains dans les poches . Et ses produits sont à la fois de première qualité mais généralement trouvables pour le cuisinier amateur lambda, ce qui est appréciable. Bon, j’ai un peu galéré pour cette recette là mais c’est sans doute de ma faute … On est au maximum 5 apprentis et tout le monde met la main à la pate. Pour apprendre, faut pratiquer ! Et à la fin, ben on mange… ! Super ambiance, super principe, super prof ! Ca coûte 60 euros pour les trois heures (voire plus si on s’attarde à table). C’est peut-être cher selon les bourses mais c’est largement en dessous des prix du marché… Y en a qui ne lésinent pas avec le prix de leur savoir…

Alors commençons : pour les ingrédients, c’est simple, il faut des crevettes crues décortiquées. Moi j’ai acheté celles de Picard mais y a sûrement moyen de se fournir au marché et de les préparer soi-même.

Ensuite, faut trouver de la pâte à Kadaif… Et là, moi j’ai galéré… Je suis allée confiante vers les marocains près de chez moi. Ils voyaient tous de quoi je parlais mais n’en vendaient pas. Je me suis rendue à Paris, près de Barbès… rien de rien. Puis un des vendeurs m’a renvoyée vers une boutique égyptienne où j’en ai trouvé plein plein plein. Du coup, j’en ai pris plusieurs paquets et je les ai congelés ! Le paquet ci-dessous sort de mon congel…

 Vous voulez savoir à quoi ça ressemble ? Ben à des cheveux blancs. Normalement, c’est davantage destiné aux pâtisseries pleine de sucre et de miel mais bon, en salé, vous allez le voir, c’est parfait aussi !

A ce stade, il vous suffit d’un brin de patience et de dextérité. Prenez une longueur de fils à kadaif et entourez votre queue de crevette, de façon assez serrée. Vous devez obtenir un truc comme ça. Vous coupez le surplus des fils et vous les rangez en dessous de la crevette !

 

Une fois cette opération renouvellée autant de fois qu’il y a de crevettes, faîtes fondre du beurre (salé, bien sûr…) et à l’aide d’un pinceau badigeonnez copieusement les crevettes ! Soyez généreux avec le beurre, c’est meilleur…

 

Y a plus qu’à mettre au four une 15aine de minutes environ à 190°C je crois. Enfin, je ne sais plus… Surveillez la cuisson quoi 🙂 ! Faut que les crevettes soient bien dorées.

 

Et voilà le travail ! Il ne vous reste plus qu’à déguster !

Normalement, c’est accompagné d’une crême fouettée super bonne mais là, j’ai sommeil, je vous donnerai la recette demain .

 

Croyez-moi sur parole, c’est une tuerie…

25 réactions au sujet de « Crevettes croustillantes »

  1. Et nous on la trouve dans ton congélateur la pâte à cheveux blanc ?
    Ca à l’air bon même à 7h du mat… Moi je pencherai pour une invitation !!!

    Bisous

     

  2. ouiiii moi aussi çà me tente bien ce truc là mais bon j’avoue que si je tombe sur la fameuse pâte j’esaierai sinon ben tant pis…
    audrey

  3. c’est très bien de nous mettre l’eau à la bouche, mais c’est mission impossible de trouver la fameuse pâte !!!
    Je veux faire la recette !!!!!!!!!!!! help ! help ! Tu ne pourrais pas nous mettre le nom et l’adresse de la boutique égyptienne ??

  4. Pouce, je suis allée à Carrefour et je n’ai rien trouvé, la seule vague ressemblance étant au rayon « produits asiatiques » des vermicelles de soja ou de riz.
    Peux-tu me dire, si tu repasses par ici, dans quel rayon tu as trouvé la pate de kadaif ?
    Comme je suis très motivée par cette recette, j’ai trouvé le nom d’une épicerie sur Paris qui en vend. Mais, comme j’habite près de Versailles, si je pouvais m’éviter de faire tous ces km, j’aimerai tout autant en acheter à mon carrefour….

  5. J’ai trouvé exactement le même paquet que toi Ciloubidouille, j’ai eu du mal mais ca y est, je sais également où m’approvisionner (4 euros le paquet, et toi ?). J’essaye la recette dès ce soir 🙂
    Si je peux encore abuser…. Cilou, tu parlais d’une crème fouettée pour accompagner les crevettes, serait-il possible d’avoir la recette quand tu as 5 mn ?

  6. Moi je les ai payé moins de trois euros, m’enfin bon… Franchement, tu vas pouvoir en manger et en remanger avec tout ce qu’il y a dans le paquet ! Donc tes 4 euros sont déjà amortis 🙂 !
    Sinon pour la crême fouettée, c’est aussi simple que délicieux. Tu prends ton pot entier de crême fraiche (de la vraie hein, on ne triche pas, le régime sera pour un autre jour !!). Donc tu la fouettes avec ton batteur ! Attention à ne pas trop battre sinon ça vire au beurre 😉 ! Ensuite, tu rajoutes des herbes fraiches (aneth ou coriandre ou ciboulette ou mm basilic, etc… ce que tu aimes). Et un peu de citron, du sel, du poivre. Au dernier moment, tu rajoutes des oeufs de lompe (ortho ??). Faut le faire en dernier lieu, parce que sinon, ça « salit » la sauce. Tu remplis des petits verres de cette préparation, tu rajoutes une noisette d’oeufs de lump (je tente une variation orthographique :)) et deux ou trois brins de l’herbe choisie. Tu peux également piquer tes crevettes dedans, c’est très joli ! Bref, pour la déco, c’est toi qui vois !

    Bon appétit !

  7. je trouve cela super tentant moi j’habite la mer du nord en belgique et il n’y a pas ce genre de magasin pourrais tu me donner une adresse ou je pourrais commander mille merci tu es super marie louise

  8. Ca y est ! enfin tenté!!!!

    Bon déjà, la kadaif, comme tout le monde on a eu du mal à la trouver. Et puis en regardant mieux le site de cilou, j’ai vu la marque du paquet que tu as acheté. J’ai donc tapé tout ça sur yahoo, et j’ai trouvé les coorcdonnées du fabricant. Ensuite je les ai appellé, et demandé quels étaient leurs fournisseurs les plus proches de mon domicile, bingo! une épicerie arménienne à quelques villes de chez moi (à Clamart) !

    Et donc je me suis mis à la cuisine hier. Effectivement c’est trèèèès long à déméler, et à préparer, mais qu’est ce que c’est beau et bon!!!!

    Je les ai servies avec une sauce toute faite trouvée au rayon saumon fumé, une crème à base d’aneth vendue pour manger avec du saumon fumé normalement. Ca allait très bien.

    Tout le monde à été épaté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *