Recette anti gaspi de confiture de tomates vertes

Que faire des tomates vertes ? De la confiture pardi !

Qui a déjà mangé de la confiture de tomates vertes ? Moi c’est la première fois que j’en fais et certainement pas la dernière. En effet, avec le mois d’octobre bien entamé, mon potager d’été rentre en hibernation. Les légumes n’ont plus assez de soleil pour mûrir. Mes dernières tomates restent désespéramment vertes et dures.

Alors je les ai cueillies, j’ai demandé à google “que faire avec des tomates vertes”, et en gros, il m’a proposé deux options :

  • je tente de les faire mûrir en les rentrant chez moi et en les enveloppant dans du papier. Normalement, avec le chaleur de la maison, elles vont continuer à mûrir.
  • je les cuisine. Et là, plein de recettes de tomates vertes sont possibles : coulis, pickles, beignets… et donc la confiture. J’ai sans surprise opté pour cette dernière.

Avant de continuer, je réponds à la question : ce n’est pas dangereux de manger des tomates vertes, à cause de la solanine présente dans le fruit pas mûr ? Et bien, la réponse est non. La quantité est trop infime pour que ça soit risqué. D’ailleurs, dans de nombreux pays, la tomate verte est consommée quotidiennement.

Recette anti-gaspi de confiture de tomates vertes

Voilà ma dernière production de tomates (vertes donc). J’ai gardé uniquement les fruits pas trop abimés, je les ai lavés soigneusement et pesés : 1,6k de tomates à cuisiner !

Au début je les ai fendues dans l’optique de les ébouillanter pour retirer la peau. Mais en fait, celle-ci est tellement dure que j’ai laissé tomber. Et après cuisson, je ne regrette pas du tout de m’être épargné cette peine. La peau n’est pas un problème du tout.

que faire de ses tomates vertes

Niveau ingrédient, une confiture classique c’est 800gr de sucre pour 1kg de fruits. Moi je trouve cela toujours trop sucré. Alors pour ma part, j’ai mis moitié moins, soit 800gr de sucre pour mes 1,6 kg de tomates vertes. Et j’ai rajouté un citron et demi, coupé en rondelle pour favoriser la prise de la confiture ainsi que sa conservation tout en limitant la cristallisation éventuelle du sucre.

Pis j’aime bien le goût ^^ !

Je mélange les tomates au sucre et aux citrons. Certains laissent un peu macérer. Moi je t’avoue que j’ai lancé la cuisson immédiatement.

Ensuite, ben c’est parti pour bien 40 mn de compotage. On met son mélange à feu plutôt vif et on remue tout le temps. Perso, je prends un livre et je bouquine en même temps ^^ ! Ou je lance un podcast. Parfois, il y a de l’écume qui se forme. Vous pouvez la retirer, elle n’apporte rien.

Ensuite, ce qui va déterminer la vraie fin de la cuisson de votre confitures de tomates vertes ou autres, c’est son épaisseur. Souvent, on parle du test de l’assiette froide. En gros, tu laisses couler un peu de sauce et tu regardes à quelle vitesse elle dégouline. L’idée est que la consistance soit épaisse, gélifiée, pour que ça s’écoule lentement. Plus tu cuis longtemps, plus ce sera épais (évaporation, toussa toussa).

Ah, autre détail : le parfum. Vous pouvez rajouter des épices, de la vanille, de la cannelle (même si vraiment ce n’est pas bon la cannelle ^^) (oui maman, je sais, on dit “je n’aime pas”). Enfin bref, vous avez compris. Moi je n’ai mis qu’un sachet de sucre vanillé et je ne saurais même pas te dire si je vois la différence de goût ^^ !

