Faire un oiseau en papier facilement

L’oiseau de papier de la fête des pères

La fête des pères est passée, j’ai d’ailleurs montré le tee-shirt personnalisé de zhom, mais je n’ai pas encore raconté l’oiseau en papier que j’ai offert à mon propre papa. Ça fait maintenant plusieurs années que je fabrique de mes mains les cadeaux que j’offre à mon père. Je délaisse les achats en boutique au profil d’intentions créatives. J’évite le collier de nouilles mais je ne cherche pas non plus l’exploit créatif. C’est un équilibre entre mes compétences, mon envie d’offrir du fait main, l’impression que mon père y est sensible et des goûts/thèmes communs (qui me permettent d’avoir de la joie créative et intentionnelle) :). Si j’y pense, je vous remettrai en bas d’article les autres cadeaux que j’ai pu lui faire au fil du temps. C’est sympa de s’y replonger parfois.

Pour ce projet-là, j’ai profité de la présence de ma grande fille, actuellement en stage à Bézier mais revenue sur Paris quelques jours. J’avais l’ambition de fabriquer un oiseau en papier animé… Mais je n’y suis jamais parvenue alors on s’est rabattues sur une construction plus simple.

Comment construire un oiseau en papier ?

Je ne suis pas experte et à vrai dire, c’est le premier de ce type que je construis (j’avais déjà fait un perroquet à partir de carton de boite de céréales ou équivalent). Mais je peux vous détailler mon chemin créatif, cela vous donnera peut-être envie de tenter l’aventure à votre tour.

Niveau matériel, pour fabriquer mon pioupiou, je n’ai eu besoin que de deux ou trois feuilles cartonnées, imprimées des deux côtés donc pratique pour varier les couleurs. Après, pour l’installation, j’ai utilisé un cercle en bois et un mini rondin de bois également. Ça reste optionnel, vous pouvez juste suspendre l’oiseau avec un fil où vous voulez.

Bref, c’est parti ! On commence par les ailes. Je les voulais articulées alors je les ai découpées en trois morceaux. Je les ai fait un peu plus petites que ce que je projetais car ensuite, j’ai rajouté les plumes et cela m’a permis de les agrandir à la bonne dimension.

Les bandes de papier blanc ont été fixées sur les 3 morceaux que je viens de vous montrer (le papier est différent juste parce que j’ai retourné les ailes). Les bandes servent à les maintenir ensemble tout en gardant une articulation possible. J’ai fait cela surtout dans l’optique d’animation de mon oiseau en papier. Mais en y réfléchissant, je pense que si vous voulez un oiseau fixe, vous pouvez vous passer de cette étape et garder les deux ailes en un seul bout.

C’est parti pour la pose des plumes. Alors j’ai fait deux sortes de découpe :

  • des plumes individuelles, que j’ai collées une par une en bas des ailes.
  • des blocs de plumes que j’ai collés par-dessus ensuite

Pour les coller, j’utilise du scotch double face ou de la colle en tube. J’ai décidé en amont que le côté bleu galaxie serait le dessus des aides. Et que le côté bleu à pois serait donc la zone du dessous.

Là j’applique un bloc de plumes jaunes. Et sur la table un autre bloc attend d’être collé.

Je n’ai hélas pas pris de photos de la dernière version des ailes. Il y a une couche de plus de plumes, collées en bloc également.

Pendant ce temps-là, MaëllePrincesse s’occupe du corps de l’oiseau. Elle s’est inspirée à sa façon des réalisations de ce compte instagram. L’artiste coréen derrière (aucune idée de son genre et je m’en fous) est vraiment fort. Ma fille a bien regardé les oiseaux qui pouvaient être simplifiés et voilà ce qu’elle a bricolé.

Pour faire le corps, ces 4 morceaux ont été nécessaires. Celui à gauche, c’est la structure principale. A côté, le morceau a servi à composer la tête (il manque la bande qui vient en croix) et le bidon, pour créer le volume. Les deux autres éléments sont les plumes supplémentaires de la queue.

Sur la languette du bidon, elle a rajouté 4 éléments, en forme de bandana (pour les plus vieux d’entre vous) pour habiller le poitrail de l’oiseau en papier. En plus, dans le même papier, elle a rajouté un bec.

Il ne restait plus qu’à rajouter les ailes.

Mais avant, j’ai aussi un peu habillé le dos, avec de plumes individuelles, toujours fixées au scotch double face. Vous pouvez constater que je ne découpe pas avec précision, je crois que ce n’est pas super important à mon niveau.

Et voilà, les ailes sont fixées !

Hop hop hop, un oiseau en papier prêt à prendre son envol. C’est à ce moment que j’aurais dû l’animer avec un système de fil de fer mais je n’y suis pas parvenue. J’y ai passé la soirée, à tester, à pester. J’ai fini par descendre, furibarde, voir mon mari en lui disant un truc un peu mauvais du style :

Je n’y arrive pas. Je suis ultra saoulée de devoir venir te demander de l’aide technique, alors s’il te fait, fais attention à tes mots, je suis fatiguée, énervée, ne viens pas me gonfler avec des moqueries ou des explications de toutologue… Choisis vraiment tes mots et aide-moi gentiment“…

Oui, je lui parle comme cela parfois. Oui, il a fait attention, parce qu’il sait exactement ce que je veux dire sur son côté toutologue. Et oui, en deux secondes il avait la solution. Et oui, la solution n’était pas à ma portée immédiate alors oui, j’ai abandonné cette étape du projet. Plein de oui pour un non :).

comment faire un oiseau en papier

J’ai accroché l’oiseau en papier à un fil en faisant attention à le positionner suffisamment au milieu pour qu’il soit dans un équilibre qui me convienne.

tuto oiseau de papier
comment faire un oiseau de papier

Et je l’ai suspendu à un grand cercle en bois, lui-même accroché à un rondin de bois :).

oiseau de papier en cadeau pour la fête des pères

Il suffit d’un peu de vent pour qu’il tourne sur lui-même et c’est joli.

Je n’arrive pas trop à savoir si l’oiseau en papier en lui-même est sympa, parce que je l’associe à pas mal d’énervement. C’est con hein. Mais vous me direz vous, de manière dépassionnée, ce qu’il vous inspire.

oiseau de papier dans un cercle en bois

D’autres idées de cadeaux faits maison pour la fête des pères ?

Je regroupe mes cadeaux créatifs réalisés pour ses anniversaires, fêtes, noël… Vous ferez le tri :). Je suis heureuse d’avoir pris le temps car j’ai de la joie à les revoir. C’est très varié dans les techniques mais ça tourne toujours autour de la famille et de la Nature.

Un herbier personnalisé avec un dessin gravé à la machine laser :

herbier en bois décoré par un dessin gravé à la laser

Un livre sculpté ou découpé en nid d’abeilles

livre découpé avec une ruche de papier à l'interieur

Un nichoir pyrogravé pour son jardin

nichoir pyrogravé pour la fête des pères

Un diorama forêt de champignons réalisé dans une vieille boite qui appartenait à son papa

diorama représentation des champignons en sous-bois

La réfection des sabots de bois de ses parents

sabots en bois réparés

La broderie aérienne (sa maison de campagne vue du ciel)

broderie représentant une région de france vue du ciel

Un cadre composé d’animaux en récup

insectes faits à partir d'objets récupérés

Un ensemble de cadres généalogiques en branche d’arbre

branches d'arbre dans des cadres

Voilà pour les grandes lignes :). Est-ce que vous aviez vu passer toutes ces idées ?

Et cet oiseau en papier, il vous inspire ?

 

9 Commentaires

Commenter