Résultat de ma première confiture de tomates vertes ? Ben je suis vraiment épatée. Déjà parce que c’est bon. Et puis parce que ça a un goût rigolo, pas du tout étrange, plutôt doux. Pas du tout un goût de tomate, je crois que les yeux fermés, j’aurais parié pour de la prune. Après je ne suis pas la meilleure pour trouver les goûts cachés des aliments ^^ !

confiture de tomates vertes, la recette anti gaspi

En tout cas, c’est très bon et je suis hyper contente de ne pas avoir gâché mes dernières tomates vertes.

confiture de tomates vertes, la recette anti gaspi

Ce qui ne gâche rien non plus, c’est que je suis aussi contente de mes photos pour une fois. J’ai réussi à faire ce qui me trottait par la tête et ce n’est pas si souvent. Est-ce que je m’améliore à force de travailler sur cette capacité à prendre des photos sympa ? Moi je crois que oui, forcément.

confiture de tomates vertes, la recette anti gaspi

Et vous ? Vous en pensez quoi ? A la fois de cette recette anti-gaspi ou de mes photos ?

D’autres idées de recettes anti-gaspi ?

ll y a plein de recettes anti gasti sur mon blog. en voici trois par exemple.

La pizza à base de pain dur ! Et oui… Tu fais ta pâte à pizza avec le pain qu’il te reste. Ce n’est pas trop bon ça ?

Autre idée de recette anti-gaspi : les cookies à la banane mûre qu’on jette d’habitude.

Et le pesto de fanes de radis ? Vous avez déjà testé ? Plus besoin de jeter les fanes, on les mange aussi !

Bonne continuation et merci de m’avoir lue.

 

10 Commentaires

  • Bonjour !
    Chouette je guettais un nouvel article !
    Les photos sont belles, même si c’est de la tomate !
    Parce que les tomates, je n’aime pas ça (enfin je mange la sauce tomate et les tomates confites et puis c’est tout) mais j’ai le souvenir de confiture de tomates vertes faite par ma tatie, et que j’aimais bien. Alors je vote pour 🙂
    Ici, pas assez de tomate pour en faire (oui je n’aime pas ça mais j’en plante pour les enfants qui aiment, eux, et là je laisse l’unique rescapée de leur gourmandise sur son pied, la pauvre).
    Déjà testé le pesto (maintenant c’est ma tortue qui mange les fanes), la banane trop mûre dans un gâteau, et le pain dur, j’en fais simplement de la chapelure, mais la pâte à pizza me tente bien.
    Merci pour cette recette, pour l’article, les photos, et la joie que j’ai à venir ici pour savourer le dernier article !

  • Je trouve tes photos très réussies, je ne comprends pas pourquoi tu doutes de toi: elles sont bien nettes, il y a une bonne lumière et la mise en scène est sympa! Pour la confiture de tomates vertes, je croyais qu’il fallait utiliser des tomates de la race verte, et pas qu’on pouvait les utiliser quand elles n’étaient pas mûres! Du coup, effectivement, c’est une chouette solution anti gaspi! Si un jour tu as l’idée de faire des pickles, je serais très intéressée pour que tu nous montres ta recette, en tout cas!

    • Effectivement c’est trompeur, mais il faut bien prendre les tomates qui n’ont pas mûries. Merci des compliments photos. Je doute parce que je suis comme tout le monde, il y a des pensées limitantes chez moi autant que chez les autres ^^

  • elles sont très belles tes photos
    sinon je confirme c’est délicieux
    j’en ai déjà fait une autre année
    du temps où les tomates poussaient ds mon jardin … av les années de sécheresse /restriction d’eau (encore valable jusqu à fin octobre)ou gel mai comme cette année

    même recette
    50% de sucre (mais en effet je laisse macérer toute la nuit

    et comme toi je laisse la peau aucun soucis

    seule différence “sucre à confiture ”
    du coup cuisson super rapide moins de 10 minutes le plus long est de préparer les pots avant

    bon appétit tu vas te régaler

    ps sinon le coup du papier journal ça fonctionne ça m’a bluffer l’an dernier avec les 3 /4 tomates qui restaient vertes

  • je n’ai jamais fait cette confiture de tomates et ma grand-mère non plus !
    Il me reste des tomates vertes donc merci pour cette recette sympa que je vais tester cette aprém
    et tes photos donnent envie de lécher la cuillère !

Commenter